Sport

Rencontre avec Vincent Dorival, athlète handisport de haut niveau


Rencontre avec Vincent Dorival, athlète handisport de haut niveau
Ce n'est pas tous les jours que la Réunion accueille des sportifs de haut niveau, et encore moins la base aérienne 181 de Sainte-Marie.

Pendant 15 jours, Vincent Dorival, recordman de France de lancer de disque handisport de sa catégorie, a effectué un stage d'acclimatation à la chaleur au sein de la base militaire. L'athlète, tétraplégique, prépare les championnats du monde handisport, qui se dérouleront à Lyon en juillet prochain. Ce matin, il a effectué une petite séance de muscu, afin de travailler l'élasticité de son corps, avant de faire du lancer de poids, son autre spécialité, sous la pluie battante. Ce n'est pas une petite farine qui va l'arrêter...

"J'ai eu de la chance..."

Agé de 35 ans, Vincent Dorival, n'a pas été épargné par les coups durs. Le 18 avril 2001, le jeune homme, alors pompier de Paris roule à moto, glisse sur une tâche d"huile et vient s'encastrer contre un véhicule en stationnement. Son coeur ne bât plus...

"Là chance que j'ai eu, c'est que mes collègues sont intervenus tout de suite et m'ont prodigué un massage cardiaque". Le jeune homme est entre la vie et la mort mais survit à huit arrêts cardiaques. Après deux ans d'hospitalisation, Vincent Dorival peut démarrer une nouvelle vie, mais son corps a bien changé. En dessous, de la poitrine, aucun muscle ne réagit.

Mais son handicap ne l'a "jamais affecté plus d'une journée". "Parfois, j'échangerais bien mon fauteuil contre des jambes mais je retiens le côté positif de cette aventure. J'ai beaucoup réfléchi, pris conscience de la fragilité de la vie. Cet accident m'a fait beaucoup changé", explique-t-il.

Les Jeux de Rio en ligne de mire

Le Vincent Dorival valide était sportif, celui en fauteuil l'est encore. Et de haut niveau puisqu'il prépare les championnat du monde, où il espère se qualifier dans les prochaines semaines.

Il y a deux ans et demi, il découvre le lancer de poids et de disque grâce à son coach, Mathieu Defosse, un grand gaillard plein d'énergie : "En deux ans, il a énormément progressé. Il est recordman de France de sa catégorie au disque (Son record est à 12 mètres, ndlr), et il a une prédisposition à prendre de la masse musculaire. Son objectif ultime est de participer aux Jeux Paralympiques à Rio. Un sportif a besoin de rêves et d'utopies. C'est un booster", souligne le coach.

Vincent Dorival n'a pas que le sport dans sa vie. Bien entouré - "j'ai de la chance, je ne rencontre que des gens passionnés", sourit-il - l'ancien militaire a créé une association, l'Ifrip (Institut de formation pour la reconversion et l'insertion professionnelle), destinée aux handicapés militaires. Le but est de préparer les personnes handicapées à une reconversion dans les grandes entreprises. "J'ai eu envie de créer une plateforme de sous-traitance pour les entreprises". L'association se met sur pied petit à petit. "On préfère faire les choses bien", souligne-t-il.

En attendant, son stage à la Réunion s'achève et Vincent Dorival s'apprête à rentrer en région parisienne. "Je n'ai pas eu le temps de voir grand chose de la Réunion", dit-il, presque désolé. "Mais on a beaucoup bossé", sourit-il.
Samedi 9 Mars 2013 - 16:31
Lu 2075 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales