Société

Rencontres de la Jeunesse: 10 propositions d'actions en faveur des jeunes à la Réunion

Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, présidait les "Rencontres de la Jeunesse" ce vendredi 6 juin au Parc des expositions de Saint-Denis. Organisées par la préfecture et la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, ces rencontres répondent à la volonté exprimée dans le plan national "Priorité jeunesse", de passer d’une approche sectorielle et fragmentée des dispositifs en faveur des jeunes à une politique globale et cohérente de l’action publique, associant l’ensemble des acteurs, collectivités locales et associations. Elles permettent d’associer les jeunes aux politiques publiques conduites en leur faveur et de "faire avec la jeunesse" au lieu du "faire pour elle". Voici le bilan dressé par la Préfecture:


Rencontres de la Jeunesse: 10 propositions d'actions en faveur des jeunes à la Réunion
Plus de 250 jeunes représentant les principales associations engagées pour la jeunesse réunionnaise ont animé et participé activement à cette journée d’échanges et de travail organisée autour de trois thématiques :
·    L’ouverture au monde, la mobilité comme enrichissement ;
·    La remobilisation des jeunes au bord du chemin ;
·    L’engagement et la parole des jeunes.
 
Les services de l’État, le conseil régional, le conseil général et les acteurs publics et associatifs ont pu échanger avec les jeunes. L’implication des associations de jeunesse et d’éducation populaire a permis de relayer les attentes des jeunes, de faire valoir leur avis et de s’assurer de leur participation quelque soit leur situation, leur âge et leur lieu d’habitation.
 
Cette journée très dense a permis de créer un véritable dialogue intergénérationnel entre ces citoyens en devenir et les pouvoirs publics. Ces travaux seront portés à connaissance des institutions et de la ministre de la jeunesse représentée par Catherine Lapoix, adjointe au directeur de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative au ministère.
 
Les jeunes au cœur des débats
 
Au cours de cette journée, les jeunes ont pu faire entendre leur voix et exprimer leurs attentes.
 
La coordination et la cohérence des politiques conduites en leur faveur leur apparaît  comme un préalable indispensable à l’amélioration de leur situation. Ils n’ont pas besoin de savoir qui fait quoi mais de connaître ce qui est possible.
 
Ils souhaitent qu'on leur donne la chance de faire leur preuves. Cela doit être l’objectif des dispositifs publics. La continuité et le suivi des actions mises en œuvre est essentielle, les expérimentations sans lendemain sont démotivantes.
 
Les jeunes Réunionnais souhaitent s’exprimer et participer aux politiques publiques qui les concernent. Ils doivent être partenaires reconnus. Ils souhaitent que ces rencontres avec les acteurs des politiques publiques en faveur de la jeunesse puissent se tenir au moins une fois par an et demandent à s’organiser pour être force de proposition. Ils appellent de leur vœux la création d’un forum réunionnais de la jeunesse.
 
L’engagement de l’État et du conseil régional dans la création de l’agence réunionnaise de la jeunesse, structure de coordination des politiques publiques, a été salué par les participants. Les actions mises en œuvre en 2014 apporteront des réponses concrètes aux attentes de la jeunesse.
 
Les participants ont formulé 10 propositions concrètes qui ont été présentées au préfet. Elles feront l’objet d’une évaluation et d’une mise en œuvre par l’agence réunionnaise de la jeunesse.
 
Travaux préparatoires
 
Afin de créer un nouveau dialogue avec les jeunes et les représentants associatifs et institutionnels œuvrant dans le champ de la jeunesse, une trentaine d’entre eux avaient été associés à l’élaboration de des thématiques de ces rencontres au sein de trois ateliers organisés entre le mois d’avril et le mois de mai. Les jeunes venaient d’horizons très différents : jeunes en service civique ou de l’école de la 2ème chance, de l’UNEF, du CRIJ, des représentants du conseil régional des jeunes et du conseil général des jeunes, de l’Union de la Jeunesse Résistante Réunionnaise (UJ2R), des missions locales et de l’association prévention PEI.
 
10 propositions d'actions en faveur des jeunes à la Réunion
 
1.    Faire une journée de sensibilisation à la mobilité pour tous les jeunes
Objectif: Rendre plus accessible les dispositifs existants pour les jeunes, notamment en matière de mobilité.
Faisabilité : Mettre en place une journée annuelle d' information sur l'ensemble des dispositifs de mobilité intra et inter-régionale pour l' ensemble des jeunes. Elle pourrait également se tenir en milieu scolaire (maternelle, primaire, collège, lycée, université, CFA) mais également dans les missions locales ou encore le Centre régional information Jeunesse (CRIJ). Elle pourrait être l'occasion pour les jeunes ayant bénéficié de dispositifs de mobilité de rendre compte de leur parcours, de leurs expériences et des difficultés et opportunités rencontrées.
 
2.    Que tous les jeunes fassent l'expérience d'au moins une mobilité avant16 ans
Objectif: Favoriser l' initiation à la mobilité dès le plus jeune âge.
Faisabilité : Permettre à chaque jeune de bénéficier d'au moins un séjour découverte supérieur à 3 jours, à chaque étape de sa scolarité (primaire, collège, lycée, CFA). L'objectif étant de permettre à chacun de faire l'expérience d' une mobilité en groupe ou seul au niveau local, national mais également international. Accompagner les parents et les jeunes pour que la mobilité soit choisie.
 
3.    Impliquer et informer les parents
Objectif : Permettre / favoriser l'échange entre les parents et les jeunes, mais également des parents entre eux.
Faisabilité : Favoriser des rencontres conviviales entre les générations. Par exemple : mettre en place des fêtes de quartier, sur le modèle de la fête des voisins…
 
4.    Informer les professionnels qui travaillent avec les jeunes des dispositifs en leur faveur
Objectif : Permettre aux professionnels d'être informés des dispositifs existants pour mieux accompagner les jeunes.
Faisabilité : Permettre aux professionnels qui travaillent avec les jeunes de se former en continu sur les évolutions des dispositifs et des réalités de la jeunesse . ..
 
5.    Renforcer la présence de travailleurs sociaux dans la rue
Objectif : Repérer et aider les jeunes en difficulté.
Faisabilité : Accompagner, repérer, aider les jeunes à retrouver goût à la vie, leur place dans la société, une reconnaissance mais aussi le plaisir d'apprendre et de se sentir capables.
Ce travail pourrait se faire en s'appuyant sur des témoignages d'autres personnes ayant vécu des expériences proches qui pourraient assurer les rôles de parrainage ou de relais. 
 
6.    Mettre en place des espaces pour les jeunes
Objectif : Permettre / favoriser l'échange entre les jeunes.
Faisabilité : S’assurer que les jeunes de chaque quartier puissent avoir un espace dans lequel ils pourraient se retrouver entre eux, sans adulte.
 
7.    Mettre en lace des «débats de quartiers» sur l'ensemble de la Réunion
Objectif : Faire émerger les enjeux propres à chaque quartier pour permettre de libérer la parole des jeunes. Faire entendre la parole des jeunes
Faisabilité : Avec le soutien des associations implantées dans chaque quartier, mise en place de cafés/débats thématiques réguliers réunissant les jeunes des quartiers. Puis centralisation des débats par des jeunes représentants de quartiers (limité aux jeunes de moins de 30 ans, élus une fois pendant une période donnée (1 an), sans cumul de mandat). Ils pourraient se réunir dans un Forum Réunionnais de la jeunesse avec les autres associations de jeunes. Ce Forum Réunionnais de la jeunesse pourrait ainsi participer au Forum Français de la jeunesse qui existe depuis près de 2 ans en métropole.
 
8.    Faire que les associations fassent de la place aux jeunes
Objectif: Reconnaître les compétences des jeunes dans les associations en s’assurant qu’ils puissent occuper des fonctions de responsabilité.
Faisabilité : Faire que les jeunes soient davantage représentés aux postes de décisions et/ou au conseil d'administration des associations. Permettre aux jeunes de transférer leurs compétences aux adultes (parents, profs, professionnels de jeunesse) à travers par exemple la danse, le sport pour les seniors, ou encore l'initiation aux multimédias.
 
9.    Développer le lien entre les créateurs d'emploi et les jeunes
Objectif: Faciliter et désacraliser le lien entre les jeunes et le monde professionnel, l'entreprise.
Faisabilité : Permettre aux jeunes déjà insérés de parrainer des jeunes n'ayant pas encore eu d'expérience professionnelle au sein de l'entreprise dans laquelle ils travaillent. Rendre plus accessibles les informations concernant les offres d'emploi et de stage pour les jeunes.
 
10.    Valoriser les compétences acquises tout au long de la vie
Objectif : Améliorer l’estime de soi à travers la valorisation des compétences acquises dans et en dehors de l'école.
Faisabilité : Valoriser l'ensemble des compétences acquises dans et hors l'école (savoirs faire, savoirs être...) à travers un portefeuille de compétences. Faire connaître les portefeuilles et livrets de compétences aux jeunes, mais également aux parents, aux enseignants, aux associations et aux employeurs.
Mercredi 11 Juin 2014 - 14:59
Lu 893 fois




1.Posté par noe le 11/06/2014 16:04
La jeunesse est l'avenir des hommes et des femmes de bonne volonté !

2.Posté par bayoune le 12/06/2014 15:35
In bel baratin, in kasaz la blag pou donn azot bone konsianss. Plus de 50% de jeunes réunionnais sont au chômage. I fo arété motive lé zeun pou la déportasiyon. Il est légitime de vouloir travailler et vivre au pays. Tout ce baratinage, uniquement pour se donner bonne conscience et faire croire aux enfants réunionnais que leur avenir ne peut être que dans la mobilité-déportation. Les réunionnais ne doivent pas être considéré comme un peuple en transit sur sa terre, dans son pays. Les politiques veulent gagner du temps avant l'explosion...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales