Social

Retour en images : Les magistrats en colère

Ce matin, devant le tribunal de Champ Fleuri, les magistrats et personnels de justice réclamaient toujours plus de moyens pour exercer leur métier. Retour en images.



Retour en images : Les magistrats en colère

Retour en images : Les magistrats en colère

Retour en images : Les magistrats en colère

Retour en images : Les magistrats en colère

Retour en images : Les magistrats en colère

Retour en images : Les magistrats en colère
Mardi 29 Mars 2011 - 17:29
Lu 1226 fois




1.Posté par noe974 le 29/03/2011 18:39
Qu'on donne à notre justice les outils nécessaires pour ses missions !

Les moyens donnés à la police et à la justice aujourd’hui en France sont notablement insuffisants. Le gouvernement actuel, surtout son ministre de l’Intérieur, a fait de nombreuses promesses pour améliorer cette situation : quasiment aucune n’a été tenue. Le constat est préoccupant.


2.Posté par sdni gaud le 29/03/2011 19:08
Sur la 2ème photo,c'est un magistrat CGTR ?

3.Posté par boyer le 29/03/2011 19:23
aujourd'hui il y avait aussi les conseillers pedagogiques de l'edication nationale qui manifestaient, demain ce sont les enseignants du 1er et second degres, peut etre avec les lycéens.

pendant que la sechilienne fait son cari dans son coin.

chacun dans son coin, pour bien eviter le risque d'un mouvement unitaire.

4.Posté par enler le 29/03/2011 22:48
z'ont du avoir chaud sous leurs robes

5.Posté par Noé BABET le 29/03/2011 23:26
noe974
Le rôle des Conseillers pédagogiques dans la formation des Professeurs des écoles est très important ...

Leur domaine d'expertise n'est plus la discipline enseignée mais la démarche pédagogique mise en oeuvre pour que l'élève apprenne. Cette expertise se construit petit à petit et nécessite l'aide des conseillers régulièrement (analyse réflexive). Tout ce travail de reflexion peut se formaliser sous différentes formes (cahier, classeur, blog, site web, ...) Un tel outil pourrait être support pour l'évaluation. Faut-il envisager de généraliser la démarche ? Peut-être faut-il plutôt, soutenir, favoriser, valoriser ce travail d'auto-formation réflexive ... Cela peut être une base très riche pour un évaluation formative.
Nous le savons tous ... La transmission des savoirs doit être en liaison avec la capacité à conduire une réflexion personnelle, autonome, ouverte aux enjeux futurs; en liaison aussi avec ,l'esprit critique. Un élève n'est pas un robot. Enseigner est un art, non une science.

Les Conseillers trouvent ici leur place dans cette aide aux jeunes PE ....

On supprime d'un coup de plume les postes de Conseillers Pédagogiques ....L'école , nos enfants vont énormément perdre ...
Ils étaient là en pleur , criant leur désarroi pour que l'Administration daigne ouvrir un oeil ...

6.Posté par boyer le 30/03/2011 00:15
oui noé, sarko et fillon sont vraiment des graines babouk

7.Posté par honnête le 30/03/2011 00:18
La Justice indépendante ou téléguidée par la CGTR ?

8.Posté par jumeau_974 le 30/03/2011 00:55
Stop ! Arrêtons de parler de moyens ! Ce sont des résultats que nous souhaitons ! La politique des moyens a été faite dans le passé et regardez où nous en sommes : des montagnes de dettes. L'idée qu'il suffit de sortir le chéquier pour arranger est une pure escroquerie intellectuelle. On en a plus les moyens, et en règle générale, les Français ne veulent pas en entendre parler, à juste titre, d'augmentation d'impôts en ces périodes de vaches maigres. Il est temps de diminuer le train de vie de l'Etat, et de recentrer ses dépenses.

A la Réunion, ces chères magistrats sont surrémunérés à 53 %. S'ajoute à cela certaines primes. Idée de génie : et si on utilise ces fonds pour embaucher des magistrats, des greffiers supplémentaires ?
D'après certains échos que j'ai eu, certaines affaires traînent dans les tiroirs depuis plus de 10 ans ! Des plaintes se perdent également "par hasard", souvent lorsqu'il s'agit de certaines personnalités. D'ailleurs, M.Dupuy, où en êtes-vous de vos différentes plaintes ?
Quant est-il de leurs productivité ? Il y a certainement des rapports des services de l'inspections des services judiciaires.
Il me semble que ces mêmes magistrats n'avaient pas manifesté contre leur ancien collègue, le 1er Pdt de la Cour d'Appel de la Réunion. Vous savez ce magistrat qui avez gagné des billets pour Papeete de la part d'Air France. Le rapport de l'inspection avait démontré qu'il passait plus de la moitié de son temps hors de l'île et lorsqu'il était présent, il était "peu impliqué" dans la rédaction des arrêts de la Cour. Il a eu pour seule sanction la mise à la retraite. Allez faire dans votre entreprise, vous verrez ce qui se passe.

9.Posté par Cambronne le 30/03/2011 09:32
2.Posté par sdni gaud le 29/03/2011 19:08
Sur la 2ème photo,c'est un magistrat CGTR ?
faut en déduire que la vermine rouge a fini par investir les tribunaux , il serait urgent de constitué un antidote face à ce fléau, ...

10.Posté par Cambronne le 30/03/2011 09:38
8.Posté par jumeau_974 le 30/03/2011 00:55
Stop ! Arrêtons de parler de moyens ! Ce sont des résultats que nous souhaitons !
Rien que des résultats point barre attendre 10 ans pour obtenir un jugement faudrait déjà revoir les principes abusifs de renvoi au tribunal civil de première instance..

11.Posté par Philo le 30/03/2011 13:11
Les Justiciables Français sont aussi très en COLERE.
Justice délabrée, manque de moyens, clament les professionnels du droit, c’est également le sentiment qu’ont une majorité de nos concitoyens , qui emploient le mot de délabrement, de corruption, etc… . S’il paraît légitime que les Magistrats réclament des moyens et le respect de l’indépendance de la Justice, il paraît tout aussi légitime que soient prises en compte, aujourd’hui, les très nombreuses victimes de l’institution judiciaire Française. Les valeurs d’humanisme, tout comme l’équité, ne supporte pas et/ou plus, les nombreuses victimes bafouées et oubliées dans leurs droits, par notre Justice et nos Responsables. Il en va de notre Justice et de la République qui s’en trouve aujourd’hui, gravement en danger.
En 1981, dans son combat contre la peine de mort, M. Robert BADINTER, disait....." La justice Française ne sera plus une Justice qui tue".....Et pourtant, aujourd'hui, la Justice tue.... toujours en France, d'une manière sournoise, elle ruine des justiciables, détruit des vies, des familles…… tout le monde sait…. Mais ……. laisse faire.
Nous sommes 3 personnes, parmi de nombreuses autres, victimes ,des mêmes dysfonctionnements judiciaires, ayant un même mode opératoire, commis par des professionnels du droit; chargés normalement de défendre les intérêts des Justiciables et de rendre la justice au nom du Peuple Souverain. Nous payons le prix fort de tous ces abus pervers qui sont des fraudes à la Constitution, tout comme à la CEDH, qui ont eu pour conséquences de nous conduire criminellement à la ruine.
Il est bon de remémorer l’ article 16, de la déclaration des droits de l’ Homme et du Citoyen….’ Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ……
N’ A POINT DE CONSTITUTION‘’……C’est le cas de notre France, qui ne mérite pas et/ou plus sa place en tant que PATRIE des DROITS de l’HOMME.
Nous sommes les victimes d’un système corporatiste et autres….., bien huilé et rodé, mis en place, comme le relate et le dénonce un Honorable Magistrat dans un de ses livres:…… ‘’D’aucun corps on ne saurait attendre qu’il soit absolument indemne de brebis galeuses. Chacun pourtant a la faiblesse d’y prétendre, sans vraiment comprendre qu’en déclarant solidaire, c’est le corps tout entier qu’on atteint. Souvent les professions judiciaires en ont donné l’exemple et, quand j’ai eu à engager des poursuites contre un avocat, un huissier de justice ou un notaire, les organismes professionnels ont fréquemment tenté de me fléchir. Ces poursuites allaient ternir la réputation de la profession, si l’on poursuivait l’un d’entre eux, tous en pâtiraient. A mon sens, c’est d’ignorer le coupable qui, au contraire, laisse croire à la culpabilité de l’ensemble. Les Magistrats sont longtemps restés campés sur le même créneau’’…..
C’est par cette méthode que nous avons été précipités criminellement à la ruine par divers professionnels du droit……. Pour protéger un des leurs A ce jour, après 16, 15 et 11 années nous combattons toujours, pour faire valoir nos droits, punir les fraudeurs et être dédommagés des lourds préjudices que nous avons subi. La justice passera, de gré ou de force, par chez nous, je puis vous l’assurer.
Aucune société respectueuse des individus, de leurs libertés, de leur égale dignité ne peut s'accommoder d'une Justice qui prive son peuple du droit à un procès équitable, en conduisant des justiciables à la ruine. Alors aujourd’hui, il ne sert à rien de se voiler la face, d’occulter, ou bien d’être dans le déni, une grande réforme s’impose, en matière de Justice et avant que tout ne bascule dans l’irréparable. Le monde judiciaire doit remettre de l’ordre dans ses troupes, des réformes s’imposent de toute urgence, PLAN MORALISATION, des différentes professions qui le représente.



les Français très en COLERE.

12.Posté par JUBILATION 57 le 31/03/2011 09:42
Aux Magistrats : "SOYEZ AU SERVICE DES VICTIMES" bon sang et arrêtez de pleurer sur votre sort de nantis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales