Société

Requins: Le père d'Alexandre Rassiga n'a "pas pu continuer à regarder" le documentaire

Diffusé en exclusivité, hier soir sur Canal Plus Réunion, le documentaire "Attaques de requins à la Réunion" retrace les grandes périodes de ce qui est communément appelé sur l'île, "la crise requin".

Le documentaire, très nourri, permet aux Réunionnais de mieux connaître les tenants et aboutissants de cette problématique qui a tant agité, et encore aujourd'hui, surfeurs, professionnels de la mer, chercheurs, politiques,…

Et si cette enquête pouvait être périlleuse dans un contexte où chacun a son avis sur la question, où les opinions s'opposent et les débats sont passionnés, elle apporte des réponses concrètes à l'arrivée de cette crise, des réponses où l'homme n'est jamais bien loin...

Jean Rassiga, le père d'Alexandre, mort des suites d'une attaque de requins, a vainement tenté de regarder le documentaire dans son intégralité. Au lendemain de sa diffusion, il accepte quand même de répondre à nos questions:


Image d'achives
Image d'achives
Zinfos974: M. Rassiga, vous avez participé à ce documentaire. Qu'en avez-vous pensé?

Je n'ai pas souhaité me rendre à l'avant première du film au cinéma, à Saint-Paul. Et hier, chez moi, j'ai voulu le regarder. Vous savez, je suis toujours en contact avec l'équipe qui a réalisé ce documentaire, ils ont fait un travail sérieux. Mais arrivé à mon histoire, je n'ai pas pu continuer à regarder. J'ai vu les amis d'Alexandre, je me suis vu de dos… j'ai arrêté là.

Cela vous replonge, on s'en doute, dans des souvenirs douloureux. Pour la partie que vous avez pu regarder, avez-vous appris des choses?

Je ne suis pas du tout un spécialiste de la question, et oui j'ai appris des choses. Par exemple que c'était une erreur de penser que le requin tigre peut être mis en cause, ou encore que le requin bouledogue est un spécimen très peu connu, peu étudié.

Le documentaire montre que l'homme a favorisé, par de multiples façons, le développement de zones attractives pour les requins…

L'homme est responsable. Les rejets, la surpopulation et d'autres éléments sont à l'origine d'une modification de l'environnement.

Les recherches scientifiques permettent aujourd'hui de comprendre plusieurs de ces aspects, et d'apporter des réponses aux questions que l'on se pose. Pouvait-on selon vous agir plus tôt?

Ce qui est sûr, ce que je m'en suis personnellement voulu de ne pas avoir été assez ferme. Le danger on le connaissait, Mathieu Schiller nous avait quitté. Alexandre continuait à y aller, je trouvais ça inconscient. Quand on en parlait, il se fichait un peu de moi. Il était capable de me dire: "Je préfère mourir comme ça que dans un bureau!" Et aujourd'hui encore, je suis inquiet pour les autres.

Pourquoi?

Je ne le souhaite pas mais ça peut encore péter ! Les spots de surf sont pleins. Et je ne peux m'empêcher de penser que l'an dernier, à la même période qu'aujourd'hui, le 8 mai exactement, une touriste se faisait attaquer. C'était la première attaque depuis celle de mon fils. Les attaques je les connais toutes, la petite fille, le chien happé, l'Etang-Salé…

Image d'achives
Image d'achives
Vendredi 30 Mai 2014 - 11:28
Lu 11391 fois




1.Posté par Tipaka le 30/05/2014 13:05
Bonjour,
Je le comprends... je n'ai perdu personne mais je ne suis pas restée 5 minutes devant ce reportage. Pas pu regarder non plus. Courage Monsieur.

2.Posté par axelle le 30/05/2014 13:12
Très bon reportage qui mérite d'être diffusé sur une chaîne locale non-payante, à une heure de grande écoute, pour que la majorité des réunionnais puisse la voir. Plein d'infos sur le comportement des requins, des hommes...

3.Posté par Roland le 30/05/2014 13:59
Il faut arrêter de médiatiser la crise Requin à l’international, c'est peut être payant pour les journaliste à sensations, mais pas pour le tourisme. Maurice reçoit 3x plus de touristes que sur notre île et pourtant, le risque Requin est identique. De plus, ce risque est très faible. Il y a beaucoup plus d'accidents mortels dans les piscines privées...

4.Posté par jean-jacques le 30/05/2014 14:40
Excellent reportage qui confirme un lien entre la présence de bouledogues et les attaques ainsi qu'une
attraction saisonnière non-expliquée de ces requins vers la côte Ouest de la Réunion. Si une pêche
raisonnable de ces requins bouledogues (espèce non protégée) ne se fait pas , ils risquent de proliférer
au point d'interdire toute activité nautique dans le futur. Ceux qui font appel à "la nature" pour dire que
ces requins ont toujours été là se trompent...Ce sont des facteurs humains qui ont favorisé cette situation , pollution , rejets , ferme aquacole , interdiction de la pêche dans la réserve naturelle etc...
Ce n'est qu'en trouvant des solutions à ces problèmes ET en régulant la population par la pêche ET en installant des systèmes de vigilance et de sécurité que l'on peut espérer régler enfin cette crise si néfaste pour l'image de la Réunion et donc de son activité touristique.

5.Posté par couillonisse le 30/05/2014 14:42
excellent reportage !! Les enragés qui voulaient détruire la réserve marine et mettre au piloris la ferme aquacole en sont pour leur frais !!! Suivez mon regard messieurs les chevelus bronzés .... Nous , humains, sommes les seuls responsables de ce qui est arrivé !! Alors proner l'extinction d'une espèce pour couvrir nos erreurs est une belle connerie. En espérant que les enragés de la planche changent leur fusil d'épaule et s'attaquent enfin aux vrais responsables (pêcheurs et autres stations d'épuration) !! Et surtout qu'ils s'adaptent aux nouveaux risques engendrés par cette dérive humaine.... Ils doivent se sentir bien couillons d'avoir accusés à tort des personnes et structures innocentes !!! il fallait bien trouver des boucs émissaires , sauf que vous vous êtes lamentablement plantés !!

6.Posté par couillonisse le 30/05/2014 15:05
A cause de nous et des merdes que nous rejetons dans la mer, les requins se sont adaptés et deviennent plus dangereux ! Alors soit les surfeurs prennent conscience de cette évolution et deviennent moins irresponsables soit les accidents se multiplieront inévitablement .... Il faut avoir espoir que les surfeurs aient un tantinet de jugeotte (quoique...) .... Après il ne faudra pas venir se plaindre qu'on ne savait pas et appeler à l'éradication totale pour masquer ses propres conneries !

7.Posté par couillonisse le 30/05/2014 15:20
apparemment le post 4 ( jean jacques) à rien compris du reportage !!! il est prouvé dans ce reportage que la ferme aquacole n'y était pour rien ainsi que la réserve marine !! Une scientifique disait que la bio masse recensée dans la réserve marine n'était pas plus élevée qu'ailleurs et que penser que cela attirait les requins était une grosse blague de gens qui n'y connaissait rien !! Faut apprendre à écouter les informations que l'on vous fait passer cher Jean jacques !!

8.Posté par Phil le 30/05/2014 17:10
Encore de la pub pour nous merci Canal.

9.Posté par Lf le 30/05/2014 18:06
Merci mais je ne suis pas abonne à canal. Ben oui trop cher...

10.Posté par mi marche ec Melenchon le 30/05/2014 18:09
L'occasion de se rappeler que la tres bonne émission de France inter "La marche de l'histoire" du 22 mai explique que le financement du cinéma Français est la contrepartie de la création de Canal+

Ce financement se fait entre autre via le CNC (Centre national du cinéma ) dans lequel Bercy a ponctionné 310 millions d'euros depuis 2011...

11.Posté par Aléféchargeatwé le 30/05/2014 19:46 (depuis mobile)
Apparemment couillonnisse la pa gagn encore cou taba da guel pou di la taill coma en public!

12.Posté par jean-jacques le 30/05/2014 19:55
7
Ton pseudo te va trop bien...je n'ai pas écrit que le reportage mettait en cause la réserve , j'écris MOI
que L'INTERDICTION DE PÊCHER dans la réserve avait contribué à favoriser la présence des requins pas la réserve en soi...nuance ! Quand à la ferme aquacole , d'autres ont déclaré le contraire alors même si ce reportage est pas mal , ce n'est pas non plus la BIBLE du sujet ! Mais que peut-on attendre de mieux comme discernement de la part d'un gros anti-surfeurs inculte et suffisant ?

13.Posté par Feelgood le 31/05/2014 06:45
A tous ceux qui ont vu le film Canal + et l'ont pris pour parole d'évangile, 2 liens qui éclaireront un peu mieux vos lanternes.

https://www.facebook.com/notes/océan-prévention-réunion-opr/attaques-de-requins-à-la-réunion-quelques-réflexions-sur-le-film/732821560101380

https://www.facebook.com/notes/océan-prévention-réunion-opr/le-documentaire-qui-redore-le-blaison-de-lirdau-moment-opportun-/733963723320497

Merci à Zinfos de publier les liens directs afin que les internautes se forgent leur propre opinion svp.

14.Posté par social democrate le 31/05/2014 08:35
Reportage remarquable loin de tout débat polémique. J’ai retenu que :
- les « pollutions » de l’homme étaient un facteur aggravant favorable au biotope de ces deux espèces (tigre et surtout bouledogue)
- que le bouledogue évoluait à deux ou 3 au fond et était un charognard
- qu’en hiver les deux femelles marquées étaient présentes (et des fois plusieurs jours d’affilée) sur les spots des attaques, mais pas à l’heure de celles ci
- que les mâles étaient donc forcément dans le coin, passablement excités et maltraités (y ‘ a qu’à voir le mâle sorti de l’eau dans une phase d’accouplement)
- que du coup cela augmentait considérablement le risque d’agressivité (+ faim sur un territoire plus restreint)
- qu’une femelle tigre pêchée avait 42 !!! petits dans le ventre (si pour les bouledogues c’est la même chose bonjour)
- que vu le contexte son évolution et la prolifération de ces tueurs potentiels des prélèvements sont pas superflus (à 40 unité la gestation il y a de la marge.)
Enfin il y a 10 ans il n’y avait pas de baleine à la Réunion (allez 15 peut être) pendant l’hiver. Cela explique aussi peut être certaines choses.
Bref cela ne refera pas l’histoire, ne rendra pas la vie à ces malheureux, mais on commence à y voir un peu plus clair. Impressionné aussi par les scientifiques au marquage (faut être gonflé pour tenir sur le dos une bestiole de 3 mètres) et mention spécial au doctorant « malbar » chargé des opérations chirurgicales.

15.Posté par Céline le 02/06/2014 01:19
Où peut-on revoir le reportage sur internet ?
Est-il disponible en replay sur un site ? Impossible de le trouver sur le site de Canal plus et c'est dans l'intérêt de beaucoup que le reportage puisse être vu de tous..

16.Posté par LA PRUNE le 06/06/2014 10:09
Tres beau documentaire qui devrait être diffusé plus largement sur toutes les chaines TV ( publiques notamment ) , voire dans les établissements scolaires pour sensibiliser les jeunes du risque encouru à la pratique du surf ...
Car , moi même parent , je prie pour que mon enfant n'est pas le "virus" du surf !!!

17.Posté par Maurice le 12/06/2014 12:59
Le reportage était pas mal. Mais j'ai trouvé la fin bâclée, les conclusions un peu trop hâtives. Je n'ai pu m’empêcher d’être ému quand on a eu l'interview de Mr. Rassiga. La mort d'Alexandre nous touche encore, et pourtant on ne le connaissait pas.

18.Posté par Estelle et Fanny le 12/06/2014 14:22
14.Posté par social traitre
(...)
i[- qu’une femelle tigre pêchée avait 42 !!! petits dans le ventre (si pour les bouledogues c’est la même chose bonjour)
- que vu le contexte son évolution et la prolifération de ces tueurs potentiels des prélèvements sont pas superflus (à 40 unité la gestation il y a de la marge.)
Enfin il y a 10 ans il n’y avait pas de baleine à la Réunion (allez 15 peut être) pendant l’hiver. Cela explique aussi peut être certaines choses.
]i



encore un raisonnement à 2 balles, que Mr Blaison a démenti dans le debat qui a suivi la diffusion sur RFO: 40 petits dans le ventre ...avec une mortalité enorme. C'est le meme principe dans les nids de tortue: des centaines d'oeufs pour seulement quelques unes qui arriveront à l'age adulte.

Quand à l'hypothese des baleines il suffit de constater que les surfeurs suicidaires du crépuscule à boucan canot en periode de crue de ravine ont ete attaqués hors saison balaine;

--------------

Cela dit on retiendra aussi qu'il faut 15 à 20 ans pour faire un bouledogue de 3 metres. On comprend donc que les requins de plus de 3 metres autrefois pechés par les viandards et aujourd'hui disparus etaient de veritable monuments de la nature au meme titre que les tigres, rhinocéros et Buffalo.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales