Politique

Retraites : travailler plus pour gagner moins

La retraite à 60 ans, c'est bientôt fini ! La France est obligée aujourd'hui d'imiter ses voisins européens. Ainsi, l'Espagne envisage le départ à la retraite à 67 ans. La concertation ouverte hier matin entre le gouvernement et les syndicats va-t-elle préserver le modèle français ?


Retraites : travailler plus pour gagner moins
La première journée de travail entre le gouvernement et les partenaires sociaux, hier, augure d'une semaine difficile. Sur la forme, les syndicats contestent le calendrier : “Le gouvernement veut tenter de passer de manière sournoise”. Sur le fond, aucune proposition ne fait à ce jour l'unanimité.

A terme, l'État devra sans doute choisir entre l'allongement de la durée de cotisation ou le départ à la retraite à 63 ou 65 ans. Les syndicats ne veulent pas entendre parler d'un possible recul de l'âge légal de la retraite. La tâche de l'Elysée s'annonce complexe.

A deux ans de la prochaine élection présidentielle, Nicolas Sarkozy veut au moins un semblant de consensus. Eric Woerth (notre photo), ministre du travail, a peut-être déjà les cartes en main.

“Un prélèvement spécifique sur une catégorie de population ?”

En effet, le geste attendu par les syndicats pourrait venir très rapidement. La semaine dernière, l'idée d'instaurer un “prélèvement spécifique sur une catégorie de population”, est venue de l'Elysée.

Ce prélèvement ne concernerait alors que les ménages les plus aisés. Une façon pour Matignon de toucher au bouclier fiscal, sans donner l'impression d'y toucher. Ainsi, le président de la République ferait coup double. Il répondrait aux sollicitations d'une partie de sa majorité parlementaire qui demande des modifications des critères du bouclier fiscal.

D'autre part, ce prélèvement sur les ménages aisés serait un geste social fort envers la population la plus modeste. Voilà qui fera peut-être passer la grosse pilule que sera l'allongement de la durée des cotisations qui se profile à l'horizon : travailler plus pour gagner moins, à terme...
Mardi 13 Avril 2010 - 09:07
Jismy Ramoudou
Lu 1566 fois




1.Posté par Va s'y Eric le 13/04/2010 09:44
Les français au boulot maintenant . Comme l'espérance de vie augmente c'est normal que nous petits français nous fassions plus d'efforts. Laissez donc les riches de côté, il ne faut pas toucher à leur revenus

2.Posté par Choupette le 13/04/2010 10:04
Alors, il faudra ouvrir grande les portes de l'embauche aux seniors qui veulent et peuvent encore travailler au lieu de les laisser galérer au chômage.

C'est une équation qu'un enfant de 8 ans saurait résoudre... bande d'abrutis !

3.Posté par HD le 13/04/2010 10:49
L'égalité se devrait de passer par l'abolition des privilèges de certaines catégories de retraités. Ministres, députés, sénateurs, fonctionnaires et tous ceux qui profitent de régime spéciaux.
Des régimes spéciaux ... pour quoi? pour qui? Quand un travailleur a effectué son temps de travail, qu'il soit ouvrier, cadre, ministre ou prof, qu'est ce qui justifie ces différences de traitement dans l'âge de la retraite, le montant de ces mêmes retraites et parfois les avantages qui y sont liés.
En corrigeant ces inégalités pas de doute que le gouvernement trouverait déjà la quelques millions d'euros à reverser dans le pot commun ....

4.Posté par herzog le 13/04/2010 10:53
Maintenant qu'il y a plein de gens qui commencent à bosser passé 25 ans....et qui ont toutes les chances de partir à plus de 90 ans....faut trouver une solution pour payer à terme une bonne retraite pdt plus de 30 ans à des gens qui auront bossé 35 ans !!!


Difficile avec le système actuel...dans cette conjoncture !

5.Posté par électeur le 13/04/2010 10:55
les riches quoué? mais c'est vous qui nourrissez les riches en achetant leut produit leur savoir ou leur connaissance . Vous n'avez qu'à faire de même et devenir riche en prodiusant vous même et vous vous retrouverez de l'autre côté de la passe. Ne soyez pas comme ces politiciens qui s'affichent socialiste , qui licencient les gens et exploitent les avantages que leur titre d'élus leur apporte en exploitant les moins nantis comme font les riches tout en se vautrant dans des fauteuils de cuir tout en se remplissant de graisse fétide

6.Posté par Cambronne le 13/04/2010 11:44
Quelques précisions historiques anecdotiques que nombreux sont les ignorants anti réforme et anti libéraux ne veulent admettre surtout sur l'origine Pétainiste du système des retraites français par répartition que les gauchistes défendent mais comme le gouvernement de Vichy était de gauche alors l'on comprend mieux la résistance et l'entêtement d'un système archaïque par répartition qui n'aura profité que pendant la durée des 30 glorieuses...

il ne s’agit que d’ un décret-loi de l'État français établi en date du 14 mars 1941 qui "réforme" l'assurance-vieillesse pour imposer le "système de la répartition" à la place du "système de la capitalisation d’origine ", en créant une "allocation socialisante aux vieux travailleurs salariés" (AVTS), indépendante des "cotisations versées".
Les fonds des caisses vieillesse privées (plus de 20 milliards de francs de l'époque) seront confisqués (ils deviennent inutiles dans le cadre de la répartition et permettront dans l’ excessif spoliation de financer immédiatement l'allocation).

Tous les prétextes n'auront pas manqué à l'époque car lorsque l’on connait l’historique de la provenance des fonds des systèmes par capitalisation auraient été laminés par l'inflation et la crise économique des années 1930, les redistribuer tout de suite était donc affaire de "justice" ; la retraite des vieux avec interdiction de travailler permettait vraisemblablement de défendre contre le chômage des jeunes et des adultes d'âge moyen.

avec la fin de la Seconde Guerre, le général de Gaulle réaffirme les choix anti libéraux de gouvernement de Vichy, et nous y retrouverons une brochette de gauchistes avec Francis Netter et Pierre Laroque, deux anciens conseillers de René Belin (le syndicaliste CGT rallié au pétainisme, ministre de 1940 à 1942, auteur de la loi du 14 mars 1941), qui mettront en place la Sécurité sociale à la Libération.
J'adore comment les Jacobins arrivent à s'adapter même dans les situations les plus absurdes

Ce "dépouillement des générations futures" (comme le dira Alfred Fabre-Luce) a donc été avalisé par tous les hommes politiques français depuis sa mise en place en 1941. Il faut dire qu'il présente de nombreux avantages pour les politiciens, notamment celui de mettre la population sous la dépendance de l'État, seul capable de financer les déficits des régimes, seul décideur du montant des retraites versées (par fixation de la valeur du point de retraite) et seul garant des retraites futures (se révolter sur la tempe contre l'État serait donc mettre en péril le versement des retraites qui nous sont légitimement "dues").

7.Posté par boyer le 13/04/2010 11:54
1.Posté par Va s'y Eric = total bullshit

L'autre soir "envoyé special" a diffusé un reportage expliquant qu'au dessus 60 ans les vieux etaient blackilisté aussi bien chez les organisme de credit que chez les assureurs.

=> les banques et les assurances démontrent que l'argument de l'esperance de vie n'a pas de fondement économique.

8.Posté par boyer le 13/04/2010 12:03
Éric Woerth est l'ancien dirigeant du cabinet Arthur Andersen, le cabinet d’audit qui a fait faillite en 2002 à la suite de scandales financiers dont celui d' Enron, entreprise dont il certifiait faussement les comptes.


9.Posté par herzog le 13/04/2010 13:13
6.... mais comme le gouvernement de Vichy était de gauche alors l'on comprend mieux la résistance et l'entêtement d'un système archaïque par répartition qui n'aura profité que pendant la durée des 30 glorieuses...


Vichy de gauche ???
propos issus d'une simplification à l'extrême.... c'est plus une couche qu'il faut tenir pour éructer de pareilles conneries...c'est un blindage !!!!

Les 80 députés qui votèrent contre Pétain étaient tous de gauche.....pas un seul pleutre LIBÉRAL n'eut le courage de faire un tel geste...

Quant au très libéral système de retraite par capitalisation....précisons juste qu'il était ruiné par l' après crise de 29 avant d'être remplacé par le système de répartition !!!

10.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/04/2010 13:31
Tout dépendra de la Pénibilité au travail, et le moins qu'on puisse dire c'est que les "Politiques" sont exaspérants dans le leur...Pénibles.... lorsqu'ils se congratulent et se félicitent d'être aussi nuls... la forme remplaçant le fond dans l'injustice des privilèges "républicains"...
Les travailleurs Espagnols sont en train d'accepter d'aligner leurs salaires sur ceux des 700000 étrangers régularisés dans le pays... La France va faire de même...
"Donner encore et encore aux plus riches, il retombera surement des miettes pour les plus pauvres, miettes que tous attendent encore, et peuvent toujours attendre...

Plus de Justice sociale, d'Egalité des chances M. Le Président ? C'est bien ça ?

Les Enfants: je ne suis pas certain que vous ayez raison de vouloir faire des études , étant donné les disparités, les dysfonctionnements et les Inégalités qu'on vous y fait avaler, et ce que vous y perdrez en cotisations et années perspective de retraite.
Mais n'ayez crainte pour celle des Politiques, elle restera DOREE a l'or fin...

11.Posté par JUBILATION le 13/04/2010 17:27
Plus Travailler,
Plus de chomeurs,
Moins de pension,
Moins de pognon.
Le travail c'est la santé,
Rien faire c'est la conserver.
Merci Patron, merci Fion, merci Sarko ......
Et pendant ce temps là, le locataire de l'Elysée
se promène chez le OBAMA, Hein Mec !!!!
Il va au bal xe soir des d......... !!!

12.Posté par Cambronne le 13/04/2010 17:34
9.Posté par herzog le 13/04/2010 13:13

Comment ça vous réfutez de croire que pierre Laval était socialiste
Pas étonnant après que l’on peu interpréter pourquoi Eric Besson s’agrippe comme une moule sur un rocher ténébreux pour faire des comparaisons avec Pierre Laval par l’humoriste de la matinale de France Inter stéphane guillon .
Après la lettre du communiste Guy Moquet de Sarkozy voilà donc un hommage consistant qui lui est ainsi exprimé, et qui le fera passer de traître de troisième zone au rang de tête de gondole de la crispation identitaire. Eric Besson devrait rompre une bonne fois pour toutes avec ses vieux scrupules de gauchiste : trahison, délation, sanction des hébergeurs de clandestins, prime à la dénonciation, les activités d'Eric Besson produiraient un bon contexte pour d’un ancien cinématographe de guerre. D'ailleurs la Collaboration gauchiste comme Mitterrand ne sera qu’un détail de l’histoire était-ce si difficile ?
Achh, Genau ein ganz kleines Problem dérapage, pardon excusez moi shit , verdammt !
c'est dingue la susceptibilité des gauchistes lorsqu' on ne saurait leur imputer aucune des grandes convulsions de l'histoire. ...



13.Posté par FAIVRE DANIEL le 08/05/2010 18:59
Ce Ministre c'est Mr injustice sociale qui laisse mourir des milliers de personnes, de malnutritions, les personnes âgées ne peuvent plus se soigner,biens se nourrir, bien manger cet réserver pour les riches, plus de 40 ans de travail 642€ de retraites, abandonner les personnes âgées les plus pauvres c'est un crime dont votre gouvernement est responsable. Tous les ministres gaspilles des Millions d'euros a voyager, une trentaine de milliards d'euros que vous avez gaspiller en trois ans c'est très grave.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales