Société

Requins : Changer les mentalités avant de gérer le risque...


Requins : Changer les mentalités avant de gérer le risque...
 
Face à la recrudescence des attaques de requins signalées dans la région, les instances décisionnelles de la Commission de l’océan Indien ont donné mandat au Secrétariat général de la COI de  conduire une étude régionale sur la gestion du risque requins (décision du Conseil des Ministres du 6 octobre 2011). Mais avant de définir les modalités de cette étude régionale, une consultation régionale d’une demi-journée a été organisée à la Réunion, en marge de l’Assemblée générale de l’Initiative Régionale pour les Récifs Coralliens (ICRI) qui se tient au même moment.

Cette consultation régionale a donc eu lieu ce jour rassemblant un panel d'acteurs concernés (scientifiques, gestionnaires, autorités administratives et membres de la société civile) de la Réunion et d’autres pays ou territoires, notamment de la zone océan indien. Un atelier régional pourrait être organisé début 2012 sur la thématique requins et la suite logique de ces rendez-vous serait la définition d'une stratégie régionale COI de gestion du risque requin.

Les statistiques de l’ISAF (International Shark Attack File) montrent qu’entre 2000 et 2010, il y a eu dans le monde 725 attaques de requins recensées (dont 54 mortelles). Le sud-ouest de l’océan Indien n’est pas épargné, les récents exemples en 2011 d’attaques mortelles de 2 nageurs/plongeurs aux Seychelles et de 4 attaques (dont 2 mortelles) à La Réunion sont là pour le rappeler. Mais si les attaques de requins (non provoquées) sont très médiatisées, elles restent cependant statistiquement assez rares.

Requins : Changer les mentalités avant de gérer le risque...
Ce matin, Zinfos a rencontré Eric Clua, un vétérinaire, docteur en biologie marine et spécialiste des requins qui travaille en Nouvelle-Calédonie pour toute la zone du Pacifique. Pour lui, avant de gérer le "risque requin", il est important de changer les mentalités…

Selon vous, comment les autorités et les populations doivent agir face au risque requin?

"C'est une situation classique au regard des faibles chiffres, les attaques dans le monde et le nombre de décès n'est pas immense. Il y a un véritable problème de perception de la nature… Il faut assumer le risque de la mer. Pour l'alpiniste, on ne demande pas de couper une montagne dangereuse alors comment peut-on imaginer éradiquer les requins?

Les gens ont une peur bleue - c'est le cas de le dire - du requin. On n'aime pas se faire dévorer, et ça peut se concevoir ! Objectivement, ce qui a changé c'est la fréquentation de la mer par les gens. On a créé de nouveaux sports, il y a plus de monde sur les plages… Il faut accepter le risque, et quelquepart oui, mon discours est fataliste.

L'attaque de requin est perçue comme un attentat, or nous avons besoin des requins pour l'équilibre de notre écosystème. Dans le contexte actuel, l'interdiction de baignade est nécessaire car les gens ne sont pas prêts à affronter, assumer ce risque. La priorité est de changer les mentalités. Nous, populations blanches, devrions parfois nous inspirer des populations autochtones. Les polynésiens, avec leurs croyances, perçoivent le requin ni plus ni moins comme un simple animal dangereux, au même niveau qu'une araignée ou qu'un serpent.
"

Requins : Changer les mentalités avant de gérer le risque...
Vendredi 16 Décembre 2011 - 17:28
Lu 2583 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par seaaddictt le 18/04/2012 10:16 (depuis mobile)
La seule solution coco , c est que tu te fasses bouffer aussi pour que t arretes d etre aussi blaireau !! Tu represente tres bien la grande majorite des surfeurs de la run avec l esprit étriqué et je parle en connaissance de cause..

57.Posté par coco le 02/01/2012 17:30
FORTUNE DE MER (de ) le bons sens c'est de t'occupper de ta basse cour et laisser les gens en deuil dans leur affect régler leur problème de requins en trop grand nombre du fait d'inconséquences d'autres personnes faisant peu de cas , comme toi, de l'humain.Pfft, fatigants tous ces bouffons !

56.Posté par Royal bourbon la mer le 02/01/2012 16:03
Arrete pléré don gro makro zozos ,arété un pé fé le vert zot gainye pas fé surf sans pléré ,ensorte a ou la rényon,rentre nice la ba na bon pé vague pou zozos gréne toufé .Nous aussi ,on a été patient mais la Réunion s'arrête pas à vos vagues ,à vos droites ,vos gauches ,UNESCO ,notre patrimoine a été gagné et vous n'allez pas le détruire par votre colonialisme où vous voulez tout contrôler .La Réunion a vu votre esclavagisme et maintenant vous voulez soumettre le monde marin ?

55.Posté par coco le 31/12/2011 21:20
SENS MARIN et FORTUNE DE MER :tu nous les brise menu ! Buyle n'est pas Dieu et cesses de te prosterner et relis tes sources : il dit lui-meme que ses observations sur qques jours restent à vérifier, confirmer.Les théories que tu évoques sont ds évidences ! quant à ceux qui prennent le risque d'aller se mettre à l'eau là où présence et attaque de squale ont eu lieu, c'est à eux de voir,courage, inconscience, chacun voit midi à sa board.L'affect c'est un minimum de respect du deuil,question d'éducation.Quand y a soudain plus de morts qu'à l'habitude, oui on veut savoir pourquoi et que ça cesse, ne t'en déplaise ! gardes donc tes remarques acides et inutiles, indécentes de surcroit.On a été assez tolérants et patients , on reste polis mais bon, de l'air !

54.Posté par marmiton le 31/12/2011 18:47
RAS A RAISON:foutez vous à l'eau et arrêtez de pleurer comme des tafioles ,c'est pas parceque ça depasse le M 50 que vous allez demander à buyle de vous binomer pour vous regarder evoluer sous l'eau tellement vous savez pas bien surfer.En australie ,les gonzes ils repartent surfer la demi heure aprés cune attaque sans faire les chochottes .Cessez de polluer zinfos pour essayer de vous donner raison ;vous etes des passéistes et les ateliers a venir vont vous apprendre à changer de mentalité.point .RAS

53.Posté par Ras le 25/12/2011 15:53
coco ,
Allez donc faire une petite thérapie afin d'accepter une fois pour toute que vous êtes mortel , ça ira mieux après .La façon dont vous poluez zinfos est pitoyable .Vous jouez à qui aura le dernier mot , mais voyez vous c'est la pertinence qui importe surtout .Je reconnais cependant que vous êtes un peu plus évolué que les autres qui rotent et qui pètent bruyamment au camion bar , tels les chevaliers de la mer déchus qui ne peuvent plus faire l'autoroute dans 90cm sans bravoure .

52.Posté par coco le 20/12/2011 18:33
MICHEL et SENS MARIN, les grands philosophes donneurs de leçons avec complexe anti-surfeur ont trouvé un endroit ou ils se sentent exister : pauvres erres.

51.Posté par n° 11 le 20/12/2011 15:44
coco, bien sur qu'il y a pleins de gens qui souhaitent se mettre a l'eau dans le meilleur délai. Le problème c'est qu' (en partie) à cause des pleureuses le préfet maintient une interdiction de pratiquer les activités nautiques alors que la mairie de st Paul envisage de rouvrir la baignade. Bien sur l'idée d'aller faire du froti frotta avec les tantines dans le mouchoir de poche communal est a priori seduisante , mais ca peut pas etre une solution suffisante sur le long terme.

quand a la suggestion de monter un club, il y a de quoi rigoler: il suffit d'un maillot de bain et d'un max pour aller "bin-yer". ti connais pas nager dont?

50.Posté par coco le 20/12/2011 13:02
n°11 et FAB : montez votre club et arretez de nous annoner votre lithanie stérile, merci.et allez donc tester l'eau vu que tout baigne selon vous,rigolos.

49.Posté par n° 11 le 20/12/2011 10:20
Attaques provoquées: eau sale, après forte pluie, coucher du soleil; c'est à dire, le cas de 2 attaques 2011

Pour l'histoire du gars qui s'est fait croqué le flotteur de la pirogue on remarque que le requin à mordu le flotteur et n'est pas revenu à la charge quand le gars s'est retrouvé dans l'eau alors qu'il était complètement vulnérable.

Pareil pour l'ado qui s'est fait croquer sa planche aux roches noires. Il était parfaitement vulnérable le temps de rentrer à terre et le requin ne s'est pas acharné pour autant et s'est barré.

=> si on a pas la certitude que l'homme a été "attaqué par erreur", on peut quand dire que le requin n'a pas cherché à aller au delà de l'opportunité.

-d'ou la conclusion du biologiste: "Il faut accepter le risque, et quelque part oui, mon discours est fataliste."
- et celle du champion d'apnée: "Je trouve par ailleurs ridicule de vouloir toujours trouver des coupables lorsque des attaques ont lieu, tout comme je ne comprends pas qu'on rende responsable un maire pour cela. En France, on veut trouver un coupable à tout prix. En Afrique du Sud ou en Australie, les autorités informent les gens qui décident ou pas d'aller à l'eau"

48.Posté par Fab le 20/12/2011 09:30
Concernant les interdictions je suis contre. Chacun doit prendre ses responsabilités et assumer les risques. Je ne fais pas partie des "pleureuses". Je ne réclame rien, je cherche juste à comprendre ce qui s'est passé. Au fond j'espère que cette série noire n'était que le résultat d'une grosse malchance passagère.
En plus c'est peut être le fait d'interdire l'accès à ces zones qui a fait que les requins se soient déplacés ou quoi, m'enfin on en sait rien puisqu'il n'y avait eu aucune étude sérieuse jusqu'à présent. On ne sait pas grand chose de leur comportement.
D'ailleurs je ne vois pas trop ce qui permet d'affirmer scientifiquement que ces attaques étaient "non provoquées". Ça c'est un peu le préjugé comme quoi le requin n'attaquerait l'Homme que "par erreur" non ? Repartir à l'eau est une option pour en avoir le cœur net.

47.Posté par n° 11 le 20/12/2011 06:25
45.Posté par Fab
On fait quoi de l'attaque en eau claire à 14h à 20m du bord, on fait quoi des charges plutôt étranges sur les 2 kayakistes. Voilà des faits qu'il ne faudrait pas non plus occulter trop rapidement non ?


la réponse est dite dans l'article de zinfo qui rapporte en marge de l’Assemblée générale de l’Initiative Régionale pour les Récifs Coralliens:

...Mais si les attaques de requins (non provoquées) sont très médiatisées, elles restent cependant statistiquement assez rares.

(...) C'est une situation classique au regard des faibles chiffres, les attaques dans le monde et le nombre de décès n'est pas immense. Il y a un véritable problème de perception de la nature…


ca n'est pas les mechants ecolobobo de seashepard qui l'ont dit mais les scientifiques qui se sont adressé aux decideurs de la COI. Personne n'arrete de conclusion, il y a simplement un certains nombre de congergence qui vont dans un sens, pas d'ans l'autre et des preconisations consensuelles a l'exception du discours des pleureuses qui oblige les autorité prefectorale a maintenir l'interdiction de circuler quand tout le monde dit qu'il faut réouvrir.

Rappelons nous que le fond de la riviere de bras rouge a ete interdit pendant 3 ans (avec ralé poussé à la gendarmerie, denonciation et pv) avec un contexte identique: des pleureuses + des administratifs de passage à la prefecture qui ne voulaient pas s'emmerder.

46.Posté par justin bridoux le 20/12/2011 05:28
@45 :voilà ce qu'on en fait :attaque à 20 m du bord ,en fait 50 m ,profondeur =6 m /14 h = 15H30 et la houle d'hiver sur un spot de sable ne rendait plus du tout l'eau claire ,sauf entre les accalmieS,soient 3 accalmies dans la journée (etale ,marée miontante,marée descendante),j'etais au bord ce jour là ,j'aime regarder les vagues et le surf ,m^me si je ne surfe pas . kAYAK DES brisants:houle d'hiver,l'eau aux roches noires était sale et les sediments etaient partout ,KAYAK a cap la houssaye:pêcheur avec des prses sanguinolentes qui utilise son kayak comme embarcation. Demandez ,je suis prêt à eclairer .

45.Posté par Fab le 19/12/2011 21:54
@ Post 44, les faits que vous citez :
Les pêcheurs essayent de les marquer mais ont bien du mal, les apnéistes ont connu le même succès, ils en ont observé très peu, et les pêches ciblées n'ont rien donné.
Ok mais j'ai envie de dire "Et alors ?" Parce qu'on arrive pas à les observer ou à les marquer cela signifierait qu'il n'y en a pas tant que ça, ou encore qu'il n'y aurait aucun problème de comportement quelconque ?
On fait quoi de l'attaque en eau claire à 14h à 20m du bord, on fait quoi des charges plutôt étranges sur les 2 kayakistes. Voilà des faits qu'il ne faudrait pas non plus occulter trop rapidement non ?
L'océan est si vaste, la nature si imprévisible, les campagnes menées n'en sont qu'à leur début. On ne peut présager de rien. Tirer une conclusion quelle qu'elle soit au jour d'aujourd'hui relève de l'absurde.

44.Posté par beuchat le 19/12/2011 11:47
-la campagne de marquage par les pecheurs a commencé mi octobre soit 8 semaines
- la campagne des apneistes a duré 3 semaines
- ajoutons que l'expedition punitive decretée par la prefecture a permis de ne ramener qu'un seul requin au prix de nombreuses sorties en mer.

3 faits qui convergent sur la conclusion de Fred Buyle: "Je ne pensais pas qu'il y avait si peu de requins"

sur l'amusement du commentaire 42 d'une supposée hypocrisie, c'est precisement que ca n'a rien a voire avec du sentimentalisme d'ecolo (ca en dit long sur la capacité de raisonnement psychorigide incapable de changer meme lorsque les faits contredisent leurs hypotheses).

Il s'agit tout simplement du refus de cautionner l'emotivité de certains et leur conception de conquistador en milieux naturels. On mange (avec parcimonie) de la viande qui sort de l’abattoir et on refuse pour autant les elevages en batterie et les tueries barbares.

Pour le poisson on evite l'aquaculture bourrée d'antibiotique et je préfère la daurade pechée localement;

43.Posté par misque moderne:populaire le 19/12/2011 11:39
ne pas confondre 1000 membres d'un groupe et vrai pouvoir.Les gays de la gay pride sont des milliers,et les mariages homo une anecdote ,pourtant ! saisissez le concept ? ou pas ? ;-)

42.Posté par Fab le 19/12/2011 09:49
A partir d'observations d'apnéistes ayant plongé pendant 2-3 semaines on tire des conclusions sur l'absence des requins près des cotes ou sur l'absence d'un problème quelconque ? En fait le problème ça n'est QUE les surfeurs, c'était donc ça voilà !! Bref l'objectivité ne doit pas faire partie du vocabulaire de certains. Tout comme le respect ou la compassion. Quand vous écrivez sur Internet posez-vous la question de savoir si vous parleriez comme ça face aux gens dans la vraie vie... Ca me sidère de voir qu'on insulte gratuitement sous pretexte que l'on soit anonyme et derrière son écran.

Ce qui "m'amuse" toujours dans tout ça c'est qu'on en est à défendre des poissons qui se font massacrer par milliers loin des cotes pour des causes bien moins louables que la défense de vie humaine. Belle hypocrisie. Belle société.

41.Posté par Bruce le 19/12/2011 07:34
D'accord avec Marcel H avec cette nuance que les pleureuses ne sont pas totalement inoffensive: c'est bien a cause de leur atermoiements que le préfet maintient exagérément une interdiction de circuler sur le littoral alors qu'il n'y a pas péril imminent comme le confirment les non observations des pécheurs et apnéistes et le nombre ridicule de marquage.


40.Posté par Marcel H le 19/12/2011 06:53
Mon bon Caton2 ,je ne suis pas du tout enervé,j'en ris à pleine gorgée ....C'est juste que j'ai reperé votre disque :d'où le compte à rebours...En fait entre mon poste et le votre ,il y a eu 2h :vous avez battu votre record de réactivité. Les drum lines utilsées par CHARC n'ont rien à voir avec celles demandées par les anti requins . Pour ma part,je prendrais un malin plaisir à regarder ce qui se déroulera en 2012,et vous verrez par vous même .Enfin,on est d'accord pour dire que l'on s'amuse ici ,en attendant la suite,et il n'y a pas la moindre trace d'ulcère dans mon organisme ,comme il n' y a pas la moindre influence de votre "blog anti choly" ,c'est à dire le propos passéiste d'un ancien de la mer ,qui est dépassé par le siècle qui marche...Vous devriez être taggé ,vous etes devenu une espèce en voie de disparition..En tous cas,je m'opposerais à votre prélevement,vous etes comme le requin nourrice totalement inoffensif .Bon 20 decembre mon bon monsieur .

39.Posté par cellule speakologique de la prefecture le 19/12/2011 06:26
1000 adhérents a jour de cotisation ou 1000 inscrits sur une page facebook?

38.Posté par eric inside surf service le 19/12/2011 02:37
@18 et tout le monde: les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Seriez vous prêt a perdre 12 ans de travail, votre boulot, votre carrière pour sauver 4 requins bouledogue (espèce non protégé), mettre en péril et en stress votre famille?
ocean indien 75million de km2, run 254km de littoral, plus de 40km de barrière récifal. Et dans tout ça on ne pourrait pas juste sécurisé 2km, qui ont une valeur économique non négligeable pour une iles avec plus de 40% de chomage. Dans le grand retour du populisme, l'écologie ne laisse pas sa part au requin... Qd au propos ce cet imminant biologiste marin, prendre l'argent du contribuable pour lui payer un billet et en plus poluer l'atmosphere, pour dire ça. (moi aussi je peux faire du populisme).


37.Posté par coco le 18/12/2011 22:04
P.R.R PREVENTION REQUIN REUNION compte déjà plus de 1000 adhérents en constante augmentation depuis le JT d'hier ! Bravo à tous ! et adhérez vite et nombreux !

36.Posté par Caton2 le 18/12/2011 21:19
34. Vous écrivez une chose et son contraire, ce qui est la marque d'un esprit incohérent (ne parlons pas de votre prose, totalement bancale):
-d'un côté je raconte n'importe quoi, je suis sénile, "Mr Clua, Mr Soria, Mr Seret , Mr Le Prefet n'ont pas comme "interlocuteur sérieux "les séniles comme vous qui sévissez" (sic); donc ce que j'écris ne peut convaincre personne;
-de l'autre vous m'accordez une influence néfaste "A cause de votre incapacité à changer de disques, vous avez mis à mal la décision du Prefet et de la DEAL de contenter tout le monde" (resic), ce qui semble indiquer que mon point de vue peut avoir de l' influence.
Faudrait savoir!
Soit je mets vos contradictions sur le compte de votre énervement, et sachez que rien ne me fait plus plaisir que d'énerver un type aussi sûr de lui; soit je le mets sur le compte de votre crétinerie, et rien ne m'amuse autant qu'un crétin sûr de lui. Mais votre "prose" laisse à penser que la deuxième hypothèse est la bonne.
De plus, je serais responsable "(de ce que) personne ne s'ocupera du nettoyage des fonds marins (saleté repérés par Buyle),de la ferme aquacole" (sic).
Ça alors! J'ai écrit quelque chose à ce sujet? Vous avez des visions schizophréniques?
En fait, ce qui vous emmerde, c'est que vos idées d'écolo-psychorigide, façon Eva "Choly", ne soient pas adoptées par tous. Faudra vous y faire, parce qu'il n'y a aucune chance qu'elle gagne les élections.
S'ajoute à ce constat que les socialos réunionnais n'ont pas voulu d'accord avec vous pour les législatives, ce qui réduit à zéro vos chances d'avoir un siège à l'assemblée. C'est bête! De toutes façon, vous ne pouviez espérer mieux qu'un strapontin de suppléant...
Quant aux affirmations du genre "il n'y aura ni, ni...", elles sont totalement gratuites et inexactes.
Des drum-lines, autorisées par le préfet, ont été posées pour marquer les requins. Renseignez-vous auprès de la préfecture. Stupéfaction assurée devant votre ignorance!
Conclusion, vous n'avez pas fini de vous faire de la bile pour ces pauvres requins.
Il parait que la graisse de requin c'est excellent pour les ulcères.

35.Posté par coco le 18/12/2011 20:31
MARCEL H ,quelle aigreur ! et toujours l'éternel " surfeur idiot/coupable " ..vous avez peur des vagues sans doute.Ou votre compagne s'est tirée avec l'un d'eux ? difficile d'expliquer les causes profondes d'un tel discours ( et surtout de son ton ) autrement .Vous etes qui pour penser que votre bla-bla répétitif représente LA vérité ?..quelle prétention et quel mal-etre transpirant..les baigneurs, eux, sont des gens bien comme vous mais dés qu'ils montent sur un surf, deviennent des connards ? les jaloux envieux peureux sont en effet contents de voir que pratiquer un sport/art est désormais encore plus risqué qu'avant ! ce sont peut-etre ceux-là qui font que c'est devenu très dangeureux qui sait ?..c'est sur, pour supporter la connerie humaine répandue, le surf est un moyen fabuleux d'évacuer ! bien que, comme dans toute communauté, association il y a et y aura toujours des connards ! CATON2 a raison , vous etes extrémiste et affirmatif, accusant autrui d'avoir fait fléchir des décisions préfectorales, lesquelles svp et qui etes-vous si vous en avez courage et honneteté ? On reve.

34.Posté par Marcel H le 18/12/2011 18:02
Mais mon petit Caton2,peu nous importe que votre conclusion (ratée) "peu m'importe " ! Vous croyez que votre rôle de perroquet qui repète sea chefard à toutes les sauces vous donne une autorité en la matière ? Totoche to rékin,Mr Clua,Mr Soria,Mr Seret ,Mr Le Prefet n'ont pas comme "interlocuteur sérieux "les séniles comme vous qui sévissez et autres blogs (rien contre zinfos ,au contraire:c'est un espace ,une agora !) .Vous croyez que ces personnes vont écouter vos litanies .Je me suis amusé à taper "requins " dans la barre de recherche de zinfos et de fil en aiguille (at) ,je suis tombé sur vos posts,à peu prés une centaine où depuis le mois de fevrier ,date de la battue du 22 exactement,vous anônnez les mêmes inepties alors que les groupes dont vous parlez se renforcent et prennent écho avec des mandats privés comme Buyle et l'équipée Maza/Gazzo .Vous ne voyez pas que vous jacassez dans le vide ? La sscs ou non,metez vous ceci dans le crâne ,et je sais de quoi je parle :il n'y aura ni
-prélèvement
-drumlines
-ouverture de reserve
-mesure de battue aprés une attaque

et comble de tout,à cause de vos excés à demander le beurre et l'argent du beurre (le plaisir des surfeurs et des baigneurs et "quelques requins tués"),personne ne s'ocupera du nettoyage des fonds marins (saleté repérés par Buyle),de la ferme aquacole ,entre autres parceque vous parlez un langage tellement eloigné de "ce qui se fait pour l'environnement durable" (A ce sujet ,ètes vous coupable de bêtise ou d'ignorance ? Je m'interroge ...) que personne ne voudra aller faire des peids et des mains pour quelques surfistes en mal d'adrénaline.Vous aurez des plages fermées par manque de visibilité pendant 250 jours sur 365 et vous allez vous y habituer .A cause de votre incapacité à changer de disques ,vous avez mis à mal la décision du Prefet et de la DEAL de contenter tout le monde.500 surfeurs Réunionnais contre 700 000 Réunionnais dont 99.9 % paie les frais de ces idiots de surfeurs,vous avez compris l'équation j'espère ...3 2 1 ,attention,le disque va recommencer ....Ecoutez plutôt

33.Posté par mazenbron le 18/12/2011 16:49
Eureka ! C'est la mentalité des REQUINS qu'il faut changer !

32.Posté par coco le 18/12/2011 15:55
17 jours de plongée et des constats , pas de certitudes à l'année sur les 200 kms de tour de l'ile.Des bouledogues par groupe de 4,5 individus pbservés à chaque sortie par les plongeurs locaux, des tigres aussi, très fréquents (3 bassins, Boucan ).Il faudrait des caméras par exemple 24h/24 pendant des semaines pour élargir le tir.

31.Posté par Caton2 le 18/12/2011 15:45
26. Le problème c'est que la société s'est urbanisée depuis le début de l'ère industrielle. Le contact direct avec la nature et ses dangers n'est plus intégré à la prime éducation des urbains, sauf de manière virtuelle ou indirecte, via les médias.
Les habitants de campagnes et des zones côtières perdent eux aussi progressivement leurs repères, car leurs métiers les mettent rarement en contact avec la nature sauvage, et leur mentalité s'urbanise, via les médias.
Beaucoup de ces urbains ont du pouvoir d'achat et l'utilisent pour s'offrir des loisirs, dont des loisirs où le contact avec les dangers naturels est inévitable.
Malheureusement leur absence d'éducation sur le terrain rend certains d'entre eux imperméables à toute concession au plein exercice de ce qu'ils considèrent comme une jouissance inaliénable.
Pour ces gens là, c'est une entrave à leur liberté, dont les pouvoirs publics sont responsables, que de les empêcher de jouir pleinement de leur plaisir favori, soit:
1/ en interdisant ou en réglementant leurs espaces de plaisir;
2/ en ne prenant pas les dispositions nécessaire pour les sécuriser.
Ces reproches divisent le petit monde des jouisseurs de plaisirs sportifs branchés (notamment des surfeurs) et également ceux qui expriment leur avis sans être directement concernés.
Il y a ceux qui:
1/acceptent le risque et ne veulent pas de réglementation et surtout pas d'interdiction;
2/ acceptent le risque, mais sous surveillance et avec une réglementation;
3/ n'acceptent pas le risque et veulent une sécurisation des zones dangereuses;
4/ n'acceptent pas le risque et veulent une interdiction totale dans les zones à risque.
N'oublions pas que la majorité de la population s'en fiche, voire s'amuse de voir ces urbains (et ici, spécialement zorey), interdits d'accès à leurs lieux de loisir.
C'est une situation idéale pour donner le pouvoir aux prêcheurs des nouvelles religions panthéistes, comme ceux de Sea Shepherd.
Forts de leur image médiatique de pirates écolos défenseurs de la planète, ils apportent aux urbains une pensée en kit, qui, tel un Mac Do de la pensée, remplit rapidement et sans effort tous les vides de leur intellect.
L'animal (le requin) est l'égal de l'homme, respectons-le, comme le faisaient les maoris. Laissons lui la mer et ne le tuons pas.
Sauf que cette pensée ne correspond en rien aux coutumes maoris. Faut-il le rappeler?
Il n'est pas besoin de faire appel à tout ce charabia pour se faire une conduite.
Pour moi la mer appartient à tous et pas seulement aux espèces marines. D'ailleurs, nous venons tous de la mer. Je suis contre toute réglementation en ce qui concerne les plaisirs "extrêmes". À chacun d'évaluer les risques qu'il prend.
En revanche, il est nécessaire de sécuriser quelques plages, pour que la baignade hors lagon (qui est quand même plus sympa) soit accessible à tous et notamment aux enfants. Si quelques requins y laissent leur peau, peu m'importe...

30.Posté par cellule speakologique de la prefecture le 18/12/2011 15:03
27.Posté par Caton2

On s'en fout de la protection Cites. C'est le principe meme de tuer des animaux en pleine nature pour simplement exercer un loisir qui n'est pas accepté au XXIeme siecle. A plus forte raison quand les surfeurs revendiquent(à juste titre) de ne pas être concernés par le drapeau rouge au pretexte qu'ils assument les risques.


29.Posté par cellule speakologique de la prefecture le 18/12/2011 14:39
C'est vrai l'hypothese de la ferme aquacoile était plausible. Elle a ete fermée par Fred Buyle qui a dit qu'il n'y avait rien comme requin:


(...) le spécialiste se dit étonné de n'avoir observé qu'un requin bouledogue "alors même que l'on m'avait dit 'attention, près de la cage (comprendre la ferme aquacole, ndlr), il y aura beaucoup de requins'".


28.Posté par coco le 18/12/2011 13:57
CELLULE SPEAK : Des grandes personnes qui mettent une méga ferme à coté de pistes de ski par exemple ? et qui se rendent compte après coup qu'ils ont du coup attiré des ours en meute affamée qui attaque de l'humain ! alors on déplace les bébétes et on met la ferme ailleurs si on veut pas déménager toute la station ! comme on déplace au Canada les ours trop près des habitations ! Bref , les grandes personnes assument leurs possibles erreurs et les solutionnent .Et l tout le monde accepte le risque d'une possible attaque car le risque zéro n'existe nullepart sur terre, la vie est par essence risquée, inutile donc d'en rajouter.

27.Posté par Caton2 le 18/12/2011 13:34
Le requin-marteau halicorne (Sphyrna lewini), le requin océanique (Carcharhinus longimanus) ainsi que l’aiguillat commun (Squalus acanthias) exploités pour leur chair et leurs ailerons, n’ont pas obtenu de protection de la Cites. Suivis notamment par la Chine et l’Indonésie, les japonais ont précisé qu’une interdiction de pêche nuirait aux petits pays côtiers. D’un autre côté, les Etats-Unis et l’Europe se sont efforcés de rappeler, en vain, que les requins marteau et océaniques avaient vu leur population de 60% à plus de 80% en raison de la sur-pêche. Même le requin-taupe (Lamna nasus) n'est pas protégé.
Conclusion: aucune espèce de requin n'est protégé.
Je précise également que le requin tigre et le requin bouledogue ne font pas l'objet de sur-pêche.

26.Posté par cellule speakologique de la prefecture le 18/12/2011 13:01
25.Posté par coco
(...)pour que la VIE puisse continuer COMME AVANT.


Ben voila les gars vous venez de mettre le doigt sur le problème. Ce qui a changé c'est bien votre perception que le population qui consomme de l'activité de pleine nature est passée de quelques un à des milliers en 30 ans.

L'insouciance de l'adolescence ne peut durer éternellement, et il faut bien que vous compreniez que la pleine eau n'offre pas et n'offrira jamais la sécurité du zoo. "On a créé de nouveaux sports, il y a plus de monde sur les plages… Il faut accepter le risque"

bienvenu dans le monde des grandes personnes

25.Posté par coco le 18/12/2011 10:36
Marcel H tu as bien tord d'insulter les gens, des gens qui ont fait leurs preuves dans des domaines associatifs, jeunesse et sports, appréciés par leur naturelle simplicité dont tu ferais bien de t'inspirer.Si tu étais mieux renseigné et moins arrogant tel le roquet, tu saurais que la plupart des attaques, contre les idées recues bateaux, ont lieu en eau claire et près du bord.Une dernière fois : risques connus et pris en connaissance de cause depuis toujours jusqu'aux attaques anormalement nombreuses sur les rares sites touristiques, encore épargnés par des attaques, d'où une RECHERCHE des causes et de SOLUTIONS pour que la VIE puisse continuer COMME AVANT.On ne t'as pas attendu toi et tes rares adeptes, pour connaitre la mer, ses risques et avons attendu par contre 9 attaques dont 2 mortelles en 9 mois ( pour rappel ) pour enfin faire qqchose pour éviter de nouveaux drames.Les causes de cette sédentarisation nouvelle et agressive étant consécutives à des aménagements par des humains ayant totalement oublié d'anticiper et de prendre en compte la vie locale, désormais menacée.Rentrez-vous ça dans la tete et allez poser vos aigreurs ailleurs ! JT télé 1 ère hier soir 19h30, de quoi vous instruire un peu sur le sujet.Cerveaux lents .

24.Posté par Marcel H le 18/12/2011 06:36
Hé non !La seule donne qui a changé mon bon coco ,c'est que les surfeurs font n'importe quoi.La dernière fois,avec leur champion de boogie woogie ,ils passaient au JT dans l'eau marron du barachois ,devant la Réunion,stupéfaite de tant de bêtise ...Et maintenant ils viennent pleurer ? Nous ,amoureux de la nature ,de UNESCO et de l'environnement durable ,on fait notre possible pour appuyer les dires de Mr Clua et faire remonter à Mr le Préfét tous vos sévices répértoriés :pêche au requin en réserve,groupe mal intentionnés qui lobbye pour les prélèvements,insultes ,etc....On va venir chercher ce peigne cul d'entraineur qui tutoie tout le monde,flores et ça fera moins les malins chez les boogie wooghie .Mr Clua a raison:il faut changer les mentalités et apprendre à reflechir à vos actes.

23.Posté par rackam le rouge le 18/12/2011 04:45
21.Posté par coco le 17/12/2011 20:03
On se tue à expliquer qu'on connait et surfe avec le risque depuis toujours hors LA DONNE A CHANGE pour de multiples raisons


bof, les pecheurs accredités par la prefecture, les apneistes accredités par Gazzo et Mazzanelli et le biologiste de nouvelle caledonie disent le contraire et ajoutent que vous devez changer votre mentalité de dinosaure.

22.Posté par Donna simmer le 17/12/2011 22:28
La donne n'a pas change,c'est juste que vous faites plus les cons qu'avant ,c. Tout

21.Posté par coco le 17/12/2011 20:03
On se tue à expliquer qu'on connait et surfe avec le risque depuis toujours hors LA DONNE A CHANGE pour de multiples raisons alors ON CHANGE AUSSI !! pas compliqué à capter ça ! meme sans avoir fait St Cyr et autres séjours maritimes.

20.Posté par Michel le 17/12/2011 19:50
Caton 2 :je ne comprends pas pourquoi vous parlez de la sea shepherd mais les maoris c'était des siècles avant .Et le requin si il disparaît ,suite à ceux qui prélèvent parcequ'il ya des surfers,ceux qui prélèvent parcequ'il ya des ailerons,ceux qui prélevent pour faire des aphrodisiaques ,mettent en danger l'espèce totale ,grâce à toutes ces entailles faites (requins bouledogues et tigres=espèces menacées) ,et vont amener des conséquences irrémédiables sur le biotope marin et ruiner la biodiversité telle quon la connaît .Vous faites un bel étalage de culture puis finissez piteusement par un grief personnel qui trahit le sens de votre propos.Dommage .J'ai failli entendre votre théorie avant que je ne comprenne qu'elle servait une démonstration anti sea shepherd,groupe qui représente une tendance somme toute globale et logique compte tenu des degâts faits à l'oécan .Enlevez ce groupe,vous en découvrirez 100 autres.

19.Posté par cellule speakologique de la prefecture le 17/12/2011 17:39
et le skim board? Vous y avez pensé pour gerer le risque requin?


le risque zero n'existe pas, mais ca pourrait etre une bonne alternative pour les requinphobiques et ca permettrait d'ouvrir la plage de boucan aux non phobiques.

18.Posté par Michel le 17/12/2011 17:38
Mr flores,puisque vous le demandez ,je m'apelle Michel Ozoux et je ne fais partie d'aucune association dont vous parlez .J'ai vécu 10 ans en polynésie et 7 à Mayotte ,etant ingénieur maritime installant des centrales off shore et j'ai une certaine culture de l'océan et beaucoup d'amis surfeurs.Aucun de ceux que je connais ne veulent la mort des requins pour pratiquer leur loisir .En cela ,sens marin a raison,il semblerait que vos débordements émotionnels vous empêchent d'accepter ce que tous mes contacts à la Réunion ,qui sont à la DEAL,IRD et comité regional disent :un changement des mentalités chez les usagers de la mer (surtout surfeurs) s'impose .Je suis étonné qu'avec votre réputation et votre poste ,vous teniez un discours d'adolescent attardé. Si c'est cela le surf réunionnais,je comprends pourquoi il se meurt ,faute de représentants à la hauteur .

17.Posté par Caton2 le 17/12/2011 17:03
Il faut arrêter les délires à base de culture maori mal digérée et surtout filtrée et déformée par les "défenseurs" des requins.
Les peuples "primaux" (premiers) étaient respectueux des animaux sauvages parce qu'ils les pêchaient et chassaient. Ils avaient peur de perdre cette ressource vitale s'ils ne respectaient pas certaines règles destinées à les honorer.
Nos habitudes de peuple "civilisé", nous ont coupé de cette culture primale et ont brisé la relation entre l'homme et sa nourriture, laissant un espace vite rempli par la parole des diseurs de n'importe quoi.
Selon la coutume aux Tuamotu, la nourriture sous forme végétale ou animale est dotée d’un esprit que l’on peut dérober et transporter d’une île à une autre par des gestes et des prières secrètes. S’il s’agit d’un poisson, il est saisi vivant, puis séché et sert de puna i’a (source à poisson) dans la nouvelle île. Si les prières sont faites correctement, l’espèce se déplace alors de l’ancienne île vers la nouvelle.
Il est faux de dire que les maoris (dont les polynésiens) ne pêchaient pas le requin. Encore plus faux de dire qu'il ne le craignaient pas. Les polynésiens avaient retenu de leur longue culture maritime que le requin était au sommet de la chaine alimentaire marine, avec le cachalot et l'orque. C'est pourquoi ils le respectaient particulièrement. Ce qui n’empêchait pas les Maoris de lancer des campagnes de pêche, mais à des jours bien précis, hors desquels les contrevenants s’exposaient à la confiscation de leurs biens.
En Polynésie le requin ma’o devait être dépecé loin du lieu de pêche. La colonne vertébrale et les entrailles étaient jetées sur la plage pour ne pas souiller le lieu de pêche et les abords de la plage. La pêche se déroulait selon des techniques bien précises afin de ne pas endommager ses dents, considérées comme précieuses.
Les dents étaient utilisées en bracelets, colliers ou boucles d’oreilles. Celles de requin blanc étaient les plus recherchés. Selon les espèces, les dents pouvaient également servir de lame de couteau notamment dans les festins anthropophages. Elles étaient également utilisées pour les tatouages.
La graisse de requin entrait dans la composition de produits cosmétiques.
Nous sommes loin de la "philosophie" du style Sea shepherd, à usage des débiles mentaux de nos "modernes" civilisations.

16.Posté par patrick flores le 17/12/2011 16:33
alors vous postez ou pas ??? moi j `ai le copie colle ..

15.Posté par patrick flores le 17/12/2011 16:13
""Sens marin a raison:arrêtez les pleureuses !Allez monter des stèles et geindre ailleurs"":@ sens marin et michel , je sais que ,et je me repete sur tous les site internet , parce que je sais que internet est la nouvelle arme des petites tap...ette laches et anonymes , mais si vous ne respectez pas la stele d`un mec super bien , je me demande ce que vous respectez dans votre vie , alors ayez au moins les coui..lles de signer de votre vrai nom ...

14.Posté par Raoule de Nord le 17/12/2011 16:05
6.Posté par Sens marin le 17/12/2011 06:28

Ta première page facebobok a été fermé rapidement après que nous ayons mis en évidence tes lamentables contradictions. Tu es passé du stade de représentant local de seasheperd à zero. Ton véritable niveau...prochaine étape ;
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13.Posté par Raoul Mac Heusdresse le 17/12/2011 15:32
Post 11: Au premier degré, excellent ! à part ça le Post 1 a raison!
A chacun de prendre ses responsabilités et la part de risques qui peut aller avec.DE toutes les façons, le requin tue très peu dans le monde, moins que les chiens !
Pour 2011: Humains 22 / Requins 75 0000 tués par des gros beaufs.

12.Posté par coco le 17/12/2011 13:35
ha ! ha ! c'est censé etre drole ? bouh ! nul. et insensé.

11.Posté par chikon le 17/12/2011 12:50
non on veut pas se laisser bouffer tout cru.. enfin pas par les requins. Avec mon ami jean Eude, steward en escale rencontré à la souris chaude on veut se baigner au coucher du soleil. Il faut tuer tous les requins et demander à la marine US de tirer a coup de canon sur la falaise de la route du littoral pour que Jean Eude puisse aller à gillot en toute securité.


10.Posté par nemo le 17/12/2011 12:47
C'est si difficile que ça de dire une bonne fois pour toute : Remballez votre fierté à la noix et cessez de ne penser qu'a vous et à vos jeux et n'allez plus dans l'eau ?

Voilà,c'est ça qu'il vous faut faire ,trouvez autre chose.Amusez vous autrement !
Vous êtes pas obligés d'aller dans l'eau,n'y allez plus ou allez ailleurs,ça ne vous tuera pas.

On dirait que vous n'arrivez pas à comprendre qu'un autre animal ne réfléchit pas comme nous et qu'il a tout autant le droit de vivre.

9.Posté par coco le 17/12/2011 12:27
Bravo bretelle de string ! que SENS MARIN , MICHEL et FORT THUNE DE MER (de ) la ferment une fois pour toutes ! qu'ils se melent de leur jardinage et autres courts de tennis ces hargneux à la noix.( de coco ).

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales