Société

Région et pub pour du rhum : Le cocktail qui scandalise M. Orphé et le Dr Mété


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »
Une publicité pleine page parue dans Le Quotidien du vendredi 5 juin et une autre dans le JIR du lendemain ont fait réagir vivement la députée Monique Orphé et le Dr David Mété. En cause : la présence des logos de la Région Réunion et celle de l’Union Européenne aux côtés de la célèbre marque locale Rhum Charrette.

"Je m’interroge sur la signification de ce logo associé à une publicité pour l’alcool quand on sait les ravages causés par les boissons alcoolisées dans notre île, commente ainsi Monique Orphé. Faut-il rappeler que l’alcool est responsable du décès prématuré de 250 Réunionnais, chaque année, selon l’Observatoire Régional de la Santé de La Réunion ?"

Des chiffres, ajoute-t-elle, en-deça du nombre réel de victimes "puisque le taux de mortalité officiel n’intègre par certaines causes de décès" liées à l’abus de boissons alcoolisées.

"L’alcool est impliqué dans plus de 60 % des accidents mortels contre 30 % dans l’Hexagone. Il est présent dans une proportion importante des faits délictueux et criminels, en particulier dans le domaine des violences intrafamiliales, poursuit la députée socialiste. Le taux d’arrestation pour ivresse sur la voie publique est le plus élevé du territoire national."


La parlementaire à l'origine de la proposition de loi "pour la dignité des Réunionnais" visant à taxer davantage les boissons alcoolisées et sucrées en vue de financer la formation des chômeurs de longue durée se dit "choquée" et "scandalisée" par le soutien de la Région Réunion à ces campagnes publicitaires et demande au président de la pyramide inversée de "clarifier son positionnement" sur ce "fléau" sociétal.

"Nous assistons à un manque d’information sur les actions de la Région en matière de prévention contre l’alcoolisme et, dans le même temps à un affichage de cette collectivité aux côtés des publicités pour l’alcool, conclut Monique Orphé. J’estime que cette attitude envoie un drôle de message aux consommateurs d’alcool."

"Un nouveau seuil franchi par les alcooliers"

Un positionnement plus clair de la Région, c’est aussi ce que souhaite le Dr Mété, président de la FRAR (Fédération régionale d’addictologie Réunion), chef du service addictologie du CHU Nord de la Réunion, et auteur d’un rapport proposant "30 mesures pour lutter efficacement contre l’abus d’alcool à la Réunion ".

"On s'approche de la fête des pères et il est difficile d'échapper en ce moment à la publicité massive pour l'alcool, constate-t-il. L'influence de la publicité sur la consommation de boissons alcoolisées est majeure, en particulier chez les jeunes".

L'utilisation des logos de la Région Réunion et de l'Europe dans une publicité commerciale "pour une substance addictive qui pèse lourd dans la mortalité locale" est "un nouveau seuil franchi par les alcooliers" selon le médecin.

"Soit il s'agit d'un usage détourné par la GIE Rhum Charrette, suppose le Dr Mété, ou bien du soutien réel de la Région de l'Europe à la GIE Rhum Réunion, à sa publicité".
  
La FRAR estime qu’il est "du devoir du président de la Région de condamner de telles pratiques tant les conséquences pour la santé publiques sont lourdes pour notre région, l'une des plus touchées par les conséquences de l'abus d'alcool".
 
Mardi 9 Juin 2015 - 18:10
Lu 2560 fois




1.Posté par GIRONDIN le 09/06/2015 23:50 (depuis mobile)
Au faites, des nouvelles de la prise de participation de la Région dans la SAGA DU RHUM? La boutique de Mr Isautier est en déficit et il demandait un soutien...🍹
Des news🍸

2.Posté par mithra georges le 10/06/2015 06:11
L’ALCOOL chez les jeunes et ces dégâts irréversibles !!!
Qui sont les responsables ? NOUS, VOUS, ILS mais pas LES JEUNES !!!

Parce que nos adolescents sont susceptibles TOUS (pour prouver leurs raisons d’être) de rechercher des sensations fortes et d’adopter des comportements à risques que NOUS adultes responsables et conscients, nous sommes en obligation de les protéger et de tout mettre en œuvre pour prévenir les conséquences graves de ce Fléau qu’est l’ALCOOL.

Actuellement, personne ne peut nier que les jeunes sont nombreux à boire de l’alcool. Impossible de parler de l’ALCOOL chez le jeune sans parler d’un véritable problème de santé publique. Surtout où la majorité de nos jeunes sont en mode « cuite express » : Cela consiste en une consommation occasionnelle mais excessive d’alcool dans l’intention de se défoncer et de s’amuser pleinement.
Que se passe t-il dans le corps lorsque l’on boit de l’Alcool ? Quels sont les effets physiques et psychiques qui peuvent en résulter ? Quels sont les DANGERS de l’alcool chez les jeunes ? SANS LECON DE MORAL, il est extrêmement important de leur apporter les INFORMATIONS NECESSAIRES sur les effets et les risques liés à la consommation d’alcool afin qu’ils puissent comprendre POUR QUELLES RAISONS ILS DOIVENT FAIRE TRES ATTENTION lorsqu’ils en consomment. Mais certes les leçons de moral sont importantes, certes les informer c’est important mais PAS EFFICACE face à ce fléau en constante augmentation !!! Il est à l’heure actuelle PRIMORDIAL, VOIRE VITAL de se poser CHACUN avec notre propre conscience la question :
QUE DEVONS NOUS FAIRE POUR SAUVER NOS JEUNES EN REEL DANGER ????
DEVONS NOUS CONTINUER A ASSISTER A CETTE DESCENTE VERS L’ENFER ????????!!!!!
Les jeunes s’exposent sans le savoir aux risques associés à l’alcool. La consommation d’alcool peut mener le jeune à prendre de mauvaises décisions comme conduire un véhicule après avoir bu ou monter à bord d’un véhicule avec un conducteur ayant consommé aussi de l’alcool. L’alcool est un produit psycho actif c'est-à-dire qu’il agit sur le fonctionnement du cerveau : il modifie la conscience, la perception, l’attention, la capacité de discernement et de jugement et augmente le temps de réaction. L’alcool est acheminé vers le cerveau et où il agit sur des neurotransmetteurs et produit des effets négatifs, la vue est alors rétrécie. Parce que l’alcool affaiblit le jugement, le raisonnement et l’habilité à évaluer les risques, sa consommation est également associée à l’augmentation des risques de suicide, d’homicide ou de noyade ainsi que le risque de commettre des agressions physique ou sexuelles où bien en être victime.
Les mélanges de drogues et d’alcool ou de boissons énergisantes contenant de la caféine et d’alcool sont à la mode auprès des jeunes. Combinées ces substances peuvent encourager les comportements à risques et avoir des effets dangereux et imprévisibles sur le corps humain.
Qu’est ce qui est réellement mis en place à l’heure actuelle pour repousser ce fléau et sensibiliser efficacement nos jeunes ?????? Certes nombreuses sont les campagnes d’informations, certes nombreuses sont les actions de préventions mais
RIEN D'EFFICACE
NOUS, VOUS ET ILS DOIVENT AGIR
PLUS EFFICACEMENT !!!
ON DEVRAIT RETARDER AU MAXIMUM L’USAGE DE L’ALCOOL CHEZ LE JEUNE !!!
PAR :

FAIRE REAGIR EFFICACEMENT LES POLITIQUES PUBLIQUES SUR LES DANGERS DE L'ALCOOL
REFLECHIR ET VOTER DES LOIS SUR L' ALCOOL A TROP GRANDE PROXIMITé DES MILIEUX DE VIE (rendre l'alcool difficilement acceccible aux jeunes surtout dans les milieux en difficultés; dans les bars et points de vente facilement accessibles : mettre la vente en verre pression plûtot que la vente libre bouteilles ou canettes....et repousser cette vente d'alcool à fort degrêt vers les supermarchés...)
TRANSMISSION DES VERITABLES VALEURS DANS LES MILIEUX PARENTAUX (car dans les milieux en difficultés où l'alcool est le quotididen des personnes, parents comme enfants, les vraies valeurs sont déroutées et sont transmises de fausses habitudes plutôt que les véritables valeurs...)
INTERVENTIONS ET CONTROLES FREQUENTS DU RESPECT DE LA REGLEMENTATION DANS LES LIEUX DE CONSOMMATION ET MISE EN PLACE D’AUTRES REGLEMENTATIONS PLUS SEVERES ET FAIRE APPLIQUER LES LOIS DEJA EXISTANTES
. la présence d’un vrai monopole de l’état qui contrôle réellement le commerce de l’alcool
. un âge minimum égal et vraiment contrôlé pour se procurer de l’alcool
. des limites à fixer sur le nombre de points de ventes et le nombre de jours et d’ouverture de commerces qui vendent de l’alcool surtout les week end et jours fériés
LA MISE EN PLACE D'UN VERIATBLE PROGRAMME POLITIQUE PRENANT REELLEMENT EN COMPTE LA PROBLEMATIQUE DE L'ALCCOL SURTOUT A PROXIMITé

N'OUBLIONS PAS QUE

LES JEUNES SONT LES PARENTS DE DEMAIN !!!

EST T-IL A L'HEURE D'AUJOURDHUI ???
Association Zénération Racine Kréol
Georges MITHRA

3.Posté par noe le 10/06/2015 06:22
Il faut "Mété" encore la pa assez !

4.Posté par pipo le 10/06/2015 07:34
C' pas la faute au Rhum... Mais la faute des gens! *NUANCE*

5.Posté par maçonnerie le 10/06/2015 08:41
la Région et l'Europe imposent que leurs logos soient positionnés en cas de publicité sur les projets qu'elle a financé ??

6.Posté par jean-pierre espéret le 10/06/2015 08:43
Bravo Monique! Comme pour l'environnement, la Régio pratique la stratégie du boucher végétarien : "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"! Protégeons d'abord les mineurs. Réservons aux adultes des boutiques spécifiques vendant alcool, tabac et jeux de hasard.

7.Posté par Inconito le 10/06/2015 08:47 (depuis mobile)
La pou un bouteille le rhum pou fé un polémik , alé sorte la don !!!!!
Aux buveur occasionnelle et aux buveur de chaque week end , trinquons !!!!
Tant Nora sa su La Run na picole Ali !!!!

8.Posté par Dicton réunionnais le 10/06/2015 08:53
"Tous les chemins mènent au rhum !"

9.Posté par Laurent le 10/06/2015 10:36
Allez monique ou la jamais boire un ptit rhum

10.Posté par Jules Bénard le 10/06/2015 10:48
On voit tout le temps Hollande, Sarko et tous les politiciens inefficaces et voleurs à la télé, dans les journaux.
Et ça, ça ne vous choque pas, madame la députée ?

11.Posté par Le Jacobin le 10/06/2015 12:48
Madame Orphé si vous attaquez votre adversaire politique votre délation est légitime, par contre, je suis au regret de constater que vous ne voyez jamais toute la publicité faite sur le bord de la route, dans les journaux, pour l’alcool importé dans notre île êtes-vous complice, touchez-vous des dividendes sur le Whisky et autres alcools pour que vous la FERMEZ? Quant à Mr Monsieur le Médecin qui certes sensibilise l'opinion sur un problème sociétal, adosse sa déclaration à une politique, voilà qui est pour le moins suspicieux, en un mot si la causse est louable le positionnement ne vaut pas un clou.A chaque fois que Mme Orphé ouvre la bouche on se demande qu'elle connerie elle va sortir.

12.Posté par Pour post 11. Le Jacobin et 12. Bénard le 10/06/2015 14:17
Ce n'est pas la publicité qui est pointé du doigt. Monique ORPHE s'est positionnée justement sur une limitation et un contrôle de la publicité des alcooliers. TOUS LES ALCOOLIERS! Et pas que pour le rhum... SIC ! Revoyez votre copie et n'essayez pas de lire entre les lignes ou de faire dire ce qui ne est pas dit.

C'est le logo qui dérange. Qu'une collectivité s'associe à un alcoolier, dans une publicité (c'est une supposition en attente du positionnement de la Région), c'est cela qui choque! Car cela va finalement dans le sens d'un des fléaux de notre île: l'alcoolisme.

De même, ce ne sont pas les petits buveurs occasionnels qui sont visés mais bien enendu ceux qui en dépendent et qui consomment régulièrement ou encore les consommateurs occasionnels .... ayant un fort attrait pour une conso excessive pouvant induire dans tous les cas à des conséquences dramatiques.

L'enjeu n'est pas de nuire, mais prévenir et assainir une situation complexe qui nous mine. Si nous n'avons pas conscience qu'à la Réunion, nous avons un problème avec l'alcool - certains parlent même d'un problème de santé public, vooyez-vous! - nous allons droit dans le mur. Evidemment, il y a d'autres préocuupations: l'emploi, le logement, la productivité des entreprises, etc... Mais si l'on baisse la tête devant l'une de ces problématiques parce que l'on considère à chaque fois qu'il y a un sujet plus important, eh bien, on avancera jamais ... et sur aucune des problématiques.

Nous compenons bien que vous et M. Benard n'êtes pas concernés par le sujet. Il suffit qu'un politique se saisisse d'une question - essentielle, je dois dire! Et je rajouterais même: enfin! - importante pour l'avenir des réunionnais, on lui jette la pierre à cause des connivences et complicités politiques. Ces publicités tentent les consommateurs, et les plus fragiles, tels que nos jeunes, qui trouvent ca cool d'enfiler une dizaine de shots de tequila en boite! Ou paie leur entrée sur conso bouteille de vodka, whisky accompagné de RedBull!!! Ca fait fun! Ca fait genre... on paie des tournées ou des bouteilles chers, on est géniaux! On est au-dessus des autres.... Et autres codes moraux des jeunes nés à partir des années 85. Ce n'est pas mettre fin à la conso ou mettre fin à l'amusement des jeunes et moins jeunes consommateurs ! C'est être vigilents. Consommer de l'alcool peut être dangereux et avoir des conséquences nuisibles et pour le consommateurs et pour son entourage et pour les tiers.... C'est ca le message que l'on doit faire passer.

Nous consommons de l'alcool. J'en consomme aussi... La question n'est pas là pour ceux qui occasionnellement en consomme... mais pour tous les autres qui en souffrent!

13.Posté par caniardland le 10/06/2015 14:50
ben faut dire ce qui est ,on est largement sponsorisé ici.....quel que soit le symbol,alcool,faignantise et pleurnicherie,bienvenu dans le 974 gars ben té ben

14.Posté par R I P O S T E le 10/06/2015 15:19
Pauvre de toi Monique Orphé , on t'a pas attendu pour parler , écrire de l'alcool qui tue .

L'alcool n'est pas la réponse... mais au moins il fait oublier la question !

15.Posté par BONJOUR TRISTESSE le 10/06/2015 15:52
A post 11, 12, 14
Je me rends compte qu'à chaque fois qu'on se saisit de ce sujet, cela gêne. Mr Virapoullé en a fait les frais autrefois. Pauvre de vous qui n'êtes pas capables de voir plus loin que votre bout de nez. Continuez à vous mettre la tête sous le sable et continuez vos connivences avec les alcooliers : Les jeux et l'alcool pour faire oublier tout le reste et éviter d'agir.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales