Politique

Requins : Huguette Bello écrit à Nicolas Sarkozy et réclame "la solidarité nationale"

Suite aux cinq attaques de requins, dont deux mortelles, sur le territoire de la commune de Saint-Paul, Huguette Bello, députée-maire de la municipalité, a écrit au président de la République, Nicolas Sarkozy. Elle souhaite que "la solidarité nationale puisse aussi s’exercer". Voici l'intégralité de sa lettre:


Requins : Huguette Bello écrit à Nicolas Sarkozy et réclame "la solidarité nationale"
 
"Monsieur le Président de la République,

Depuis le début de l’année 2011, la Réunion a subi cinq attaques de requins dont deux mortelles au niveau du littoral de la commune de Saint-Paul. En raison de son caractère inhabituel, la dernière attaque, qui a eu lieu cette semaine, suscite beaucoup d’interrogations au sein de la conununauté scientifique.

Ces drames ont endeuillé des familles et durement touché les proches des victimes. La recrudescence des attaques provoque une profonde émotion chez les usagers de la mer et inquiète l’ensemble de la population réunionnaise. Elle n’est pas non plus sans conséquence pour le tourisme.

Face à cette situation, et en liaison constante avec les autorités locales, nous avons entamé un travail approfondi qui s’articule autour de trois axes : 
- études et connaissances scientifiques, 
- information et prévention auprès des usagers, 
- alerte et gestion opérationnelle.

Les études scientifiques vont être lancées ces jours-ci au niveau local afin d’identifier les causes qui sont à l’origine de ces attaques. II nous semble indispensable, dans cette phase, de pouvoir bénéficier des compétences des experts internationaux reconnus dans ce domaine.

Naturellement, ces attaques répétées ne sont pas sans incidence sur les activités économiques de la station balnéaire. Les commerces situés à proximité souffrent d’un important déficit de clientèle et rencontrent d’ores et déjà de graves difficultés.

Qu’il s’agisse des entreprises de loisirs touristiques (dont certaines ont déjà mis la clé sous la porte), des commerçants ou encore des restaurateurs et des hôteliers, c’est l’ensemble du tissu économique de la zone balnéaire qui est frappé. Les marins-pêcheurs craignent également de subir durement les effets de cette situation.
 
Il est urgent d’aider le secteur touristique à faire face à cette crise en adoptant rapidement des mesures de soutien spécifiques. En liaison avec la Chambre de commerce et de d’industrie, nous sommes en train de réaliser différentes actions susceptibles de contrebalancer les effets de cette crise. Mais le précédent du chikungunya, si dévastateur pour l’économie locale, nous rappelle qu’il faut agir fortement, et dès maintenant, si l’on veut éviter une dégradation irrémédiable du tissu économique.

Identifier les solutions visant à sécuriser, de manière optimale, les zones de baignade et accompagner les acteurs économiques pour les aider à surmonter cette épreuve, tel est le double objectif que nous poursuivons simultanément en liaison constante avec les autorités locales.

Je tiens à saluer la grande implication de Monsieur le Préfet de la Réunion ainsi que celle de ses collaborateurs dans la gestion, à nos côtés, de ce dossier complexe.

Nous faisons face, de toutes nos forces, à cette situation inédite et dramatique. Mais, pour disposer rapidement de la meilleure expertise scientifique internationale et éviter un effondrement de l’économie locale, il nous paraît indispensable que la solidarité nationale puisse aussi s’exercer.

La France est la deuxième puissance maritime mondiale. Son implication pour une étude toujours plus poussée des océans est reconnue. Nous souhaitons que cette crise soit l’occasion d’approfondir ses connaissances sur le milieu océanique.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, en l’expression de ma très haute considération.

La députée-maire,
Huguette Bello"
Vendredi 7 Octobre 2011 - 14:18
Lu 2687 fois




1.Posté par Vers Goze le 07/10/2011 15:16
Chère Hugo Belette,

C'est mon pays ! On est ici chez nous !

Comment se faisse alors que vous écrivez à ce kitamer zorey de sarko.

Pour finir une devinette : "à boucan bello et sarko sont sur un canot lequel est mangé ?" Aucun les requins n'aiment ni mes racistes ni les xénophobes !

allo


2.Posté par stef le 07/10/2011 15:08
Bonne initiative...mais bon....j comprend plus rien...j croyais qu'il n'y avait que les gens nés ici qui savaient et dixit , "connaissaient leur pays"....que viendraient faire ces spécialistes venus de métropole ou d ailleurs qui n'ont jamais entendu nos anciens??? Voyons Huguette...un peu de cohérence....de belles girouettes ces cocos pays...mais bon...et là je le dis sans "foutan" ...bonne initiative...

3.Posté par noe le 07/10/2011 16:08
Très bonne lettre , Mme la députée-maire ... Elle vous honore ....

Nous sommes tous à vos côtés dans cette épreuve qui touche votre commune , ses habitants , ses commerçants et au-delà , tous les réunionnais (= tous les français) ..

Espérons que notre très cher Président de la République vous vienne en aide et vous apporte tout son soutien ....

4.Posté par laluno le 07/10/2011 16:47
Le Charles De Gaulle est en route, ensuite la Jeanne D’Arc...... et en avent toute dans la Bell o...

5.Posté par Ophelie le 07/10/2011 17:49
Essayez aussi de contrôler ce genre de chose (voir lien, les déchets des pécheurs comme sur cette image, une tête de requin), qui les attirent car ils peuvent sentir ces odeurs à des kilomètres à la ronde.
Évitez cette tuerie et peut être que les requins viendront moins prés de La Réunion qui est une ile magnifique!

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150326652856696&set=a.173474121695.134741.95940346695&type=1&theater

6.Posté par dav le 07/10/2011 18:00
c sur qu'avec des commentaires comme plus haut, les choses vont avancés..... elle a pas dit que les réunionnais ne connaissaient pas assez leur pays pour s'en occuper, mais juste dis que vu les circonstances, une aide ne serais pas de refus pour faire avancer les choses plus rapidement.... nuance......
on sent l'amertume de certain face aux propos de Mme Bello, qui essayais tant bien que mal de se défendre face à des agresseurs nombreux et faisant facilement deux fois son poids et sa carrure.....

7.Posté par mu'adib le 07/10/2011 19:13
j' espères que son courrier parle aussi des requins à col blanc qui sévissent à la réunions, car ils sont nombreux

8.Posté par Fab le 07/10/2011 19:55
Elle remonte dans mon estime la "mère Bello" pour le coup. J'espère que cela va aider à apaiser les tensions et à définitivement enterrer ce débat créole/zoreil qui n'aurait jamais dû.
Néanmoins, c'est regrettable que cette prise de conscience intervienne si tard, alors que la sonnette d'alarme avait été tirée depuis un moment.
Aujourd'hui le doute n'est plus permis. Les faits sont là et personne (à part quelques rebelles contestataires) ne peut les nier.

9.Posté par jeremy le 07/10/2011 20:21
certaines vérités ne sont pas bonnes à dire c'est la raison que le vérificateur ne passe pas mon poste de tout à l'heure ! Jérémy

10.Posté par Citoyen le 09/10/2011 09:04
Certains commentaires fleurent mauvais le néocolonialisme. Une phrase de notre maire sortie de son contexte mais pas une remarque, chez ces commentateurs-là, sur la bordée d'injures qu'elle a subies... Vous avez tout notre soutien Mme Bello.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales