Société

Ressources en eau : Nouveau point d'étape du comité sécheresse

Le comité Sécheresse s’est à nouveau réuni le mardi 6 mars en Préfecture pour dresser l’état de la situation hydrologique et météorologique et proposer des mesures pour gérer les tensions graves sur la ressource en eau de La Réunion, notamment sur le Sud de l’île. Voici le communiqué.


Ressources en eau : Nouveau point d'étape du comité sécheresse
Météo France constate que les précipitations du mois de février associées aux systèmes dépressionnaires Giovanna et Irina, bien que parfois importantes, restent à des niveaux qui se situent en dessous des normales saisonnières.

Les pluies ont permis d’améliorer ponctuellement l’état de la ressource en eau des rivières, mais n’ont pas fait remonter de manière significative les nappes souterraines. Le mois de février 2012 présente ainsi un déficit de pluviométrie de l’ordre de 30 % pour l’ensemble du territoire, déficit plus fortement marqué sur la micro-région Sud.

Lavage des véhicules interdit

S’agissant des usages, les précipitations ont été suffisantes pour améliorer la fourniture d’eau sur l’ensemble des secteurs, à l’exception de la situation particulière du Bras de la Plaine sur la région Sud où les crues ont généré de fortes perturbations, nécessitant la mise en place d’un plan de rationnement et provoquant une interruption de l’irrigation des exploitations agricoles.

Ce diagnostic a conduit le comité sécheresse à préconiser de modifier le périmètre d’application de l’arrêté réglementant les usages de l’eau pour les particuliers. Sont ainsi concernées par les restrictions les communes du Sud, entre Saint-Leu et Saint-Philippe (Communes de Saint-Leu, les Avirons, Cilaos, Étang-Salé, Saint-Louis, Entre-Deux, Saint- Pierre, le Tampon, Petite-Ile, Saint-Joseph, Saint-Philippe), pour une durée de 1 mois.

Cet arrêté interdit notamment le lavage des véhicules (hors station professionnelle), engins, bateaux, bâtiments et voiries (sauf impératif sanitaire), l’arrosage des espaces verts publics et privés (sauf jardins potagers) ainsi que le remplissage et le maintien du niveau des plans d’eau de loisirs et piscines privées (hors établissements touristiques).

Les conséquences de la sécheresse évaluées

S’agissant des exploitations agricoles, la mission d’expertise mise en place à l’issue du comité sécheresse du 7 février 2012, a procédé à l’évaluation des conséquences de la sécheresse et transmis son rapport dans le cadre de la procédure du fonds de secours au titre des calamités agricoles.

Fin mars, une nouvelle réunion du comité sera organisée pour évaluer l’évolution de la situation, et proposer, le cas échéant, d’autres mesures.
Jeudi 8 Mars 2012 - 14:20
.
Lu 564 fois




1.Posté par Jojo le 08/03/2012 14:45
Sale temps pour le pastis, en perspective.

2.Posté par TIC TACl!!!.. le 08/03/2012 14:47
les citoyens de plus en plus dans la merde pour des problèmes d'eau cela n'empêche pas certain maire inconscient de continuer a vouloir faire des terrains de golf et jeter les eaux usées a la mer.alors que la technologie aujourd’hui permet un filtrage optimal pour palier le manque d'eau pendant les périodes de sécheresse???.

3.Posté par noe 0 à 2012 le 08/03/2012 16:21
Il faudra prendre une douche par semaine comme au temps lontan ... Pour la peau c'est bon !

Je suis comme un surfeur qui cherche la bonne vague. Quand je suis dessus, plus rien ne m'arrête.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales