Société

Réouverture des centres aérés: "Je ne veux pas retourner à l’école"


Réouverture des centres aérés: "Je ne veux pas retourner à l’école"
Après la frayeur occasionnée par Dumile, les centres aérés reprennent doucement leurs activités. Emy, Shamila, Raphaël et les 103 autres enfants du centre aéré de Joinville, à Saint-Denis, sont revenus ce matin dans les locaux de l’établissement.

Les enfants de 6 à 12 ans sont accueillis dès 7h30 avec des activités sportives et des jeux. "Le matin quand on arrive, je n’aime pas trop bouger parce qu’il fait chaud", avoue Tiffany, 9 ans.

Cette année, les jeunes sont initiés à la citoyenneté et à l’écocitoyenneté. "2013 est l’année de la citoyenneté, on a donc mis en place des activités en rapport avec les pays de l’Union européenne", explique Benjamin Gazar, responsable du centre aéré de Joinville.

Le thème de l’écocitoyenneté est basé sur le mouvement "incroyable comestible", né en Angleterre, où pour lutter contre la vie chère, renouer avec la nature et tisser des liens de solidarités, des voisins ont décidé de planter fruits et légumes pour se nourrir et partager avec les plus démunis.

Suivant cette action, les enfants vont faire un mini-potager dans lequel chacun pourra se servir gratuitement. "C’est trop bien !", affirme Emy, 11 ans.

"On laisse aussi les enfants choisir ce qu’ils ont envie de faire"

Bien que des programmes aient été conçus, Benjamin Gazar rappelle : "On laisse aussi les enfants choisir ce qu’ils ont envie de faire, ils participent à l’élaboration des activités".

De 7h30 à 17h, les enfants sont encadrés par des animateurs qui doivent parfois faire preuve d’imagination pour les distraire. "Les animateurs sont gentils, ils nous font faire plein d’activités, c’est génial", assure Raphaël, 9 ans.

"Les enfants sont agréables. Etant donné qu’il y a eu le cyclone, on n’avait pas eu le temps de faire connaissance, du coup ce matin on s’est présenté. Ils sont dynamiques", constate Manuela, animatrice.

La rentrée est prévue pour le 21 janvier et certain regrettent déjà le centre aéré. "Je préfère rester ici, je ne veux pas  retourner à l’école", se lamente Shamila, 9 ans. 
Lundi 7 Janvier 2013 - 14:19
Lu 962 fois




1.Posté par noe2013 le 07/01/2013 16:43
C'est qui ces parents irresponsables qui déposent leurs enfants pour que les autres s'en occupent ?
Que font-ils de leur temps libre ? regarder la télé ? faire des rencontres galantes ? faire des recherches de partenaires ? se tourner les pouces ?
Des parents sans coeur ! sans amour ! qui abandonnent leurs rejetons !
Pauvre société à la française !

2.Posté par Ab974 le 07/01/2013 22:01
Il y en a peut être qui travaillent...

3.Posté par audrey le 08/01/2013 09:47
noé et toi tu passes ton temps libre a critiquer rode un zaffaire po ou fai!!il y a des parents qui bossent, moi meme etant enfant j'allais au centre aéré et je ne m'en suis jamais plainte, c mieux que de rester a la maison semmerder, au centre aéré on fai des rencontres, activités, sorties.... ce que tu devrait faire rester devant son ordi a critiquer lé pa bon po le cerveau quoique la votre lé deja endommagé!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales