Société

Remplacement de Sudel Fuma: Une pétition "contre le localisme" et "pour le recrutement au mérite"


L'affaire avait fait grand bruit. En mai dernier, une candidate nantaise avait été nommée à l'université de la Réunion pour remplacer le professeur Sudel Fuma, disparu en juillet 2014. Si la délibération du conseil d'administration avait validé l’élection de la candidate à une large majorité, cette nomination avait provoqué une levée de boucliers de la part des de quelques associations, notamment du CREFOM (Conseil représentatif des Français de l’outre-mer). Saisi en référé, le tribunal administratif avait alors suspendu, en juillet 2016, la nomination de la Nantaise. 

Estimant que le "mérite doit primer sur l’origine", des professeurs et des membres du comité de sélection ont lancé une pétition en ligne, sur Change.org  "contre le localisme". Elle s’adresse à la ministre de l’Éducation Najat Vallaud Belkacem, au président de la République François Hollande, ainsi qu’au président de l’Université de La Réunion Frédéric Miranville et au recteur de La Réunion Vellayoudom Marimoutou.

"On aurait du mal à trouver, dans l’histoire de l’université et de la fonction publique, une telle dénonciation, publique et mensongère, d'un candidat à un concours de recrutement", s'indignent les pétitionnaires, qui rappellent par ailleurs que le recteur et le ministère avaient reconnu la régularité de la procédure. 

"Défenseurs de l'enfermement"

"L'ingérence d’associations, de réseaux sociaux et de groupes de pression dans les affaires universitaires et leurs prétentions à substituer des considérations locales et l’origine des candidats aux critères scientifiques et au mérite sont inadmissibles. Que des universitaires s'associent à ces manœuvres est encore plus choquant", se scandalisent-ils encore, les qualifiant de "défenseurs de l'enfermement"

Pour eux, "cette triste affaire montre qu’il est urgent d'éloigner certaines décisions des clans et des groupes de pression". Ainsi, plus largement, la pétition demande une réforme de la procédure de recrutement des universitaires, afin de mettre un terme à une procédure qui engendre "abus et injustices". Une nouvelle manière de procéder est proposée : les universités définiraient les profils scientifiques, évalueraient et retiendraient quatre ou cinq candidats, et confieraient le classement final au Conseil National des Universités.

"Tous les problèmes ne seraient certes pas réglés, mais cette solution serait ô combien préférable aux comédies douteuses dont tant d'universitaires ont été les acteurs honteux ou les spectateurs impuissants", concluent-ils.

Au moment où nous écrivons ces lignes, la pétition comptabilise 248 soutiens sur les 500 qu'elle cherche à atteindre. 
Vendredi 7 Octobre 2016 - 10:02
Lu 3833 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

61.Posté par Eva le 11/10/2016 18:58
Heureusement qu'il y a des personnes comme "Richemain, Saint-André, La vérité vraie..." pour apporter des contre vérités aux inepties et propos racistes tenus entre autres par le ''pierre bacon''.
Il doit avoir de sérieux problèmes d'égo et psy pour s'adonner à une diatribe hargneuse et méprisante contre tous ceux qui ne sont pas de son avis.
Pauvre gars ! Allez y, répondez moi en commentaires haineux et bas ...
Je suis fière d'être réunionnaise ! Je n'en dirais pas plus.

60.Posté par Richeman Singamy le 10/10/2016 14:17
Testelin (post 59), inutile de lancer votre pétition (ou lancez-là après tout, c'est vous que ça regarde).
Richeman est mon prénom, Singamy est mon nom, je n'ai pas d'autre identité.... désolé. J'ai même une page Facebook, qu vous pourrez consulter, si vous le souhaitez...en voici l'adresse :
https://www.facebook.com/public/Richeman-Singamy
Vous n'y trouverez pas grand chose car je n'y suis pas très souvent. J'habite à Saint-André. Mes activités me permettent d'assister aux colloques car je suis passionné d'histoire de l'esclavage. Quant je lis dans Ouest-France que Mme Chaillou se permet de dire que l'intitulé du poste "c'est sa thèse", ça me fait franchement rigoler. Lisez, avant de raconter des inepties. J'ai pris fait et cause pour la défense des droits des Réunionnais et contre le retour (ou le maintien) du colonialisme. Sur cette affaire, encore une fois : si le recrutement avait été fait à la loyale, ça n'eut posé aucun problème. Or de GRaves dysfonctionnements ont été commis, avec des complicités locales et nationales. Il y en a au Havre, qui ne doivent être dans leur assiette. Il m'est insupportable de laisser passer les absurdités que je lis de vous et d'autres d'ailleurs, sur le sujet qui nous préoccupe : le respect, la transparence, l'hônnêté. Voilà, vous savez tout. Ce qui me motive, c'est justement que j'irrite les gens comme vous. Plus vous gesticulerez, plus je vous irriterais. Mais je ne sais pas ce qui vous irrite le plus : ma connaissance du dossier ? le fait que j'appuie là ou cela vous fait le plus mal ou le fait que dispose encore de réserves d'informations ?
Au post 58 : Non, je n'ai pas la prétention d'être l'intelligence réunionnaise et par conséquent, je ne peux en être la fin. Et à part des individus de votre espèce, je n'ai pas l'impression d'être la honte de mes compatriotes, bien au contraire !

59.Posté par Testelin le 10/10/2016 11:16
POST 56
Je lance une pétition pour que l'on dévoile la vraie identité de RICHEMAN SINGAMY et qu'il arrête de sévir sur tous les forum! ah ah!
Voyons, donc la nantaise écrit toujours la même chose hein? Des morceaux de sa thèse (Au passage, beaucoup d'entre-vous le font pour vulgariser leur travail, ça marche on dirait). C'est marrant, mais moi j'ai lu deux articles coup sur coup: un sur les circulations coloniales, l'autre sur les processus de transmission dans les familles de migrants, et j'ai vu sur le net un article à paraître dans un ouvrage collectif qui n'est pas non plus sur les engagés africains.
Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage!
Et puis, elle est jeune...elle a le temps de produire et de lancer des recherches!
Bref,
SABOTAGE du colloque? une évidence! Vous vous y attelez sans relâche depuis des mois!
Une très bonne publicité pour elle car le programme circule partout! Et oui, vous n'y serez pas! Par orgueil ou médiocrité. Pourtant, il me semblait que votre unique objectif à tous, c'était la connaissance???
Et rassurez-vous, le colloque se tiendra sans vous...avec en revanche des chercheurs du monde entier, pas croulants du tout!
Cessez la théorie du complot qui vous déshonore...
Un comité de sélection complice, une CNU entière complice, un CA complice, un Président d'Université complice, des universitaires de renom complice, des Nantais complices, le Recteur complice, le ministère complice, 700 signataires de la pétition complice....C'est beaucoup non? Surtout pour une jeune femme que vous décrivez comme médiocre? Aurait-elle à ce point de l'influence?

58.Posté par Rapemoisitupeux! le 10/10/2016 11:04
La fin de l'intelligence réunionnaise: Richeman Singamy assurément. Vous faites honte aux réunionnais. Et vous peinez de plus en plus à vous cacher derrière ce pseudo ridicule. Merci pour la distraction.

57.Posté par Beurre paysan breton le 10/10/2016 10:44 (depuis mobile)
Quel homme !

Sûr que vous faites beaucoup d''effort beaucoup beaucoup d''effort, cela encrassé les yeux. ..
Vous semblez être bien renseigné sur les basses oeuvres, alors bonne campagne.

56.Posté par Richeman Singamy le 10/10/2016 08:33
au post 52 : pas de chercheur réunionnais à ce colloque ? Regardez le calendrier, regardez qui organise et en définitive, pas de Réunionnais : coïncidence ? Non : SABOTAGE !
Nous connaissons parfaitement les travaux de cette dame (en fait, pour être parfaitement exact : sa thèse, déclinée sous plusieurs articles, ainsi que je l'ai dit quelques posts plus bas : la même chose, sous des titres différents. Seuls les vieux croulants ou ceux qui ne lisent pas s'y sont laissés prendre où continuent à tenter de nous persuader qu'il s'agit d'un oiseau rare. Je n'appelle pas cela de la recherche. La recherche défriche, innove, compare, recontextualise, nuance ou prend de la distance. Dans les travaux que vous mentionnez, je n'ai jamais lu tout tout ou partie de ce que je viens d'énumérer. Elle ne ressasse ou ne rabâche pas.
en tous cas, je vois que le sujet irrite, certains n'en dorment pas ! hahaha ! Bientôt, très bientôt, de nouvelles révélations.

au Post 34 : Le TA, pour le moment aucune nouvelle. il doit statuer sur le fond, nous attendons. sur le plan administratif : pas de recrutement pour l'instant car le jugement en référé le suspend. Du point de vue de l'Université, le fusil ne change pas d'épaule, l'obstination règne : le président n'est pas le même, mais l'intention de nuire demeure. du côté du rectorat, cela ne changera pas non plus, il y a des connivences entre l'université et le rectorat, entre le rectorat et Nantes et entre Nantes et l'Université. C'est du TRIANGULAIRE, quoi !

au post 41 : vous savez très bien que l'avancée, dans l'Education Nationale, est rarement le fait du mérite : c'est le résultat de copinages, de syndicalisme etc. Soit vous avez les yeux bouchés, soit vous êtes de mauvaise foi ! M. Jauze est très actif dans le domaine de la Recherche, il ne donne pas dans l’Esbroufe ou le paraître comme c'est le cas du côté de la façade atlantique.

55.Posté par Pierre Balcon le 09/10/2016 19:50
à post 54
Votre modestie à vous est sans doute à peu près à la hauteur de vos propos et ne vous demande donc pas beaucoup d’effort .
Fatigué du cerveau, jouer les prolongations du débat n’est manifestement pas fait pour vous .
Vous préférez la guerre sale du sniper camouflé derrière un pseudo.
Mercenaire de la pensée , vous venez probablement d’arrières boutiques électorales où l‘on mobilise , à vil prix, les énergies les plus basses, les plus refoulées .
On devine quelle genre de cause vous servez.
Je vous laisse à votre petit commerce

54.Posté par beurre paysan breton le 09/10/2016 08:25
Mr modeste prolonge rebondit!

Quel homme!

C'est peut-être juste ça qui a fait fuir !

53.Posté par Pierre Balcon le 09/10/2016 07:05
En prolongement de l'intervention de post 52
Je suis moi même d'origine bretonne- nantaise et j'avais suivi une initiative remarquable prise par la ville de Nantes au début des années 1990: "les Anneaux de la mémoire ". Son action perdure
L'association créée à cet effet avait délégué dans tous les DOM (et en AOF) un coordinateur.
Antillais lui même et élu socialiste de la Ville de Saint Herblain près de Nantes , il était venu à La Réunion . Le connaissant de longue date , j'avais essayé de le mettre en rapport avec quelques responsables locaux ( politiques et universitaires ) .
En vain ! Ca n'intéressait personne ici!!
Seul Sudel Fuma , qui débutait alors en politique et en histoire , avait accepté un contact qui n'avait d'ailleurs pas eu de suite non plus .
Mon ami était réparti perplexe.. et moi aussi .
C’était pourtant l’histoire de la ville de Nantes et de celles de la façade atlantique et les errements de la mémoire de cette histoire d'autre part qui étaient à l’origine de la création de cette association. Souhaitant voir rompre avec le déni du passé, les fondateurs des Anneaux voulaient amener la population française et en premier lieu celle des régions impactées par cette histoire sinistre là , à affronter leur histoire, persuadés qu'à Nantes comme ailleurs, « La mémoire est la santé du monde » .
On nous avait rétorqué que les villes de Bordeaux Nantes et La Rochelle étaient plutôt tournées vers l'Amérique . Argument ridicule évidement .
Il faut en finir avec cette culture mortelle de l'enfermement.
Qui a intérêt en effet à ce que ça dure ???

52.Posté par Rapemoisitupeux! le 08/10/2016 22:36
Je vous invite à venir lire prestement le texte juste et intelligent de Nelson NAVIN : « Qui veut la peau de la nantaise ». La plupart des commentaires sont vomitifs… Mais grâce à son verbe, les « Héxagonaux » (puisqu’il faut dire comme cela désormais, selon le CREFOM) sont convaincus que l’intelligence réunionnaise est loin d’être morte. Elle est même brillante, pleine d’espoir et fait honneur au nom qui définit ce coin de paradis austral : La Réunion. Elle peine toutefois à s’exprimer dans ce brouhaha de médiocrité, ces insultes sexistes qui en disent long sur la mentalité de ceux qui les profèrent, ce déluge d’idées reçues basée sur le communautarisme le plus vil: « « diviser pour mieux régner et se goinfrer », telle devrait être la devise de ceux qui cherchent à abattre la nantaise. Au nom de quoi ? Sinon pour des intérêts personnels non-avoués, en échange d’une promesse ou d’un poste à responsabilité ? Pour occuper un poste politique convoité, avoir du pouvoir, avoir LE pouvoir de décider pour les autres.
Connaissent-ils seulement le contenu des travaux de cette femme ? Ont-ils seulement lu un seul des nombreux articles qu’elle a écrit ? J’en doute… Les 20 et 21 octobre, elle organise « dans la ville négrière » de Nantes un colloque sur l’engagisme où seront présents des ultras marins des Antilles, de Guyane, des chercheurs de Maurice, une ambassadrice indienne, d’éminents spécialistes du monde entier qui seront là pour PARTAGER le SAVOIR. Hélas, pas de chercheurs de l’Université réunionnaise, pas de grands professeurs connus et reconnus, internationalement… à St Benoit !!!…
C’est dommage… La consanguinité intellectuelle se marie difficilement à l’échange serein, la preuve…

51.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 20:48
Complément à post 47
Je verse comme la moyenne des français moyen 50 % de mes revenus en impôts directs ou indirects et en charges sociales ( ce que l'on appelle les prélèvements obligatoires dans les pays civilisés ).
C'est pas mal comme aide à vos relégués vous ne trouvez pas ?
Et vous vous payez combien d'impôts . Et du côté des dons , à part celui de votre personne , vous en êtes où ?

50.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 20:44
Je ne vous donnerais pas de leçons je m'y épuiserais .
C'est toute votre scolarité qu'il faudrait reprendre .
Votre discours est complètement délirant ..
- qu'est ce que vous entendez par "pensée mortifère " et de quelle mort parlez vous ; à quelle autre pensée vivifiante , qui ne soit pas la vôtre , l'opposez vous ,
- qu'est ce que vous entendez par relégués ; relégués de quel territoire paradisiaque pour aller vers quel autre enfer ?
- qu'est ce que vous entendez par départementalisation et à quel autre statut le référez vous? -- préfériez vous le statut de colonie ou d'ile vierge ?
- qu'est ce qu'un débat avec vous pourrait bien produire ?
- qu'est ce qu'un kartier , et à quel autre lieu le comparez vous ? L'endroit où j'habite n'est il pas aussi un quartier ?
- qu'est ce qu'un renversement de perspective et qu'en attendez vous ? Voulez vous réécrire l'histoire et selon quelles références . Préféreriez vous aujourd'hui vivre à Mada , au Mozambique au Zimbabwé ou au Malawi? Allez y faire un tour avant de répondre
- qu'est ce qu'une lente agonie ?
- que sont vos relents de soumission et à qui ou à quoi exactement vous sentez vous injustement soumis , en dehors de la TV , du téléphone , d'internet , de Veolia , de Renault , de la sécurité sociale , du CHU , de l'école , des bus , de la route du littoral , de Score , bref de la vie peinard du français moyen etc.. ?
- qu'est ce la doxa et l'impérialisme ?
- vous sentez vous citoyens de la France et êtes vous réfractaire aux allocations ou peut être même aux salaires que ce beau pays vous verse ?
-en quoi la France est elle impérialiste et à qui a t elle bien pu confisquer les Iles Eparses ? Le voisinage constitue t il à vos yeux un titre de propriété ? Et si oui êtes vous favorable à ce que l'Italie reprenne possession de la Tunisie qui est juste en face ou que l'Espagne reprenne pieds au Maroc .
Les Egyptiens devraient ils ré-annexer l'Arabie Saoudite et les Turcs la Grèce . Les Indiens de l'Amazonie devraient ils chasser les Brésiliens et les peuples Caraibes devraient ils virer les Guadeloupéens et les Martiniquais ?
- le vote des Mahorais a t il à vos yeux quelque valeur ?

49.Posté par JORI le 08/10/2016 19:57 (depuis mobile)
44. Pierre balcon. Au moins vous vous ne vous prenez pas pour de la merde. Avec de telles vérités que sont les vôtres, qu'attendez vous pour être candidat ?.

48.Posté par Mithra le 08/10/2016 18:48
À Pierre Balcon, en bon donneur de leçon d'analyse, je trouve que vous vous engluez dans une pensée mortifère . Quelle aide apportez vous pour les relégués de la départementalisation? Je veux bien ouvrir un débat avec vous dans les kartiers qui n'attendent qu'un renversement de perspective face à leur lente agonie amplifie .
Nous vivons tous une permanence de ces relents de soumission à la doxa impérialiste d'une France conquérante ( Présence militaire française dans le canal de Mozambique...Mayotte, îles éparses confisquées ).
Rdv le vendredi 5 novembre à St Denis ou une conférence sur l'emploi local est annoncée.

47.Posté par Syndicaliste ne rime pas avec universitaire le 08/10/2016 18:24
Il faut lire certains messages pour comprendre l'esprit dans lequel se trouvent certains universitaires. Penser et écrire n'importe quoi (contre le tribunal administratif, contre de nombreux réunionnais), c'est une nouvelle spécialité que le conseil national des universités devrait évaluer.
Voilà par exemple ce qu'écrit un syndicaliste très proche du pouvoir à l'Université de la Réunion :
DEBUT DE CITATION
Apparemment tu n'as pas suivi que sa nomination MCF a été suspendue début juillet par le TA en référé de manière inadmissible!
Elle devait être parmi nous à la rentrée de septembre sur le poste libéré par le Pr Sudel Fuma mais de nombreux réunionnais s'y sont opposés prétextant qu'elle n'était pas réunionnaise. Certains membres du département d'histoire ont, quant à eux, boycoté le comité de sélection dont ils faisaient partis. La validité du concours a été attaquée en TA. Il va falloir maintenant attendre le jugement sur le fond... dans un an, .. 2 ans (?)!
J'espère que nous pourrons effectivement souhaiter la bienvenue à cette collègue brillante prochainement.
FIN DE CITATION

46.Posté par Zantak le 08/10/2016 18:02
Ces magouilles orchestrées au nom d'une inquiétante préférence régionale ne sont pas seulement le fait de quelques créoles désireux d'obtenir un poste. Derrière eux, il y nombre de "zoreils" installés à la fac et qui ne brillent pas par leurs productions intellectuelles. Par quelles magouilles, par quels réseaux sont-ils là? Voilà un étrange mystère. Du sang neuf venu de l'extérieur mettrait à nu leur médiocre niveau. C'est très vrai en histoire, géo. Ne parlons pas des sciences de l'éducation! Sans doute que de pérorer à la TV lors des élections tient-il lieu de c.v.?

45.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 14:00
à post 43

Il fut un temps où je m'occupais de la lutte contre les drogues et toxicomanies .
Nous aurions du inscrire en priorité la désintoxication idéologique , un peu comme pour les sectes.
Vraiment ! comme si l'oeuvre de Marx pouvait être évaluée par rapport à cette catégorie de droite et de gauche .
Vous êtes absolument ridicule et pouvez à ce titre postuler pour un poste de professeur à la pitoyable université de la Réunion .
Allez vous aérez , par exemple à Harvard et comptez les professeurs originaires de Boston ou de Massachusetts .
Vous devriez être condamné pour atteinte au moral des armées en temps de guerre , parce que j'espère que vous l'avez compris , les défis que La Réunion a à relever sont des défis de la mondialisation. On n'est pas en train de causer de la nomination d'une auxiliaire d'éducation à Plateau Cailloux !!!

44.Posté par JORI le 08/10/2016 12:43 (depuis mobile)
34. Pierre balcon. Je ne savais pas que marx était de droite puisque à aucun moment vous ne critiquez les actions ou propositions de droite. Merci donc pour cette info. Mais sachez aussi que votre opinion ne vaut pas vérité.

43.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 12:41
à post 37
Qu'entendez vous par colonie : est ce dans votre esprit un concept qui définirait une relation juridique ( un statut de subordination en droit ) , économique ( une relation marchande déséquilibrée ) , intellectuelle ( position défavorable par rapport au savoir ) , symbolique ( exclusion du pouvoir ) .
Un peu de rigueur que diable !
Et qu'engloble ce mot :
- l'agrégation des éléments est la pratique de l'homme pressé . Il nous livre généralement un travail bâclé C'est le contraire de l'analyse .
Mais au fond votre intervention ne vise peut être qu'à nous faire prendre des vessies pour des lanternes

42.Posté par Vache a Lait le 08/10/2016 11:57
Faut croire que ce poste ne servait pas a grand chose, personne au commande depuis 2014 et ce "poste important" reste vide. Cela n'empeche pas l'université de tourner.
Pour eviter ce clivage zoreil creole, il suffirait de supprimer ce poste qui ne sert a RIEN...a part depenser notre fric en administration ne servant a rien.

41.Posté par Un blanc le 08/10/2016 11:44
27.Posté par Richeman Singamy le 07/10/2016 17:18

Tout ceci est bien beau, mais n'a aucun poids quand on connait le vrai niveau d'Albert Jauze (indice : plutôt bas).
Enseigner toute sa vie au collège, publier des livres avec un éditeur local complaisant, rater l'agrégation interne, puis enfin l'avoir on ne sait comment (en fait si, à l'usure!).

De l'autre côté, on a une candidate en post-doctorat. Qui a donc un niveau qu'Albert Jauze, même en rêve, n'atteint.


Ah et pour préciser ma pensée, si la situation était inversée (on prend la zoreil moins douée que le créole), j'aurais râlé aussi. A vrai dire, je m'en fous de l'origine des professeurs. Il faut juste qu'ils soient parmi les meilleurs.
Ce que n'est pas Albert Jauze.

40.Posté par A mon avis le 08/10/2016 11:05
Elle est belle l'Université réunionnaise !

Université ou Désuni-versité ?...

39.Posté par Gogogo le 08/10/2016 09:34 (depuis mobile)
C''est la fote Bareigh et la Orphee
Et pourtant au militant de droite c''est bien DR du parti de la raison qui subventionne l''alcoolier pour son Export..
Dans les espaces immenses de l''erreur, la vérité n'' est qu''un point. Qui l''a saisi, ce point?

38.Posté par Mithra le 08/10/2016 09:30
Une permanence dans la stratégie neo-coloniale : maintenir un pré-carré aux hauthentiques colonisateurs par tous les moyens
Pierre Mesmer(paix à son ame) abondait dans le même sens en rédigeant une circulaire du même ordre en demandant de " blanchir" la Nouvelle-Calédonie .
Cette volonté maintes fois répétée d'ethnocide par substitution !

37.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 08:54
Je compléterais mon propos en soutenant que l'anomalie dans le système réunionnais ( la dynamique sociale comme on dit ) est née de l'agrégation artificielle de la classe des petits fonctionnaires ( disposant d'un revenu relatif confortable ) , dans celle de la petite bourgeoisie (composée de propriétaires fonciers , héritiers - rentiers , moyens commerces et affairistes.)
En Russie tzariste finissante on avait assisté au même phénomène et ce que craignait Lénine en octobre 1917 c'etait la réaction de cette bureaucratie au mouvement révolutionnaire : de quelle côté allait elle basculer ? D'où son empressement à rejoindre au plus vite Moscou dès la fin des hostilités à St Petersbourg ).
Je croise cette réflexion avec la théorie de Bourdieu des champs et des différents classes de capitaux .
Notre classe bureaucratique a donc rejoint économiquement la petite bourgeoisie ; elle tient désormais le haut du pavé . Mais elle ne dispose pas vraiment du capital symbolique lié au prestige de l'intellect et du pouvoir .
On assiste avec cette affaire de l'Université au moment de la fusion . La pression est énorme pour achever le grand mouvement de consolidation des pouvoirs .
La révolution bolchévique s'est elle même enlisée dans le grand marécage bureaucratique ...

36.Posté par Théo. B le 08/10/2016 08:26
Au poste 31. Je pense que vous ne pouvez penser ce que vous dites. Est-ce de la provocation gratuite ou avez-vous des problèmes avec les Kréols pour autant les insulter. Il y a peut-être une solution à votre cas. Actuellement des compagnies aériennes proposent des vols aller simple à des prix très abordables vers l'hexagone, là où n'existent pas copinage, magouillage et incompétence. Sérieusement, je déteste ce type de débat, de comparaison entre les personnes selon leur origine et je n'ai pas l'intention de donner du blé à moudre aux aigris et autre mal intentionnés.

35.Posté par Pierre Balcon le 08/10/2016 08:02
Je ne sais pas en l'espèce ce que c'est "un réunionnais". ni un breton ni un corse
La bêtise est une vertu à peu près également partagée , encore qu'il y ait des terreaux propices aux idiots où ils s 'épanouissent plus à leur aise . Les mondes clos sont un excellent fumier
Mais sincèrement entre un fonctionnaire indéxé qui gagne 7000 € nets par mois , et il en y a beaucoup , qui voyage régulièrement , qui habite dans une case avec piscine à St Gilles , est régulièrement invité aux coquetèles du Cg ou de la préfecture et une ou un habitant des hauts qui vit dans la misère . Quoi de commun ?
Entre une guichetière de la CAF ,de Pôle Emploi ,de la CGS , de la préfecture etc..et un pauvre bougre qui vient réclamer ses droits qu'on lui dispute quoi de commun.
Entre une speakrine de Réunion 1ère sur- sur- indexée et une victime de la misère dont elle nous parle quoi de commun ;
Entre une infirmière du CHU ( indexée aussi ) et les malades sans le sous ( je l'ai vécu et je puis témoigner que les salles de soins ressemblent assez souvent à la cour des miracles ) quoi de commun .
Et je pourrais multiplier les situations où sautent aux yeux les différences.
Je ne nie pas pour autant qu'il y aient des cultures originales mais la culture ne se niche pas là où l'on voudrait l'y mettre . Elle a une autre dimension
Moi j'ai une vision "marxiste" des choses ( les rapports économiques et l'' infrastructure qui les conditionnent déterminant la classe sociale d'appartenance) Je sais donc ce que veut dire être pauvre ou riche . . La petite bourgeoisie locale voudrait bien s'affranchir de ce concept de classe sociale et gommer ce concept pour le noyer dans celui de "réunionnais" ou autres . J'ai analysé à ce propos les discours d'H Bello ou d'Ericka Bareigts . Edifiant !Je puis vous le certifier .
Tous ces gens là veulent ainsi cyniquement se dédouaner de leur mauvaise conscience et de leur passivité réelle .. .
Ils veulent bien parler d'économie mais c'st du billard à 3 bandes . Ils mettent en avant la misère des plus nombreux pour assurer le maintien des privilèges des dominants , un peu comme les "roms " qui vont mendier en mettant sur le trottoir leurs enfants pendant qu'en back office d'autres méchants loups comptent les sous .
Voyez la loi sur l'égalité réelle ! Il y a plein de passagers clandestins dans ce train à peu près vide . On y met en avant la misère des plus nombreux pour plaider au final notamment la légitimité des subventions à l'export ( essentiellement sur Mayotte ) pour la CILAM , Edena , Sogecore , Peugeot Renault , et consorts ...
Si nos députés trouvent qu'il y a trop de bénéficiaires des minimas sociaux qu'ils proposent la levée des abattements fiscaux et la désindexation des salaires pour alimenter un fonds d'aide spécifique l Chiche . Mais on ne touchera pas au grisbi et aux électeurs planqués derrière ! rassurez vous ! .
Dans le cas d'espèce de l'Université parler de "réunionnais" c'est hélas renvoyer à quelques uns d'entre eux , bien spécifiés qui n'attendent que l 'occasion de bénéficier d'une promotion injustifiée.
J'estime qu'un professeur d'Université qui a fait tout son cursus à La Réunion est un nul .
Et vive donc le brassage e la confrontation des savoirs et honte à tous les médiocres de la préférence régionale.
Prolétaires de la ,pensée au trou ! prolétaires de l'industrie ou de l'agriculture réveillez vous .

34.Posté par 1000 % d''accord sur le principe, mais qui croire? le 08/10/2016 07:40
"L'ingérence d’associations, de réseaux sociaux et de groupes de pression dans les affaires universitaires et leurs prétentions à substituer des considérations locales et l’origine des candidats aux critères scientifiques et au mérite sont inadmissibles."

Sur le principe, entièrement d'accord à 1 000 % ou plus!

Maintenant, en pratique, il faut que la neutralité et l'égalité de traitement des candidates soient réelles et absolues

Et là, faut y être pour savoir...

Entre le discours de l'un (M. WEBER) et des autres (CREFOM, post 27)... Euh


:27.Posté par Richeman Singamy le 07/10/2016 17:18

Ca en est où au tribunal? Il y a eu suspension. Et l'annulation?

Ca en est où pour le recrutement sur ce poste au plan administratif?

33.Posté par ALors il faut virer bon nombre de prof en poste et demander au retraiter ex VAT de rembourser les Réunionnais le 08/10/2016 02:33
"le recrutement au mérite" >> HAHA faudrait virer tout le monde a l'université et revoir les candidature depuis les années 80's ....

32.Posté par cmoin le 07/10/2016 23:09
Avec les kréols,c'est copinage,magouillage et incompétence qui prime!!

31.Posté par Dazibao le 07/10/2016 19:50
@17
créer une nouvelle université sur fonds locaux et y postuler aux postes de maître des conférence régionales où ils devront concourir avec plus bêtes qu'eux , ce qui devrait la faciliter la tâche et leur ouvrir des perspectives rémunératrices .
...................................................
Manifestement, vous n'avez pas une bonne opinion des réunionnais......Je me trompe ou est-ce un effet d'optique de mes lunettes low-cost made in France?

30.Posté par stratégie K le 07/10/2016 17:56
le sentiment d'inégalité réelle amène à ce genre

29.Posté par Richeman Singamy le 07/10/2016 17:32
Mea culpa pour les coquilles contenues dans ce texte.

28.Posté par Richeman Singamy le 07/10/2016 17:18
Merci Monsieur Dupy, d'avoir relayé cette information.

Les propos tenus par Monsieur Weber, dans l'absolu, sont recevables. Le mérite doit l'emporter avant tout. Sans le contexte, j'aurai signé cette pétition plusieurs fois s'il le fallait. TOUTEFOIS, ce monsieur, qui a été directeur de Thèse de Madame Chaillou, qui, pourtant l'a éreintée dans son rapport de soutenance de thèse, n'est visiblement pas au courant de toute l'affaire qui, en réalité, prend ses racines en 2015. à cette histoire, 3 actes joués:

ACTE 1 : "UNE SITUATION TROP DEFAVORABLE" : en 2015, un premier recrutement avait eu lieu. Parmi les candidats figuraient madame Chaillou ainsi que des candidats autrement plus sérieux. S'étant renseigné(s) de manière grossière et ayant réalisé la qualité des candidatures locales et que de ce fait sa (leur) pouliche était en position trop défavorable, certains membres du comité de sélection, dont l'éminent Jean-François KLEIN, alors Maître de Conférences à Nantes, aujourd’hui Professeur au Havre (la malhonnêteté, ça paye !), on fait capoter ce premier recrutement pour des motifs totalement fallacieux et anti-professionnels. Suite à cette manœuvre, les historiens locaux ont refusé d'accueillir le colloque qu'il souhaitait organiser à La Réunion, aux frais de l'AHIOI, avec son pote Frédéric GARAN (faites un recherche sur ces noms sur Facebook), ex-pote de Fac à Lyon et maître de conférences à l'Université de La Réunion.

ACTE 2 : VENGEANCE et ELIMINATION PREALABLE : En représailles, certains candidats réunionnais qui se présentaient à la qualification fin 2015 (la qualification est nécessaire pour postuler en université à un poste de Maître de Conférences) se sont vus refuser le précieux sésame, alors que Madame Chaillou, qui représentait la qualification au même moment, l'a eue sans problème, en dépit d'un dossier scientifique sur-gonflé (la plupart des contributions scientifique de Madame Chaillou ne sont qu'un re-sussé d'une partie de sa thèse, toujours la même, présentées sous des titres légèrement différents disant, en substance :" les engagés sont des esclaves", ce qui montre l'absence de discernement et de maîtrise du contexte historique par cette dernière : En somme, depuis sa soutenance, rien de nouveau n'avait été produit. Précision très importante : Jean-François Klein était membre du CNU en charge d'examiner les candidatures... réunionnaises en particulier. La vengeance sur les candidats réunionnais permettait du même coup d'éliminer, en amont du recrutement sur le poste du défunt Sudel Fuma, des candidatures trop gênantes. CQFD. Certaines langues se sont déliées à l'occasion d'un colloque auquel je participais aux Antilles cette année. Un Universitaire parisien, qui avait également un poulain à placer, également membre examinateur du CNU, a été bavard sur le sujet. les téléphones portables, c'est fantastique, ça permet d'enregistrer des conversation... édifiantes.

ACTE 3 : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS : "N'IMPORTE QUI SAUF UN REUNIONNAIS"
Un nouveau recrutement est organisé en 2016 : c'est celui qui nous occupe. Rappel : les candidatures "gênantes" ont été éliminées au préalable. Place presque nette est faite pour madame Chaillou (c'étais sans compter celle d'Albert Jauze" qui, sur le papier, était TRES LARGEMENT SUPERIEURE à celle de Nantes.
Le président du comité de recrutement n'est autre que Frédéric GARAN. Vous connaissez la suite : irrégularités dans le fonctionnement du comité, connivence entre le PDT de l'Université et le Pdt du comité, collusion de ce dernier avec les "amis nantais" (une place dans le jury des concours du Second degré à la clé), un mail envoyé matérialisant la volonté d'écarter les candidats régionaux heureusement intercepté par les historiens locaux qui, voyant les sombres manœuvres, décident de dénoncer ces magouilles et se démettent du comité. Ces derniers saisissent le Président de l'Université qui, à son habitude, botte en touche ou fait l'autruche (choisissez). Appel au Recteur, idem (sur ce point, à la moindre gesticulation de certains, je serai prêt à faire quelques révélations sur les liens - ténus - mais réels et solides, de ce dernier avec Nantes : à bon entendeur....
Ces deux recours au PDT de l'université et au recteur n'ayant pas abouti, la justice est saisie et le verdict, à savoir la suspension du recrutement, est éloquent : il y a bien eu de graves irrégularités dans ce recrutement et elles ne sont pas le fait des historiens locaux ou des manœuvres identitaires, mais relèvent bel et bien de la responsabilité du Pdt du comité de sélection (à qui, au passage, la nouvelle présidence, à la solde Rochdienne, a demandé de présider le nouveau comité de sélection cette année, ce qui est tout simplement SCANDALEUX), du Président de l'Université et de quelques membres extérieurs et intérieurs.
Ce qui est écœurant, c'est que l'on cherche à faire passer madame Chaillou pour une victime alors que c'est EXACTEMENT LE CONTRAIRE.
Alors Monsieur Weber, soit vous êtes vraiment ignorant des faits que je viens d'énumérer et du coup, vous vous êtes embarqué dans une affaire qui vous dépasse, soit vous êtes de mauvaise foi. Dans les deux cas, votre pétition n'a pas lieu d'être et est une insulte à la décision de justice qui a été prise. Ce qui est également gênant, c'est que parmi les signataires se trouvent des enseignants chercheurs qui ont signé un papier sans avoir lu entre les lignes... Les lignes, mesdames, messieurs, vous les avez dorénavant, je viens de vous les expliciter.

Alors je vous le demande : sont-ce toujours ces arriérés de réunionnais qui sont la cause de tout ce merdier ?

Enfin, attribuer le recrutement des MCF au CNU est une fausse bonne idée, compte tenu du fait que parmi cette institution vénérable, il existe des brebis galeuses prêtes à tout pour régler leurs comptes par candidats interposés. Que le CNU fasse le ménage dans ses rangs d'abord, et on envisagera cette solution ensuite.
Par ailleurs, encore une fois, il ne s'agit pas d'un combat contre une candidature extérieure : Si son classement n'avait pas été l'aboutissement de toutes ces tractations, manipulations, et autres malveillances, elle eut été la bienvenue : Mais ce n'est absolument pas le cas. Ce n'est pas un combat anti-zoreil ou tout autre combat de ce genre. Il s'agit ni plus ni moins d'une tricherie. Une injustice, très longuement préméditée, à été commise, au détriment des candidatures locales pourtant parfaitement valables. Il s'agit en réalité, d'un combat contre une nouvelle forme de colonialisme : le colonialisme scientifique. En fait non : c'est du colonialisme tout court.
Monsieur Dupuy, si vous lisez ces lignes et souhaitez en savoir davantage, notamment les preuves de ce qui est avancé ici, n'hésitez pas à le mentionner, je me ferai un plaisir de vous renseigner.

27.Posté par Galet galet le 07/10/2016 17:03 (depuis mobile)
A 25. JORI
Sarko est le meilleur et appartient au camps de la raison, comme DR, élu pas assez tôt c''est le meme qui écrit ça ...

Il fait une fixation sur la gauche, c''est un tic ou un toc..

Peut-être qu''il s''essaie à l''humour?


26.Posté par JORI le 07/10/2016 15:57 (depuis mobile)
17. Pierre balcon. Pourquoi parlez vous de regiono-socialistes alors que le premier à vouloir promouvoir la régionalisation de l''emploi est super cumulard didix robertix ?. Serait-il passé à gauche après avoir mis une fois encore sa veste réversible

25.Posté par coco le 07/10/2016 15:45
Quand on voit que le premier signataire de la pétition est .....ROCHDI, tout est dit !
il est encore à La Réunion celui là, lui qui disait qu'il ne savait ce "qu'est un réunionnais" yabon les cocotiers !!

24.Posté par St-André le 07/10/2016 15:44
Donc pour eux recruter localement n'est pas un recrutement au mérite. Quelle insulte pour les locaux ! Petit monde fermé de nostalgiques des temps coloniaux qui veut garder le gâteau uniquement pour eux, leurs familles et copains. Pathétique ! Ce genre de lobby me donne encore plus de force à encourager ceux qui soutiennent les emplois locaux, Creform ou autres.

23.Posté par ANIN le 07/10/2016 15:41
Rappelons tout de même que c'est le Tribunal administratif de La Réunion qui a suspendu la nomination, car "il y avait un doute sérieux" sur la procédure de recrutement....il faut attendre la décision finale du TA, aucune pression de la part de universitaires nantais ne peut servir à quelque chose pour l'instant. Si le TA rejette la demande d'annulation, Mme Chaillou pourra venir travailler sinon une nouvelle procédure de recrutement devra mise en place....l'affolement de la part des nantais est incompréhensible...sur qui ces universitaires "excellents" veulent -ils faire pression ? le juge ?

22.Posté par almuba le 07/10/2016 15:39
C moin n'est pas très compétent en orthographe.

21.Posté par SITARANE le 07/10/2016 14:44
Pour les sceptiques, allez donc parcourir l'annuaire du corps enseignant de l'université de la Réunion pour en juger de sa composition !!!!!!!!!!!!!

20.Posté par La vérité vraie... le 07/10/2016 14:29
Que le CNU se regarde d'abord en face avant de crier au localisme ! Combien de makrotages auparavant pour faire accéder des incompétents à des postes prestigieux ? Combien de bons enseignants chercheurs ont été écrasés par la franc-maçonnerie très impliqué dans les nominations ?
TOUS OUT !!!

19.Posté par Pierre Balcon le 07/10/2016 14:26
Complément : je ne suis pas signataire mais seulement parce que l'on ne me l'a pas demandé si non j'aurais signé 10 fois !

18.Posté par Pierre Balcon le 07/10/2016 14:25
Moi aussi je préfère qu'on recrute un terrien plutôt qu' un martien qui pointerait le nez de son vaisseau spatial .
Pour le reste j'ai deux conseils à donner aux régiono- socialistes :
- quitter la fonction publique de l'Etat et s'enrôler dans la milice;
- créer une nouvelle université sur fonds locaux et y postuler aux postes de maître des conférence régionales où ils devront concourir avec plus bêtes qu'eux , ce qui devrait la faciliter la tâche et leur ouvrir des perspectives rémunératrices .

Plus sérieusement La Réunion , au travers de ces témoignages , montre son vrai visage et la décomposition est déjà très avancée.
La seule véritable question est de savoir qui est derrière tout ça , qui laisse faire !

17.Posté par JORI le 07/10/2016 13:04 (depuis mobile)
Je suis pour que toutes les régions françaises recrutent localement. Juste pour l''utopie de la chose. Mais je préfère surtout que dans ma commune on recrute aussi local. Après tout c''est là que doit commencer le recrutement local,non!!.

16.Posté par SITARANE le 07/10/2016 12:59
Depuis sa mort, SUDEL a beaucoup d'amis dans le monde feutré des professeurs d'université!!!!!!!! La grande majorité d'entre eux vivent hors sol, repliés dans un corporatisme avec une grande propension à l'arrogance.....Faire signer une pétition pour dénoncer l'action de groupes de pression s'est usé des mêmes leviers !!!!!!!!!

15.Posté par kld le 07/10/2016 12:09
le "localisme" ne doit faire oublier le mérite sinon on tombe dans le travers ethnocentriste des "natios" , les tristes français .

14.Posté par cmoin le 07/10/2016 12:07
Je soutient!!!

13.Posté par lorianne le 07/10/2016 12:03
on se plaint sans cesse de voir les zoreils (bien que je n'ai rien contre eux) aux postes les plus important et quand l'opportunité se présente que l'un d'entre nous qui a toutes les compétences requises pour en assurer la fonctions, on va chercher ailleurs???? c'est du n'importe quoi, vive la production locale!!!!!

12.Posté par Coconut Joe le 07/10/2016 11:54
Je suis réunionnais, et totalement opposé à cette préférence régionale.

Oui, à compétence et expérience égale, le poste doit revenir à un réunionnais.

Mais non, à une prime à l'incompétence uniquement basée sur un critère régional.

Pour rappel, la préférence nationale est un thème de base du FN depuis des décennies.

C'est totalement anti-républicain et simplement à gerber !

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales