Social

Réquisition du préfet : Les syndicats dénoncent "une atteinte au droit de grève"

Le syndicat UIR CFDT dénonce dans un communiqué les réquisitions mises en place par le préfet pour l'approvisionnement des stations services. Voici ce communiqué :


Réquisition du préfet : Les syndicats dénoncent "une atteinte au droit de grève"
L’UIR CFDT s’insurge contre l’arrêté de réquisition du Préfet qui permet un approvisionnement de l’ensemble des stations essence.

Depuis le début de ce conflit notre organisation a été responsable en permettant la mise en place d’un service minimum et ce afin de ne pas pénaliser les usagers, mais aussi l’économie de notre pays. Devant la surdité des patrons de la SRPP qui chipotent pour quelques dizaines de centimes d’augmentation de salaire (au passage nous souhaiterions savoir quelle est la redistribution aux actionnaires) le syndicat commerce et services de l’UIR CFDT a décidé de durcir le mouvement en stoppant complètement l’activité du site.

En prenant sa réquisition, le Préfet de la Réunion aurait pu cibler un réapprovisionnement d’activités prioritaires (Secours, hôpitaux, police, aéroport….).
En permettant à tout un chacun de faire de s’approvisionner en carburant Monsieur le Préfet outrepasse ses droits, c’est une atteinte au droit de grève.
Il s’avère que ni la sécurité publique, ni la tranquillité, ni la salubrité et ni l’atteinte au bon ordre de notre pays n’étaient menacés.
 
Par ailleurs le traitement du conflit dans  notre région est différent de celui d’une région métropolitaine et antillaise car la réquisition n’a pas été prise lors des grèves des raffineries en métropole et des stations essence aux Antilles.

Pour terminer, L’UIR CFDT s’interroge sur le lien qu’il peut y avoir entre cet arrêté de réquisition, la position de monopole de cette société dans le département ainsi que la proximité de l’échéance électorale de dimanche.

Pour la Commission Exécutive
Le Secrétaire Général
Jean Pierre RIVIERE
Vendredi 19 Mars 2010 - 18:02
Lu 3623 fois




1.Posté par joan le 19/03/2010 18:16
félicitations monsieur le Prefet...

Ce n'est pas des syndicalistes qui vont bloquer l'ile , on en a marre de ceux qui pleurent la bouche pleine .... pensez à ceux qui rament , les chomeurs , les rmistes ..... un bon syndicaliste n'a pas besoin de bloquer l'économie entière pour se faire entendre... vous êtes des nazes et des abrutis.......pour ne pas comprendre cela .

2.Posté par Thierry97439 le 19/03/2010 18:53
Messieurs les grévistes...
Depuis trois jours il n'y a plus de carburant dans l'est de l'île.
De ce fait, il m'est impossible de dépanner mes clients !

Estimez vous heureux que je ne dépose pas plainte à votre encontre pour le manque à gagner de ma société.

Un grand merci à Monsieur le Préfet pour son action !

Dés demain je pourrai enfin travailler normalement et satisfaire la demande de mes clients.

Vous souhaitez faire gréve, c'est bien, mais ne prenez pas en otage ceux et celles qui travaillent.

ps:
Syndicalistes, si vous estimez ne pas gagner assez d'argent, qu'est-ce qui vous empêche de monter votre propre société et devenir patron (Si votre cervelle est suffisamment développée..) , vous pourrez ainsi embaucher, et cesserez de faire gréve et surtout vous n'emmerderez plus personne !
A bon entendeur...

3.Posté par chikun le 19/03/2010 18:57
bloquer tout un pays pour deux ou trois excités , c'est bien la france gauchiste de sarkozy.

4.Posté par ilo le 19/03/2010 19:27
Bien d'accord avec joan, les grévistes nous fatiguent avec leurs revendications pour des broutilles et leurs procédés de voyous qui prennent la population "qui travaille" vraiment elle et sans pleurnicher pour 2 ou 3 sous de + en otage.
Respectons les gens qui cherchent désespérément un travail correct.
Merci Monsieur le Préfet, continuez à nous protéger!!

5.Posté par polémique Victore le 19/03/2010 19:44
MERCI au préfet de court-circuiter les preneurs d'otages.......

6.Posté par AC FDT le 19/03/2010 20:00
Y en a marre. S'il s'agit que de quelques centimes, pourquoi alors bloquer toute l'île, et tous les citoyens dont certains travaillent aussi. Bloquez la SRPP puisque vous voulez faire jouer le droit de grève, mais le droit de grève dans une entreprise n'a jamais été étendu à tout un territoire ! Aujourd'hui, comme à d'autres occasions, vous montrez votre vrai visage : soi-disant pour défendre les travailleurs, vous mettez à mal toute l'économie. Alors vraiment ACFDT!

7.Posté par calous2 le 19/03/2010 20:16
On prive la population de carburant pour l'empêcher d'aller voter dimanche ! Ce n'est pas plus compliqué que cela. Avant, dans les années 60, il y avait les broquettes sur les routes.

Bravo Mr Le Préfet. Tenez bon.

8.Posté par zipé le 19/03/2010 20:29
ça vous empeche de faire grève la requisition? c'es juste le moyen ENORME de pression qui disparait......vous redevenez des grévistes normaux, bienvenue au club! le motif est très vraisemblablement justifié mais les conséquences absolument irrationnelles. merci mr le prefet et courage aux grévistes.

9.Posté par almuba le 19/03/2010 21:24
Bravo, Monsieur le Préfet,
S'ils ont voulu vous tester, le message est clair.
Ce n'est pas le droit de grève qu'ils demandent mais le droit d'emm........le peuple.
Ce sont eux qui portent atteinte aux liberté de circuler, de travailler.
Les jours de grève ne devraient plus être payés, ça changerait la donne.
S'ils ne veulent pas travailler, à la porte.
D'autres attendent dehors.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/03/2010 22:20
que le comité d'entreprise de la SRPP procède à la nomination d'un cabinet d'expert pour leur expliquer les comptes de la srpp... article 2325-35 du code du travail... Exercer vos compétences !!

11.Posté par bibick le 19/03/2010 22:28
Pour un foi le prefet i fé son travail ...et zot zot i greve ...
Marmail ici la reunion na pu largen et zot zot i joué avec zot bouché mangé ?
alé arett ék ça et repren des demain , kom ça tou le monde sra conten ...
Gro bisou à L' UIR CFDT au passage , pour une foi ke zot i bouge avec la signiature de Monsieur Riviere ! chapo !

12.Posté par cocos le 19/03/2010 22:32
merci Mr Le Prefet.
Assez de blocage d'une ile par une minorité d'égoiste

13.Posté par lesud le 19/03/2010 22:42
c'est jamais populaire comme greve mais c'est leur seul moyen de pression face à la SRPP MONOPOLE! au lieu de taper sur les grévistes la RéuniON manque de solidarité
VU vos réactions , la SRPP va continuer à vous exploiter jusqu'à l'os et ce sera bien fait
après ca allez appel MONGIN pou 20 centimes.... COURAGE aux grèvistes contre les GROS ZOZOS

14.Posté par UNE STATUE POUR LE PREFET le 19/03/2010 22:48
Bravo, et si les grévistes ne sont pas content de leurs conditions de travail et de leur rémunération, ils n'ont qu'à se mettre à leur compte..
Alors, des volontaires ?? au dessus de vos capacités peut être.
Vous faites pitié à toujours prendre les citoyens en otage pour des conflits qui ne regardent que vous.
vous écrivez:
"En permettant à tout un chacun de faire de s’approvisionner en carburant Monsieur le Préfet outrepasse ses droits, c’est une atteinte au droit de grève."

Et vous les clowns "en ne permettant pas ma libre circulation, vous attentez à mes libertés fondamentales"
Allez prends toi cela dans ta musette et bon vote
cordialement.

15.Posté par Olympe le 19/03/2010 23:20
Certains d'entre sous n'avez que les insultes à la bouche (attention Pierrot car en tant que directeur de la publication tu es responsables des propos des commentaires je crois ...)
Dommage !
C'est contre les profiteurs qu'il faut se tourner pas ceux qui luttent pour gagner quelques euros de plus par mois.

Ne pas avoir de travail est une injustice
Avoir un travail devrait-être une situation
Lutter pour améliorer ses conditions de vie est légitime (qui ne veut pas améliorer son sort ?) tout comme le droit de grève
Ecraser et mettre la pression sur les travailleurs avec la complicité de l'Etat est déshonorant et médiocre.
Tout mon soutient aux grévistes.
Ce sont les patrons qui pénalisent les grévistes et les cityens en faisant pourrir les négociations pour garder leurs privilèges.

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/03/2010 01:22
que le CE de la SRPP exerce ses compétences en matière économique !!

17.Posté par polémique Victore le 20/03/2010 08:10
Olympe.....il faut comprendre que les grévistes, on s'en tape carrément et allègrement!!!!

Si vous voulez obtenir plus, vous n'avez qu'a négocier avec la bande de renards musqués qui vous sert de patron....ou éventuellement travailler plus, comme dis notre savoureux présidouille....

Bloquer l'ile en prenant en otage l'économie parce que des gars estimes qu'ils ne sont pas payé suffisamment.......c'est une injustice pour d'autre à qui vous faites perdre de l'argent .......... toute une frange de la population qui à besoin de travailler.....

Est ce que les gars la SRPP ont demandé, dans leurs revendications, le remboursement des préjudices que les usagers ont subit???

Alors ça,suffit....ils n'ont qu'a démissionner et trouver un autre job....d'autres se feront un plaisir de prendre leur place...

Le droit de grève oui, mais pas au détriment du travail des autres citoyens qui, je vous le rappel payent l'essence pour que des gars de la SRPP puissent toucher un salaire....

LES GREVISTES ON S'EN TAPE!!!!!!!!!

18.Posté par le sud le 20/03/2010 08:46

Un accord est intervenu hier entre la CFDT et la direction de la SRPP. Le protocole met fin à cinq jours de grève et à la gène occasionnée par les longues files d'attente aux abords des stations-services. Leur ravitaillement reprend normalement ce matin.

un temps pour manifester, un temps pour négocier, un temps pour un accord: voilà
le syndicalisme responsable et courageux quand meme et non pas ces camions qui bloquent tout le temps : bravo CFDT

19.Posté par candide2 le 20/03/2010 09:06
A "lesud" et à "l'olympe" :Prendre en otage toute une population, mettre en péril une multitude de petites entreprises, asphyxier complètement la circulation, affoler les malades qui ont besoin de se déplacer, et j'en passe : si tel est votre but, chapeau! En attendant, vos patrons se frottent les mains, attendant que cela se passe, car à aucun moment il n'auront subi un préjudice conséquent. Réglez vos problèmes avec vos patrons en trouvant d'autres moyens d'action mais arrêtez de nous faire c... en vous servant de nous comme si on était vos marionnettes que vous manipulez au gré de vos fantaisies!

20.Posté par marc le 20/03/2010 09:08
merci m le préfet
évitons c'est vrai les prises d'otage continuelles

21.Posté par écoeuré le 20/03/2010 09:09
Le droit de grève est une chose, le respect de la libre circulation des biens et des personnes en est une autre.

22.Posté par skybler le 20/03/2010 10:42
la liberté des uns s'arrete ou commence celle des autres...a bon entendeur ...
une fois de plus prenez en otages ceux qui vous explotent ... trop facile de faire chier ceux qui qui en plus contribuent a les enrichir par obligation ..!

23.Posté par Olympe le 20/03/2010 13:37
Encore une fois ce ne sont pas les grévistes qui prennent en otage les réunionnais, mais le patron qui refuse de négocier...
Ce n'est pas aux grévistes qu'il faut s'en prendre mais à celui qui ne veut pas discuter ni négocier: le patron !

24.Posté par un quidam le 20/03/2010 14:08
Une poignée de grévistes n'a pas le droit de prendre des milliers de Réunionnais en otage. Surtout qu'à la SRPP ils sont bien payés.
Ne pourrait-on pas louer les camions de transport de carburant à un pool de 5 stations par exemple qui se chargerait eux même du ravitaillement de leur propre station.

25.Posté par mwa la pa di le 20/03/2010 15:25
Ancien de la CFDT, je ne partage pas les dires de Rivière. En effet si je défends le droit de grève, je ne peux concevoir qu'un petit groupe paralyse l'ensemble d'un département. Le droit de grève doit aussi tenir compte de critères de proportion. Un petit groupe ne peut asphyxier toute l'économie d'un département. Le conflit entre les salariés d'une boite entre leur patron et eux ne peut bloquer tout un pays. C'est une atteinte à la liberté des individus, intolérable. Que diriez vous si 5 dockers empêchaient tout approvisionnement du département ? La grève,oui mais pas une population en otage pour un petit groupe dans un conflit où l'ensemble des autres citoyens n'est pas concerné !

26.Posté par LE COEUR le 20/03/2010 16:15
Que des personnes qui ne pensent qu'à leur petite personne.
S'il n'y avait pas eu de syndicaliste, des défenseurs des droits des salariés, auriez vous eu un SMIC, un travail à 35h00, un code du travail, une convention collective, des salaires majorés, des droits, un conseil de prud'hommes ?
Sans ses défenseurs du droit, sans toutes ses avancées sécuritaires du droit des salariés, dans quelles conditions travailleraient les salariés ?
pour défendre leurs droits civiles et non du travail parce qu'il n'y en aurait pas eu, ils auraient dû s'orienter vers un avocat mais en auraient ils eu les moyens ?
Je dis grand merci à toutes celles et ceux qui se battent pour faire avancer les choses sur l'échelle de l'entreprise, de sa localité, de son département et sur le plan national.
Pendant que vous les grincheux, vous jouissez de vos droits acquis par le combat des autres, pensez que des hommes et des femmes luttent pour faire valoir leurs droits, les droits de tout un chacun mais dans ce monde devenu individualiste, comme vous beaucoup trop ne pense qu'à leur petit confort et oubli les valeurs de solidarité.
Que ce soit un employeur qui critique une grève oui mais quand cela vient de salarié, permettez moi de vous demander d'y voir un peu plus clair.
Jouer le jeu du patronat c'est mettre en péril l'avenir de nos enfants.
Merci de réfléchir à tout cela .

27.Posté par JCS le 20/03/2010 16:53
Voilà la mentalité des "Réunionnais" .
Comme voulez vous avancer, quand on voit un syndicat ayant des couilles défendre les droits de ces adhérents et de l'autre côté on voit des personnes critiquer.
La honte pour vous!!!!
Bravo aux syndicats

28.Posté par datinic le 20/03/2010 17:02
Je suis heureuse. ce préfet montre en fin une certaine compréhension. J'espère vivement que ça va continuer. J'espère que les jours de blocage de la route, les jours sans essance, les jours les rues pleines de poubelles seront terminés.

Que les petits cons, qui doivent être heureux d'avoir du travail, font du greve, c'est une chose mais qu'ils mettent tout le monde dans la merde c'est du n'import quoi et nous nous pouvons estimer heureux pour l'action rapid du préfet.

Dans les commentaires la solidarité est souvent citée. Mais c'est quoi au just la solidarité. D'accepter de pas pouvoir travailler parce qu'il y a des gens qui veulent toujours plus. OU est leur solidarité pour les gens qui doivent travailler tous les jours, car ils sont indépendants et ils n'ont pas des salaires qui tombent automatiquement.

Il y a un problème de valeur en France et il nous manque des gens comme ce préfet qui arretent avec ça.

29.Posté par Olympe le 21/03/2010 13:16
Datinic,
le conflit n'est pas entre la population et les grévistes mais entre les grévistes et la direction.
Et c'est la population qui paye les pots cassés...mais qui les casse ces pots...?
Pour moi c'est le patron, pas les salariés qui essayent de s'organiser pour améliorer leur condition de vie.

Vous dites "Il y a un problème de valeur en France", peut-être mais surtout il y a un problème de justice et d'inégalités sociales avant tout !

30.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/03/2010 16:00
le site de l'insee propose de jolis graphiques sur l'évolution du partage de la valeur ajoutée entre les salariés, les détenteurs de capitaux, les banques...bref, de biens beaux chiffres pour ceux qui veulent comprendre...

31.Posté par DEBOUT le 21/03/2010 17:53
J'accuse les grévistes d'atteinte à la liberté de ... TRAVAILLER !!

32.Posté par polémique Victore le 21/03/2010 19:23
Le SMIC c'est de la merde!!!! comment voulez vivre avec une somme aussi minable, et surtout depuis que l'arrivée de l'Euro à réduis à néant tous projet d'avenir pour ceux qui, et c'est la majorité des travailleur, ne sont bon qu'a payer des factures et se retrouver dans la merde à chaque fin de mois....
Si les syndicats avaient vraiment des C....... ils en seraient à négocier un SMIC à au moins 1200 euros net....et encore c'est nul....
VIVE LE SMIC A 2500 EUROS AHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHHARRRRRRRGGG

33.Posté par Olympe le 21/03/2010 20:04
DEBOUT rassied toi, c'est plus facile pour réfléchir...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales