Société

Rencontre avec Philippe Blard, contrebassiste à l'Orchestre de la Garde républicaine


Rencontre avec Philippe Blard, contrebassiste à l'Orchestre de la Garde républicaine
À l’occasion de la Sainte-Geneviève, sainte patronne des gendarmes, une cérémonie a été organisée ce mercredi 30 novembre 2016 à la Préfecture de La Réunion, en présence de l'orchestre à cordes de la Garde républicaine. Un orchestre dont fait partie un contrebassiste réunionnais, Philippe Blard, qui nous a accordé un peu de son temps…
 
L’Orchestre de la Garde républicaine, dont l’origine remonte à 1848, est composé de 120 musiciens professionnels issus des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et de Lyon. L’orchestre à cordes de la Garde républicaine fut lui créé le 23 juin 1947 sur la demande du président Vincent Auriol lui-même violoniste amateur.

L'orchestre à cordes est susceptible de se présenter dans des configurations à 24, 12 archets, ou en quatuor à cordes. Cet orchestre qui est une formation fondamentale à tout grand orchestre symphonique sera dès le début destiné essentiellement au service de l'Élysée. Cette fonction au sein du protocole de l'État est toujours inscrite à de nombreuses occasions officielles.

L’orchestre de la Garde républicaine est connu et reconnu dans le milieu musical grâce à son large répertoire et sa géométrie variable. Il est également sollicité en dehors du protocole habituel par des organisateurs de concerts civils tels que des festivals ou des salles de concerts.
 
Comme l’explique Philippe Blard, l’orchestre de la Garde républicaine a la particularité d’interpréter "tout le répertoire musical classique du XVII ème siècle jusqu’à nos jours".
 
Le prestige de cette formation l’a également attiré. "C’est l’envie d’aller plus haut et de croire à des valeurs plus grandes que La Réunion qui m’ont poussé à rejoindre l’orchestre", explique-t-il.
 
De plus, intégrer un grand orchestre "a toujours été un objectif" pour le Réunionnais, "toujours attaché" à son île et qui a trouvé en la contrebasse une "similitude" avec le roulèr réunionnais.
 
Aux jeunes musiciens réunionnais qui souhaiteraient envisager une carrière dans un orchestre symphonique , Philippe Blard leur conseille de ne rien lâcher et de continuer à croire en leur rêve. Avec une condition bien sûr : "travailler ses partitions matin, midi et soir. Larg' pas le corps !".

Mercredi 30 Novembre 2016 - 15:27
Lu 4939 fois




1.Posté par patrick le 30/11/2016 18:47
Assurément plus utile que ses collègues gendarmes qui sont sur le terrain à risquer leur vies pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Gabegie des deniers publics.

2.Posté par Mamyocline le 30/11/2016 19:55
Je pense personnellement qu'exercer ce talent au service de la République est aussi honorable qu'être sur le terrain !
BRAVO !

3.Posté par Question pas BETTTE le 30/11/2016 22:56
1.Posté par patrick le 30/11/2016 18:47

ou sa ou sorte ou nana marmaille ?

4.Posté par Fidol Castre le 01/12/2016 06:48
Je pense personnellement qu'exercer ce talent au service de la République est aussi honorable qu'être sur le terrain !
BRAVO !


Oui, c'est vrai. Par exemple, à Nice, le 14 juillet où il manquait manifestement de forces de sécurité, il aurait pu être utile. Adoucir l'agonie en musique. C'est beau.

Je pense même qu'il faut désarmer nos forces de sécurité. La violence ne résoudra rien du tout. Au lieu d'équiper les policiers municipaux de 9mm, on devrait leur donner un harmonica. Pour arrêter un braqueur de banques, ils jouent du Dylan. C'est merveilleux.

La République a toujours eu le sens des priorités. Je suis très admiratif.

5.Posté par sinsonido97435 le 01/12/2016 07:53
@Patrick post 1 : ta remarque doit être à l'image de ton personnage, frustré et donc envieux de ton prochain dans ta petite vie de tous les jours. Va consulter Wikipédia et tu verras le niveau qu'il faut atteindre pour faire partie de l' orchestre à cordes de la garde républicaine. C l'excellence française. On dit souvent que la musique adoucit les moeurs et si tout le monde en pratiquait, il y aurait moins de violence et d'insécurité dans notre société. Pour faire le buzz, il faut avoir du talent et toi tu n'en as pas. Bien musicalement tienne.

6.Posté par Philippe le 01/12/2016 10:14 (depuis mobile)
Je suis d''accord avec Mamyocline, la musique est indispensable à la vie, et l''orchestre est un excellent ambassadeur de la France à travers le monde.

7.Posté par cilaos le 01/12/2016 13:35
Tellement fière de réunionnais qui de part leur passion font connaitre la Réunion. Bravo Philippe !!

8.Posté par Question pas BETTTE le 01/12/2016 16:46
@ 5.Posté par sinsonido97435 le 01/12/2016 07:53

Hi hi hi hi......pour le GRATEL du post 1

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales