Société

Retour et extension des horodateurs à Saint-Louis


Un peu de marche à pied pour éviter de payer
Un peu de marche à pied pour éviter de payer
Saint-Louis renoue avec les horodateurs. Leur mise en route commence aujourd'hui 2 mai et s'étendra au fil des semaines.

La livraison du radier du Gol lundi dernier a permis au centre ville de Saint-Louis de souffler un peu. Mais la partie face aux voitures ventouses n'est pas gagnée.

La réhabilitation de périmètres payants commence donc aujourd'hui. Les rues Raymond Vergès, celle de la Poudrière, Saint-Denis, Lambert et la rue du Marché sont de nouveau payants à partir de ce 2 mai.

Ces rues disposaient déjà d'horodateurs mais ils n'étaient plus utilisés depuis belle lurette et pour la plupart ont été dégradés ou se sont simplement envolés, ironise un adjoint. Devant la mission qu'il s'est assigné de trouver de nouvelles recettes pour les caisses de la commune, le maire Cyrille Hamilcaro explique ce retour des horodateurs par la nécessité d'assurer une bonne rotation des occupations tout en accompagnant le dynamisme de la zone commerciale. Aujourd'hui, la clientèle des commerces éprouve les plus grandes difficultés à stationner pour effectuer ses achats.

La finalité de l'opération sera de hiérarchiser le réseau hypercentral pour reporter le trafic de transit en périphérie et préserver l'animation commerciale du centre.

0,50 cts pour une heure de stationnement

La réactivation de ces parcmètres sera doublé dans les jours qui viennent par la pose de nouveaux horodateurs. Un arrêté municipal, qui sera prochainement publié, devra préciser le nombre de places ainsi créées.

L'extension du périmètre de stationnement payant touchera les rues Léonus Bénard, Fémy (jusqu'à la rue Daumale), rue Lambert, Sarda Garriga, la place de l'ancien marché couvert. Bref, toute la partie basse de la ville aux alentours de la gare routière.

De 8h à 12h puis de 14h à 18h sauf dimanche et jours fériés, il vous en coûtera 0,50 cts si vous stationnez moins d'une heure. Entre 1h et 2h de stationnement, il vous faudra sortir 1 euro de votre poche puis 3 euros entre 2 et 4h. Au-delà de 4h, les 10 euros nécessaires pourraient s'avérer dissuasifs pour beaucoup.
Vendredi 2 Mai 2014 - 11:39
LG
Lu 1670 fois




1.Posté par noe le 02/05/2014 13:04
C'est bien penser !
Les voitures qui dorment toute la journée , ça suffit !

2.Posté par Le yab le 02/05/2014 13:18
Il faut surtout vérifier que les agents corrompus vont mettre des PV a toutes les voitures et ne laisserons pas les commerçants ou leurs employés rester toute la journée sans payer. !! Un commerçant surtout.

3.Posté par Zamateur le 02/05/2014 15:55
Faudrait aussi penser en plus de publier le nombre de places payantes créer, à aussi signaler les lieux de stationnements gratuits..Et ce serait même je pense opportun et des plus correct de la part de la municipalité d'en créer d'autres pour que celles et ceux qui sont amenés à se garer dans ce secteur du centre ville puisse avoir réellement le choix.

4.Posté par Talph le 02/05/2014 17:23 (depuis mobile)
... L'extension sera doublée...

5.Posté par Talph le 02/05/2014 17:24 (depuis mobile)
... La réactivation sera doublée!

6.Posté par Commerçant révolté ! le 02/05/2014 20:05
Enfin ! Monsieur Hamilcaro, le nouvel édile rompt définitivement avec les mauvaises pratiques et la complète incurie de son prédécesseur. Mais, ça n'est pas tout de vouloir remettre en fonction toutes ces vieilleries, encore faut-il veiller à positionner les panneaux indicateurs de manière à ce qu'ils soient nettement visibles ; notamment lorsque les automobilistes empruntent les axes où ces mêmes horodateurs sont implantés.

Par ailleurs, pas seulement pour ce qu'ils pourraient contenir mais aussi pour bien d'autres raisons émanant des usagers de la route, ces appareils sont des proies faciles qu'il convient de soustraire aux indélicatesses des rôdeurs de nuit. À propos de ces derniers, ce sont de jeunes vandales opérant généralement en bandes - 6 à 8 par bande étant une bonne moyenne - avec une moyenne d'age qui ne saurait dépasser les 12 /13 ans, et dont les parents irresponsables, pressés de se soulager de leur concupiscence réciproque et, tout bien considéré, désireux de ne pas être dérangés outre mesure dans leur quête de plaisirs, choisissent de laisser champ libre à leurs progénitures ; finalement, ces derniers errent dans les rues de la ville à la recherche de victimes potentielles tout en commettant de nombreux forfaits ; et bien évidemment sans cesse renouvelés !

J'en appelle à la vigilance et à l'autorité du nouveau maire à qui il appartient de mettre en œuvre des mesures purgatives destinées à anéantir définitivement cette gangrène qui, chaque jour un peu plus, détériorent le climat social ; conséquemment donc la santé de ses administrés.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales