Culture

Rencontre avec Mohamed Aïssaoui, président du jury du "Roman Métis"

A l'occasion du Grand Prix du "Roman Métis", organisé par la ville de Saint-Denis et qui sera remis demain en présence des membres du jury, dont Patrick Poivre d'Arvor et Tahar Ben Jelloun, le président du jury, Mohammed Aïssaoui, est arrivé ce matin dans notre île. L'occasion pour lui de parler de la création de ce Grand Prix.


Rencontre avec Mohamed Aïssaoui, président du jury du "Roman Métis"

Ce matin, Mohammed Aïssaoui est arrivé dans notre île. Président du jury du Grand Prix du "Roman Métis", ce journaliste et critique littéraire au Figaro a obtenu le prix Renaudot essai, le prix RFO et le prix du roman historique de la ville de Blois pour son livre "L'affaire de l'esclave Furcy" qui traite du plus long procès jamais intenté par un esclave à son maître, 30 ans avant l'abolition de l'esclavage en 1848. Mohammed Aïssaoui a tenu à parler de la création de cette première édition du Grand Prix du "Roman Métiss"

Mettre en place un lien littéraire

"J'étais venu en décembre 2009 pour faire des recherches sur mon livre (ndlr : l'affaire de l'esclave Furcy) et une idée m'a traversé l'esprit au détour d'une conversation, celle de créer un prix littéraire à la Réunion, explique Mohammed Aïssaoui, c'était l'occasion de mettre en place un lien littéraire entre l'océan Indien et la métropole".

Le lauréat du prix Renaudot essai explique que la Mairie de Saint-Denis a "tout de suite soutenu le projet en investissant son énergie et en finançant ce Grand Prix". Pour Mohammed Aïssaoui, il s'agit de faire émerger une littérature métissée, "ce prix littéraire a tout de suite convaincu les maisons d'éditions en métropole. Je n'ai eu aucun mal à convaincre les futurs membres du jury, dont Tahar Ben Jelloun, Patrick Poivre d'Arvor (…), résultats tous les éditeurs ont voulu participer à ce prix".

Mohammed Aïssaoui se dit très "heureux" d'être à la Réunion et d'avoir réussi à monter ce Grand Prix. "A la vue de la sélection, effectuée très sérieusement par les membres du jury, nous ne pourrons avoir qu'un très beau lauréat".

Déjà un rendez-vous annuel

Chamsiddine Benali, secrétaire général du jury et directeur du développement culturel de la Ville de Saint-Denis, souligne que la mise en place de ce prix littéraire a demandé "beaucoup de travail et Mohammed Aïssaoui a contribué à ce que le Prix Métis soit ce qu'il est aujourd'hui, déjà reconnu". L'annonce est faite, le Grand Prix du Roman Métis sera d'ores et déjà un rendez-vous annuel.

Les membres du jury ont déjà fait leur choix sur le lauréat du Grand Prix et sur la mention spéciale qui seront attribués mardi 14 décembre, à 17h45 à l'Hôtel de ville de Saint-Denis (l'entrée est ouverte au public).

Qui sera le lauréat entre Joëlle Ecormier, Alain Gordon-Gentil, Johary Ravaloson, Maryse Condé, Wilfried N'Sondé ou Fouad Laroui ? Réponse demain soir.
Lundi 13 Décembre 2010 - 13:29
Julien Delarue
Lu 2225 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales