Social

Reportage exclusif dans le Conseil général interdit

Malgré la présence d'une quinzaine de vigiles chargés de faire appliquer l'interdiction de rentrer dans l'enceinte du Palais de la Source, une journaliste de Zinfos, Karine Maillot, a réussi à déjouer leur vigilance et à s'infiltrer à l'intérieur du Palais. Voici son récit...


"Le président de la Région Paul Verges ayant évoqué hier soir son éventuel passage au Conseil général ce matin afin de rencontrer la dizaine d'ex-salariés de l'Arast qui occupe encore les lieux, je me suis donc rendue au Palais de la Source ce matin à 8h45 dans l'espoir de l'interviewer. Il n'est finalement pas venu, mais j'ai tout de même pu entrer en détournant l'attention du vigile qui m'a prise pour une employée du Département, alors que la presse n'est normalement pas autorisée à entrer.

"Pas le droit d'être là"

Malgré les sommations du responsable logistique Thierry Vitry de quitter les lieux parce je n'avais "pas le droit d'être là", je ne me suis pas laissée intimider et lui ai répondu que j'étais là pour faire mon travail. Il n'a pas osé faire usage de la force, certainement grâce à la dizaine d'ex-salariés de l'Arast qui me soutenaient.

Une proposition "sans en-tête et sans signature"

Les occupantes du hall du Département m'ont fait part de la proposition du président de la Région Paul Verges à leurs représentants hier soir, écrite "sans en-tête et sans signature" indique Patricia, une ex-salariée de l'Arast pour qui le document n'a aucune valeur.

A travers ce document, Paul Verges se présente comme médiateur et demande au ex-salariés de l'Arast "comme premier geste de bonne volonté de cesser l'occupation des locaux du Conseil général, et de ne plus réitérer ce mode de contestation durant toute la durée de la concertation. En réponse à ce geste, l'autre partie ne donne pas suite à sa procédure engagée relative à l'occupation des locaux".

Une proposition que Paul Verges aurait aimé que le syndicaliste Paul Junot signe, car ce dernier est considéré comme "l'instigateur de l'occupation des locaux du Département". Une signature qui aurait ouvert une négociation, mais il semblerait que Paul Junot de la CFTC ait choisi de ne pas céder, au moins jusqu'au prononcé du jugement du référé engagé devant le Président du TGI, le mardi 2 février prochain.

Voici les images exclusives de ce qui se passe sous le hall du Conseil Général...
Jeudi 28 Janvier 2010 - 14:59
Karine Maillot
Lu 2462 fois




1.Posté par jina le 28/01/2010 16:01
En 2010, dans une republique française ou bananiere, les journalistes n'on pas le droit de faire leurs boulots, c'est pire qu'en Iran ou en birmanie

2.Posté par Jack le 28/01/2010 16:58
Excellent travail Karine. Merci

3.Posté par Jeff de Bruges le 28/01/2010 17:17
Ouais...JUNOT pour lequel j'avais jusqu'à present de l'estime, m'étonne de plus en plus. En mal. Depuis le début, il campe sur une position bizarre: faire payer le CONSEIL GENERAL au lieu d'un ASSUREUR PATRONAL (l'AGS). Et le Conseil Général les gars je vous rappelle que c'est NOS IMPOTS dont tout le monde se gargarise sur ce site. Si le CG paye la facture de l'AGS, l'an prochain faudra pas se plaindre si les TAXES d'HABITATION montent en flèche.

Ici je comprends encore moins: pourquoi refuser la médiation de VERGES et accepter celle d'ANNETTE? Ambitions pOlitiques? Déception...

4.Posté par andré le 28/01/2010 17:44
arrêter mesdames, de l'Arast, vous etes ridicules, manipulées par vos dirigeants, vous etes maintenant manipulées par vos leaders syndicaux... lever la tete, et marcher pour vous !!!
vos leaders travaillent dans l'ombre pour d'autres personnes qui profitent de votre malheur à des fins personnelles !! !!!! reveillez vous !!

5.Posté par LYE le 28/01/2010 17:51
Mon ami Jeff de Bruges, quel serait la portée de la signature de Paul JUNOT, secrétaire Général de la CFTC en bas du document officiellement non officiel du président du Conseil Régional et du Conseil Général (Paul Vergès) ?
Présent au tribunal de Champs Fleury ce matin, je m'étonne de l'absence des autres responsables syndicaux CGT, CFDT, trop haut pour soutenir leur camarade de l'inter syndical. A moins que des consignes politiques seraient tombées du Président des Conseils ?

6.Posté par n importe quoi le 28/01/2010 18:07
post 4

en quoi sommes nous ridicule de demander notre dû, en quoi sommes nous manipulé sommes nous des idiotes nous nous battons en notre ames et conscience pour le paiement de nos indemnités
personnellement je pense que la manipulation viennent des gens comme vous qui veulent q'on renonce a nos droit
qui travaille pour qui nous sommes tous logé a la meme enseigne si un jour vous etes licencié ou en retraite et qu'on vous refuse vos droits et que vous manisfestez nous monterons au crenaux pour dire que vous etes manipulés par les syndicats etc.. ok
mais priez tous les jours pour qu' un tel drame ne vous touche pas

7.Posté par FRANCO le 28/01/2010 18:16
oh les jolis conseilleurs ( qui ne seront pas les payeurs ) comme "Jeff de bruges" ( plutôt Jeff de Pol pot ) et "andré" qui dressent les salariés contre leurs dirigeants au service de Vergès !!!

Le président de région qui n'est pas innocent dans le dossier de la casse sociale de l'ARAST puisqu'il en est tout simplement à l'origine par ses manipulations de la dame Dindar (qui attend de lui un siège de sénatrice car ça paye bien, on est bien traitée, on voyage beaucoup et c'est super confortable, voir Gélita Hoareau qui l'accompagnait devant la CGSS avec le chèque de 22 millions € ) mais qui aujourd'hui mesure les dégâts électoraux que l'incompétence de son alliée risquent d'entraîner pour sa réélection !!! L'inquiétude commence à apparaître chez notre grand timonier quant à la certitude d'assurer à Pierre son poste de président et à Françoise sa MCUR et tous les profits qui vont avec.

8.Posté par SITARANE le 28/01/2010 19:03
Patricia,
Mwin la rokoni aou dann lo roportaz, ben, mi respek taou, tienbo byen larg pa, nou lé ek zot.
ni arvi

9.Posté par rectificateur le 28/01/2010 19:04
le 3 et le 4 vous êtes le symbole de l'ignorance. M. JUNOT,celui qu 'on écrit le nom en majuscule contrairement à la tripotée d'abrutis et d'ignares d'élus qui végètent dans la magouille et la compromission, c'est à ce titre qu'ils trônent dans cette collectivité. JUNOT est le seul syndicaliste digne de ce nom à monter au créneau. On voyait beaucoup la cgtr ailleurs mais là on peut pas dire qu'ils méritent de bénéficier les cotisations de leurs adhérents qui leur permettent de vivre comme des nababs. Alors laissez ce syndicaliste mener son combat, et la meilleure chose que vous pouvez faire c'est donner un signe de solidarité. TOUTEFOIS SACHEZ QUE LA NASSIMA ET L'IBRAHIM EST DE LA MEME TREMPE QUE JAKMAR ET PERIGO c'est à dire ils ont la même quantité de responsabilité dans cette gabegie. En droit allez vous renseigner sur le sujet de transfert des activités même après une liquidation ; et le genre de vos commentaires gardez les au fond de vos tiroirs plutôt que chanter l'aberration

10.Posté par Vérité le 28/01/2010 19:42
Je connais Paul Junot depuis de très nombreuses années et j'affirme sur l'honneur que ce monsieur est quelqu'un de très bien. Lequel d'entre-nous aurait fait une grève de la faim pour soutenir un combat ? Lequel d'entre-nous passerait des jours et des nuits au CG pour défendre une juste cause ? Monsieur Paul Junot mérite le respect de tous.

11.Posté par HERZOG le 28/01/2010 19:59
Arrêtons de donner de l'importance aux élus et à sa présidente incompétante, car l'urgence est ailleurs.

La souffrance des ces licenciès de l'ARAST, mis à la porte, et maintenat à la rue d'un système par purs intérêts pour nos élus socialo-communistes, l'équipe de Paul VERGES, qui lui même tente une mascarade pour finir le travail d'extermination commençé par Mme DINDAR.

Où est la solidarité réunionnaise ?
Les réunionnais donnent à la Croix Rouge, le Telethon, le Sida et laissent mourrir ses compatriotes, sa famille t ses "petits vieux" qui sont la mémoire de nos enfants.

CREOL, LEVE LA TETE ET ALLONS AIDE BANDZ EMPLOYES L'ARAST
LE CONSEIL GENERAL TA NOUS CA
NASSIMA ET SES ELUS CAPONS DEHORS

12.Posté par kersauson de (P.) le 28/01/2010 20:01
PUTAIN
je suis revoltééééééé
on est en etat de guerrre?
ils cherchent koi les VERGES les DINeDAR ?
a mettre le feu ?

le pire cest qu aux elections les Réunionnais (je suis Reunionnais mais pas moi), VONT ENCORE VOTER POUR CA

KAMARADS
TOUS a la maison du DEP ce week end !!

13.Posté par UNi LatéRaL le 28/01/2010 20:04
//__oh les jolis conseilleurs ( qui ne seront pas les payeurs ) comme "Jeff de bruges" ( plutôt Jeff de Pol pot ) et "andré" qui dressent les salariés contre leurs dirigeants au service de Vergès !!! __//

Dire que ce type... Franco... prétendait défendre une certaine démocratie interactive (!!!) et le voilà qu'il cite sans vergogne aucune, ..de parfaits bouchers..criminels contre l'humanité.. à propos d'anonymes commentateurs... qui tentent, je dis bien qui tentent.... d'apporter un certain pluralisme, tout du moins, des opinions un tant soit peu... plus nuancés....

C'est affligeant. C'est triste. C'est débile !!

La société civile doit donc s'aligner derrière les points de vue de Franco...

Autrement ? Et ben, elle est pro- Kim Il-sung. Tout simplement.

..ça devient gravement sordide ds le périmètre !!! ...L'intérêt général quoi Monsieur Antoine Franco ..?!!!! ..Attention au ridicule !!

Vite !!!! Mars 2010 !!!

14.Posté par pierrot 974 le 28/01/2010 20:19
BON SOIR TU A RAISON POUR TOUS SE LA TE NAI BON

15.Posté par Il faut crever l'abcès ! le 28/01/2010 21:39
Nous baignons dans la mélasse ! Cette triste histoire de l'arast finira mal. Chaque individu sur cette île doit se sentir concerné. Nos compatriotes de l'arast ont besoin de nous.
J'avais proposé l'idée d'un grand pique-nique de soutien sur le front de mer, du côté de la jamaïque car c'est ombragé. Nous pourrions nous y rendre en famille le dimanche 7 février, qu'en pensez-vous ? Il faut sérieusement se mobiliser, ces pauvres gens de l'arast ont besoin de nous.

16.Posté par berverly une réunionnaise le 28/01/2010 21:50
Mr Junot, vous ETES là pour les ex salariés, vous avez ete avec elles depuis le début, n'ecoutez pas ceux qui vous critiquent, tenez bon, et continuez à combattre pour cette cause juste qui est le du des ex salariès de l'arast.
Vous avez eu raison de ne pas signer ce papier informelle, où on a essayé de prendre les employées de l'arast et vous pour des gens incultes qui signent n'importe quoi sans regarder.Je suis décue par cette attitude non refléchie, mais que voulez vous, c'est comme cà et c'est à vous d'etre vigilant dans votre combat juste, je dis bien juste que vous menez, car c'est la paye de la sueur de votre front que vous reclamez, et qu'on vous tourne en bourrique.
Vous etes syndicaliste Mr JUNOT, et continuer votre combat que vous avez commence, ne tenais pas compte des là dit, là fait des autres qui vous critiquent.
Je suis décue par ce problème qui est réglée d'une manière bizaroide et qui n'apporte rien;Je m'attendais à une bonne aide, mais pas le tournant que cela a pris, je ne comprends pas.Là, je ne dis ni merci comme j'ai dis dans un post, on est en 2010, je suis décue tout simplement.
Si les gens ont les loyers à payer, ou le credit maison à regler chaque mois, ca n'attends pas, le problème est là, ils risquent de perdre leurs maisons s'ils ont 3 mensualités en retard, est ce que en face, ils sont comprehensibles et de bonne volonté les propriétaires et les creanciers, les banques ?le conseil general ont demandé une astreinte de 500euros par heure, à votre encontre du fait que vous occupez leurs territoires,1200salariés à la rue..
Moi, je trouve cela un peu dur et "pourrie" quand meme contre des gens à qui on doit des salaires, je trouve qu'on fait vraiment pitiè quand je voit la grosse artillerie que l'autre sort face à une majorité de femmes seules, des hommes de main vetue tout de noir, qu'elle avait dans son paquetage,(qui paye ce paquetage d'hommes de mains, ca doit couter cher cà) oh là là, ce sont des femmes quand meme, et Mme nassimah Dindar est une femme.C'est pas elle qui paye, et on a rien à foutre comme dans leur habitude, on dépense à tir la rigot.
La petite dame qui parle dans le reportage avec le morceau de papier sans nom, sans signature, on dirait un tract meme, rien à la main, elle est fatiguée, on voit, mais courageuse.elle n'est pas "conne", elle sait ce qu'il faut faire.

17.Posté par Logique le 28/01/2010 23:31
Il faudra un jour que La Présidente explique par quel raisonnement tordu le CG peut ne pas reprendre une activité qui est de sa responsabilité et qu'il a déléguée à une association aujourd'hui en liquidation ! (sans parler ses annonces tonitruantes à la presse où elle appelait les employés à continuer les prestation hors de tout contrat de travail en attendant la reprise imminente de l'activité par le CG...)

Si le CG ne reprend pas, ou ne délègue pas à une (ou des) autre(s) association(s), est-ce à dire que les prestations vont définitivement cesser?

La position est intenable et, oui, le CG est bien parti pour payer des prestations qui n'ont plus lieu (donc pour rien) au lieu de reprendre officiellement le tout et payer pour des prestations effectives...

Est-ce de la faute des employés de l'ex-ARAST?
Ca n'a aucun sens...
Dans ces conditions, est-ce à l'AGS de payer? une chance sur 1 million qu'un juge décide que oui.

La Présidente est joueuse, mais il faut dire que pratiquer la roulette russe sur la tempe des autres présente l'intérêt d'allier le sadisme ludique à l'absence de risque personnel.

En résumé, soit les conseillers du CG sont les plus nuls de la galaxie, soit Madame la Présidente ne les écoute pas.

18.Posté par somanké le 29/01/2010 03:26
somanké Mme dindar i regret'
somanké li va fini par reconet' son l'erreur
somanké ibrahim va aide ali comprendre
somanké ...mi reve

19.Posté par moah le 29/01/2010 13:07
Encore des injustices du conseil général.
Une aide d'urgence devait etre donnée a chaque ex employé ou employé de l'arast mais il s'avère que cela ne soit pas fait pour tout le monde pareil.A St denis il y a un employé protégé qui a eu l'aide d'urgence, mais sur le secteur de St Paul les employés protéges n'y auraient pas le droit. Pour qu'elle raison on ne sait pas mais c'est comme ça à la réunion il y a des disparités d'un secteur à l'autre. A quand l'égalité dans tous les secteurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales