Politique

Rencontre avec Dominique Sorain, un préfet "très heureux" de revenir à La Réunion

Le nouveau préfet de La Réunion, Dominique Sorain, a rencontré la presse ce mardi après-midi, après avoir officiellement pris ses fonctions. Interrogé sur les dossiers du département, il a dit "ne pas prétendre connaître La Réunion" mais a montré une connaissance étendue des enjeux de l'île.


Rencontre avec Dominique Sorain, un préfet "très heureux" de revenir à La Réunion
Originaire de Bordeaux, Dominique Sorain nous vient de l'Eure où il a été préfet pendant ces deux dernières années. Le nouveau préfet de La Réunion, père de deux enfants, âgé de 59 ans, a pris ses fonctions ce mardi avant d'échanger avec la presse. Après s'être présenté, il a évoqué plusieurs sujets.

"Sans classer les dossiers par importance", l'emploi est une des priorités du préfet l'a t-il martelé. "Il y a des mesures spécifiques, comme des exonérations de charges, pour développer l'activité économique à La Réunion et c'est avec un travail en réseau, à savoir avec les élus, les acteurs économiques et l’État, que l'on y parviendra".

Il évoque les contrats aidés et la Garantie Jeune pour la jeunesse réunionnaise et les accompagnements pour les entreprises (le CICE, entre autres).

Dominique Sorain revient également sur les annonces de François Hollande à propos de la filière canne: "La fin des anciens moyens d'aides laisse place à de nouveaux et il faudra par la suite se concentrer sur une meilleure structuration et des idées de développement", esquisse le nouveau préfet.

Ne pouvant évidemment pas échapper au dossier requin, il explique que "l'arrêté est le meilleur moyen car il a déjà donné des résultats et permet l'expérimentation, notamment en terme de surveillance". Il fait allusion à son travail avec les loups dans les Vosges, où il a été préfet de 2009 à 2011: "La différence significative c'est qu'ici on parle de vies humaines qui sont à risque".

Mais ce qui lui tient particulièrement à cœur, c'est la sécurité routière, avoue-t-il. "Ce sont des vies perdues et gâchées à cause d'une conduite inappropriée. L'alcool a encore été la cause d'un accident le weekend dernier". "Vous allez sûrement me croiser au bord de la route", plaisante-t-il.

Une semaine de rencontres

Afin de rencontrer tous ceux avec qui il sera amené à travailler, le préfet annonce une semaine chargée. La réforme des rythmes scolaires sera abordée avec le recteur, Thierry Terret, demain, et la journée de jeudi sera dédiée aux élus et aux acteurs économiques de l'île. "Je suis ouvert à tous et je veux apprendre à connaître ceux avec qui je vais travailler car on ne peut rien faire seul".

Grand amateur de la mer

Dominique Sorain a débuté sa carrière au ministère des Finances en 1978 avant d'intégrer l’École d'administration des affaires maritimes en 1981. Il est ensuite devenu adjoint du directeur départemental des affaires maritimes pour l'Hérault et le Gard avant de travailler au Secrétariat d’État à la mer.

C'est après 16 ans au ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche qu'il est devenu préfet des Vosges en 2009.

"J'ai eu l'occasion de venir une première fois à La Réunion lorsque j'étais étudiant à l’École d'administration des affaires maritimes, raconte-t-il, mais je n'avais jamais eu l'occasion d'être en poste ici. Je suis très heureux".

Il compte profiter de la mer, tout en respectant l'arrêté préfectoral bien évidemment, et découvrir la randonnée en famille.




Mardi 2 Septembre 2014 - 18:56
SH
Lu 3828 fois




1.Posté par noe le 02/09/2014 21:54
Je lui souhaite d'être souvent sur le terrain , à l'écoute des maires , des élus divers , des gens simples ...
La Réunion le verra à l'œuvre ....
Il semble bien connaître son "métier" !

2.Posté par tonton le 02/09/2014 22:56
aiii aiii aiiieeeiiieeh,
le discour "habituelle".

Monsieu Soran, avant de vous balader avec les élus, les patrons, etc. allez voir le peuple (=> c'est que Monsieur le Président evite aussi).

Eu, ils n'ont qu'un probleme: se faire les poches. Si c'est justifié (pour payer toutes leurs charges) ou injustifié.

J'ai entendu aussi, que vous êtes déjà "dans la matiere requin" aussi. Bienvenu, il en a plein.
Dites, il y a un truc que je n'ai pas compris: APRES le départ de l'ancien préfét (le plombeur du tourisme, j'ai déjà oublié son nom - ou plutot fait un croix dessus) - et votre arrivée aujourd'hui - il a eu un prolongation préféctorale de l'interdiction des activités nautiques sur lile de 6 mois.

Expliquez moi, svp, comment il est possible qu'un arrêté préféctoral est emis, sans préfét ?

Je ne l'ai pas compris. Les MEN IN BLACK, des EXTRA-ERRESTRES, ou des CROMAGNONS qui aurions pris cet initiative ?
Alors vous (et l'ancien préfét) êtes vous des hommes de paille? Les guignols qu'on mets à la télé pour expliquer ce que les tireurs des ficelles derriere vous ont décidés ?

Alors, je vous souhaite bonne vacances ! Une belle surrémunération (oui, j'ai oublié c'est probleme - mais votre Mao François aussi)
- tapper vous aussi une belle prime d'une année sup. de rétraite - bienvenu sous les cocotiers, vive la République !

3.Posté par La vox populi.com le 03/09/2014 10:31
En espérant qu'il ne coopte pas son ex-secrétaire général qui a laissé des souvenirs malheureux à la Reunion......

4.Posté par austrodoudou le 03/09/2014 16:28
A tous les posts
et à par critiquer et faire des procès d'intention qu'est ce que vous savez faire ici

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales