Culture

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Première soirée réussie pour le Sakifo Festival. Plus de 15.000 personnes ont vibré sur les musiques de Manu Chao, tête d'affiche de cette édition 2013. Voici un retour en images du concert.



Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté

Retour en images: Manu Chao ouvre les festivités du Sakifo en beauté
Vendredi 7 Juin 2013 - 07:17
Lu 2229 fois




1.Posté par Gvar le 07/06/2013 09:58
Soirée réussie ? Hum, vous, journalistes de Zinfos974, n'étiez visiblement pas du côté de l'entrée principale entre 20h et 22h...
D'un point de vue purement artistique, je vous l'accorde, Manu Chao a été fidèle à lui-même : motivé, pêchu, sautillant etc. Cependant j'ai trop rapidement eu le sentiment qu'il "manquait" de chansons dans son répertoire tellement les mêmes rengaines revenaient souvent (les "woyo yo yo" y en avait franchement marre à force...). Et que dire des écrans géants, qui on fonctionné à peine plus de la moitié du live...

Mais venons-en aux choses qui fâchent. Je suis arrivé avec ma compagne sur le site à 20h15. Sans trop savoir où aller je me suis diriger... là où j'ai vu du monde. Je me suis donc retrouvé à peine à 10m de l'entrée principale. Et devinez à quelle heure j'étais au concert ? À 21h40 !!! Près d'1h30 pour faire quelques mètres + l'escalade d'une barrière où je me suis fait mal + ma copine qui a fait un malaise. Pas le temps pour un petit pipi, une bière ou un sandwich, on avait déjà loupé 10 min du concert...
J'ai fin par comprendre : l'ouverture des portes en retard, pas d'employé du festival pour orienter les gens à l'extérieur ce qui a entrainé une fluidité radicalement inégale selon l'entrée choisie (et pas de possibilité de faire demi tour surtout), pas de bol je suis tombé dans la pire file d'attente ! Un filtrage sécurité complètement inapproprié qui a rajouté du bordel au bordel : fouille des sacs, fouille au corps (euh... C'est Manu Chao au Sakifo, pas PSG/OM au Parc des Princes !!!); AUCUNE réactivité de la part de l'organisation => quand la colère gronde et que des mouvements de foule sont à craindre on fait quoi ? Et ben on donne de nouvelles consignes, on allège la sécurité, on fluidifie la foule, bref on réagit bordel !!!
Résultat, comme dans mon cas c'est 50% état d'esprit, 50% concert en lui-même, on peut dire que 50% de mon plaisir a été gâché puisque j'étais en colère, esquinté, affamé, assoiffé !

Y a 2 semaines j'ai fait MUSE à Londres dans un stade de 70 000 personnes. Je me suis retrouvé dans presque la même config : gros attroupement de plusieurs centaines de personnes au même point d'entrée, à quelques dizaines de mètres des contrôles sécurité. Et ben croyez-le ou pas mais au top ouverture des portes, ça a mis... environ 5 minutes !!! Juste une fouille sommaire des sacs, pas de fouille au corps ! Et pourtant c'est MUSE à Londres !!!

Pour conclure je dirai qu'à aucun moment j'ai eu le sentiment d'être à un festival qui existe depuis 10 ans mais plutôt à une toute 1re édition tellement ça puait l'amateurisme de partout !

2.Posté par Nono le 07/06/2013 11:35
à 1. Bienvenu au sakifopa! J'ai arrêté d'aller à ce festival dès ma première visite, pour toutes les raisons que vous évoquez, plus:
- la sensation d'être retenu prisonnier (sortie définitive) dans un lieu mal fichu, ou la restauration et les boissons sont mauvais et hors de prix, l'organisation catastrophique, l'acoustique défaillante et le merchandising omniprésent.

Quoique voir un 'antimondialiste' affiché comme Manu Chao à coté de sponsors comme des boites de telecom, d'audiovisuel et autres, c'eut été assez croquignolesque.

Bref, le sakifopa est une énorme machine à cash, rien de plus.

3.Posté par Nanoute le 07/06/2013 14:47
Les gens ne voient vraiment que le mauvais coté des choses !! Le Sakifo fait venir de grand sartistes sur notre petite île, depuis qu'il existe ça a beaucoup évolué de ce coté là, et puis l'ambiance est au top, tout le monde est là pour partager un grand moment en musique et c'est tout simplement génial !! Enfin bref, le concert de manu chao était sublime, 2h de pur bonheur, le public était génial, tout le monde dansait et chantait, dans le pogo c'était de la pure folie !! Merci Sakifo ( merci aussi pour le gateau en pleine poire en passant c'était sympa :P)

4.Posté par Nono le 07/06/2013 15:31
à 3: Oui, de grands artistes sont venus au sakifo, personne ne le nie (il ne manquerait plus que cela vu le prix des billets). Ce n'est pas la programmation qui est mis en cause, ce qui est mis en cause c'est l'organisation de l’événement, tant en interne (c.f. mon commentaire) qu'en externe (allez demander au voisinage Saint Pierrois ce qu'il en pense....).

5.Posté par Mortsen Paul le 07/06/2013 15:37
Au-delà de l'organisation et de la sécurité, certains imbéciles fortement alcoolisés, voire plus, ont commencé à danser un pogo à la limite de la castagne, mettant en insécurité les autres festivaliers et surtout les enfants présents devant la scène. J'ai tenu 3/4 d'heure prenant des coups sur tout le corps pour protéger ma famille.

J'ai bien cru qu'un drame allait arriver et je n'étais pas le seul dans ce cas, ce qui m'a été confirmé par les secouristes ! Heureusement qu'un agent de sécurité nous a sorti de cet enfer ! Bien évidemment, nous n'avons pas pu apprécier le concert de Manu Chao !

6.Posté par William le 07/06/2013 17:00
Organisation merdique mais Manu Chao conforme aux attentes... donc pogo !
Faut être un peu con pour emmener ses enfants devant la scène à un concert de Manu Chao...

7.Posté par Matchouk le 07/06/2013 17:04
Pendant que Mr Galabert mangeait du gâteau et buvait du champagne (voir photo dans l'article sur la prestation de Natiembe), j'étais dehors à faire un malaise à cause de la foule qui essayait de rentrer de force, las d'une sécurité en sous-effectif dépassée par les événements.
Non seulement j'ai fait un malaise, mais j'ai raté le début du concert et je n'ai même pas eu droit à un verre d'eau de la part du staff qui m'a pourtant évacuée de la foule.
Bravo l'organisation ! moi aussi j'aurais bien pris une part de gâteau pour me remettre d'aplomb hier soir...
Ah on me signale que ce n'est pas le problème de Mr Galabert... je l'ai bien compris ! C'est nous qui vous payons ! c'est nous qui vous faisons exister ! un peu de respect svp !
La seule raison qui m'a fait rester est que je suis fan de Manu Chao. Sans ça, c'était demi-tour et retour à la maison.
Je suis sûre que nous n'entendrons jamais d'excuses publiques par rapport à l'énorme problème de sécurité d'hier soir. Et je suis loin d'être la seule à avoir fait un malaise.
Hier soir j'étais un mouton parmi tant d'autres. Ne comptez pas sur moi l'année prochaine (idem pour ceux qui sont venus avec moi).

8.Posté par sandra le 07/06/2013 20:54
Je suis fan de Manu Chao. Accompagnée de ma fille, j'ai fait presqu'un demi tour de l'île et je suis arrivée longtemps à l'avance pour pouvoir assister au concert, juste devant la scène.
Grave erreur ! J'ai été prise dans une véritable machine à broyer, tant la bousculade arrivait de tous les sens, sans la moindre présence apparente d'agents de sécurité pour faire régner l'ordre et nous mettre en confiance.
Du coup, je ne pouvais plus écouter quoi que ce soit. Je me suis dit que si je faisais un malaise, j'allais être piétinée par une foule irresponsable, alcoolisée, mais surtout sans aucun secours à l'horizon.
Mon instinct de survie a été le même que celui de ma fille, à savoir, fuir le plus vite possible cette foule incontrôlable et incontrôlée.
Tout ça pour dire que ça ne sert à rien de filtrer l'entrée, fouiller, alors que vous n'êtes même pas capables de garantir la sécurité des personnes.
Vous avez beaucoup de chance qu'il n'y ait pas eu de drame !
Mr GALABERT, il faut passer le relais si vous n'êtes pas à la hauteur d'un tel évènement. Ou bien, revoyez votre organisation catastrophique !
QUEL GÂCHIS !
Néanmoins, un grand bravo à l'Artiste MANU CHAO !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales