Politique

Rencontre avec Manuel Valls: "Je pense que nous avons été entendus"

Les cinq députés socialistes de La Réunion, Jean-Claude Fruteau, Jean Jacques Vlody, Ericka Bareigts, Patrick Lebreton et Monique Orphé ont rencontré le Premier ministre Manuel Valls hier en présence de la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. Entre autres, Monique Orphé a évoqué la situation bien particulière de La Réunion et ses inégalité sociales, face à un Premier ministre "très réceptif".


Rencontre avec Manuel Valls:  "Je pense que nous avons été entendus"
"La Réunion est le département français le plus inégalitaire, annonce Monique Orphé, députée de l'île, après sa rencontre avec le Premier ministre Manuel Valls hier à Paris. Nous avons deux blocs: ceux qui vivent bien, ceux qui gagnent le Smic, puis les 42% qui sont en dessous du seuil de pauvreté". Selon elle, La Réunion a des taux de chômage et de pauvreté exceptionnels à cause d'un retard de développement de 25 ans par rapport à la métropole. "Il est donc nécessaire d'avoir un traitement et des solutions adaptées à La Réunion et non identiques à ceux de l'Hexagone".

La députée a donc présenté sa position quant au Pacte de responsabilité, comme l'ont fait ses collègues, qui sera examiné par l'Assemblée nationale dans les prochaines semaines. "Ce pacte sera décliné en pacte de compétitivité à La Réunion, ce qui est une bonne chose, mais il faut néanmoins rester vigilants quant aux contreparties du CICE et du pacte de solidarité sans oublier que nous avons un réel besoin de faire reculer le chômage".

Quant aux contrats aidés non-utilisés par nos élus locaux, Monique Orphé a expliqué que le problème du "résiduel" en était la cause principale. "Une grande partie du salaire attribué à un contrat aidé est fournie par l'Etat et l'autre partie par l'entreprise... c'est cette autre partie qui n'incite pas les employeurs à embaucher. Pourquoi ne pas utiliser le RSA à ces fins? L'utiliser pour payer la somme résiduelle, comme l'a proposé Gilbert Annette, plutôt que de le donner directement au chercheur d'emploi". Selon la député, les contrats aidés seraient ainsi plus avantageux pour tous et l'image de La Réunion, souvent qualifiée "d'assistée", serait brisée.

La situation des policiers ultramarins, les quotas sucriers et le logement, "dont la réglementation métropolitaine est trop contraignante pour un pays tropical", ont aussi été évoqués. "Je suis sortie satisfaite de notre entretien et je pense que nous avons été entendus", termine-t-elle.
Mercredi 21 Mai 2014 - 10:06
SH
Lu 688 fois




1.Posté par Christina Cordulllla le 21/05/2014 11:17
Vous avez oublié de citer : ceux qui font les boutiques parisiennes chaque semaine !!!

Sinon ? Quelles sont les tendances ? La jupe ? le brushing gominé ? Heuuu on se renseigne hein ? Ici on a 10 000 chaussures, les vieilles frusques dans bazar et le pot 1kg500 de gomina chez bazar chinois à 1€99 cts....

2.Posté par une gramoune curieuse le 21/05/2014 13:18
Pourquoi les 5 élu-e-s Réunionnais ne demandent-ils pas au premier Ministre d'exiger que TOUS les demandeurs d'emploi qui ne sont pas en stage et qui perçoivent le RSA pour rester chez eux à ne rien faire ou pour travailler au noir, ne fassent pas OBLIGATOIREMENT une vingtaine d' heures de Travail d' Intérêt Général par semaine dans leur commune de résidence qui pourraient être consacrées à des travaux de nettoyage ou d'embellissement de la commune ou bien à des heures d'encadrement sortie scolaire ou extra scolaire ou de soutien pour nos enfants qui en ont grand besoin ???

3.Posté par La redactrice le 21/05/2014 15:18
Bonjour,

Les somnanbules font leur grand retour !

4.Posté par Dipadutout le 21/05/2014 15:27
Bien entendu, si ça avait été un ministre non-PS alors vous n'auriez automatiquement pas été entendu !

5.Posté par Laurent le 21/05/2014 17:02 (depuis mobile)
Je comprends mieux pourquoi nous sommes dans la m.. Nous avons des députes qui ne savent même pas compter jusqu'à 3 : Nous avons deux blocs: ceux qui vivent bien, ceux qui gagnent le Smic, puis les 42% qui sont en dessous du seuil de pauvreté ;((((

6.Posté par la monik..bis le 04/06/2014 00:54 (depuis mobile)
Honte! Une députée qui dis "on as 2 blocs..."mais en cite 3.. oupss... problème
Revoyez votre copie Madame...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales