Société

Retour au pays des policiers réunionnais : GPX 974 continue le combat


Retour au pays des policiers réunionnais : GPX 974 continue le combat
Vendredi soir, plus de 200 personnes étaient réunies salle Candin, à Saint-Denis, pour assister au premier grand rassemblement du collectif GPX 974.

Idriss Rangassamy, ce fonctionnaire de police de retour au pays après des années passées en métropole, a pu faire le point sur le combat du collectif qu'il a fondé il y a plus de trois années. Les familles de fonctionnaires, elles, ont pu exposer leurs difficultés, en présence de nombreux élus, dont cinq parlementaires (Huguette Bello, Thierry Robert, Ericka Bareigts, Monique Orphé, Jacqueline Farreyrol).

600 Réunionnais demandent à revenir

"Aujourd'hui on veut tirer la sonnette d'alarme pour tous nos camarades qui sont en métropole et qui demandent à revenir dans un délai assez correct, et pas attendre 25 ou 30 ans pour revenir. Nous voulons sensibiliser les familles, les politiques et les syndicats pour le changement des règles de mutation dans la police nationale et plus tard dans toute la fonction publique", souligne Idriss Rangassamy, qui officie depuis peu à Malartic.

"Un peu plus de 600 Réunionnais demandent à revenir dans le département", ajoute Idriss Rangassamy. "Cette année, il fallait 26 ans d'ancienneté pour pouvoir rentrer. Il n'y a aucun réunionnais qui rentre dans ce critère", détaille-t-il.

"Ce qui est très difficile dans ce dossier c'est que la règle a changé, souligne la députée-maire de Saint Paul. A un moment, c'était l'ancienneté de la demande du policier qui était prise en considération. Maintenant c'est l'ancienneté dans le métier qui compte. Il y a huit ou neuf commissariats qui ferment sur le territoire de la France hexagonale et ce sont ces policiers qui exerçaient dans ces commissariats, pas forcément des Réunionnais, qui sont renvoyés ici", estime Huguette Bello.

Idriss Rangassamy
Idriss Rangassamy
"J'ai peur qu'il craque"

Pour les familles qui attendent le retour de leur proche, l'attente est difficile à vivre. C'est ce que confirme Christiane Lameilleur, une Saint-Pauloise âgée de 67 ans, dont le fils, Eddy, se trouve dans une situation très compliquée en métropole. Christiane est donc venue au rassemblement de GPX 974 pour trouver un peu de soutien.

"Mon fils est dans une situation très difficile. Il est en métropole depuis 11 ans et depuis l'année 2011, après son divorce, il a demandé sa mutation à la Réunion", explique cette maman. Eddy habite près de Beauvais mais travaille à Cergy-Pontoise. Il foit donc faire 100 km par jour aller retour pour se rendre à son travail. D'après sa mère, Eddy est "dans une situation catastrophique tant au niveau de la santé que financier". Éloignés de leur mère, qui vit à la Réunion, les enfants d'Eddy vivent également très mal la situation. "A 10.000 km, quand on est seul dans sa maison avec ses enfants, il n'y a pas grand monde qui vient vous aider. J'ai peur qu'il craque un jour...", souligne Christiane.

Le collectif GPX 974 continue donc son combat. Le collectif entend interpeller Manuel Valls lorsque celui-ci viendra à la Réunion. D'ici là, il sollicitera un rendez-vous avec le préfet et s'apprête à envoyer une pétition adressée au président de la République. GPX 974 souhaite en priorité que les centre des intérêts moraux et matériels (CIMM) soient pris en compte dans la police et que l'on revienne à l'ancienneté de la demande de mutation.

Le collectif est attentif à propos du rapport sur la régionalisation des emplois que va rendre le député Patrick Lebreton, Ce dernier a d'ailleurs rencontré le collectif, qui a pu faire part de ses propositions. "On attend beaucoup de ce rapport", confirme Idriss Rangassamy.
Samedi 9 Novembre 2013 - 09:09
Lu 2934 fois




1.Posté par Ti baba le 09/11/2013 09:44
Faut assumer ses choix messieurs dames, un concours national est un concours national pourquoi encore avoir la possibilité d'y participer si nous réunionnais voulons une exception sur les affectations ? Il faut arrêter de vouloir le beurre, l'argent du beurre et la crémière …
Une demission est toujours possible pour venir s'installer ici et chercher du travail non ?
C'est indécent de lire ce genre d'articles il devrait il y avoir un temps limité au fonctionnariat pour que chacun-e puisse voir ce qu'il se passe dans le privé et remercier la bonne vielle vache lait appelée France !

2.Posté par Le style le 09/11/2013 10:57 (depuis mobile)
Un ti message pou Ti baba:
Oui c un concours national oui a choisit et signer pour exercé ce beau métier, mais combien d entre nous savaient qu ils allaient mourrir en metropole???
Sait tu que 80% des postes sont reservés aux metropolitains!

3.Posté par Le style le 09/11/2013 11:01 (depuis mobile)
Autre petite precision pour Ti baba
Sait tu un policier Reunionnais na pas le droit de demandé un sejour a la reunion( mutation de 2ou 3 ans ) simplement parcequ il Reunionnais de naissance!

4.Posté par Pileplate le 09/11/2013 11:22 (depuis mobile)
Je comprend ce combat .. Mais au nom de l''égalité , le lieu de naissance ne peut pas être pris en compte dans l attribution des points ... Concours national ! La règle est connue de tous avant ....

5.Posté par zakeline le 09/11/2013 11:22
à tibaba
c'est votre commentaire qui est indécent cher monsieur...au vu du nombre de créoles que je connais qui ont passé ce genre de concours afin de sortir de la misère familiale et sociale qui les attendait...on ne part pas de gaieté de coeur vivre dans la grisaille...

6.Posté par Karnaval le 09/11/2013 12:04 (depuis mobile)
A post 1 : Entièrement d''accord ! A post 2 : Pourquoi chez les gendarmes c''est calme, pas de vagues ? A post 3 : Normal ça évite le copinage : le frère, le cousin, le tonton....Une fois revenu au "pays" on bosse !,,,

7.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 09/11/2013 12:09
600 RÉUNIONNAISE DEMANDENT A ÊTRE AFFECTES DANS L'ÎLE : ON PEUT LES COMPRENDRE , MAIS ,IL N'Y AURA PAS 6OO DEMANDES SATISFAITES , TRÈS VRAISEMBLABLEMENT !IL FAUT ESPÉRER QUE LES HEUREUX BÉNÉFICIAIRES DU RETOUR SERONT NOMMéS DANS LE RESPECT DE LA LÉGISLATION ET SURTOUT DANS LES RÈGLE DE L’ÉQUITÉ !!!

8.Posté par DANORD le 09/11/2013 12:09
@ Le style , @ zakeline
DANORD l'entend votre message , mais il y a à la REUNION , 300 policiers de plus qu'on ne sait pas quoi donner à faire dans un commissariat .
Votre combat est juste mais que font la police nationale , la directrice départementale974 assise au chaud et bien calée dans son fauteuil ?

9.Posté par C''''est MAGOUILLES et Cie le 09/11/2013 12:45
Y en a qui cause pour causer alors qu'il ferait mieux de causer à leur madame de l'extinction des Tui-Tui.

L'article est pourtant clair. Ces policiers ont passé un concours et il y avait des règles pour les mutations mais ces règles ont été changées par SARKOZY qui ne voulait plus que les réunionnais reviennent chez eux après 10/15 ans de service (moyenne pour être muté avant Sarkozy). Pourquoi? C'est très simple:
1. les métros ne peuvent plus aller aux Antilles-Guyanne (sinon totochement. Je me souviens d'avoir lu le journal France Antilles et en page une le gros titre était "Renfort de 90 policiers MAIS ILS SONT TOUS ANTILLAIS"
2. La Reunion étant accueillante, je dirais trop gentille, c'était le moyen de satisfaire la demande syndicale pour les métros qui voulaient aller au soleil (la mutation outre-mer a toujours été une récompense pour les éléments bien vus par la hiérarchie). Pour y parvenir Sarko a changé les règles et depuis c'est la m....étropolisation de la police, ce qui n'arrange pas les affaires de la population. Pourquoi? Exemple vécu: vous allez porter plainte au commissariat du Chaudron pour un fait qui s'est passé au Chaudron. Le policier qui vous accueille est un ancien qui vient d'arriver du fin fonds de la Bretagne (en divorce et voulant fuir ses ennuis il fait à 53 ans sa première demande de mutation. Plus ancien il passe avant tout le monde mais comme il lui reste deux ans à faire avant la retraite à 55 ans, et comme il n'a pas fait beaucoup de vrai travail de police depuis 25 ans dans sa campagne, il est difficile de lui demander d'être réactif). Du coup il ne veut pas aller sur les lieux. Pourquoi? Parce que métro, il a peur d'être mal accueilli et qu'il tient à prendre sa retraite en bonne forme.Il est vrai que les jeunes du Chaudron clament "nous koze qu'avec créoles". Que fait la hiérarchie métro? On délègue toujours le même policier créole pour aller causer avec la population et pendant ce temps le cabri zoreil y mange salade. Avant on y envoyait le policier sportif très connu: Prianon. Depuis sa mise à la retraite, il n'y a pas beaucoup de volontaire pour aller affronter ces jeunes. Du coup, plus de police de proximité, plus de contact avec la populace et la police se retrouve bunkérisée: ils attendent derrière leur comptoir, alors que dans les policiers créoles, il y en a toujours un qui connait un tel ou un autre, car natif du coin. Et puis, les policiers créoles en France, ils sont généralement affectés dans les grandes villes. Très peu servent en province et très très peu demandent leur mutation en province car ils nn'ont qu'un objectif revenir à la Reunion. Du coup, ils restent en fonction dans les grandes villes et se faisant ils ne gênent pas leurs collègues métros dans les mutations province. Jusqu'à SARKO c'était comme çà et çà marchait bien: la province pour les provinciaux et les dom tom pour les domiens, ce qui n'empêchait qu'un quota de métro soient mutés outre-mer, car tous les postes n'allaient pas qu'aux domiens, mais avec ce système vous étiez sûrs qu'au bout de 15 ans vous étiez mutés.

Conclusion: concours national oui, mais que l'on ne change pas la donne en cours de route, pour favoriser un groupe. Car actuellement les métros sont gagnants sur tous les tableaux de mutation: premiers pour être mutés en province et premiers pour l'outre-mer (le créole ne demande pas une mutation outre-mer car après il est mort pour redemander l'outre-mer).

10.Posté par ALDO DE TOULOUSE le 09/11/2013 12:48
Croyez-vous, réellement, que ces gens ont le mal du pays ? Ils veulent retourner dans l’Ile, pour chercher la planque ! Rouler des mécaniques ! Draguer les femmes ! Sur la route, à la Réunion, mieux vaut avoir affaire à un policier métropolitain, que réunionnais ! J’espère, que le ministère de l’intérieur, ne cèdera pas aux caprices de ces nantis !

11.Posté par Damien IL le 09/11/2013 12:52
600 c'est un peu maigre comme chiffre de demandeurs de mutation non?
Surement parce qu'on ne compte que ceux qui peuvent le faire et pas ceux qui sont bloqués 8 ans dans leur région d'affectation.
Ce qui n'est pas juste c'est les pistons et le fait qu'un mec qui a toujours vécu en métropole puisse demander la réunion pour la premiere fois à quelques années de la retraite et passer devant des mecs qui demandent leur retour depuis 10ans.
Ou alors ce métropolitain qui vient faire son deuxième séjour et toucher toutes les primes qui vont avec alors que le réunion ne peut pas rentrer lui.
Les gendarmes, eux, ont la possibilité de bouger, ils sont logés, normal qu'il n'y a pas de vagues (n°6).
S'il n'y a pas de poste pour les fonctionnaires de Police c'est parce que des villes comme ST Paul et le Tampon sont protégées par la gendarmerie alors que ce devrait être la police (au vu du nombre d'habitants)
Enfin, ce retour impossible a des incidences sur la carrière du réunionnais, la plupart ne passent pas les examens pour monter en grade car les places de gradés sont quasi inexistantes à la réunion.

Il faut donc choisir:

- Gagner plus mais prendre le risque de ne jamais pouvoir être muté

ou

-Ne pas évoluer et prendre aussi le risque de ne jamais pouvoir être muté

12.Posté par robert le 09/11/2013 13:04
Personne n'a menace ces policiers pour passer le concours donc faut assumer car les règles sont claire le premier à le choix le dernier prend ce qu'il reste.
Sinon après c'est du n'importe quoi, il y aura les GPX29, GPX13....chacun voudra retourne d'où il vient par dérogation seulement parce qu'il y est né...
La seul chose qui serait légitime c'est de se battre uniquement pour une égalité dans le traitement des mutations en fonction des compétence, ancienneté (en tant que militaire c'est comme ça que ça se passe) , et pour ça si l’état ne bouge pas il y a le tribunal européen en tant que fonctionnaire vous y avez droit et la vous aurez gain de cause si les bases ne sont pas identiques pour tous en fonction de leur provenance

13.Posté par sergebenamou le 09/11/2013 13:23
bonjour...il n y a pas qu a la Reunion qu il y a une misere sociale ....combien de gens sont obligées de changer de region pour travailler je suis dans une region dite "riche" et j en voit beaucoup qui se trouve a +de 500 700km de chez eux et ils ne pleurent pas ils connaissaient les regles """"soit tu taf et t es loin soit tu chomes et t es chez toi""" c est tout ....apres je vous l accorde il devrait y avoir une meilleure reglementation pour un retour des "ayants droits" reunionnais de naissance ou d origine et/ou mariés a un(e)creole...il est sur que le simple zoreil ne devrait pas etre prioritaire (je suis zoreil) mais il devrait y avoir un minimum d ancienneté, a voir aussi la notation, un tarif avion preferentiel...peut etre aussi favorisé les affectations pour le paca herault landes ...climat un peu plus clement....
Apres aussi arretez de sortir des chiffres de dingue 600reunnionnais qui attendent ...il n y aura pas de place pour tout le monde c est certain. soyez realistes combien de gars originaire du provence alpes cote d azur sont partis de chez et n y retourne pas faute de place??? stop les pleurnicheries

14.Posté par Story le 09/11/2013 13:51 (depuis mobile)
500 km en métropole égale 3 heures de TGV ou 6h de bagnoles.. C''est plus accessible et moins coûteux qu''un aller retour Paris saint Denis. Et puis l''adaptation n''est pas la même le reunionnais change du tout au tout.

15.Posté par natcho le 09/11/2013 13:52
et y'en à aussi autant dans la penitentiaire!!!!!

16.Posté par Mickael CARLTON le 09/11/2013 14:03
Bonjour à tous! tout d'abord moi je voudrais réagir et dire, quoi de plus LEGITIME , le désir pour un réunionnais de vouloir rentrer chez lui, auprès de sa famille, aprés avoir passé un temps plus ou moins long en métropole! Alors que d'un autre coté, la majorité des métropolitains qui demande leur mutation à la Réunion, c'est avant tout pour profiter de ses plages, du soleil, du dépaysement et surtout de la prime VIE-CHERE!! Dites-moi où est la légimité dans ces demandes! Alors qu'on vienne pas nous dire que nos revendications sont indécentes!!
Ensuite à l'argument récurrent: " c'est un concours notional, vous étiez au courant avant de le passer", à cela j'ai envie de dire que le toulousain, le bordelais, le marseillais même le martiniquais, qu'importe, ne mettra jamais 20 ANS pour rentrer chez lui, et ça peu importe l'affectation qu'il demandera! (Hormis la Réunion bien évidemment) alors oui dans ce sens le réunionnais est lésé!!
Et pour finir, je dirai au lieu de dépenser des fortunes à :
- envoyer des fonctionnaires métropolitains tous les 3-4 ans à la Réunion ( puisqu'il faut savoir que le déménagement, billets d'avion pour la famille, congés bonifiés etc, sont pris en compte par l'état)
- ET à payer congés bonifés tous les 3 ans aux réunionnais, ainsi que la prime d'éloignement!!
N'y aurait-il pas une piste pour satisfaire tout le monde??
Je vous laisse méditer là dessus!

17.Posté par thipay le 09/11/2013 14:35
Merci à nos familles d'avoir pour cette démarche, moi je suis en métropole depuis plus 14 ans et demandant une mutation en rapprochement. Merci pour que ce système de mutation change et que nous attendons pas 25 ans pour rentrer et finir pas rentrer. Merci au collectif

18.Posté par ABEMONTY le 09/11/2013 15:05
Les policiers ne sont pas les seuls à combattre cette discrimination mais tous les réunionnais qui sont fonctionnaires et qui veulent retourner dans leurs pays se voient confronter au refus de leurs mutation.
D'où le pourquoi qu'il y a un aflux de métro fonctionnaires à la réunion.

19.Posté par des pistes ? ... le 09/11/2013 15:20
16 : je ne suis d’accord ni avec vous ni avec Aldo (10) : qu’est ce qui vous permet de porter un jugement sur la motivation à aller travailler là ou là ? Chacun doit avoir la liberté individuelle de faire la demande selon ses désirs. On n'a pas à connaître leurs raisons, donc pour moi aucune demande n’est illégitime. Si à chaque fois qu'on cherche à faire quelque chose on nous demande pourquoi ça peut tourner vite à l'inquisition et à un régime totalitaire.

Par contre j’estime qu’il devrait être tenu bien plus compte des demandes des Réunionnais pour leur permettre de revenir sur leur île après avoir fait l’effort de servir sur un territoire très éloigné.
Il suffirait peut-être soit de revoir les critères de choix pour les mutations soit encore de plafonner le nombre de non Réunionnais en service sur l’île. J’avance un peu au hasard la valeur de 25% sans savoir comment elle se situe par rapport à la réalité. J’imagine que ce serait un progrès.

Il va sans dire qu'une piste complémentaire consisterait à augmenter les effectifs présents mais on sait bien que les résultats de l'incurie actuelle c'est plutôt la recherche d'économies (rien que pour renflouer les banques) ce qui devrait se traduire hélas par de nouvelles baisses d'effectifs.

20.Posté par C''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''est MAGOUILLES et Cie le 09/11/2013 15:28
On mute même par grappes. Je connais deux frères qui ont été mutés après que l'un des deux avait un séjour à la Reunion. De retour à Paris, il a expliqué que c'était super, donc lui son frère et encore un autre membre ont été mutés. Facile quand on dans le bon mouvement.

@11

Il y avait la police à St Pierre mais c'est encore Sarko qui l'a envoyé au Port et mis les gendarmes à St Paul....

21.Posté par saintdenisd''''abord le 09/11/2013 16:22
Tous les commentaires de postés valent les uns aux autres .
Une des solutions passe par une vraie continuité territoriale dans les 2 sens avec un billet d'avion à 500 €uros toutes taxes comprises A/R.
La lutte du collectif GPX 974 est louable mais faut-il le reconnaître que vous êtes des fonctionnaires de la police nationale où la mobilité est le maître mot c'est à dire être dans n'importe quel département français .
Votre rôle premier est de protéger la population et non de pleurnicher sur un retour hypothétique à la REUNION .
Nous à Saint Denis d'abord OUI à une vraie continuité territoriale avec un prix du billet d'avion à 500 €uros toute l'année aux REUNIONNAIS travaillant et vivant en métropole pour ne pas être déconnecté de son île , de sa famille , des amis , le bon carry etc ...
Pour tous ces fonctionnaires de la police nationale , à l' exemple " du fin fonds de la Bretagne en divorce et voulant fuir ses ennuis il fait à 53 ans sa première demande de mutation " OUI pour venir à la REUNION mais suppression immédiate de la sur rémunération de 53% pour tous nouveaux arrivants , sûr que beaucoup réfléchiront à 2 fois avant de venir sous les cocotiers , idem pour un magistrat , des enseignants , des fonctionnaires de l'administration centrale , hospitalière , l'université , le rectorat etc ...
Où sont ces élus UMPS , PCR , Alternative udi - MoDem , la Gauche de la Gauche pour une vraie continuité territoriale ?

22.Posté par Joseph le 09/11/2013 16:34
Et si la Reunion demandait son indépendance ??? le problème serait résolu !!!! vous ne croyez pas ?
Combien de policiers réunionnais sont dans l'hexagone et qui attendent leur mutation ? 600 ? Qu'on les rapatrie. Combien d'enseignants ? de gardiens de prisons ? de gens qui sont dans le domaine hospitalier ? et les autres ? Que toute la diaspora revienne prendre la place qui leur est dûe et participent au développement du pays !!!
J'attends de monsieur Leperlier qu'il fasse cette démarche. Nous l'est capable bien sûr !
Par conséquent le "problème des zoreils " ne se posera plus. La Réunion aux Réunionnais.
Cette formule a très bien marché ailleurs il n'y a pas de raison qu'elle ne marche pas ici....
Mais, moi qui suis pleinement Français non pas parce que je perçois des aides , je suis planteur de salades et de légumes divers mi laisse à zot mes terres et mi barre dans la grisaille, en campagne bien sûr ....J' ai donné 20 ans de ma vie à la Vendée et cela m'a enrichie.

23.Posté par Tanbi le 09/11/2013 16:54
Pour comprendre une fois pour toute la différence entre un métropolitaine muté à l'autre bout de la France et un réunionnais muté en métropole, c'est que le réunionnais ne peut pas rentrer le week end à la Réunion.

A partir du moment où la distance et le prix du transport n'ont plus rien de comparable, il n'y a rien d'exorbitant à donner une priorité aux originaires comme cela existe dans d'autres administrations.

Mais le fond de cette affaire révèle bien que c'est le modèle départementaliste qui, ayant fait ses preuves jusque dans les années 80, est aujourd'hui complètement dépassé et empêche le développement harmonieux de notre île.

24.Posté par justedubonsens le 09/11/2013 18:30
Ayant été personnellement syndicaliste, je connais le problème récurrent du rapprochement familial. je sais combien il peut être difficile d'être éloigné de ses racines familiales et peut-être davantage pour les Réunionnais dont on connaît l'attachement familial. Il n'est qu'à voir les pic-niques "chemin volcan" ou autres tous les week-end. Une solution avait été proposée en son temps de mettre la Police nationale dans les mêmes conditions d'affectation que la Gendarmerie c'est à dire de mobilité périodique mais avec les mêmes avantages de logement. Bien évidemment le coût engendré a vite mis un terme à cette possibilité.
Je dirais que le problème est incurable. On nous parle de 600 Réunionnais policiers en métropole. Admettons que tous aient satisfaction et rentrent au "pays". Donc pour reprendre un slogan classique dans cette situation : "tout' ban zoreils deyor !". Mais alors de 2 choses l'une, ou il n'y a plus d'admission de Réunionnais au sein de la PN pour ne plus connaître le problème actuel ou vraiment au compte goutte pour remplacer les retraités ou on retombera dans la même problématique dans quelques années sachant qu'alors le turn-over tant décrié du fait de la présence des métros pour un court séjour, n'existera plus puisqu'il n'y aurait que des Réunionnais en poste. Que feront alors les Rangassamy et autres agitateurs d'aujourd'hui pour satisfaire leurs congénères bloqués pour la quasi éternité ? Et puis il y a peut-être une piste ce serait de renoncer à la majoration et ainsi engendrer un début de règlement de ce problème tant décrié par ceux qui n'en bénéficient pas ! Quant aux situations familiales difficiles elles touchent quasiment un policier sur 2 en métropole mais elles existent tout autant ici et enfin la maman qui dénonce l'éloignement domicile-travail de son fils méconnaît le nombre de policiers ici qui, pour des raisons personnelles optent pour un trajet quotidien Vincendo ou Grand sud St denis pour lequel la distance est double par rapport à celle dénoncée.
En tous les cas je souhaite courage à zot tout' mais ne croyez pas que la venue de votre ministre va régler la situation d'un coup de baguette magique.
Et juste un mot pour les biens intentionnés qui s'imaginent que pour un métropolitain la vie à La Réunion est un long fleuve tranquille, informez vous sur le taux de délinquance local et vous comprendrez qu'il n'en est rien !

25.Posté par JEAN CLAUDE le 09/11/2013 18:48
A Gabriel Kenedi
En présence de nombreux élus, dont cinq parlementaires (Huguette Bello, Thierry Robert, Ericka Bareigts, Monique Orphé, Jacqueline Farreyrol).
Il y avait aussi Mr Michel LAGOURGUE élu de la Région et vice-Président de l'UDI qui dans son discourt de soutien au collectif GPX 974 a soulever le problème et le cout de la mobilité.

26.Posté par Ti Yab le 09/11/2013 19:22
Déjà bonjour zot toute. Mi lé attristé de lire bon nombre de commentaire. Mi prend mon cas, mi lé diplômé, et ma eu Beaucoup de mal à trouver un travail convenable avec un semblant de paye qui va avec à la Réunion. Aimant l'action et surtout aimant aider mon prochain, mi la passe mon concours de pompier et de gardien de la paix. Mi la été pris aux deux et les premiers que la appel à mwin té la Police Nationale. Quitter pour mieux revenir, voilà à quoi mi la penser. Mais c'était sans compter quitter ma vie, ma terre, ma famille, mes amis, ma compagne, difficile. Mais plutôt que de rester un galérien ma saute la mer, pour la fierté de mes parents et pour pouvoir revenir et investir dans mon île et y faire grandir mes enfants. Aujourd'hui lé impossible de retourner, ou du moins pas avant mes cinquantes ans. Mes parents seront sûrement morts, mes enfants seront adultes et ne me suivront sûrement pas, car ils n'auront connues que la métropole. Vous trouvez sa normal ce sacrifice. Tout sa pour vous protéger ? La paye que je touche ne me permet pas d'avoir une grande vie, non non après avoir payé mes factures j'ai à peine de quoi mettre un peu de sous de côté. Encore heureux qu'il y a les bonnifiés tous les trois ans, mais sa aussi va finir par retire à nous. Le métropolitain lui il a droit à des séjours de 3 ans renouvelable à la réunion et la majeur partie d'entre eux se font fidéliser pendant ce séjour et reste donc à la Réunion. Moi je n'y ai pas droit sous couvert que je suis Réunionnais. Vous trouvez toujours sa normal ? De plus pendant ce séjour ils accumulent des points de bonifications, ce qui fait qu'en rentrant en métropole ils ont suffisamment de points de bonifications pour se faire muté ou ils veulent. Nous pas, on a le droit à rien de tout cela sous couvert que nous somme Réunionnais. Réunionnais le chien ou kwé ? Et zot i trouve sa normal à lire à zot. Au final avec ce système de l'ancienneté administrative, tous les vieux métropolitains proche de la retraite demandent leurs mutations pour la Réunion afin de pouvoir toucher le pactol à la retraite. Zot va dire ou ve rentrer juste parsk néna la prime de vie chère, perso la prime de vie chère zot y peu garde pou zot, ma famille et mes racines y vaut bien plus que tout l'argent du monde. Zot va dire ben démissionne et rentre à la réunion, mais mi peu pas quitter mon travay comme sa, n'a d'marmay derrière, crédit, etc.... Et l'aventure les poches vides à mon âge lé plus possible, surtout avec une famille. Donc en gros mi lé condamné à rester en métropole loin de tout. Et mi devrais contente à mwin de sa à lire à zot, mes proches de la Réunion partis trop tôt mi peux même pas assister à zot enterrement. La Réunion lé à plus de 11000km de la métropole. C'est pas Paris Toulouse. Faut pas oubli sa et le billet d'avion c'est pas 300€. Mi na d'dalon la suicide à zot par dépit parsk zot i voyais zot l'avenir sans retour, femme et enfant loin de zot ( car zot la pas supporte la France ). Et pour zot sa lé normal. La pou déporte nout jeunesse en masse, nout l'avenir. Et y fait tout pou empêche à zot de retourner chez zot. L'investissement de la Réunion est apparemment réservé aux métropolitains pour les prochaines décennies. La Réunion lé pi à nous. Français oui, mais pas sous chien, et encore moins couillon. Merci pou la lecture et merci à sat i sobat pou la discrimination que nous subit loin des nôtres et loin de zot.

27.Posté par Jérôme le 09/11/2013 20:38
Bonjour à tous,

chacun apportera ses arguments nous concernant,favorable ou défavorable.
Fonctionnaire de police en métropole depuis 10 ans, je ne comprends pas qu'on puisse critiquer notre démarche. On se bat non pas pou aller pose not boyo la Réunion mais pour se rapprocher de notre famille; On a fait la démarche de saute la mer pour acquérir des compétences, travailler. Je refuse de croire qu'il faille, pour retourner à la Réunion, démissionner de mon poste. On ne demande pas comme certains le prétendre, le beurre et l'argent du beurre, mais juste une prise en considération de notre situation. Prétendre aujourd'hui qu'on doit fermer nos bouches parce qu'on a un métier et que beaucoup nous envient est une démarche de division. On ne rendra pas la Réunion plus riche ou plus pauvre. On est parti pour mieux revenir, et non pour ne plus revenir.
je ne souhaite pas convaincre tout le monde, ni me plaindre ici, mais sachez que notre combat est légitime et juste.

28.Posté par Titi or not Titi le 09/11/2013 21:41
Zot la aimé BUMIDOM 2 !!

BUMIDOM 3 y arrive , y tarde pas !!

Merci Ki ?? Merki Band Zélus !!
Cela même qui vous aide aujourdhui !
Remords Non, a Oui les élections y arrivent !!
Ma fine oublier !!

AJFER ek Leperlier , il en pense quoi ?
600 policiers péi la pique la place aux Zoreils dans l'exagone !!
A oui , lu la pas passe concours , lu la été mis a la CINOR !

Run Island : Poncs , Rsa , Sharks and Zélus(es) Milliardaires !!

29.Posté par Tonton le 10/11/2013 07:00
Arretons la surrémuneration => et le probleme sera reglé !

Il sera beaucoup moins intéressant pour des candidats "sans attaches" sur l'île de venir s'installer.
Ceux qui sont déjà la feront la grise mine.... et certains seront VOLONTAIRS pour demander une autre affectation.

Pourquoi personne ne demande CA ???
Ah bien, les candidats "expatriés" ne veulent pas se cracher dans le beurre non plus, peut être?
C'est plus cool d'etre chez maman, papa ET être surrémuneré, je suppose. Ballade le week-end dans les hauts, chasse tangue, carry volail.... à +35%, c'est cool, non?

30.Posté par Titi or not Titi le 10/11/2013 08:51
Hum ??

2 hypothèses :

1) une personne de la famille est venue: 200/600 = 33%
Donc 66% de Vos Familles ne se sentent pas concernées !!

2) famille venu en couple : 100/600 = 16%
Donc 83% de Vos Familles ne se sentent pas concernées !!

Demandez a vos Zélus(es) Cumulards : Combient ils Touchent ?
25000€ / Mois minimun en tant que Poncs et Vous ? 25000€ / Ans !!

A Vouloir jouer le Jeu des Indépendantiste , ca risque de leurs Péter
a la Figure !! Demander a eli Domota avec le LkP en Guadeloupe !
Le Ministre Lurel les as prévenu : Ne jouer pas au Jeu Corse !!

Merci a Vous , Maintenant On connais la liste de Nos Zélu(es)
Indépendantistes !!

Run Island : Poncs , Rsa , Sharks and Zélus(es) Milliardaires !!

31.Posté par jeremy le 10/11/2013 11:20 (depuis mobile)
Menteurs !!!!!! jamais il ne faut 20/25 ans a un reunionnais pou rentrer...s''il revient aussi longtemps apres, c''est parcequ''il l''a bien voulu !!!! Il suffit d''aller a malartic a chaque nouvelle fournee d''arrivants pour s''en rendre compte...

32.Posté par Dipadutout ! le 10/11/2013 11:55
D'accord avec le poste numéro 10, les policier réunionnais sont des petits va-t-en-guerren du moins la nouvelle génération ! Les anciens étaient respectueux des gens !
Les policiers métropolitains ici à la Réunion sont également plus respectueux !

33.Posté par Pat 974 le 10/11/2013 13:04
pat974
Demandez à nos élus locaux de remettre ici une compagnie de CRS et de mettre dans chaque Pref et Sous/Pref un commissariat.
Dans le principe du rapprochement, est-ce que certains ont demandés Mayotte. cela donnerais 2 fois plus de chance de revenir non ?

34.Posté par ABEMONTY le 10/11/2013 13:52
Il faut à Mr Valls quand il viendra à la réunion de reprendre tous ces mercénaires qui sont à la réunion et comme ça les policiens réunionnais auront leurs poste dans leur île.

35.Posté par Lurun le 10/11/2013 17:41
13 ans que je suis en metropole, 13 ans dans la police, et au départ parti par vocation à l'age de 18 ans. Au début, espoir de rentrer en 10 ans, aujourd hui, désillusion, mm en 13 ans, on ne voit pas le bout du tunnel. Le peu ki rentre avant ont u un gros piston (ki en a de moins en moins), ou font face a des situations sociales ou familiales plus qu'alarmantes. Je ne comprends pa kon critik not lutte po un système plu juste. On va pa revenir 600 d'un coup évidement, mai c pour l'avenir. Aujourd hui un marmail ki rentre dan la police ou autre fonction publique y saute la mer et di a lu réfléchi bien avant de penser revenir bientot!!! c pou ca nou bataye. Poukoi na toujour d gars po parlé de beur et argent du beur??? Kan sera zot marmail dan ce cas la dan dixans, ou 20 ans na recosé!!! Lé gars y kritik en disan c un concours national etccc... Ben reflechi un peu avan de causer. La reunion lé français, poukoi nou noré pu le droit revenir....,,, I di pa au bou de 1 an ou 5 an!!! La nou parle d'unCONSTAT Aujourd dhui c bel et bien 20-25 ns... Alors sak i ve pa soutenir a nou tourn zot lang 7 fois avant de causer. i parl pa d'indépendentiste ou de zorey dehor, mai i parle de JUSTICE!!!!! Lé vré que Rsa, grateur de kiet autre ki critik la besoin de saute la mer dan zot "carriere"!!!!

36.Posté par loyada le 11/11/2013 01:12
Mickael CARLTON ******fallait être fonctionnaire ; le beurre l argent du beurre et la laitiere !!! DUC

37.Posté par loyada le 11/11/2013 01:16
thipay....il fallait choisir un autre métier mon petit, dans le privé tu n aurais pas eu ce problème, pourquoi privilégié un plus qu un autre ? et...les réunionnais mutés ds l ile ne touchent ils pas les memes primes que les metros mutés, j aimerai bien que l on réponde à cette question , personne n en parle !!!!

38.Posté par loyada le 11/11/2013 01:19
Jérôme////quels sont les textes qui régissent les mutations ? et les primes outre mer pour métros et natifs ?

39.Posté par HOARAU le 11/11/2013 13:18
le numero 19 doit etre un zorey pour etre contre le numero 16 et pro metro en plus car le numero 16 est logique et veridique je soutiens ces propos

40.Posté par @ Ti or not Titi le 11/11/2013 18:20
Tu aimes le Leperlier? Na rien ke sa pou di.... Change un peu
La mutation est un droit pour tous les fonctionnaires. Ceux originaires de Bretagne ont le droit de rentrer en Bretagne, pourquoi ceux originaires de La Réunion, n'ont ils pas le droit de rentrer à La Réunion?
Alors réunionnais couillon !!

41.Posté par Noël POTHIN le 11/11/2013 18:25
les politiques qui s'affichent pour seul motif leur réèlection
Moi 30 ans de carriere dans les sapeurs pompiers j'ai sollicité des politique de droite de gauche de Virapoulet à Vergers bref passant par Dindart et les autres
j'ai toujours eu un beau courrier mais rien de rien
quand je serai à la retraite je les pubblirai
il y a du dossier "PROPE" nos vendre de réve
IpO

42.Posté par Le séquestré le 13/11/2013 02:18
L'administration est consciente des difficultés que traversent les fonctionnaires ultramarins sur le territoire métropolitain et ne dégage aucune compassion pour ces derniers. Dîtes vous bien que c'est en blessant la bête que vous arrivez à mieux la manipuler. Il faudrait être une souris pour pouvoir être témoin du traitement imposé dans ce milieu, je pense que cela serait plus respectueux de laisser ce débat à ceux qui vivent quotidiennement la situation.
Concernant le concours national, trés peu réussissent et beaucoup de candidats échouent. Lorsque nous nous engageons à partir, c'est dans l'espoir de revenir parmi les siens et peu importe la vile mais du moment que la famille reste accessible ( à soir: les règles de mutation ont été changées en cours de route). Le marseillais qui souhaite regagner sa ville natale peut émettre 3 choix dans sa région voir son département.
Pour avoir des réponses sur le mécontentement des fonctionnaires qui espèrent une éventuelle mutation à la Réunion, faîtes le recensement des collègues sur place qui n'ont pas faits minimum 10 ans en métropole ... vous trouverez les erreurs. MERCI à ceux qui soit disant défendent nos intérêts. En voulant résoudre leurs problèmes et faire d'eux des priorités, vous détruisez ceux qui attendent dans la peine...
Nous sommes TOUS blessés sur ce bateau ...

43.Posté par Marie le 12/01/2014 15:59 (depuis mobile)
Franchement quand je lis certains commentaire j''ai tout simplement envie de vous dire: " fermez vos bouches quand vous connaissez rien à la vie des reunionnais et quand vous n''avez pas subit la situation exacte"

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales