Social

Renouvellement de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées

Vendredi s'est tenue au palais de la Source une assemblée plénière de la CDAPH destinée à élire le Président de la commission et de constituer les commissions en charge de l'examen des demandes de prestations des personnes handicapées.








La CDAPH a en effet une compétence très large: elle se prononce sur l'orientation de la personne handicapée, attribue certaines des aides destinées aux personnes handicapées, reconnait la qualité de travailleur handicapé... De ce fait, la CDAPH examine un grand nombre de dossiers: ses commissions territorialisées se réunissent environ une fois par semaine pour examiner à chaque fois environ 500 dossiers pour un total de 25 000 examinés à l'année.

En conséquence, si un certain retard a été pris dans leur examen, c'est en partie en raison du succès connu par cette instance, notamment en ce qui concerne l'information des handicapés sur leurs droits. Selon Nassimah Dindar, la CDAPH réunionnaise a d'ailleurs le budget le plus élevé parmi toutes ses consoeurs.

Les membres de la CDAPH étant désignés par un arrêté conjoint des services de l'Etat et de ceux du Département, le sous-préfet en charge de la cohésion sociale Richard-Daniel Boisson et la présidente du Conseil Général Nassimah Dindar ont assisté à la réélection, pour son troisième mandat, de Nathalie Faucher avant de s'éclipser tous deux lors de l'élection des membres des commissions.

La commission promettait en effet d'être agitée. Le Quotidien s'était fait l'écho de protestations de diverses associations envisageant le boycott de l'assemblée plénière en raison de leur étonnement concernant la liste des personnes et associations nommées à la Commission. Le journal évoquait même la possibilité d'une absence du sous-préfet Boisson.

C'est donc en l'absence de Nassimah Dindar et de Richard-Daniel Boisson qu'une jeune représentante de l'association des sourds de la Réunion a protesté contre l'absence de représentants des sourds parmi les titulaires. Elle estimait, sans mettre en doute la bonne volonté des personnes présentes, que seul un sourd pourrait comprendre et promouvoir les intérêts des sourds au sein de la commission.

Une fois les membres des commissions élus, le sous-préfet et la présidente du Département ont clos l'assemblée plénière en évoquant la synergie entre l'Etat, le Département et les associations et les résultats obtenus après avoir félicité les membres nouvellement élus des commissions.
Lundi 30 Août 2010 - 11:17
Samuel Bertil
Lu 1245 fois




1.Posté par Billou le 30/08/2010 17:32
Elle a raison la petite. Toujours les mêmes personnes qui sont dans ces commissions BCBG. Des cadres dans des associations qui gèrent des centres pour handicapés et qui ainsi se partagent le marché.
j'ai cru comprendre que d'autres commissions qui doivent nommer justement ceux qui sont élus ici ne se sont pas réuni depuis 2 ans.

Il y a comme un problème non ? les associations de handicapés ne sont pas sollicité non plus. la démocratie elle est où et tout ces pseudo représentants, ils représentent qui ?

Elle a raison la petite.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales