Faits-divers

Restaurant Garden Paris : "On a acheté du vent et on a été descendu en plein vol"


Restaurant Garden Paris : "On a acheté du vent et on a été descendu en plein vol"
La semaine dernière, Zinfos974 s'est fait l'écho de la fermeture du restaurant dionysien le "Garden Paris" suite à une décision de justice (voir ici). Les gérants (Shahéda et Christian Wolff) étaient aujourd'hui devant le tribunal de commerce de Saint-Denis pour réclamer la liquidation judiciaire du restaurant. Six employés se retrouvent sans emploi.

Christian Wolff et Shahéda Wolff, gérants du restaurant le "Garden Paris", sont devant le tribunal de commerce de Saint-Denis. Il demande la liquidation judiciaire de leur établissement suite à une décision de justice tombée quelques semaines plus tôt.

Tout débute en février de cette année, un nouveau propriétaire fait l'acquisition d'une partie des terrains de l'immeuble où se trouve le restaurant. "On apprend que la moitié de la terrasse empiète sur son terrain. On a essayé de négocier pendant un moment, mais il n'a rien voulu savoir et a revendiqué son droit du sol", explique Christian Wolff. Conséquence, le propriétaire envoie un huissier pour réclamer aux gérants leur départ.

Une situation ignorée des deux gérants. "On a racheté l'ancien restaurant en 2009 et on a toujours payé nos loyers", rappellent-ils. Un référé est déposé par le propriétaire et en première instance les deux gérants perdent. "On devait libérer notre parcelle au 8 novembre sous peine d'une astreinte de 300 euros pas jour. Une décision exécutoire même si nous avons fait appel. Devant cette situation on a décidé de fermer l'établissement", poursuit-il.

Une décision difficile pour les deux restaurateurs d'autant que les affaires étaient bonnes (170.000 euros de CA au moment de la reprise. Cette année le CA devait être de 350.000 euros). Seulement la terrasse représentait 45% de leur chiffre d'affaires. Impensable pour eux de faire une croix dessus. "On est venu demander la liquidation car on ne peut plus exploiter le restaurant", souligne-t-il. Une décision très difficile avec pour conséquence d'envoyer six salariés au chômage.

Se pose alors la question de poursuivre le bailleur qui a loué la surface, l'ancien propriétaire du restaurant mais également leur conseiller juridique. "Rien n'est décidé mais on va droit vers un procès", lâche Christian Wolff. Dans cette affaire, Christian Wolff estime avoir perdu plus de 300.000 euros.

"On a acheté du vent ! On a été descendu en plein vol et on est profondément écoeuré et blessé par ce qui nous arrive", conclut-il.
Mercredi 13 Novembre 2013 - 16:46
Lu 3661 fois




1.Posté par Rudolph du Brûlé le 14/11/2013 08:27
Courage,
retrouvez votre bailleur et traînez le devant la justice !!
Ne baissez pas les bras :)

2.Posté par Roger Guévremont le 14/11/2013 22:59
Triste affaire. Le métier de restaurateur est vraiment très difficile. Faut vraiment avoir la passion.

3.Posté par môvélang le 15/11/2013 22:06
rejoins vite ""Eveil citoyen974"", tout n'est peut être pas perdu!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales