Economie

Réunion / Seychelles, un nouvel axe fort des îles Vanille


De gauche à droite: Viroleau Pascal, Jacqueline Farreyrol, Didier Robert, Joël Morgan, Alain Saint-Ange.
De gauche à droite: Viroleau Pascal, Jacqueline Farreyrol, Didier Robert, Joël Morgan, Alain Saint-Ange.
Les Comités régionaux du tourisme de l'Ile de la Réunion (IRT) et des Seychelles (STB: Seychelles Tour Board) ont signé ensemble un accord bilatéral dans le but de développer le regroupement touristique des Iles Vanilles. L'objectif revendiqué de ce partenariat est de promouvoir le domaine touristique de l'Océan Indien par une coopération régionale des îles.

Lundi, en fin d'après-midi, se réunissaient le président du Conseil Régional de la Réunion, Didier Robert, la sénatrice UMP et présidente de l'IRT, Jacqueline Farreyrol, le Ministre de l'Environnement des Seychelles en charge de la lutte contre la piraterie, Joël Morgan, le directeur de la STB, Alain Saint-Ange et Pascal Viroleau, le directeur de l'IRT.

Une conférence de presse qui intervenait après plusieurs séances de travail entre l'IRT et la STB, et marquée par une signature symbolique de la volonté des deux îles à s'engager dans des actions communes et des stratégies pour promouvoir davantage leurs destinations.

Des mesures visant à accroître la visibilité des deux iles sur les marchés régionaux et mondiaux seront de mise dès 2012, a affirmé Alain Saint-Ange, le directeur de la STB, avec notamment le lancement d'un journal commun, l'organisation conjointe du Carnaval international de Victoria qui sera rebaptisé Carnaval des îles Vanille, qui deviendra le plus gros évènement de cette zone géographique, l'ouverture d'un bureau des services de tourisme à la Réunion et aux Seychelles, et l'inscription de la journée du 20 décembre, "Fête Caf" sur le calendrier du STB. Des négociations pour les visas sont même en cours de discussion en vue d'organiser des séjours combinés Seychelles-Réunion…

Pour la présidente de l'IRT, Jacqueline Farreyrol, cette initiative est "fidèle à la priorité politique touristique menée par Didier Robert". La sénatrice UMP de la Réunion a expliqué avoir rencontré la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, et a assuré que "tout est en bonne voie".

Didier Robert a salué l'excellence des relations instaurées avec les Seychelles. Celles-ci se sont bâties sur une politique de collaboration et de confiance. 2012 sacrée année de la biodiversité, pourrait voir l'ouverture du tourisme par l'inscription de la zone Océan Indien dans un label de l'Unesco, car "la Réunion comme les Seychelles sont des destinations d'excellence au niveau de l'environnement. Ce critère est de plus en plus demandé et nos populations sont respectueuses de l'environnement et c'est sur cet aspect qu'il faut miser dans l'optique de crée de l'emploi".

L'éco-tourisme dont le continent européen et le reste du monde sont friands, doit être le nouveau objectif, avec par exemple la promotion des gites réunionnais. Le président de la Région le concède, la Réunion est en retard dans le secteur touristique en terme d'infrastructures hôtelières. Il a annoncé la création d'une dizaine d'hôtels supplémentaires à St Pierre, St Denis, Salazie et a promis une liaison aérienne sécurisée liant la Réunion et les Seychelles. Air Austral pourra reprendre l'axe Réunion-Seychelles-Paris et dans un deuxième temps Francfort et l'Italie.

Venu spécialement pour l'occasion, le Ministre de l'Environnement des Seychelles, Joël Morgan, a insisté sur l'attachement profond du gouvernement seychellois à cette collaboration IRT-STB. Cette complémentarité de développement durable notamment avec le vert de la Réunion avec ses montagnes et le bleu des Seychelles pour l'espace maritime et la pêche seront une source commune d'ouverture vers l'Europe.

De gauche à droite: Pascal Viroleau, Jacqueline Farreyrol, Didier Robert, Joël Morgan, Alain Saint-Ange.
De gauche à droite: Pascal Viroleau, Jacqueline Farreyrol, Didier Robert, Joël Morgan, Alain Saint-Ange.

De gauche à droite: Jacqueline Farreyrol, Alain Saint-Ange, Didier Robert, Joël Morgan.
De gauche à droite: Jacqueline Farreyrol, Alain Saint-Ange, Didier Robert, Joël Morgan.

Réunion / Seychelles, un nouvel axe fort des îles Vanille

Réunion / Seychelles, un nouvel axe fort des îles Vanille

Réunion / Seychelles, un nouvel axe fort des îles Vanille

Réunion / Seychelles, un nouvel axe fort des îles Vanille

Groupe "Waki Band"
Groupe "Waki Band"

Gérard Éthève et Joël Morgan.
Gérard Éthève et Joël Morgan.




Mardi 13 Décembre 2011 - 08:18
Lu 1859 fois




1.Posté par tiboutikieleo le 13/12/2011 08:27
le waki band a le look pat jaune

2.Posté par Triste Réunion le 13/12/2011 10:08 (depuis mobile)
Par pitié chers journalistes, relisez vous avant de publier...:
Fautes d'orthographe :"ecellence"
Erreurs ou oublis : "seulement 1.000 hôtels sur l'île" est-ce 1000 hôtels ou 1000 chambres? Dans un cas comme dans l'autre le nombre est faux!

3.Posté par sgeg le 13/12/2011 10:47
c'est super les seychelles , là bas au moins , on peut louer un bateau de bonne taille sans avoir à se coltiner la présence d'un skipper , contrairement à la réunion et même maurice...
et la différence de tarif est telle que cela paye largement les billets d'avion !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales