Economie

Risque requin : 32 commercants épaulés à ce jour


Risque requin : 32 commercants épaulés à ce jour
 
Ils étaient nombreux il y a quelques semaines à frapper aux portes de la Préfecture, de la mairie de Saint-Paul ou encore de la Chambre de Commerce. Les commerçants de l'Ouest situés du côté de la plage de Boucan Canot ou du port de Saint-Gilles et de la plage des Roches Noires ont, à plusieurs reprises, exposé la gravité de la situation économique de la zone balnéaire suite aux différents épisodes "requin".

Après la réunion publique du 13 octobre en mairie de Saint-Paul, les services de l'Etat ont mis en oeuvre des dispositifs destinés à produite leur effet immédiatement pour protéger l'activité et l'emploi.

Le dispositif de chômage partiel pour éviter le lienciement a d'abord été déclenché. Un contrat de sécurisation professionnelle a été mis en place avec parallèlement l'activation de dispositifs fiscaux et sociaux.

38 entreprises ont appelé à l'aide

Enfin, un guichet unique à la maison de l'entreprise de l'Ouest de la CCIR a été créé, ainsi qu'un comité de pilotage hebdomadaire. Au 30 novembre, 38 entreprises ont contacté la maison de l'entreprise de l'Ouest. Et finalement, 32 demandes ont été recensées, 12 ont abouti à ce jour et 20 sont en cours de traitement.

Pour ce qui est du comité de pilotage, des représentants d'organismes bancaires ont été associés à ce dispositif pour étudier au cas par cas la situation de leurs clients et les accompagner dans la mesure du possible. A ce jour deux demandes ont été recensées au niveau des agences bancaires.

Par ailleurs, le CROEC (Conseil régional de l'ordre des experts comptables) a la possibilité d'être sollicité via le guichet unique pour apporter des conseils aux entreprises connaissant des difficultés financières.

Et le Conseil régional apporte enfin sa pierre à l'édifice sur le volet formation et accompagnement au travers notamment du parcours de créateur d'entreprises.


Pour toutes les entreprises qui souhaitent obtenir des informations, les contacts sont à prendre à l'adresse suivante:

Maison de l'Entreprise Ouest
196, rue Marius et Ary Leblond
97460 Saint-Paul
tél: 02.62.33.35.15
mail : meo@reunion.cci.fr
Vendredi 2 Décembre 2011 - 10:22
.
Lu 1303 fois




1.Posté par FREDO le 02/12/2011 10:57
toujours les mêmes ! il a d'autres commerces qui sont dans la m.... mais ils ne sont pas dans l'Ouest EUX...

2.Posté par noe le 02/12/2011 11:07
Il faut tout faire pour aider les entreprises en difficulté à cause des risques de requins !

3.Posté par Gaston la gaffe le 02/12/2011 11:44
Je ne vois pas tellement l'intérêt de médiatiser ces aides...
Cela va relancer la polémique et rendre encore plus amers ceux qui ne sont pas installés à Zoreyland.
Que d'aucuns soient dans une situation difficile, OK, mais pas deux poids, deux mesures...
Il ne reste plus qu'à attendre que les endroits incriminés soient enfin sécurisés, la vie balnéaire et touristique reprendra son petit bonhomme de chemin, et c'est les consommateurs qui en feront à nouveau les frais.

4.Posté par David ASMODEE le 02/12/2011 15:10
"Cela va relancer la polémique et rendre encore plus amers ceux qui ne sont pas installés à Zoreyland. "

Comme ceux qui sont installés à St-Paul ville et qui sont pénalisés par les travaux depuis des mois et des mois ?

5.Posté par Makrel du domaine le 02/12/2011 15:36
na bcp de requin au tourelle aussi. mais cet là lé plus sovage lool

6.Posté par Gaston la gaffe le 02/12/2011 16:54
A 4 : ceux-là et bien d'autres.
Il ne s'agit pas de déshabiller Pierre pour rhabiller Paul, mais d'examiner tous les cas, pas que ceux de Zoreyland.

7.Posté par Thierry le 02/12/2011 18:54
Té ma Gafette,

Cela accentuera encore certaines interrogations mais ton Post 3 m'a interpelé. Totocheeeeeeee. Ca en jette, surtout la fin et ton Post 6.

Tu vas t'attirer les foudres des requins ..... terrestres en plus de ceux du jour de carence.

Chapeau bas, très bas même .... à mince, AÏE, je suis tombé....

Il ne manquerait que les entreprises des autres zones se mettent à implorer la venue des requins chez eux pour bénéficier des aides.... Tous les moyens sont bons....

8.Posté par Sea Shepherd no official le 03/12/2011 09:09
ça va certainement calmer les petites pleureuses qui ont posté à tout va sur le sujet depuis le début de cette histoire... d'ailleurs il en manque une ou deux la... elles sont ou?

Fatigué de pleurer?


9.Posté par baba le 03/12/2011 19:44
au dela de la polemique requin ya quand meme un truc qui tourne pas rond la
moi je suis chef d'entreprise alors si un element exterieur m' handicape j'ai le droit a des aides ??
sa me rappel les terrassiers qui bloquais les routes parcequ'ils n'avait plus de boulot ...
merde j'ai plus de client donnez moi des aides c'est pas a moi de m'adapter !!

10.Posté par coco le 03/12/2011 20:35
à sea shepherd no official : personne ne pleure à part toi et les proches d'une victime abruti que tu es. on verra ce que tu feras dans une telle situation avec un de tes proches,.un peu de décense et d'intelligence pour Noel ? tu peux passer commande.je te mets au défi d'aller dire ça en face des gens.on verra qui pleure vraiment après.

11.Posté par alex le 04/12/2011 09:50
et arrettez avec vos post antisemites ,c'est vraiment limite...il n'y a pas que des zoreils qui se baignent,vont au restaurant.... ou habitent st gilles,et les plus touchés par ce probleme sont en premier les petites mains (dont je fais partie) par des licenciments ou chomage partiel...alors svp mesurez vos propos car la crise et les requins ne font pas la difference entre races,religions et classe sociale...quelle image donnez vous de notre ile?...pfffft

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales