Blog de Pierrot

Retour de Nicolas Sarkozy : Je suis très sceptique...

Lundi 22 Septembre 2014 - 12:01

Je ne suis pas un fan de Nicolas Sarkozy. Je le trouve trop agité et je ne peux oublier son manque de courage pendant son quinquennat. Il a certes essayé de mettre en place certaines des réformes courageuses dont le pays avait besoin. Mais devant l'hostilité de la rue, fortement poussée par les syndicats et le PS, il avait préféré laisser filer le déficit, pour préserver ses chances de réélection.

Aujourd'hui, il se positionne en sauveur de la France, en homme providentiel. Comme si son simple volontarisme allait suffire à abattre les montagnes et à résoudre les problèmes gravissimes auxquels la France est confrontée.

Ce ne sera malheureusement pas le cas.

La France est un pays sclérosé où il suffit de prononcer le mot "réformes" pour qu'une minorité agissante fasse suffisamment de bruit pour faire reculer les gouvernements. Des réformes, il va pourtant falloir en faire. Et pas que des faciles. Mais comment dire la vérité aux Français ? Quelle probabilité a-t-on de se faire élire en promettant aux électeurs du sang et des larmes ?

Pour le moment, Nicolas Sarkozy n'a rien dit de son futur programme. Mais même s'il nous proposait les bonnes solutions, quelles garanties avons-nous de les voir réellement mises en œuvre ? Rappelons nous du fameux programme de François Hollande et de ceux qui ont eu le malheur d'y croire...

Je fais partie des Français sceptiques sur le retour de Nicolas Sarkozy, d'autant que rien ne dit qu'il ne sera pas rattrapé par un des nombreux dossiers judiciaires dans lesquels son nom est cité. Il va falloir bien plus qu'un volontarisme effréné pour me convaincre...
Pierrot Dupuy
Lu 1713 fois



1.Posté par La vox populi.com le 22/09/2014 13:09

Pierrot le retour de Sarkozy relève de la pure stratégie judiciaire. La France c'est le cadet de ses soucis.

Soit, il ne fait rien, et il subit l'agenda des juges. Soit, il attaque - par un retour en politique-, peut redevenir Président tellement les électeurs sont couillons, et là il impose aux juges son agenda immunitaire, use de tous les moyens pour un deuxième mandat - rien constitutionnellement ne l'interdit-, pour échapper à la justice, qui n'agira que quand dix ans après 2017, et le temps de faire durer les procès ( appels, expertises etc.), il sera condamné dans 20 ans, comme Chirac, par une peine symbolique vu les grands services rendus au pays, mais là, les poches biens pleines, les ambitions comblées, il n'aura plus rien à perdre, comme Chirac.

Sarko, tente son va- tout. Qu'à t-il à perdre? Rien. Par contre comme expliqué ci-dessus, il a tout à gagner. En tant que président de l'UMP, il fera monter ses deuxième couteaux aux créneaux pour attaquer les juges (on entendra la Morano et autres perroquets déplumés), et devenu président de la Ripoublique, il va dégommer certains juges (il y a des méthodes indolores).....

2.Posté par nope le 22/09/2014 13:30

rien à fout.e du retour de Sarko, par contre, content du retour de Pierrot.

3.Posté par nomdedieu... le 22/09/2014 13:34

La crise économique mondiale actuelle a été déclenchée par une crise financière elle-même causée par une soif inextinguible de profits à court terme. Dans un contexte de soutien des pouvoirs publics à l’expansion des marchés de capitaux, nombreux sont ceux qui ont délibérément ignoré deux questions essentielles : l’éthique des affaires et la réglementation des entreprises.
À présent, il est nécessaire de réécrire les règles applicables à la finance et aux groupes internationaux. Pour rétablir la confiance essentielle au bon fonctionnement des marchés, nous devons tout à la fois améliorer la réglementation, les contrôles, le gouvernement d’entreprise et la coordination.
Nous avons aussi besoin de mettre en place des politiques sociales plus justes et d’en finir avec les goulets d’étranglement qui bloquent la concurrence et l’innovation et nuisent à la viabilité de la croissance.
Nous devons aussi trouver des moyens permettant aux gouvernements de se désengager de leurs interventions massives décidées en urgence, une fois que l’économie mondiale aura regagné le chemin de la croissance.
Comment passer de la récession à la reprise ?
Remédier aux déficits budgétaires massifs et lutter contre le chômage, tout en encourageant de nouvelles sources de croissance, telles sont les tâches que propose Sarkozy.

Seules les idées apportées par Nicolas SARKOZY semblent les bonnes ... les idées des autres ne sont que du pipi de chat !

4.Posté par sarko sur france 2 le 22/09/2014 13:51

sarko change de prenom il veux qu on l'appel maintenant narcisse sarko

5.Posté par kersauson de (P.) le 22/09/2014 14:17

delahouse est redoutable destabilisant
sarko aurait choisit chazal ou pujadas il eut pu s en sortir

là on constate qu il est tjrs revanchard ambitieux sur de lui autoritaire etc

IL N A PAS CHANGE

le retour de Sarko relève de la pure stratégie judiciaire. La France c'est le cadet de ses soucis.
c est echapper aux 7 casserolles qui l interesse
et le seul plaisir de sa "revanche" sur les francais qui l ont déchu !

il reconnait lui meme que c est la crise 2008 2012 qui l 'a plombé, ( et donc plombe encore la france)


VIVEMENT DSK LE RETOUR ( car ce type là est tres intelligent surdoué et prestant)
il n 'a rien fait de pire que Clinton et Mitterrand
et peut etre en 11 est il tombé dans ujn piege de sarko ( probable)

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/09/2014 14:22 (depuis mobile)

Le ps qui aurait empêché grâce à la rue les reformes de sarkon 1er...mais de qui se fout-on??!

7.Posté par LOR-HEIN le 22/09/2014 14:24

Il revient pour foutre la M.... !!!

8.Posté par jean-jacques le 22/09/2014 14:45

Et oui Pierrot , les non-partisans de Sarkozy n'ont pas changé d'avis sur lui...
Mais ses partisans non plus ce qui fait de lui le favori pour la présidence de l'UMP.
Mais au delà c'est plus flou puisqu'il veut former un nouveau parti qui ratisse plus large que
l'actuel UMP dit-il , mais alors la question se pose :
Ratisser plutôt vers le centre droit ou vers le FN ?
Sa défaite de 2012 due à la stratégie dite "Buisson" de droitisation a échoué il devrait donc
logiquement viser le centre et pourquoi pas les (nombreux) déçus de Hollande tout en prenant des positions sur les problématiques sociétales (mariage pour tous) destinées à
rassurer l'électorat catho parti vers le FN...un grand écart typiquement Sarkozien !
Et pour ce qui est de 2017 il devrait écraser assez facilement Fillon et Juppé à la primaire car ils n'ont ni son énergie ou son talent pour battre campagne , ni son envie de gagner.
Il pourrait donc être élu car si c'est Hollande qui se présente pour le PS il ne sera pas au second tour. Si c'était Valls se serait plus compliqué sauf si ce dernier persiste au poste
de premier ministre et n'obtient , comme il faut s'y attendre , aucun résultat tangible.
Si comme il le dit , Sarkozy sort indemne de ses démélés judiciaires , il peut parfaitement
redevenir Président en 2017 ce qui est bien évidemment le challenge qu'il s'est fixé.

9.Posté par olivier Montfort le 22/09/2014 15:12

Post trois la nostalgie vous égard, pourtant votre analyse est bonne mais de là à l'attribuer à sarkosy il ne faut pas exagérer, si ce dernier avait des idées ça se saurait, il a eu l'occasion de faire son job pendant cinq ans qu'à t il fait ? nothing et lorsqu'il a été ministre du budget qu'a t il fait à part équiper l'appartement de fonction de nouvelle TV grand écran HD ? au ministère de l'intérieur qu'à t il fait à part du cinéma ? La il se bat juste pour sauver sa peau en faisant craindre aux juges son possible retour au pouvoir. depuis Jospin, le psycho-rigide rien n'a été fait, rien de rien Jospin avait fait baisser le chômage de près de 2 millions. Il est bien le seul à n'avoir exercé que pour son pays, et non pour son bien personnel..Mais en france nous somme comme à la Réunion si vous n'êtes pas un repris de justesse on ne vote pas pour vous.

10.Posté par Jeff le 22/09/2014 15:19

Blanc bonnet et bonnet blanc :comme Hollande, Lepen, Mélanchon et autres cloportes. Le boug n'a pas changé, il est hors de question que je le soutienne, La droite doit investir un type sérieux et non un clown

11.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 22/09/2014 15:25

C'est vrait , le PS n'a empéché personne de reformer , il croyait etre capable de le faire lui meme , résultat un Pays à genou , de plus en plus d'impots et de plus en plus de déficit . Ah c'est vrait c'est pas eux qui ont augmenté le déficit , c'est Mitterrand qui a commencé en 81 !!!

12.Posté par Mwa la pa di le 22/09/2014 15:32

Je ne suis pas seulement septique, mais scandalisé de voir ce pantin chercher la protection contre toutes ses casseroles. Il a quand même été celui qui a fait liquider un témoin gênant kadafi....

13.Posté par Gérard GhD le 22/09/2014 15:35

Pierrot nous ressort les mêmes laïus que lorsqu'il s'agit des édiles réunionnais. Les français (je répète moi-aussi!) sont des veaux, mais il ne faut pas confondre nostalgie et espérance, la nostalgie c'est attendre que revienne peut-être quelque chose ou quelqu'un qu'on a apprécié ou aimé. mais pas forcément avec grande espérance. Les nostalgiques manquent d'imagination et Hollande encore plus que tout le monde à part sa plus belle réussite: le mariage pour tous. Ceci dit c'est vrai, Sarko n'est pas sorti de l'auberge avec ses casseroles judiciaires surtout avec la hargne et la haine de Taubira, car même si on le blanchit il en restera toujours un doute.

14.Posté par Bla Bla Bla le 22/09/2014 16:05

SOVIDENGE le sauveur des trés sceptiques!

15.Posté par KLD le 22/09/2014 16:23

"rassurer l'électorat catho parti vers le FN..." , cela on devrait les excommunier ! mais certains ont revigoré les suiveurs de" mgr" lefevre dans un passé pas si lointain .....

16.Posté par KLD le 22/09/2014 16:38

Pierrot président , cela ne fait avancer le schmilblick mais c'est une façon de dire que son site est sympa !

17.Posté par David Asmodee le 22/09/2014 16:57

Je ne vois pas ce que Sarkozy pourrait faire pour relancer le pays. Il n'a pas touché aux 35 heures, il n'a pas baissé les impôts, il n'a pas baissé les charges. Il est pour le mariage homo.

Mais il faut reconnaitre que faire pire que Hollande, c'est difficile. Elire un Sarkozy, un Bayrou, un Mélenchon, un chat ou une biquette sera quand même toujours mieux que le débile mental qui hante l'Elysée en ce moment.

18.Posté par " VIEUX CREOLE " le 22/09/2014 17:06

MONSIEUR PIERROT DUPUY, NON SEULEMENT J'APPROUVE TOTALEMENT CE QUE VOUS AVEZ ÉCRIT MAIS JE VAIS PLUS LOIN ...Après l'avoir écouté attentivement , je ne crois nullement au retour de Sarkozy en 2017 , pour plusieurs raisons ! 1) "Un rassembleur conscient " qui dit "avoir changé ,peut-il être crédible quand i passe une bonne parie de soin entretien à démolir son adversaire de 2012 (il aura du mal à convaincre des socialistes déçus de rejoindre "un revanchard et un vindicatif avant tout !!
2 )" Il démarre à 200 à l'heure " alors que ' l'horizon d- 2017' est encore assez loin (l'un de ses amis l'a dit d'ailleurs !) .2 )On a senti comme une arrière -pensée de régler des comptes aux aux candidats déjà déclarés aux primaires de l'UMP (Juppé et FILLON qu'il envisage déjà - c'était sous-entendu - comme Personnalités éminentes d'un futur Gouvernement ! ). 3) Il reconnaît avoir blessé des gens - mais" sans l'avoir voulu"- et le regrette, AUJOURD'HUI !: 4) Il reconnait avoir commis des erreurs : ne dit pas lesquelles à part ses regrets sur "l'espace SCHENGEN". 5) Il reproche à la Ministre de l’Éducation Nationale de VOULOIR recruter des enseignants ( les candidatures sont nettement inférieures au nombre de postes prévus !)après la saignées qu'il a opérée durant son quinquennat !5)Il reproche à Hollande ses mensonges mais il a oublié que Sarkozy AVAIT PROMIS ,entre autres , de "ramener ,avec les dents" ,le pouvoir d'achats et les emplois en France ! 6) Comment peut-il être" un " Rassembleur ",après avoir opposé différentes communautés de France ,les unes aux autres et avoir contribué à "enflammer "les banlieues ?7 )Plusieurs Personnalités de l'UMP ( dont Yves Jégo) jugent sévèrement ce retour très préparé et médiatisé! Son comportement agité , "activiste" , d'homme pressé son égocentrisme - quoi qu'il dise!- SONT APPARU NETTEMENT , DIMANCHE SOIR! NON ! NICOLAS N'A ABSOLUMENT PAS CHANGÉ : :certains de ses admirateurs s'en réjouiront mais BEAUCOUP, à l'UMP, le regretteront certainement !!!

19.Posté par noe le 22/09/2014 18:05

Parmi tous les prétendant au trône , seul Sarkozy tire son épingle du jeu !

Les autres ne pensent qu'au prestige !

20.Posté par Il y a beaucoup de septiques... le 22/09/2014 18:33

Mais il y a aussi beaucoup d'opinions septiques, qui sont en fait des fausses septiques !

Et dans le cas de Sarkozy, ça pue !

21.Posté par Tanbi le 22/09/2014 20:19

De quelles réformes parle précisément Pierrot DUPUY ? L' obligation de donner ses sources à la justice pour un journaliste ?

Chaque citoyen a parfaitement le droit de contester une réforme. La vraie question est de savoir si une réforme est bonne pour la majorité des Français un point c'est tout.

Si les réformes consistent juste à engraisser les plus riches au détriment des plus humbles, alors oui il faut se joindre aux minorités agissantes et faire suffisamment de bruit pour faire reculer les gouvernements.

22.Posté par trop fort le 22/09/2014 21:07

vivement 2017 pour foutre grolande dehors.
Vive sarko

23.Posté par G MAILLOT le 22/09/2014 21:17 (depuis mobile)

Etre sceptique est normal et logique. Qui ne le serait point? Mais sarko est un homme d''état, un vrai! Sans aucun doute. L''homme qu''il faut pour redresser la france !!

24.Posté par Jules Bénard le 23/09/2014 09:52

Salut mon cousin. Heureux de voir que tes soucis n'ont pas amoindri ta verve.
Sur le fond, je ne peux que te donner raison en y ajoutant mon petit plus : que le diable l'emporte à la Santé ou à Fresnes, c'est comme il veut.
Je reste persuadé, avec Montebourg et quelques économistes de plus en plus écoutés que seule la non-croissance pourra sortir la planète de la catastrophe créée par la croissance à tout prix, la globalisation et l'ultralibéralisme. Je dis bien "la planète" car cette révolution-là ne concernera pas seulement notre pays.
Quant à Noé, il a encore une fois perdu une bonne occasion de ne pas se tourner en ridicule.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter