Politique

Retour de Maurice Gironcel à la mairie de Ste-Suzanne


Maurice Gironcel remporte l'élection municipale partielle de Sainte-Suzanne avec plus de 52% des voix. A l'annonce des résultats, les militants du PCR et de Maurice Gironcel se sont rassemblés devant la mairie pour fêter la victoire de leur "poulain". Quelques débordements, liés à l'enthousiasme de la victoire, ont été observés.

Des "débordements" qui se sont arrêtés au moment où le grand vainqueur de la soirée est arrivé à la mairie accompagné par Paul Vergès et Elie Hoarau. Maurice Gironcel a pris le micro pour "remercier" les électeurs de Sainte-Suzanne qui lui ont fait une nouvelle fois confiance. Maurice Gironcel récupère ainsi son fauteuil de maire, qu'il avait laissé en 2008 après une condamnation, en prenant la place de la mairesse sortante, Yolande Pausé.

Pour le secrétaire du Parti communiste, Elie Hoarau, la victoire de ce soir est "une grande victoire" pour le Parti communiste réunionnais. "Une grande victoire politique avec 52% des voix. J'avais bien dit que nous serions victorieux ce soir", a souligné Elie Hoarau.

Après la liesse populaire, Maurice Gironcel a annoncé ce soir, la tenue d'une grande marche partant du Bocage et qui transitera par les rues de Sainte-Suzanne. "Une grande marche populaire pour fêter la victoire", explique-t-il. Un dernier grand rendez-vous avec les militants avant un conseil municipal, samedi prochain, qui s'annonce électrique et sera marqué par la passation de pouvoir entre Yolande Pausé et le nouveau maire Maurice Gironcel.
Dimanche 5 Février 2012 - 21:30
Lu 6519 fois




1.Posté par BRAVO LE CONDAMNÉ II le 05/02/2012 22:19
Ils sont fiers, l'ex condamné va diriger la commune BRAVOOOOO Quelle magnifique victoire lolOLoLoLoLlooolLLL. Quand à son adversaire, il n'a pas compris qu'il fallait comme tous les autres être passé par la case TRIBUNAL et être reconnu coupable pour avoir ses chances... faute de compétences, cela vaut pour tous les 2 d'ailleurs !

Mes condoléances à tous les habitants de Ste Suzanne MDRRRRRR Comme si le changement vers la lumière et la justice allait s'opérer...

On en reparle dans... 1 mois pour les premiers signes de fraude ? Ou de mécontentements lollLLll

Fêtez cette victoire messieurs mesdames, car demain quand le Champagne aura fini de couler, vous serez toujours, ainsi que vos enfants, de simples numéros...

MDRRRR

2.Posté par Joseph HOAREAU le 06/02/2012 02:41
Connaissant les dirigeants du PCR pour leurs pratiques constantes pour les fraudes, les pressions, les chantages, les menaces et ayant constaté que tous les dirigeants du PCR anciens repris de justice, Paul vergès, Elie Hoareau, Pierre Vergès, Claude Hoareau, et leurs militants alimentaires qui constituent la clique s'appropriant par imposture l'idéal "communiste" ( oui c'en est un mais pas avec ces canailles affairistes, profiteurs, mafieux), il était vain de croire que la liste Alamélou pouvait gagner.

Les enjeux financiers de la commune de Ste Suzanne pour la clique Vergès du PCR depuis qu'ils ont perdu la "gamelle région", était vitale. Les actuels dirigeants du PCR ne sont que des affairistes spoliateurs de l'argent public : la famille Vergès a établi un règne sur la Réunion que Paul voulait transmettre à Pierre le voyou; les familles Hoareau Elie et Claude, qui ont cumulé toute leur vie les mandats et l'argent public qui va avec pour eux et leurs dalons, sont cette nouvelle "seigneurie" née des mandats électifs qui a remplacé les propriétaires fonciers, en totale complicité avec les riches possédants de la Réunion d'en Haut.

A la Réunion, de plus en plus de Réunionnais constatent que, avec les dirigeants actuels du PCR, cumulards, affairistes, mafieux, le C veut plus dire Capitaliste que communiste !!!

3.Posté par Zbob le 06/02/2012 04:36
52% des habitants de Sainte Suzanne adorent les repris de justesse et rêvent de pouvoir magouiller de la même façon , c'est aussi de cette façon qu'on pet interpréter ce résultat....
Cette ville est a éviter à tout pris si on ne fait pas partie de sa maffia!

4.Posté par noe2012 le 06/02/2012 04:53
Félicitations à Gironcel !
On ne met pas à la porte un maire comme Gironcel !

5.Posté par Tizan le 06/02/2012 05:32
Puisque le peuple pense et vote mal, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d'en élire un autre ? Telle était la question posée par Brecht à ceux qui, comme "BRAVO LE CONDAMNÉ", se considèrent beaucoup plus avisés que les citoyens de Ste-Suzanne qui, s'étant déplacés à plus de 71%, ont décidé de réélire M. Gironcel.

Ça ne plaît pas du tout à "Bravo, etc" et, puisqu'il n'a pas obtenu le limogeage de M. Gironcel, le voilà qui, "démocratiquement" voudrait changer le peuple. Bravo le démocrate avisé !

6.Posté par Ribouldingue le 06/02/2012 06:31
Triste constat pour la VRAI démocratie. Car cette parodie prouve une fois de plus que les élus qui font des malversations sont invités à recommencer.

Quand y aura-t - il des lois interdisant et ce, de façon définitive, à un élu d'avoir des responsabilités publics lorsque l'on met à un jour une quelconque arnaque ou détournement ?

Quand aux personnes qui votent pour lui........c'est grave.

7.Posté par David Asmodee le 06/02/2012 06:33
Y-a-t-il un resto à la Réunion, où les grands défenseurs du peuple de gauche peuvent apprécier un hors d'oeuvre à 140 euros ? Comme l'a fait leur collègue Hollande ? Non ? Y'a pas ? Ah zut alors...comment fêter la victoire ?

A eux deux, François Hollande et son invité ont bouffé un demi-smic au déjeuner. Bon appétit :
http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-guerre-argent-roi-rien-contre-restaurants-luxe-bernard-henri-levy-bhl-24-heures-actu-280459.html

8.Posté par electeur le 06/02/2012 06:35
Au (1 ) Gironcel n'est pas à critiquer mais à valoriser et lorqu'on fait référence à son passé judiciaire il en revient uniquement aux électeurs à statuer. C'est une affaire de culture, d'éducation, soit c'est une bande de nazes, abrutis à l'extrême, sans conscience; dans ce cas c'est cette population qui doit être éjectée. Puis, s'il faut évacuer le gagnant du jour, il faut passer par st-denis où c'est pire

9.Posté par jacky le 06/02/2012 06:43
beaucoup d'argent pour en arriver la
beaucoup de promesse d'embauche pour des pauvres chômeurs qui croient encore a Noël
beaucoup , beaucoup de concession de Mr EDDI pour être le traitre des traites de la droite de Monsieur LAGOURGE qui est malade encore aujourd’hui
Le traite doit etre puni a vie par les gens de Ste Suzanne et quant Monsieur GIRONCEL prendra sa retraite ( sa j"en doute ) il n'aura plus son papa pour l'aider
D'ailleurs se sera le seul pantin politique que connaitra la REUNION dans les 100 ans a venir
Il n'en a jamais eu Au moins il sera dans le livre des records de notre ile
Bon vent ADE KAM HOME

10.Posté par André le 06/02/2012 07:27
"La liberté est une peau de chagrin qui rétrécit au lavage de cerveau.”
Henri Jeanson

11.Posté par RIGOLADE le 06/02/2012 09:13
Pour Joseph Hoareau : Pour cumuler les mandats il faut les gagner. Vous êtes un rigolo jaloux et frustré. Un guignole qui insulte les gens et qui pense que toute la population est corrompue. La population fait ce qu'elle veut, elle vote et vous vous continuez à l'insulter.

12.Posté par nono le 06/02/2012 09:18
Au bout de cette partielle municipale, s'il y en a un qui ne perd rien au change, c'est bien l'homme décalé, le futur, l'illustre et probable 5ème adjoint. En effet, depuis la proclamation des résultats définitifs, notre homme décalé respire à plein poumons le flux et reflux PCR car il sait que "Momo le Gironcel" lui doit une fière chandelle.

13.Posté par ASSENJEE.M le 06/02/2012 09:25
48% de la population de Sainte Suzanne n'ont pas voté pour Gironcel.Ce qui m'amène à dire et à le penser qui plus est en politique,que ce n'est pas dans la majorité des gens que l'on trouve les intelligents mais bien dans la minorité.Au royaume des aveugles,le borgne est roi dit on!
Le PCR avec tous ses repris de justices continueront à asservir ce peuple comme il l'a toujours fait depuis des décennies,il faut être vraiment abrutis pour ne pas s'en rendre compte.
Les gens ont les élus qu'ils méritent.

14.Posté par cyberkaf le 06/02/2012 10:14
à tous ces verseurs de fiel sur le choix d'une population, on pourrait en dire autant sur eux. se respecter c'est aussi respecter le choix des autres. c'est notre différence qui fait notre force. pour avoir droit à la parole sur ces élections, il fallait déjà être électeur de cette commune. si vous êtes des électeurs de sainte suzanne alors je vous présente toutes mes condéléances pour la mort politique de vos candidats mais je respecte votre choix. mdrrrr
pour être maire et 1er adjoint, ces personnes ont donné leur parole à maurice gironcel autrement vous penser bien qu'il ne leur aurait rien confié???? alors pourquoi trahir quand l'échéance arrive à son terme??? c'est cette trahison que les 52% de la population ont sanctionné car un "figaro" ca fait beaucoup de mal, imaginé alors plusieurs????
pour info, figaro était le traitre qui a dénoncé les révoltés de st leu aux cotés d'élie aux esclavagistes et les figaro, ben on aime pas à sainte suzanne ni à la réunion de manière générale.
si vous êtes dans le camp des figaro, il est peut être encore temps de vous racheter une conscience..............
bien à vous les déblatéreurs inutiles :)

15.Posté par Critique acerbe le 06/02/2012 10:36
Gironcel la corruption te donne des ailleeeeuuuuuh #redbull #taureau rouge(PCR)

16.Posté par bora974 le 06/02/2012 10:48
un seul mot PATHETIQUE

17.Posté par noe2012 le 06/02/2012 10:48
On attent avec impatience , les élections anticipées du Tampon !!!

18.Posté par Laluno le 06/02/2012 11:27 (depuis mobile)
Le slogan de l'epoque qui fait mouche chez les pauvres gens qui scient la branche où ils sont assis : "on n'aime pas ces salops de riches "mais ils adorent les communistes non partageurs. Allez Mr Duran-dal...

19.Posté par tantine la cour le 06/02/2012 11:50
La population de sainte- Suzanne y fait rire vivre Mme MARIE LE PEN ou cette femme pourra arrêté ces voleurs corrompues ou cessera les partis communistes extrêmes bravo bande frères ADEKALOM et ces bandes de traites surtout les faux cus de sa listes vive la démocratie

20.Posté par Ti colon le 06/02/2012 12:06
De toute façon il fallait s'y attendre a la victoire de Gironcel. Pour tous les autres candidats au premier
tour il fallait tuer Gironcel. Pour cela il fallait étre solidaire. Mais durant la campagne ils se sont battu comme des chiffonniers , insulter les un les autre, et la population ne sont pas des imbéciles.
L'histoire se répète , Legros / Boyer. TAK / Lauret

21.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/02/2012 13:17
Quand une population se met plus a espérer en la connivence et aux magouilles
qu'aux lois et règles de la République Égalitaire et Fraternelle,
(peut être avec raison si l'on considère le "propre" de l'homme et son histoire),
C'est bien qu'il n'y a plus de République, et donc plus de raison d'en partager les dettes encore ....

22.Posté par Bidule le 06/02/2012 13:54
Gironcel a obtenu 52,34% de voix soit, mais il n'y a eu que 71,42% d'électeurs qui se sont prononcés...ça n'a rien à voir avec la soit disant majeure partie des St Suzannois qui l'auraient plébiscité, la cocoterie ou l'art de faire dire n'importe quoi aux chiffres, il a obtenu 5680 voix sur 15879 inscrits...si je fais le calcul: 15879 - 5680 = 10199 des St Suzannois ont voté contre lui, les abstentionnistes sont automatiquement dans l'opposition. si on est pas pour ...on est contre! maintenant on peut bien raconter tout et son contraire, les chiffres ne mentent pas.

23.Posté par beati pauperes spiritu... le 06/02/2012 14:49
Qui se ressemble...

@ post 15: "Gironcel la corruption te donne des ailleeeeuuuuuh #redbull #taureau rouge(PCR)", et sans doute à votre ami de Saint-Denis, le Gilbert Annette, qui est à ranger dans la même cellule que Gironcel, non? Ne soyez donc pas sélectif à ce point !

24.Posté par beati pauperes spiritu... le 06/02/2012 14:53
A tous les gars de la Marine...

eh non, "Tantine la Kour", des ripoux, des corrompus, y'en a aussi au FN. Que sont devenus les élus FN des villes de Dreux, d'Arles, d'orange et de Toulon? En moins d'un mandat, ils ont démontré que non seulement ils étaient de piètres gestionnaires, mais en plus, ils sont passé par la case tribunal et ont été destitués de leur mandat...

25.Posté par dominique trabuton le 06/02/2012 14:56
Madame PAUSE : vous avez raison, ne vous laissez pas faire
Il faut faire un recours, la population des femmes vous attends
Faut arrêter avec ses matchos Non a la corruption
Continuez , vous êtes formidable

26.Posté par Ti-Louis le 06/02/2012 16:56
"Que" 500 voix d'avance !?

M. Alamélou, estimant que M. Gironcel n'a "que" 500 voix d'avance, annonce que les portes de la mairie lui sont ouvertes pour 2014.

Il oublie simplement que, pour cette campagne de 2012, il disposait — en qualité de 1er adjoint, aux côtés de la maire sortante, Mme Pausé — de tout l'appareil municipal. D'autre part, lui et Mme Pausé, se présentaient comme les vrais communistes du PCR, ce qui est une tromperie.

D'ici 2014, il leur faudra apprendre à travailler sans user des moyens municipaux et privés de leur fausse étiquette communiste.

On verra alors ce que pèsent réellement M. Alamélou et Mme Pausé redevenus simples quidams. Le moment de vérité se rapproche tandis que les 47% de 2012 s'éloigneront et commencent déjà à fondre comme beurre au soleil.

Quant au PCR, le vrai, dont la mort — une fois encore — nous était annoncée comme inéluctable, il semble se porter beaucoup mieux que prévu.
Sa décision d'assainir et de poursuivre sa refondation en renouant avec ses principes, porte ses fruits.
Cette leçon devrait conduire celles et ceux qui s'éloignaient de ces principes — tout en se proclamant authentiquement communistes — à se remettre en question avant que ce ne soit la base qui les rappelle à la raison aussi clairement qu'elle l'a fait à Ste-Suzanne.

Mieux vaut courir le risque de la perte d'une position de pouvoir plutôt que d'accepter la corruption des principes qui, depuis plus d'un demi-siècle, ont forgé le PCR en lui donnant autorité morale et popularité.

Ti-Louis

Note : comme c'est bizarre ! J'ai posté ce texte vers 4h du matin. J'ai, bien entendu, cliqué sur "me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires" et je ne cesse de recevoir les notifications demandées … mais mon post a été censuré. Bizarre, bizarre, non ?

27.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/02/2012 18:15
sans déconner ti louis !!

"sa refondation en renouant avec ses principes"

c'est quoi les principes ? la feuille tôle from st louis, les contrats promis dans les associations satellites..? les bons de commande bidons donnés ici ou là, comme dans de nombreuses communes par ailleurs ? allé ti louis, donne nous la recette !!

28.Posté par Ti-Louis le 06/02/2012 21:35
À NDLP 18h15 (sans déc…er)

J'ai souvent entendu les interventions documentées, pondérées de "Nicolas de l'Ouest" sur diverses radios. J'ai peine à croire qu'il s'agit du même en lisant ce post de 18h15.

Les principes du PCR, lorsque j'étais en âge de militer, sont : analyser, expliquer, rechercher des solutions, les élaborer, en rediscuter, les mettre à l'épreuve du réel, retravailler, douter, ne pas céder au dogmatisme, être patient, ne sous-estimer personne, ne pas utiliser une position de pouvoir et/ou institutionnelle à des fins personnelles, verser son indemnité à son parti pour qu'il puisse vivre et développer ses activités, etc.

Je pense que le vrai NDLP, dont j'ai cru comprendre en l'entendant qu'il n'était ni ne serait jamais PCR, est capable de l'honnêteté intellectuelle lui permettant de reconnaître que ces principes sont sains.

Qu'ils soient entièrement respectés et toujours mis en œuvre par la totalité de celles et ceux se réclamant du PCR, la vie démontre que ce n'est pas toujours le cas. Même lorsqu'on se proclame communiste, on n'est pas à l'abri de l'ambition personnelle et de la recherche de gloriole ou notoriété dérisoire. Il suffit pour s'en convaincre de lire la presse opposée au PCR lorsqu'elle encense X ou Y en les complimentant du titre de "vrai communiste". Et de voir comment cette même presse élogieuse leur tourne le dos sitôt que, leur défection consommée et l'échec subi, ils cessent d'être intéressants.

Il n'y a donc d'autre recette, pour se prémunir de ces dérives, que de refuser les facilités que donnent certaines positions de pouvoir.

Et puis il y a un baromètre incassable : quand vos adversaires vous tapent dessus à longueur de colonnes ou d'heures d'antenne, vous pouvez être à peu près certain que vous êtes dans la bonne voie et que le but poursuivi dérange « l’ordre établi ». Quand on vous fait risette, qu'on vous encense et vous félicite de renier les objectifs communs à tous vos amis politiques en vous demandant toujours un pas de plus sur la voie du reniement, alors là, oui, il faut vous interroger sur ce subit amour pour le "vrai" communiste que vous êtes en train de devenir à leurs yeux.

J'ai bien connu, pour avoir travaillé avec lui, un communiste exemplaire : Laurent Vergès. Il en est d'autres, ils sont heureusement encore en vie, et je ne souhaite pas faire "groupie" en citant leurs noms.

Une chose encore : du temps où j'étais en état d'accompagner Laurent Vergès, j'ai rencontré des milliers de femmes et d’hommes qui, jamais ne seront élus, jamais n'auront un emploi municipal, jamais ne se renieront et jamais ne demanderont un ti fèy tôle, etc.

Dans tous les compartiments d'une organisation telle le PCR, il est des personnes - nombreuses - partageant les valeurs du PCR. On peut ne vouloir regarder que du côté - minoritaire - de l'infidélité aux idéaux, c'est un choix. Je préfère vivre en tenant compte de la très grande majorité de celles et ceux qui respectent l'idéal, même au prix d'importants sacrifices.

Enfin, je trouve normal que même les adversaires résolus du PCR soient intransigeants avec les défaillances et/ou dérives de celles et ceux se proclamant PCR. À mes yeux, cette intransigeance dans la critique témoigne d'une chose très importante : pour tous, même adversaires du PCR, l'idée qu'ils se font d'un communiste réunionnais exige qu'ils soient exemplaires. Et c'est très bien qu'ils soient sous contrôle de l'opinion.

Force est de constater que, dans le récent épisode st-suzannois, ce sont ceux qui ont renié leurs engagements communistes qui ont été couverts d'éloges et soutenus par les adversaires du PCR.

Au nom des grands principes ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales