Politique

Réseau Kar'Ouest: "L'expérience de la Citalis va nous inspirer"

À l’occasion de la semaine de la mobilité, les élus du TCO ont emprunté un bus du réseau Kar’Ouest, reliant Dos d’Âne à la gare routière de Saint-Paul. Une mise en situation sur le terrain pour marquer le début de la concertation des changements à venir sur le réseau Kar’Ouest.


Réseau Kar'Ouest: "L'expérience de la Citalis va nous inspirer"
"Le but est de comprendre quelles sont les difficultés rencontrées par les utilisateurs du réseau Kar’Ouest. On devra prendre en compte leurs besoins car le réseau va évoluer. Quelques premières modifications vont avoir lieu à partir du mois d’octobre. Une refonte plus complète aura lieu en mars 2018", explique Vanessa Miranville, Vice-Présidente du TCO, chargée du développement durable. Joseph Sinimalé, Président du TCO et Éric Gangama, Président de la Semto ont également fait partie du voyage.
 
Les premiers changements au mois d’octobre

L’étape marque le début de la concertation. "La première étape, c’est aujourd’hui en tant qu’élus de se rendre compte de la réalité des choses. J’estime qu’on ne peut pas traiter un dossier si on n’a pas une vision concrète et pragmatique. Ensuite, on va rencontrer les usagers et discuter avec eux", explique Vanessa Miranville.

Les premiers changements seront opérés le 5 octobre. Ces changements consisterons à mettre en place des bus de plus grande capacité pour répondre aux besoins et la modification des tracés pour optimiser les trajets ou encore optimiser les horaires."Les modifications de tracé concerneront les lignes littoral 1 et 2, qui vont fusionner pour créer une seule et même ligne à la gare de Saint-Paul, pour éviter la correspondance. Cela apportera un confort supplémentaire aux usagers. La ligne 7 pourrait également fusionner avec la ligne littoral 1", explique Fabien Côcatre, Directeur adjoint des transports au TCO.

Les premières modifications ne constitueront pas une refonte totale, qui interviendra plus tard, en 2018. "Pour le moment, l’idée est d’impliquer les usagers dans la construction des axes de transports, avec des outils en ligne, via les réseaux sociaux et notre site internet", continue Fabien Côcatre. Un programme de concertation va également être lancé sur le terrain.

"L'expérience de la Citalis va nous inspirer"

Le TCO est pleinement conscient que tout changement sera accompagné de résistance. "On change les habitudes des gens, c’est normal. Mais l'expérience de la Citalis va nous inspirer" , conclut Fabien Côcatre.

Entre 10.000 et 12.000 voyageurs empruntent le réseau Kar’Ouest quotidiennement. Les cinq communes du TCO sont desservies par 64 lignes de bus au total.
 

Réseau Kar'Ouest: "L'expérience de la Citalis va nous inspirer"
Jeudi 22 Septembre 2016 - 16:24
Laurence Gilibert
Lu 5703 fois




1.Posté par Lambert le 22/09/2016 19:22
C'est vrai Mme Miranville aime voyager

2.Posté par JORI le 22/09/2016 21:03 (depuis mobile)
Étrangement dès qu'une idée n'émane pas de super cumulard didix robertix, tout de suite c'est la critique de la part des petites mains de la région. Un pois chiche ces petites mains.

3.Posté par donquichote le 23/09/2016 07:43
et surtout madame exigé de vos prestataire qu'ils appliquent a la lettre le cahier des charges de la grille salariale pour les chauffeurs ne faite pas comme le département ou le salaires des chauffeurs car jaune varie entre 1140 e et 1500 e je crois qu'on est loin du compte ; même travail délégataire unique salaire différent il y a la comme un probléme de taille alors que l'on cris a tout va l"égalité réel sa commence d' abord chez nous ou il faut une égalité

4.Posté par anoula le 23/09/2016 08:15
@ lambert post 1
parceque ton mentor defunt Robert siegeant a la COI n'aimait pas voyager peut etre ??

5.Posté par doudou le 23/09/2016 08:18
arète fé semblan !!!
di a moin combien de foi bande do moune la i pren lu bus dans l'anné ?
la encore pou ce zour la zot la choisi un bon bus !!!!
mai tous les zours domande do moune dos dane dans quel condition zot i voyage !!!!!!!!
quan i descende moin la déza vi sofer avec portable dans la main !!!! ou ren ou compte avec toute tournan néna sur la route dos d'ane . i fé pèr mi di a ou !!!!
voyaze par lo bus dans lé hauts ou pé mort avec cap-cap!!!!!!
et en plis quand mi rogarde sur la photo na poin in moune na na ceinture !!!!!!!!!

6.Posté par alain le 23/09/2016 09:00
il faut arrêter cette hypocrisie les elus!vous n'etiez pas en condition reel vu que vous avez affreter un bus et chauffuer!venez en condition reel et apres on parlera de transport commun!pfff hypocrites d'elus

7.Posté par Moi même le 23/09/2016 09:41 (depuis mobile)
C''est pas qu''ils vont prendre le bus une fois qu''ils vont se rendre compte de la difficulté des usagers pour les transports ...

8.Posté par Sylviane le 23/09/2016 10:02
A Poste 1
Vous exagérez.
Quand il y a des actions qui sont bonnes, il faut soit se taire, soit le dire.
Cette critique n'a pas sa place.

9.Posté par cheche le 23/09/2016 10:51
Gaspillage..quand on voit tous ces bus de 55 places parcourir les rues du Port avec des difficultés a tourner dans les carrefours et qu'il y a à l'interieur,la plupart du temps ,3 pelés et un tondu....c'est un scandale.Des mini-bus auraient eté amplement suffisant..mais voilà nos incompétents politiciens??

10.Posté par dos d'ane le 23/09/2016 12:46
ben mi wa pa GH dans lo bis !!!!!!!
on diré qué dernier la lo directèr cabinet la prend son place !!!!!!
biento placar pou ou gilou!!!!
moin va war si ou cour domande socour comme l'ancien promier ladzoin RT!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales