Politique

Report du rapport Lebreton: "L’occasion de la concertation", pour l'AJFER

Communiqué de l'AJFER, l'association présidée par Gilles Leperlier, suite au report du rapport de Patrick Lebreton sur "l'emploi des Ultramarins dans leurs territoires" :


Report du rapport Lebreton: "L’occasion de la concertation", pour l'AJFER
"Cela fait maintenant 17 jours que l’AJFER-Nou lé kapab a lancé sa campagne intitulée « Rapport Lebreton ça sent déjà pas bon ». Une campagne destinée à informer et sensibiliser la population sur le rapport du Député-Maire, Patrick Lebreton, sur l’emploi des Ultramarins dans leurs territoires.

Nous apprenons aujourd’hui par voie de presse que le rapport Lebreton est reporté et sera finalement remis à la mi-octobre, en raison « d'un travail énorme » et du peu « de remontées chiffrées dans les ministères ».

Il en va maintenant de la responsabilité de M.Lebreton de profiter de ce délais supplémentaire pour recevoir l’ensemble des organisations qui lui ont fait la demande afin de recueillir le maximum de propositions.

Plus que jamais, nous espérons que ce rapport répondra aux attentes des différents acteurs et de la population car nous avons à La Réunion une situation exceptionnelle, incomparable à aucun autre département de France et d’Europe, il est donc temps de mettre en place des mesures spécifiques et exceptionnelles. L’heure n’est plus aux mesurettes ou aux effets d’annonce.

Une fois de plus, l’AJFER – Nou lé kapab rappelle ses propositions :

Dans le secteur public :
La totale transparence des recrutements de la fonction publique
Adapter le nombre de postes ouverts aux concours en fonction des besoins réels de l’île dans tous les domaines. Chaque année sur 1 000 embauches dans l’Education Nationale, seulement 100 réunionnais sont recrutés. Cette situation n’a que trop duré. Avec l’augmentation de la population d’ici à 2020, aucun poste dans la fonction publique ne doit être mis au mouvement national.
Changer le système de mutation des fonctionnaires ultramarins pour faciliter leur retour dans leur pays.
Dans le secteur privé :
La totale transparence des recrutements afin de garantir l’égalité des chances
Obligation pour tous les employeurs de déposer leur offre d’emplois au Pôle Emploi. Aujourd’hui, 55% des offres d’emplois de La Réunion ne passent pas par le Pôle Emploi. Le reste des offres passent par les boîtes d’intérim ou le « bouche à oreille », alors que le Pôle Emploi n’a aucune difficulté à répondre au 45% des offres d’emploi qu’il reçoit. Une fois l’offre déposée au Pôle Emploi, libre ensuite à l’entreprise de la publier ailleurs.
Faire délivrer par le Pôle Emploi une « attestation d’absence de compétence locale » avant d’embaucher à l’extérieur. A compétence égale, la priorité doit être donnée aux Réunionnais. L’employeur doit justifier de sa recherche localement avant de chercher à l’extérieur. Libre ensuite au demandeur d’emploi de refuser le poste. Cela suppose une adaptation des moyens humains et matériels du Pôle Emploi (Embauche de personnel, ouverture de guichet de proximité Pôle Emploi).
Répertorier les Réunionnais partout dans le monde afin de pouvoir les informer des postes disponibles localement, correspondant à leur profil.
Dresser les besoins en emplois des secteurs publics et privés sur au moins trois ans afin d’ouvrir les concours aux nombres de places disponibles et de mettre en place des formations adaptées, aboutissant à l’emploi.
Nous resterons attentifs à l'évolution de la situation et aux prochaines déclarations de M.Lebreton, qui a par le passé affirmé : « il faudrait écouter des personnes qui veulent faire avancer les choses. Il y a des syndicalistes, il y a des gens qui veulent proposer ... » (Réunion Première)

Face à telles déclarations, nous espèrons que M. Lebreton saisiera ce délais supplémentaire pour favoriser l’échange et la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, dont l’AJFER-Nou lé kapab.

Pour l’AJFER – Nou lé kapab,
Gilles LEPERLIER
Président"
Lundi 19 Août 2013 - 17:42
Lu 1491 fois




1.Posté par Pour éviter le chômage: l’exemple des AVS (Auxiliaire de vie scolaire) à la Réunion le 19/08/2013 18:30
Voila la fin d’un certain nombre de contrat atypique. Pôle emploi va voir une augmentation de la demande d’emploi. Pourtant nous pouvons dans bien des cas éviter l’inactivité.

L’incohérence des décisions institutionnelles joue un rôle prépondérant dans l’augmentation du chômage. Le service public est constamment en demande d’activité, surtout dans le cadre du service à la personne. Les cadres, nouveaux managers de nos institutions, font la pluie et le beau temps sur le marché du travail. Pour réduire le chômage, rendre central la question de l’emploi et des compétences dans leurs choix est une solution. Tout en garantissant une qualité et la continuité du service, la sécurisation des parcours pourrait être assurée par le maintien des individus dans l’activité. Les fonctionnaires fond souvent l’objet de critique. Je ne parlerais pas ici de l’indexation des salaires dont tout le monde devrait bénéficier d’une façon ou d’une l’autre. C’est plutôt l’enfermement dans une vision unique du monde qui provoque la critique. Le contrat typique, la forme d’évolution de carrière et de salaire, l’activité unique tout au long de la vie n’est pas le but de tout homme sur terre.

Les contrats atypiques ne mènent pas à la précarité s’il y a une activité permanente (autre que la recherche active d’emploi). De bonne condition de travail et l'acquisition de nouvelles compétences rendent même envisageable le cumul d’activité.

En ce jour de rentrée, des auxiliaires de vie scolaire (AVS) encombreront les locaux de Pôle emploi. Les AVS accompagnent un enfant en situation de handicap dans sa scolarité. Pourtant chaque année la demande ne cesse d’augmenter. L’activité ne fait qu’augmenter.
Ils ne sont pas seul dans cette situation. Pour tenter de rester dans l’emploi, les AVS ont crées une pétition:
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=AVS974
L’irrationalité institutionnelle et professionnelle peut être la cause du processus de précarisation et de désaffiliation des Réunionnais. Ces deux phénomènes gangrènent notre société. Ils touchent durablement et principalement les jeunes actifs et les séniors. Regardons les visages égarés dans nos rues.
En ce jour de rentrée, l’inspecteur responsable de cette situation à quitté le service de l’ASH. Ce dernier sévit encore en politique du coté de Sainte Suzanne. Faite attention.

2.Posté par Margose le 19/08/2013 21:55 (depuis mobile)
Il est plein de ressources le bonhomme, il ya quelques semaines le rapport leBreton sent pas bon, maintenant qu''il est reporté et qu''il croit pouvoir y contribuer ça mérite intérêt? la soif du pouvoir na donc pas d''odeur? c''est pitoyable Mr leperlier

3.Posté par M. Issert le 19/08/2013 23:34
Je suis chef d'entreprise et je rigole en lisant.
"La totale transparence des recrutements afin de garantir l’égalité des chances
Obligation pour tous les employeurs de déposer leur offre d’emplois au Pôle Emploi. Aujourd’hui, 55% des offres d’emplois de La Réunion ne passent pas par le Pôle Emploi. Le reste des offres passent par les boîtes d’intérim ou le « bouche à oreille », alors que le Pôle Emploi n’a aucune difficulté à répondre au 45% des offres d’emploi qu’il reçoit. Une fois l’offre déposée au Pôle Emploi, libre ensuite à l’entreprise de la publier ailleurs.
Faire délivrer par le Pôle Emploi une « attestation d’absence de compétence locale » avant d’embaucher à l’extérieur. A compétence égale, la priorité doit être donnée aux Réunionnais. L’employeur doit justifier de sa recherche localement avant de chercher à l’extérieur. Libre ensuite au demandeur d’emploi de refuser le poste. Cela suppose une adaptation des moyens humains et matériels du Pôle Emploi (Embauche de personnel, ouverture de guichet de proximité Pôle Emploi).
Répertorier les Réunionnais partout dans le monde afin de pouvoir les informer des postes disponibles localement, correspondant à leur profil."

Tu mets un an à embaucher avec des tonnes de paperasses alors que déja on sature grave

Dresser les besoins en emplois des secteurs publics et privés sur au moins trois ans

Mais mort de rire une boite ne sait même pas si elle existera encore dans un an et là on dit: prévoir sur trois ans ?? Mais tu sais comment ça fonctionne une économie toi, allo mais ALLO QUOI.

4.Posté par Staline le 20/08/2013 09:24
Monsieur le petit génie des Carpathes, j'ai quelques questions à vous poser:
Comment allez vous vous y prendre pour "répertorier" les Réunionnais partout dans le monde?
Il vous faudra d'abord bien définir ce qu'est un Réunionnais.
Et ça ne sera pas facile, croyez moi.
Les gens né à la Réunion seront-ils considérés comme tels ou faudra-t-il qu'ils aient des parents nés ici?
Combien de parents? Un? Deux?
Les parents devront-ils eux-mêmes être issus de parents nés ici?
Et les gens nés ici et qui n'ont jamais vécu dans l'ile, enfants de fonctionnaires de passage par exemple, seront-ils "Répertoriés".
Vous aurez sans doute un peu de mal à vous y retrouver, monsieur Leperllier.
Pour y voir plus clair, vous pourrez toujours vous référer à certains de vos maîtres non avoués, les Nazis, et reprendre à votre compte les critères très précis qu'ils avaient définis pour déterminer l'Aryanité des citoyens Allemands.
Pour le reste, vous faites la preuve dans votre intervention d'un méconnaissance massive, et à la limite touchante, des mécanismes de l'économie.
Comment pouvez vous imaginer que le secteur privé pourra un jour obéir aux mêmes règles de recrutement que la fonction publique?
M Leperllier, réveillez vous, nous ne sommes ni dans l'Allemagne Nazie, ni en URSS!
Merci quand même pour la somme de préjugés, d'approximations, de généralisations, de langue de bois et de vaines incantations que contient votre texte "à la Soviétique".
Ca nous rajeunit.

5.Posté par marmay974 le 20/08/2013 07:50
Franchement il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond sur ce gus. Déjà à la fac, il brillait par son absence dans les conseils de l'université et là il vient faire la leçon à Patrick Lebreton, pour qui je n'ai pas beaucoup de respect vu son positionnement contre le mariage gay mais là il convient de lui laisser le temps de boucler son rapport. Je préfère cela comme approche. N'oublions pas non plus que le groupuscule de le père lié formule des propositions incohérentes notamment en matière de formations universitaires, il faudrait d'abord communiquer sur les débouchés des diplômes actuels avant d'en proposer d'autres. Enfin et c'est là qu'on frole la quintessence de la démagogie, dans un contexte budgétaire difficile où on devrait régler le problème de la dette agin après de reconquérir le marché pour une croissance plus durable, lui propose qu'on continue de raser gratis...

6.Posté par AM le 20/08/2013 10:11
Gilles le coco qui veux faire de Pole Emploi Agence d'Etat et Education Nationale le pourvoyeur d'emploi à la Réunion , je vais te citer de ce qui devrait être ton maître à penser:

qt[On comprend immédiatement que dans un pays comme la France, où le pouvoir exécutif dispose d’une armée de fonctionnaires de plus d’un demi million d’individus et, par conséquent, maintient constamment une masse énorme d’intérêts et d’existences dans la dépendance la plus absolue, où l’Etat enserre, contrôle, réglemente, surveille et tient sous sa tutelle la société civile, depuis ses manifestations vitales les plus étendues, depuis ses modes d’existence les plus généraux jusqu’à la vie privée des individus, […] on comprend que dans un tel pays, l’Assemblée Nationale, en perdant la disposition des postes ministériels, perdait toute influence réelle à moins de simplifier en même temps l’administration publique, de réduire au maximum l’armée des fonctionnaires et de permettre enfin à la société civile de créer leurs propres organes, indépendants du pouvoir gouvernemental.

L’impôt, c’est la source de vie de la bureaucratie, de l’armée, du clergé et de la cour, bref de tout l’appareil exécutif. Gouvernement fort et impôts lourds sont identiques. ]qt

Tu ne sers pas la Réunion, tu joues le rôle du subversif qui agite la carte de l'auto-déterministe...mais ton rôle sers Paris et ses nantis Gauchiste ou Conservateur qui se partagent le pouvoir depuis 50 ans....et qui sont déjà arrivé à leurs fins: Une île archi-divisé (pour mieux régner hein!)

Tiens un cadeau, pour illustrer que il n'y a pas que les "vrais" coco qui ont compris ça:
http://www.institutcoppet.org/2011/06/21/hayek-la-selection-par-en-bas-1944/
Père du Liberalisme Reaganien des années 80

Et pour le sujet:
Répertorier les Réunionnais partout dans le monde afin de pouvoir les informer des postes disponibles localement, correspondant à leur profil.

Une Stasi Local: pas mal. On met l'Etat partout et on fiche les gens qui partent. Tombe le masque!

7.Posté par Oups.... le 20/08/2013 12:00
ce délai ; pas ce délais
saisira ; pas saisiera
Heu....... ma société recherche un jeune technicien depuis plus d'un an !! Rien, Niet ! pas de candidat (local) au bon profil ??? cherchez l'erreur ! chômage où es-tu ?? projet de recruter au National !

8.Posté par ndldlp le 20/08/2013 13:18
le site reunionnaisdumonde existe deja..
ensuite se pose la seule vrai question.. combien d annees sur un poste en affectation 974 dans la fonction publique..

9.Posté par @marmay974 le 20/08/2013 14:13
On sent le vécu!! Rancoeur, jalousie des évolutions des uns et de ta médiocrité.
C'est toujours marrant de lire les commentaires sur les sites, concernant le Leperlier. Absence totale de réalisme, faut dire que ça sert à ça les commentaires: débiter sa haine mais surtout sa connerie. Et ça permet à ceux qui n'ont pas le courage de dire en face, de jeter sa bile en commentaire. C'est désolant, de voir des gens (surtout que ce sont généralement les mêmes sous de faux pseudo) camper devant leurs ordinateurs, sans tenter quoi que ce soit. D'ailleurs, on tape sur le Leperlier, mais jamais vu autant contre CORDEBOEUF du RJR, peut être parce qu'il est inexistant et que lui et ses potes attendent que Papas Paulet et Lagougue donnent deux/trois idées à mâcher et recracher !
Bande de comique !!

10.Posté par @AM le 20/08/2013 14:18
L'incompétence et surtout l'incapacité de penser par soi même: CITATION DE MARX:

« On comprend immédiatement que dans un pays comme la France, où le pouvoir exécutif dispose d’une armée de fonctionnaires de plus d’un demi million d’individus et, par conséquent, maintient constamment une masse énorme d’intérêts et d’existences dans la dépendance la plus absolue, où l’Etat enserre, contrôle, réglemente, surveille et tient sous sa tutelle la société civile, depuis ses manifestations vitales les plus étendues, depuis ses modes d’existence les plus généraux jusqu’à la vie privée des individus, […] on comprend que dans un tel pays, l’Assemblée Nationale, en perdant la disposition des postes ministériels, perdait toute influence réelle à moins de simplifier en même temps l’administration publique, de réduire au maximum l’armée des fonctionnaires et de permettre enfin à la société civile de créer leurs propres organes, indépendants du pouvoir gouvernemental. »

Camarade à toi de tomber le masque! c'est toujours drôle de voir que ce sont toujours ceux qui se disent le plus révolutionnaires qui sont assis derrière le bureau. La Stasi t'aurait râter c'est clair... Trop bien planqué !

11.Posté par AM le 20/08/2013 16:23
@10

Merci Gilles...on frôle le point Godwin, par m’assimiler à une coquille vide, ou un lâche....c'etait moins une...mais en juste 1 argument, cela aurait du être au bout du 10ème!
J'ai hâte de te rencontrer.
Donc, pardon de m'appuyer sur un penseur Collectiviste (je t'invite à lire Sorel aussi...troublant d'anticipation pour des bouquins datant de 1903), et un Nobel d'Economie ultra-libéral (donc assez paradoxal pour qu'ils se rejoignent sur certains point ET POURTANT je dois dire), pour appuyer ce qu'il décrivait, tout deux, comme de la merde en barre il y a un siècle: ton programme.
Après c'est aussi du bon sens...mais mon seul bon sens t'aurait-il suffit?

Avant de parler Révolution, camarade, encore faut-il être instruit. Et pouvoir instruire et convaincre. Et non, je ne suis pas révolutionnaire.

12.Posté par marmay974 le 21/08/2013 12:35 (depuis mobile)
jalousie ? lol mais dès lors qu''on est critique et en plus de manière objective car ayant assisté à son évolution, on est tout de suite envieux de ce que vous appelez une réussite. C''est plutôt une aréussite d''autant qu''il est un larbin à où il est

13.Posté par @AM le 21/08/2013 13:23
Je suis navré de la déception, mais ce n'est pas Gilles Leperlier qui a écrit ce commentaire. Je m'appelle Fred!

Ce qui est drôle avec des personnes comme vous c'est cette volonté de vouloir mettre des noms de philosophes partout, pour se donner l'air intelligent....

La loi de Godwin, carrément.... Oulalala, l'égo a du être égratignée pour avoir droit à une telle comparaison. C'est du niveau de ces faux penseurs, qui aiment à se dire intellectuels, parce que ça donne des références philosophiques et politiques !! Pathétique.

Quand à Sorel, franchement !! Faudrait un peu redescendre sur terre et notamment à La Réunion.
Les références vieillottes datant d'avant guerre. Il y vraiment nécessité à innover dans la réflexion. Je n'irais pas jusqu'à m’abaisser comme les gens de la haute comme vous, pour citer une liste longue comme le bras de penseurs car "Celui qui parle ne sait pas, celui qui sait ne parle pas" (Lao Tseu, pas assez occidental pour vous, pour avoir droit d'être citer).

Faut dire que citer des références nazis et des penseurs occidentaux, cela ne présage pas une ouverture intellectuelle. Faut retourner en Europe continentale !!!!

Je veux bien vous rencontrer.

14.Posté par Fonction publique le 21/08/2013 16:09
Bonjour, en tant que (...) administratif je rejoins totalement le point de vue de monsieur ou madame Issert, poste 3.
On ne peut pas demander à une entreprise de faire état 3 ans à l'avance ses besoins. Les entreprises sont régies par la loi d marché d'où des ajustements contractuels telles que CDI et CDD. dans la conjoncture actuelle personne à part les grandes et très grandes entreprises ne peuvent dire qu'ils existeront encore dans un an, alors dans trois ans n'en parlont pas.

Dans l'administration c'est plus ou moins la même chose. Personne ne peut dire si dans trois as il faudra ouvrir tel concours d'attaché, combien de postes etc, on peut avoir une idée plus ou moins précise mais faire savoir les besoins à l'avance certainement pas, d'ailleurs ce n'est pas comme ça que fonctionent les politiques publiques.

Alors oui les auteurs de ce courrier ne connaissent pas la réalité telle qu'ele existe. c'est le problème de ces étudiants complètement coupés du monde. Vos études ne vous ont rien appris de pratique Vous ne connaissez rien à l'entreprise ni à l'administration ou alors vous voulez en prolonger tous les défauts et c'est pire. Ou alors c'est de la démagogie et dans ce cas la c'est vraiment criminel de faire réver des jeunes sur des choses qui ne sontpas souhaitables et pas possibles non plus. En conclusion, apprenez la vie et regardez le monde comme il est pour de vrai sortez de vos oeilleres idéologiques et de vos reves d'enfants. grandissez et cessez de raconter des betises.

15.Posté par AM le 22/08/2013 15:14
@ Fred:

ce qui est drôle avec des personnes comme vous c'est cette volonté de vouloir mettre des noms de philosophes partout, pour se donner l'air intelligent....

Non, c'est juste de connaitre les personnes qui ont influencé le monde dans lequel on vit (et surtout ne pas prétendre avoir inventé le fil à couper le beurre...).

Exemple (non occidental):
Je vous cite Hayek (post6), lui-même influencé par Ludwig von Mises, lui-même reprenant des principes du Taöisme (donc Lao-Tseu, vous voyez je connais, et mon coté intellectuel te dirais plus que vous, parce au-delà de connaitre et de sortir des citations vides de contexte, j'arrive a comprendre les mécanismes que sa pensée a influencés à travers lui):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laissez-faire
http://fr.wikipedia.org/wiki/Taoisme#Non-agir

C'est dingue comment, les liaisons se font naturellement...et avec les perches que vous me tendez (pour le coup Lao-Tseu et Hayek, c'était du pain béni) ! Ça sert en fin de compte les références vieillottes!
(je précise que connaitre n'est pas forcément approuver)

Alors le lien avec Leperlier et son programme maintenant? : qu'il apprenne a lire autre chose que les cours de l'université.

Ps: J’ai relu mes messages...et mon intellect me fait défaut (ça arrive, j'ai mis mon ego de côté): où sont mes références nazies?

16.Posté par @AM le 24/08/2013 10:13
Si connaitre les personnes qui ont influencé le monde dans lequel on vit, il faudrait un peu se pencher sur celles qui sont encore vivantes et qui influent sur le monde. Les rapports de force sont différents de ceux du passé, surtout à La Réunion.

On constate les connaissances dont vous disposez, mais je constate également cette nécessité à vouloir mettre les gens dans ces cases. "Je vous cite Hayek (post6), lui-même influencé par Ludwig von Mises, lui-même reprenant des principes du Taöisme". Digression simpliste qui demande des connaissances plus scientifiques et non évasives.

Un tel c'est tel penseur, et un tel c'est cet autre penseur. Les gens ne donnent pas leurs avis en fonction de tel ou tel penseur, mais à partir de leurs normes, valeurs et expériences.

Quant à réduire Lao Tseu à des fiches Wikipédia. Je passe!

Si vous comprenez "les mécanismes que sa pensée à influencés à travers lui", alors vous devriez savoir que le monde est en perpétuelle transformation, selon le Dao. Et que ceux qui tentent d'en comprendre les mécanismes n'ont pas uniquement besoin de se référer à de grands penseurs mais pousser l'analyse à partir des évolutions de la société actuelle et en fonction des forces en présences. L'important est de partager une réflexion pour permettre de faire avancer les choses, aussi minime soit cette réflexion, analyse, proposition, idée, avis, opinion.

Quant au programme de M. Leperlier, il a le mérite d'exister. Par contre, votre analyse et vos propositions sont sont inexistants dans le débat public. Le commentaire et la critique sont toujours plus faciles, surtout sur ce type de site net, que le risque de mettre en avant des idées et de les défendre. Là est la différence entre les passifs et les actifs, les intellectuels et les hommes politiques: les uns procrastinent et les autres tentent de donner leur analyse des choses, muni de propositions.

Autant pour moi, pas de référence nazie, mon esprit simpliste s'est arrêté à ça: "Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1". Un point de vue très discutable.

17.Posté par AM le 24/08/2013 12:52
@ Fred.

J'en arriverais à être d'accord avec vous (sur le dernier post!)
Simpliste et évasif, à l'image du support que nous utilisons!

...mais d'accord avec cette conclusion!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales