Social

Requête au tribunal pour expulser les ex-Arast

Une requête a été remise cet après-midi à Paul Junot, secrétaire général de la CFTC, au tribunal de grande instance afin que les ex-ARAST quittent le Palais de la Source d'ici jeudi, 9h30 sonnantes.


Pas de répit pour les ex-employés de l'ARAST. Ce matin enfermés au Palais de la Source pour certains, et tenus à l'écart de leurs camarades à l'extérieur pour d'autres ([lire ici]urlblank:http://www.zinfos974.com/Les-ex-ARAST-enfermes-au-Palais-de-la-Source_a14229.html ), ils viennent maintenant de recevoir par voie d'huissier l'ordre de quitter les lieux qu'ils occupent depuis maintenant 21 jours. Après avoir coupé l'eau et l'électricité hier, le Conseil général semble maintenant tout faire pour obtenir la "libération" du Palais de la Source.

Le motif de cette "requête de fin d'assignation d'heure en heure devant le Tribunal de grande instance" était que "la libre circulation (au Conseil général, ndlr) ne serait plus possible, l'hémicycle serait occupé et ne serait plus fonctionnel", citait Paul Junot, secrétaire général de la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens). La requête précise une possible intervention des forces de l'ordre si les ex-salariés de l'ARAST ne quittent pas les lieux.

Un huissier pour constater les faits

Or, selon Paul Junot, les motifs invoqués seraient totalement faux : "Tout le monde a pu constater qu'en dehors des moments de tensions qui durent généralement une vingtaine de minutes, les accès sont libres, l'hémicycle reste opérationnel, les services administratifs du Département peuvent fonctionner normalement".

Pour contrer ces accusations, les ex-employés de l'ARAST ont fait appel aux services d'un huissier dans le but de faire constater la non-validité des motifs d'assignation.

Entendus au Tribunal de grande instance jeudi à 9h30

En attendant, les militants bloqués dans le Conseil général s'organisent et ont décidé, après assemblée générale, de ne pas quitter les lieux, en tout cas pas ce soir. Valérie Bénard, porte-parole de l'ex-ARAST précisait : "Sans eau et sans électricité, ça va être plus compliqué que d'habitude, mais on s'organisera comme pour un cyclone".

Ils ont donc jusqu'à jeudi 9h30, heure à laquelle ils seront par ailleurs entendus au Tribunal de grande instance, pour quitter le Palais de la Source. Le reste de la semaine s'annonce mouvementé pour les ex-salariés de l'ARAST...

Images Jismy Ramoudou
Mardi 26 Janvier 2010 - 17:29
Johanne Chung To Sang
Lu 2989 fois




1.Posté par jubilation le 26/01/2010 17:44
La justice est beaucoup plus performante dans ces dossiers, alors qu"elle traine les pieds pour que les salariés de l'EXARAST trouvent leur compte dans ce conflit !
TRISTE JUSTICE, PAUVRES VICTIMES !!!

2.Posté par FRANCO le 26/01/2010 17:59
Honte à la présidente et à ses alliés de l'Alliance PCR, PS, Droite sociale (?) et MODEM cumulard. Pas de sollicitation de la justice pour faire régler leurs DROITS et leurs DUS aux salariés mais sollicitation de la justice pour "soi-disant" rétablir l'accès au conseil général alors que ce sont les "gros bras" de la présidente et de ses alliés qui en interdissent l'accès comme je l'ai signalé, en vain, ce matin au secrétariat du Préfet.

A la Réunion nous sommes revenus au Moyen Age, époque où les seigneurs, nos élus aujourd'hui, imposaient par la force des armes ( là ce sont des "gros bras") leur volonté à leur sujets !!! Il serait temps que les Réunionnais ouvrent les yeux.

Une anecdote. Lors du débat télévisé de RFO pour commenter la venue et les voeux du président de la République, le représentant du PCR, une composante de la majorité de Nassimah Dindar au conseil général, était un ancien maire et ancien conseiller général déchu actuellement par la Justice de ses mandats. N'est-ce pas là un symbole de cette Réunion où les principes et les règles de la République Française n'ont plus cours ?

3.Posté par C'EST HONTEUX le 26/01/2010 18:30
C'est vrai ce que dit Franco, c'est une honte pour les élus qui sont à la tête du conseil général. Couper l'eau, l'electricité et biensur leurs salaires à ces femmes.
Que faut-il donc faire à la REUNION pour qu'on nous respecte?

4.Posté par Caton2 le 26/01/2010 18:48
Alors que l'aide sociale, par délégation de l'État, est de sa responsabilité, le Conseil Général s'ingénie à faire dans l'anti-social primaire. La situation est d'autant plus surréaliste que ce sont les services sociaux (l'ARAST par délégation) du Département, donc ceux qui sont les exécutants de cette aide sociale, qui sont les victimes de cette attitude anti-sociale du Département. Quel scénario! Ubu règne sur la Réunion. Je suis sûr que jamais Alfred Jarry n'a imaginé que sa pièce serait jouée par d'aussi "bons" acteurs, et dans le monde réel.

5.Posté par agent du département le 26/01/2010 19:33
Ah vous pensez que la libre circulation des agents du Conseil Général n'est pas entravée ? Vous pensez que les administratifs travail en toute sérénité au Palais de la Source ? Que la tension qui règne depuis 20 jours sur notre lieu de travail, ne nous touche pas psychologiquement ? Mais enfin...arrêtons les bêtises !!! Un peu d'honnêteté svp !!

Jusqu'alors d'ailleurs nous étions en majorité d'accord et compatissants avec tous ces gens qui ont perdu leur travail. Avec toutes ses mamans qui ne peuvent plus assurer le repas de leurs enants. Mais lorsque nous sommes pris en otage ! Que les paroles et les regards deviennent méprisants et méchants ! Les mots durs et sans considération ! Là, je suis désolé mais ça devient invivable !! Je veux aller manger ce midi, je quitte mon bureau pour prendre ma voiture. Je dis bonjour à une dame gréviste qui me dit texto : "ou sa ou sa va? ou sa mangé? ou mange pa la! ou quitte pa ter la!"
Et pis surprise je ne peux pas prendre ma voiture parce que toutes les grilles sont fermées! Bloquées!! Pas possible de sortir ma voiture! Pas possible de rentrer chez moi!!! Pas possible de récupérer ma fille à l'école!!! Là je dis STOP ! Je ne suis plus d'accord !!! Ca n'est pas bien de faire porter le chapeau sur les gens qui n'ont rien à voir dans cette histoire!!!

Mais bon sens comment est-ce possible qu'une assurance ne veuillent pas payer des indemnités alors que tous ont travaillé et ont cotisé !??? Mais c'est incroyable !!! On est en France en 2010 !!??

Alors merci d'arrêter de prendre les mauvaises personnes en otage !!!

6.Posté par Fantômette974 le 26/01/2010 19:35
... un ex-élu, Maurice Gironcel, pour ne pas le citer qui a assisté à toutes les dernières réunions sur l'ARAST et qui pilote actuellement secrètement la "stratégie" de la Présidente : plusieurs personnes le voient entrer et sortir de chez Nassimah Dindar depuis quelques jours, sans qu'aucun autre élu ne soit présent.

Celui-ci espère maintenant profiter de la faiblesse de la collectivité pour prendre la place de directeur de cabinet afin de parachever la main mise de l'alliance sur le département et le contrôle d'une Présidente qui n'y voit que du feu.

Dans toute cette affaire, ce sont les élus du PS, Espoir à Gauche, Droite Sociale et Modem qui sont en train de se faire couillonner et dont les mandats de conseillers généraux risquent d'être difficiles à renouveler dans un an s'ils ne reprennent pas les choses en main.

7.Posté par O rage, ô désespoir.... le 26/01/2010 19:37
Nassimah, ô Nassimah, mais que fais-tu, trop c'est trop ? As-tu perdu la tête ? Où sont les conseillers généraux de ta majorité hétéroclite, cachés commu vu dans la presse ? L'un d'eux planqué derrière un buisson, au risque d'attraper une lombalgie avec le dos courbé à guetter ! Que font-ils, que faites-vous pour mettre fin au calvaire, au désespoir de ces pauvres employés ?
Réunionnais, ne restons pas impassibles, manifestons !

8.Posté par Nono de Basse Terre le 26/01/2010 19:53
A croire que la répression marche plus vite, à la Réunion, que le droit du travail et des citoyens !
....
Liberté, (De moins en moins)

Egualité (Faudra me dire ou !)

Fraternité (Mort de rire)

9.Posté par Culotté le 26/01/2010 20:08
Au post 5 :

Permettez-moi cher Monsieur de répliquer à votre propos. Si tous les agents du CG voulaient bien se donner la main, quitter les bureaux climatisés pour soutenir les ex-arast, les choses avanceraient peut-être. On peut excuser la gréviste, bien malgré elle, de sa réplique à votre égard en mettant cela au nom de l'exaspération. Bonne soirée Monsieur.

10.Posté par un habitant du Moufia le 26/01/2010 20:17
A Monsieur le conseiller général du 8 éme Canton de Saint-Denis (Moufia/Bois de Néfles) Emmanuel HOARAU.
Il fait quoi cet élu socialiste vice président du CG en charge des personnes âgées.
Trés beau titre mais pour faire quoi? à part suivre la Présidente comme un toutou.
Au nom de toutes les personnes âgées, isolées du secteur j'estime que vous remplissez pas vos fonctions d'élu du peuple en plus socialiste vous prenez un malin plaisir à avancer ce terme socialiste quifont du social. Quel social.
Désolé pour tous ceux qui ont voté pour ce Monsieur.

11.Posté par De l'air le 26/01/2010 20:22
Réponse à agent du département
Juste une question : vous faites des horaires continus ou pas? Merci de répondre;

12.Posté par verité le 26/01/2010 20:23
au post 5

FAIT PIETE

,grille fermé PENDANT 20 MINUTES, pas de voiture climatisé, pas pu récupere la fille a l'ecole mais votre salaire indexé est tombé le 26 du mois donc vous avez pu vous faire livrer une pizza et payer une nounou

Aujourd'hui mon mari séquestré avec la voiture au CG pendant une journée je n'ai pas pu récupere ma fille au primaire à 16 heures et mon fils à 17 h 30 mon mari licencié je suis au chomage donc pas de salaire, galere

mais bon vu comment les choses se déroule à la réunion
chomeurs contre salarié de la Reine je crois que je n'ai aucune chance d'obtenir réparation mais pour la reine et des disciples la justice s'en ai deja chargé

13.Posté par FRANCO le 26/01/2010 20:27
à "l'agent du département", vous êtes pourtant bien placé pour voir que ce sont les "gros bras" sur ordre de la présidente qui empêchent d'entrer et de sortir depuis ce matin, l'objectif étant de mettre hors du conseil général les grévistes.

Pourquoi cette malhonnête désinformation à détriment des grévistes. Que diriez vous et que feriez vous si vous étiez vous et votre famille dans la situation de NON-DROIT dans lequel ils se trouvent ?

Si les faits signalés par "Fantômette974" sont avérés, ce serait très grave car cela montrerait à quel degré de déliquescence et de perversion sont descendus des élus "communistes" que de mobiliser un condamné par la Justice ( qui, tout condamné sous le coup de sa peine qu'il est actuellement, a été le représentant officiel du PCR sur un plateau de RFO ) pour engager une répression anti-syndicale et anti-travailleurs d'une rare violence que même les patrons les plus rétrogrades et réactionnaires de la Réunion n'oseraient pas utiliser.

Les élus du PCR, du PS, du MODEM, eux se le permettent : vive la "casse sociale de gauche" pire que la "casse sociale de droite" !!!

14.Posté par Caton2 le 26/01/2010 20:33
5. Vous qui êtes fonctionnaire, donc à l'abri de tout licenciement, surpayé, avec un parking pour votre voiture, vous osez vous plaindre et déclarer que vous n'avez rien à voir dans cette histoire, alors que ces "gens" travaillaient dans le cadre d'une mission qui leur était déléguée par le CG? Vous pouvez, vous le dites, entrer et sortir librement. Alors qu'est-ce qui vous gène? Le spectacle de la misère? "Cachez ces gens que je ne saurais voir!" C'est ça? Ça vous coupe l'appétit? On est, comme vous le dites, en France en 2010, et à vous regarder, on se dit qu'elle n'est pas belle la France.

15.Posté par gréviste en colère le 26/01/2010 20:40
Au post 5
Je suis sous le cg depuis le 5 janvier, je discute avec les salariés du cg comme je le faisais avant la liquidation. Une grande partie des personnels du cg sont au fait de cette mobilisation.
L histoire des gros bras de ce jour est de la responsabilité de votre employeur et non des grévistes. Cette dame vous a dit avec ses mots que les portes étaient bloquées par les V.I.P du CG. Pas d’entrée ou de sortie donc pas de repas ce midi.

16.Posté par GGrun le 26/01/2010 20:49
Des flics (et du frics) pour la ballade de Sarko.
Des flics pour expulser les salarié-e-s de l'Arast du CG va e,core y'en avoir.
Du frics pour les salarié-e-s de l'Arast y'en a pas. (chercher l'erreur)

Et de la solidarité, il en faut.
Pour les salarié-e-s de l'Arast et tous ceux qui ont besoin d'eux : jeunes et gramounes.

Réunionnais-es debout.

17.Posté par SJCH le 26/01/2010 20:50
ou sont Mme BELLO (UFR) Mme Ballif,, Mme je sais tout A P VERGOZ, Mr RATENON (et sa clic du COSPAR) Mr Mouen ( je brasse de l'air) Mr Magamoutou le Bélier (Jaune)?.

cette casse social (PS,MODEM, ALLIANCE) vous font peur?

18.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/01/2010 21:27
la mobilisation des agents du cg seraient effectivement une bonne chose, signe pour la présidente de la défiance du personnel envers elle..

19.Posté par ploumploum le 26/01/2010 21:41
Franco, on t'a vu à la télé attiser la foule et souffler sur les braises. T'es payé par qui? Et après tu oses dire que c'est un combat juste et que ces femmes ne sont pas manipulées? Va donc à l'AGS manifester, on verra si tu es efficace... Plus efficace en tout cas que quand tu signales (tu rapportes) au préfet, lol
Au fait, l'élu dont tu parles (post 2) a bien été déchu de ses mandats par la justice (encore que ça se discute puisqu'il a démissionné avant) mais il n'est plus SOUS LE COUP DE SA PEINE (post 13) ACTUELLEMENT (post 2), comme tu semble le penser. Toujours un temps de retard, le Franco. .

Et puis, Franco, pourquoi donc quand quelqu'un dit quelque chose qui te dérange (post 13), tu penses tout de suite que c'est unmenteur ou un manipulé. Il y a aussi des gens qui ont leur libre arbitre et peuvent ne pas être d'accord avec Franco.

20.Posté par Culotté(e) le 26/01/2010 21:50
Chiche ! Demandons à tous les employés du CG de faire une journée seulement grève par solidarité avec les ex-arast et rejoignez-les sous le hall. Vous feriez un geste formidable.
Quant à moi je suis allée (oui je suis une femme) leur rendre visite trois ou quatre fois dès la sortie de mon boulot. Ce n'est pas grand chose mais le coeur y était. Jamais je n'aurais pensé voir un si triste spectacle que ces groupes de personnes en attente mais j'ai découvert beaucoup de dignité chez ces gens-là. Rien n'a été détérioré ; ils n'ont pas sali, ils ont même fait la poussière dans l'hémicycle, passé l'aspirateur, rendons hommage à leur courage. Ce sont nos compatriotes et nous devons les aider dans leur combat car il est juste. Soyons solidaires

21.Posté par ex le 26/01/2010 22:32
PFFF, puérils !! je comprends ce que peut ressentir l'agent du département, elle n'a rien à voir avec toute cette histoire. Excusez-là d'avoir encore un boulot, excusez-la d'avoir à manger chez elle. Ce n'est pas parce que les ex arast n'ont plus rien qu'ils doivent s'en prendre au monde entier. "pourquoi elle nana, alors que nou na point". L'herbe est toujours verte ailleurs.

22.Posté par Démission le 26/01/2010 22:49
J'ai honte

Madame La Présidente , j'ai honte; oui j'ai honte aujourd'hui; j'ai honte de travailler au Conseil Général; et je ne suis pas le seul.
Oui madame, je ne suis pas le seul ; et les autres sont tous du même avis que moi; on en a tous honte.
Moi j'ai envie de vous le dire de vive voix : J'AI HONTE DE TRAVAILLER AU CONSEIL GÉNÉRAL. Mais voilà, j'ai peur des représailles; on en a tous peur.
On n'a jamais connu ça ; on fait souvent référence à d'autres présidents qu'on a connus et on est tous unanime ; C'EST LA PREMIÈRE FOIS.
La première fois que l'image du Conseil Général s'est dégradée vraiment de façon humiliante. La première fois madame que le Conseil Général de la Réunion est dans une situation désastreuse.
Et c'est de pis en pis.
Après avoir coupé leurs salaires aux ex salariés de l'Arast en liquidant politiquement leur outil de travail maintenant madame vous leur coupez l'eau et l'électricité; vous êtes nulle; vous êtes vraiment descendu très bas.
UN CONSEIL madame : LAISSEZ VOTRE PLACE; PARTEZ ; SAUVEZ-VOUS; Que dis-je ; DÉGUERPISSEZ. ON NE VEUT PLUS DE VOUS.

Et nous on travaillera et dormira mieux

Vous avez assez dilapidé l'argent des contribuables dans votre mauvaise gestion. Votre successeur aura fort à faire pour redorer le blason du CG

Démission démission démission madame vous ferez là une bonne action

23.Posté par Alex le 26/01/2010 23:23
LIBEREZ NOUS DE CETTE PRESIDENTE FANTOCHE
Comme s'il suffisait de libérer le hall du conseil général des ex-ARAST pour considérer que le conflit touche à sa fin. C'est certainement la manière de voir les choses par la présidente et ses proches, mais pas la plus judicieuse. Jusqu'à présent cette "occupation" s'est faite sans heurts et sans dégats causés aux équipements publics. Nous devons tous saluer le comportement de ces gens qui courent après la reconnaissance de leurs droits, pendant que ceux qui sont censés les faire appliquer se réfugient dans la fuite en avant et les coups bas. Priver, hier, d'eau et d'électricité les manifestants relèvent d'un mépris élémentaire du respect de la dignité humaine. Cela venant d'une femme est encore plus méprisable. Que la présidente se rassure, employer les vigiles, aujourd'hui, ne fera qu'attiser la volonté de ces mères et pères de famille de poursuivre, voire de renforcer leur action.
Nous sommes de tout coeur avec ceux qui luttent, contre ceux qui oppriment.

24.Posté par sanseau le 26/01/2010 23:27
Repression, répression, quel triste spectacle et que de signes d'incompétences de la part de Madame la présidente et de ces élus du peuple. On touche le fond, le dernier moyen pour régler le dossier au CG c'est de priver d'eau, de WC, d'électricité et de nouriturre ces femmes déja bafouées de leur droit...Bravo, quel courage! Les électeurs s'en souviendront
Appel à la solidarité pour toutes ces femmes qui se battent pour faire respecter leurs droits, demain ce sera peut-être vous!

25.Posté par Caton2 le 26/01/2010 23:34
Ça fait chaud au cœur de savoir que des employés(ées) du CG soutiennent les manifestants de l'ARAST. Ça rassure de savoir que ces mêmes employés ont honte de l'attitude de leur direction. Ploumploum, vous êtes pathétique "ces femmes sont manipulées". À de manipuler les autres, vous êtes devenu vous même un pinocchio, sans sentiment, sans âme. Pauvre de vous!

26.Posté par pabo le 26/01/2010 23:45
A tous les employés du CG qui ont honte comme vous de la gestion catastrophique du dossier ARAST et du mépris manifesté envers nous, les ex-ARAST : Faites un geste fort, soyez solidaire en grévant et en manifestant à nos cotés.
Accepter l'inacceptable en restant passif car pas directement concernés n'est pas digne d'une société dans laquelle on défend des valeurs sociales.
Tous travailleurs sociaux qui se respectent ne peut pas acccepter cette situation de non droit. Venez nous soutenir et nous rejoindre!

27.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/01/2010 01:40
deux autres modalités d'action de soutien à l'arast visibles, et d'encouragement à nassimah à démissionner, que n'importe quel réunionnais pourrait s'approprier :
- un brassard noir
- un bout de tissu accroché à l'antenne de la voiture (ça perturbe pas la réception des ondes)


28.Posté par SUPERKAT le 27/01/2010 04:08
IMAGINE la pauvrette dotée de pouvoirs de police... ce serait la nouvelle MAMA DOC de Haïti-sur-Réunion ! ça vous fout la trouille ! Avec tous les bras cassés qui l'entourent, ce serait la terreur ! Remercions notre système démocratique de nous en protéger en ne lui laissant que l'écume de l'illusion du pouvoir !

29.Posté par somanké le 27/01/2010 05:09
Réunionnais, Réunionnaise, allons lève la tête. allons tire toute bande royalistes lo bande dindar, vergés, et toute bande l'emprofiteur, i fo nout toute nous dirige not île. arrête avec bande voleur.

30.Posté par jojo le 27/01/2010 05:48
Je trouve que les ex-arast sont encore bien trop gentils!
Pourquoi ne pas organiser aussi des manifestations sur le site de St Pierre, pour faire réagir un peu ces élus du sud, qui pour l'instant s'en tirent pas mal.
D'ailleurs qui est l'élu délégué du sud ?
Il faut jouer au chat et à la souris avec Nassihma, quand elle attaque sur St Denis, venir à St Pierre pour troubler un peu la quiétude à Mr Vlody.
Ne lâchez pas le morceau ex-arast, vous avez notre soutien, et surtout soyez solidaires: ne croyez plus en la générosité du Département, trop délabré pour arriver à prendre de vraies bonnes et sages décisions.

31.Posté par agent du département le 27/01/2010 08:38
Mais enfin, pourquoi y a t-il des gens qui ne vivent pas notre quotidien qui se permettent de me lyncher sans aucune connaissance ? Je ne suis pas contre l'Arast, je dis simplement qu'il y a des limites !!! Ce n'est pas moi qui à liquider l'Arast !! Ce n'est pas moi qui doit payer des indemnités !! Nous sommes solidaire depuis le début avec ces personnes alors ne venez pas donner des leçons si vous ne vivez pas ce quotidien depuis 20 jours !!

C'est facile de dire "aller hop tout les agents en grève par solidarité" ... mais ceux qui parlent pourquoi ne quittent-ils pas leur travail pour venir faire la grève au CG ??? Arrêtons l'hypocrisie svp !!! D'ailleurs vos propos sont totalement partisans voire même peut être manipulateurs !! Je ne fais pas de politique !!! Je suis juste venu donner mon ressenti. Alors acharnez-vous sur d'autres!

32.Posté par Pimprenelle le 27/01/2010 09:46
Agent du département, on ne s'acharne pas sur vous, chacun donne son avis comme vous vous l'avez fait, et il se trouve que l'on n'est pas d'accord avec vous, voilà!
Ce n'est rien cette histoire de ne pas avoir pu manger ( depuis 20 jours il fallaIt peut-être prévoir que un midi vous pourriez être bloqué qques instants, (fallait emmener un bol mangé sur place) et le fait de n'avoir pas pu récupérer a temps ou pas du tout votre enfant à l'école, on peut toujours s'arranger et compter sur quelqu'un d'autre.
Si il vous arrivait un accident, on trouverait une solution pour vos enfants et bein ce jour là vous pourriez trouver une solution.
Si en tantq que salarié du Département vous vous sentez pas tranquille et que on nuit à votre travail faîtes des démarches officiels, osez le dire à qui de droit.
Certes donnez votre avis sur ce site est démocratique et c'est bien mais ca n'arrangera pas votre situation de salarié. Agissez comme il le faut et nous verrons si vous en êtes capable. Retournez vous contre votre propre employeur auteur de ce scanadal social nauséabond.
Laisez moi rire, vous soutenez l'Arast mais vous voulez qd même restez dans votre petit cocon c'est à dire aller travailler tranquillement sans es soucier des occupants dans le jardin, aller manger tranquillement. Bein voyons!, quand il y agrève ca veut dire qu'il a mouvement et que rien n'est pareil sinon ca ne s'appellerait pas grève.

33.Posté par ploumploum le 27/01/2010 13:54
Caton-Franco même combat? Tous ceux qui pensent comme vous sont des gens dignes, tous ceux qui pensent le contraire sont manipulés? Sectaire, simpliste. Quand les gens de l'Arast auront finalement "été payés par l'AGS après des années d'attente et de décision de justice, on verra bien qui avait raison. Et on verra surtout que les ex-Arast (enfin ceux qui voulaient le beurre et l'argent du beurre en ne signant pas la convention de reconversion) ont bien été manipulés et seront alors bien seuls... hélas.

34.Posté par Caton2 le 27/01/2010 14:46
Ploumploum. Vous ne manquez pas d'air, vous et vos amis. Relisez vous. Dès qu'un zinfonaute a un avis différent du votre, il est "manipulé", ou à la solde de Virapoullé.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales