Politique

Réunion au Parlement européen entre Y. Omarjee, J-H. Ratenon et G. Leperlier

Younous Omarjee a organisé au Parlement européen une réunion avec Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier pour évoquer les questions du Fonds Européens d'Aide aux plus Démunis (FEAD), des fonds européens dédiés à la lutte contre le chômage des jeunes, de la réforme en cours de finalisation des fonds structurels et de l'avenir de l'Octroi de mer. Voici le communiqué de Younous Omarjee:


Réunion au Parlement européen entre Y. Omarjee, J-H. Ratenon et G. Leperlier
Ce jeudi 18 Juillet Younous Omarjee a organisé au Parlement européen une réunion avec Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier. Il a évoqué avec eux les questions du Fonds Européens d'Aide aux plus Démunis (FEAD), des fonds européens dédiés à la lutte contre le chômage des jeunes, de la réforme en cours de finalisation des fonds structurels, et de l'avenir de l'Octroi de mer. Autant de questions sur lesquelles l'Union européenne pèse, et qui demeurent centrales pour les réunionnais et le développement de la Réunion.

La réunion a débuté sur le FEAD, puisque ce fonds est aujourd'hui essentiel au fonctionnement des organisations qui se chargent en Europe, en France, à la Réunion de la distribution des colis alimentaires pour les personnes les plus démunies; et que Younous Omarjee a joué un rôle central et décisif pour mettre le Parlement européen en situation d'exiger aux Chefs d'État le milliard d'euros qu'ils voulaient supprimer à ce fonds pour la période 2014-2020. "En pleine période de crise économique, financière et sociale la décision qui avait été prise par les Chefs d'État est irresponsable, et par l'action conjuguée du Président de la République au sein du Conseil européen et du Député européen au sein du Parlement européen, c'est au final la Réunion qui répare pour l'Europe entière une injustice qui avait bien failli se faire au détriment des plus pauvres au moment même où la crise frappe au plus fort les populations" se sont accordés à déclarer Younous Omarjee, Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier.

Sur la question des fonds européens dédiés à la lutte contre le chômage des jeunes, Younous Omarjee, Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier ont examiné ensemble les dispositions et les conditions dans lesquelles seraient déployés ces fonds à la Réunion pour la prochaine période de programmation 2014-2020. En effet, si pour chaque euro qui sera dépensé à travers le Fonds Social Européen (FSE) l'Union européenne s'engage à rajouter un euro supplémentaire pour que d'autres programmes pour les jeunes soient mis en place, "faut-il cependant que la Région Réunion se mette en capacité d'investir plus dans les mesures et les projets de lutte contre le chômage des jeunes afin de ne pas laisser filer l'ensemble des fonds européens qui devront être spécifiquement dépensés pour l'emploi des jeunes, et alors que le chômage des jeunes passe la barre des 60%" ont estimé Younous Omarjee, Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier. C'est aussi pour sensibiliser le Forum Européen de la Jeunesse (qui regroupe l'ensemble des conseils nationaux de la jeunesse des États européens) aux problématiques du chômage des jeunes à la Réunion, que Gilles Leperlier s'est entretenu plus tard dans l'après-midi avec l'une des porte-parole de l'organisation.

Sur les fonds structurels, Younous Omarjee a détaillé à Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier quel était l'état des lieux des négociations en cours, notamment concernant le FEDER et le FSE. Si aujourd'hui, grâce à l'action du gouvernement français au sein du Conseil et du Député européen au sein du Parlement, les enveloppes pour les RUP françaises peuvent être considérées comme sauves et comme étant celles qui sont passées entre les mailles du filet des coupes budgétaires, le Député a sensibilisé le Président de l'ARCP et le Président de l'AFJER sur la bataille qui doit néanmoins se poursuivre pour que Mayotte ne fasse pas son entrée dans l'Union européenne en tant que sous-RUP. "C'est plus de 200 millions d'euros qui ont été de manière discriminatoire et injuste enlevés à Mayotte alors qu'elle est l'une des régions les moins développées de l'Union européenne, et que cette discrimination à l'égard des mahorais est une violation totale de tous les principes inscrits dans les Traités européens" a insisté le Député européen. "Nous sommes solidaires des mahorais et de ce combat que tu mènes pour eux, nous ne pouvons accepter cette injustice qui leur est faite alors que leurs besoins sont immenses" ont aussi affirmé Jean Hugues Ratenon et Gilles Leperlier.

C'est au final sur la question de l'Octroi de mer que s'est conclue la réunion. Younous Omarjee, Jean-Hugues Ratenon et Gilles Leperlier ont ensemble fait le constat du poids que l'octroi de mer fait peser sur le pouvoir d'achat des réunionnaises et des réunionnais, et au premier chef desquels les plus pauvres. "Voir que le papier hygiénique est taxé à près de 38% chez nous, est une aberration, le papier hygiénique est-il un produit de luxe pour les réunionnaises et les réunionnais?" s'est interrogé le Député européen. "Je crois que la limite à ne pas franchir, et qui finit par excéder nos concitoyens, c'est dès lors que TVA et octroi de mer cumulés viennent à dépasser, pour des produits de consommation de base, dont les frigos, les télés et les machines à laver, la TVA applicable en métropole" a ajouté Younous Omarjee, tout en précisant "la nécessité du maintien des financements des communes". Jean-Hugues Ratenon s'est dit sur cette question se faire le porte-parole de l'association qu'il préside, et être en convergence avec le Député sur nombre de points abordés. Il a jugé que "l'octroi de mer constituait un système aujourd'hui devenu abusif pour les pauvres et insoutenable dans son état actuel pour l'avenir".
Vendredi 19 Juillet 2013 - 14:39
Lu 1116 fois




1.Posté par R I P O S T E le 19/07/2013 16:01
Jean-Hugues Ratenon en kostume , kravat' et il a parlé du papier hygiénique taxé à la REUNION . C'est un début semble t-il !

2.Posté par Surcouf le 19/07/2013 17:08
Je ne savais pas que RATENON et LEPERLIER étaient des élus d'un parlement !? Sinon, ils étaient là bas à quel titre, l'amicale du PCR ? Merci de préciser.

3.Posté par CITOYEN LAMDA le 19/07/2013 17:36
LEPERLIER GILLES ET RATENON J.H. , SONT DONC LES GRANDS AMBASSADEURS DE LA RÉUNION AUPRÈS DU PARLEMENT EUROPÉEN ( pardon !, auprès de YOUNOuS OMAREE ) ! L’ÉLU EUROPÉEN QUI A REMPLACé ELIE , NE CONNAÎTRAIT-IL PAS TRÈS BIEN SES DOSSIERS ??? IL SE CHUCHOTE MÊME QUE LES DEU X" MOSCOUTAIRES" ( pardon, "mousquetaires" ) DU P.C.R POUSSERONT MÊME LEUR VOYAGE JUSQU’À' L'O.N.U ( POUR Y RENCONTRER LE SECRET AIRE GÉNÉRAL DE CETTE ORGANISATION Où ILS ESPÈRENT BIEN AVOIR PLEINE ET ENTIÈRE SATISFACTION !!!

4.Posté par Aïcha M le 19/07/2013 18:13
il faudra aussi qu'ils oublient pas de dire qu'à la Réunion il fabriquent des démunis et il faut que ces démunis votent pour leurs copains politiques pour avoir un travail chez leurs copains gros chef d'entreprise , politique et qui de surplus ses démunis se font ruser à coup de barquette alimentaire pour les convertir à la religions AVEC L' ARGENT DE L' ETAT !!! la misére des gens est entrain de devenir un bisness juteux pour les copains du copain des copains POUR PAYER MOINS D'IMPOTS !!!

5.Posté par francette le 19/07/2013 20:37
On peut toujours critiquer mais voilà un élu qui bouge, prend des initiatives, essaie de faire participer les citoyens, rend compte de ce qu'il fait.
Que font les autres élus réunionnais au parlement européens? Vous le savez?
Moi je n'ai rien vu.

6.Posté par David Asmodee le 19/07/2013 21:09
Zot la batte zot carré. Ben lé bel, les gars !

7.Posté par Mangeons J Yves le 19/07/2013 21:08
Dommage que le député se perde avec de tels trublions.
Au fait, un nouveau positionnement de Ratenon sur l'octroi de mer? Il y a peu il était pour sa suppression!
Opportunisme et démagogie.

8.Posté par Bayoune le 20/07/2013 07:34
Les kaniches de la colonie se regroupent à Bruxelles pour exiger pitance pour services rendus. Dosi kèk krédi la pèye zot kostume èk zote kravate, alors que Témoignages i fé la manche tous les jours que Dieu crée. Sinon, koman ce mr Raton qui ne travaille pas manifestement - il se contente seulement d'exiger du travail pour les autres, ainsi, comme d'autres associations d'emplois précaires, ils peuvent mobiliser des pauvres... qui les appellent "Patron" la di anou viyin manifester" - koman i fé là, zot lé en grève? " Non, noute zournée lé pwinté ". Zot toute la konpri l'astuce, fé travaye lé zot, fé manifesté épi ces "patrons" d'un nouveau genre - qui jouent inpé le groblan, bin zot, zot i roule kaross, et mobilisent lors des élections, quand ils ne sont pas eux mêmes candidat pour être calife à la place de calife et collaborer à la perdure du système colonial. Et mes amis çà dure ainsi depuis 1946, ils veulent nous faire avaler que nous sommes de gentils français à tendre la gamelle pou zot mange lo méyèr morso, et lèss lo zo pou pou lé 52% de pauvres en dessous du seuil. Zot i krwa vréman qu'un Ratenon, un Samuel Mouen, in Leperlier, in Carolapaye, in Robert etc... sont de bougues o Q ? Poser la question c'est y répondre par avance. Ce sont peut être EUX les futurs Mobuttu, Houphouet Boigny ou Bokassa français de demain à la Réunion. Ils sont allés chercher leurs gallons de commandeurs chez leur Maîtres - comme les vergès et Lepervanche la fé an 1946.

9.Posté par francette le 20/07/2013 11:13
A post 7, si l'octroi de mer est supprimé, il va bien falloir trouver d'autres compensations pour les collectivités locales ou alors des augmentations d'impôts locaux qui ne seront pas indolores.
J'attends de voir.

10.Posté par "VIEUX CREOLE " le 20/07/2013 14:03
J'ADMIRE , DEPUIS QUELQUE TEMPS , LES "NUMÉROS DE CLOWNERIES ET DE MARIOLES" AUXQUELS SE LIVRENT CERTAINS MILITANTS CHEVRONNES DU PARTI COMMUNISTE LOCAL ! ! Ce parti a subi deux défaites sévères ,sans précédent : de vieux et anciens adhérents abandonnent une formation pour laquelle ils se sont beaucoup dévoués pendant des années ( des "camarades "de 1er plan souvent )!!! Le P.C.R. ,archaïque et son fondateur affaibli par l'âge , les magouilles et .. . le discrédit qui l'a atteint au fil des ans , "se débattent comme le diable dans l'eau bénite " pour tenter de sortir de l'impasse où ils sont plongés !! Après avoir lancé "une refondation" (?) qualifiée d' "enfumage " par un journaliste et d '"opération de clonage" par quelqu'un , le P.C.R A DU MAL A SE FAIRE ENTENDRE DU" BON PETIT PEUPLE RÉUNIONNAIS" (QUI SE DÉBAT POURTANT AU MILIEU DE TOUTES SORTES DE DIFFICULTÉS)) CELUI-CI NE FAIT ABSOLUMENT PLUS CONFIANCE A CEUX QUI SE POSAIENT COMME " SES UNIQUES ET AUTHENTIQUES DÉFENSEURS "! LA" MAGIE" DU SEUL NOM DE VERGES N'OPÈRE PLUS : TOUTE" LA DYNASTIE" SEMBLE " GRILLÉE " !!! LES MULTIPLES INTERVENTIONS ,CONFÉRENCES DE PRESSE ..DES GILLES , FABRICE , YVAN ...ET MÊME DU " VIEUX ET FIDÈLE BAROUDEUR "RATENON , N'Y CHANGENT PUS GRAND CHOSE ET FINISSENT MÊME PAR DEVENIR PATHÉTIQUES !!! NOS "JEUNES RÉVOLUTIONNAIRES COMMUNISTES" (SANS AUCUN MANDAT POLITIQUE !) ENVOYÉS A BRUXELLES POUR "DÉFENDRE La CAUSE DES RÉUNIONNAIS : INCROYABLE !!! "LA CAUSE DU P.C.R" SERA - T-ELLE " GAGNANTE "APRÈS CETTE OPÉRATION MÉDIATIQUE (EN TOUT CAS MÉDIATISÉE ) ??CE QUI EST SÛR C'EST QUE LES COMMUNISTES LOCAUX ONT BÊTEMENT DILAPIDé UN "CAPITAL PRÉCIEUX DE SYMPATHIE" QU'ILS AVAIENT ( ainsi que d'autres démocrates réunionnais ) APRÈS 1946 !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales