Société

Repas de Noël : tradition... avec quelques touches modernes

Au lendemain du réveillon de Noël, l’heure est au bilan des mets dressés sur des tables réunionnaises... un peu moins traditionnelles.


Repas de Noël : tradition... avec quelques touches modernes
Caris, grillades, bouchons, samoussas, punch... À La réunion, la plupart des repas festifs restent traditionnels, mais il y a de plus en plus de saveurs originales et venues d’ailleurs.
 
Chez Jeannine et Daniel, de Saint-André, mariés depuis 41 ans, Noël c’est la tradition. "Pour nous, c’est l’occasion de réunir toute la famille, on tient à préparer un festin comme lontan surtout pour les petits et arrière-petits-enfants qui n’ont plus l’habitude de consommer des produits locaux".
 
Comme tous les ans Daniel se sert d’un porc entier pour faire toutes sortes de charcuteries et grillades car "on ne jette rien", pendant que sa femme prépare les samoussas et les bonbons piments.
 
Sur la plupart des tables réunionnaises on retrouve les fameux bouchons et beignets en tous genres accompagnés par les achards, roi du crudité de l’île.

Certains ont adopté la tendance "terre et mer" à la mode au menu, pour satisfaire tous les palais en jonglant entre le cari bichiques et le civet canard.
 
Mais pas seulement, d’autres réunionnais innovent pour ce jour qui sort de l’ordinaire. Ils se tournent alors vers des saveurs plus occidentales: magret de canard, saumon de Norvège, caviar ou encore huîtres.

Aurélie 24 ans, étudiante de Saint-Denis, modernise également son assiette: "Cette année j’opte pour un cocktail de verrines, car en plus d’être original, c’est beaucoup plus digeste et on peut ainsi goûter à tout".
 
Le foie gras, l'un des mets les plus prisés en cette période de fêtes revêt à présent les couleurs locales. Le foie gras péi, plus rare, à connu un grand succès cette année. 

L'incontournable bûche de Noël

Mais la star incontestée au réveillon et au repas du 25 décembre, reste la bûche de Noël, qu’elle soit pâtissière ou glacée. Comme le reste du repas, le combat fait rage entre les différents parfums: plus classiques comme les vanillés, chocolatés ou pralinés ou plus fruités avec le letchi et la mangue.

Il existe aussi désormais des bûches plus insolites, toujours aux saveurs locales comme celles au caramel avec une touche de gingembre péi ou imbibées au rhum Charrette. D’autres sont fourrées à la dakatine sans oublier le tout nouveau mélange chocolat-combava.
 
Mais qu’importe ce qui atterrit dans nos assiettes, les repas se termineront pour la plupart sous les rythmes de notre musique traditionnelle, des feux d’artifices et des fameux pétards.
 
Mercredi 25 Décembre 2013 - 08:18
HL
Lu 928 fois




1.Posté par noe le 25/12/2013 11:04
Malgré la crise , on se gave de "bonnes " choses ....
Gare à la ligne !
C'est pour cela qu'on voit plein de baleines sur nos trottoirs ...

2.Posté par Le Circonspect le 28/12/2013 08:52
Les bouchons, beignets ,Les Gratons et Les croquettes tout cela accompagnés d'une sauce a base d'huile de tournesol, un regal....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales