Social

Rentrer à sa maison... par l'échelle

L'aide à la construction d'une rampe d'accès digne de ce nom c'est le combat d'Eliane Galmard. A bientôt 88 ans, la gramoune demande le concours du Conseil général pour pouvoir entrer, sans angoisse, dans sa case sous tôle dans les hauts de Saint-Paul.


Rentrer à sa maison... par l'échelle
 
C'est à 50 mètres de la case d'Eliane Galmard que son neveu, Joseph Etouaria, a posé une échelle en contrebas de la maison. Une échelle en guise de symbole puisque, provisoirement, l'accès à la maison est malgré tout possible par le passage sur le terrain d'un voisin. Mais la situation n'est pas tenable à long terme.

Entre la route qui serpente les virages du village de Bois-Rouge et le caniveau, une échelle donne ainsi accès à la cour de la vieille dame, située trois mètres plus haut.

"La mobilisation médiatique est notre dernier recours", lance Joseph Etouaria. Le neveu de la gramoune retrace l'historique d'une demande qui s'éternise. "La demande de droit de passage a été déposée en 2000 auprès des services d'urbanisme. En juin 2010, deux agents du CCAS étaient passés. Il nous ont dit que leur service pourrait participer à hauteur de 2.500 euros pour construire une rampe d'accès vers la maison et ainsi faciliter l'accès à la maison de ma tante", s'exclame Joseph Etouaria.

La gentillesse des voisins a ses limites

De son côté, le devis de l'entreprise pour ces mêmes travaux se chiffre à 5.500 euros. "Impossible à assumer pour une gramoune qui touche une allocation mensuelle de 400 euros", poursuit le neveu.

Eliane demande à ce que le Conseil général l'aide à avoir accès à sa case
Eliane demande à ce que le Conseil général l'aide à avoir accès à sa case
"Nous ne sommes ni la loi, ni la police, mais il s'agit pour l'association pour le développement de Saint-Paul d'apporter un début de solution administrative pour une dame qui a une retraite de rien du tout. Nous avons même envisagé de faire une quête mais nous préférons alerter les services compétents", affirme Dominique Romély, président d'association.

Et la situation est beaucoup plus critique qu'il y a quelques années, un terrain en friche qui sert encore de passage provisoire pourrait être construit dans quelques temps. "Quel voisin accepterait que l'on emprunte sa cour éternellement pour rentrer chez soi ? Il faut régulariser la situation", selon lui.

"Il y a deux mois, nous avons interpellé Pascaline Chéreau Némazine, adjointe municipale et récente conseillère générale. Je l'avais prévenu, sans réponse au bout d'un mois, je solliciterais les médias", conclut Joseph Etouaria. Eliane, peu bavarde et un brin défaitiste s'en remet à ses vieux jours : "Aide a moin avant la mort i vient trap' a moin", lance-t-elle dans un sourire appuyé.
Jeudi 9 Juin 2011 - 15:47
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1943 fois




1.Posté par Anti cons et connes le 09/06/2011 16:01
Pas super cet article !
On ne comprends pas ce qui a conduit à cette situation.
On ne comprends pas par où il y a une demande de droit de passage.
On ne comprend pas en quoi "La demande de droit de passage a été délivrée" (SIC). En général, on pose une demande, et une autorité délivre quelque chose ...
Un historique aurait été la bienvenue. Les lecteurs ne savent pas lire dans les entrailles de la morue séchée ...

2.Posté par sensible le 09/06/2011 18:25
madame bello dit a out elue pascaline d'aller voir nassimah po aide cette personne âgée svp!!!!!!!!!

3.Posté par sandra le 09/06/2011 19:16
voyez plutot la détresse de ces gens au lieu d'entrer dans les détails administratifs

4.Posté par Rachida Dada le 09/06/2011 20:26
Et si chaque voisin apportait sa contribution pour construire une rampe d'accès ou un escalier afin de désenclaver cette mamie? ça vous coûterait quoi? un peu d'huile de coude, la mairie pourrait vous fournir le ciment et vous pourriez faire un super pique-nique tous ensemble à la fin des travaux avec en prime la satisfaction d'avoir offert du bonheur près de chez vous. Apprenez à vous prendre en charge au lieu de compter sur l'état ou sur le conseil général.

5.Posté par cimendef le 10/06/2011 07:57
+ 1 pour le post de rachida dada : eh oui dans notre belle île tout le monde attend que la manne tombe du ciel ou plutôt des collectivités.

6.Posté par Lautent le 10/06/2011 06:06
Arrête di n importe quoi dada et mon impôt que mi paye i serve a quoi ? Faire des banquets

7.Posté par la case de l'oncle tom le 10/06/2011 12:35
les héritiers potentiels de la dame veulent faire payer un accès par la collectivité pour valoriser la case !
car ça dérange le voisin qu'elle passe par chez lui cette vénérable gramoune de 88 ans ?
si c'est pas une blague , quel empafé ce voisin !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales