Social

Région et Préfecture se mobilisent pour l’emploi et la formation professionnelle


Région et Préfecture se mobilisent pour l’emploi et la formation professionnelle
Le comité pour l’emploi, la formation professionnelle et l’insertion à la Réunion (CEFIR), coprésidé par le préfet de la Réunion et le président du Conseil Régional s’est réuni dans sa nouvelle composition, ce vendredi en Préfecture. Plusieurs décisions ont été prises :
 
Le plan Rebond pour l’emploi
 
Il s’agit d’un parcours d’insertion professionnelle renforcé instituant des mesures exceptionnelles décidées par le gouvernement et les partenaires sociaux pour l’accompagnement et le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi ayant épuisé leurs droits à l’allocation d’assurance chômage, entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2010.
 
Sa mise en œuvre a été confiée à Pôle Emploi et il se décline de la manière suivante :
- Proposition d’un contrat de professionnalisation ou de formation rémunérée ;
- Proposition d’un contrat aidé (secteur marchand ou non marchand) ;
- A défaut de mesure active, une aide exceptionnelle d’un montant maximum de 460 euros mensuel pourra être versée pour une durée maximale de six mois.  
 
Dès à présent l’Etat, dans le cadre du plan "ravines" qui a démarré le 1er juillet pour renforcer la lutte anti-vectorielle, a mis en place 250 contrats aidés (sur les 500 prévus à terme) destinés à ce public qui est également prioritaire dans l’attribution des contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE).  
 
En matière de formation, le conseil régional s’est engagé à réserver à ces demandeurs d’emploi des places du programme régional de formation ; il en est de même sur les formations financées par pôle emploi qui va également lancer des achats d’actions spécifiques d’aide au choix professionnel.
 
La formation professionnelle
 
Le conseil régional et Pôle Emploi ont également présenté leur programme de formation 2010 en faveur des demandeurs d’emploi et des jeunes.
 
Pour la Région : Les formations professionnelles pour adultes (FPA) offrent 2.365 places dont des nouveautés dans les domaines du froid, climatisation, génie climatique. Sont notamment ouvertes :
- dans le secteur sanitaire et social : 725 places ;
- dans les autres formations sectorielles : 1.050 places ;
- dans le secteur "développement de la personne" : 550 places. 
 
Pour Pôle Emploi : 3.500 places de formation financée par pôle emploi vont être proposées aux demandeurs d’emploi en 2010. En outre, un programme de formation spécifique aux jeunes demandeurs d’emploi offre près de 600 contrats d’accompagnement formation (CAF).
 
Certaines de ces formations ont vocation à être validées par un titre professionnel du ministère de l’emploi (niveaux V à III) : en 2009, 1.260 personnes ont obtenu une qualification validée par un titre.
 
Le développement de l’apprentissage
 
L’Etat et la Région ont présenté la campagne d’apprentissage 2010 qui vise à développer les entrées dans le dispositif et à mobiliser les entreprises avec l’aide des chambres consulaires et des socio-professionnels. En 2010, on compte plus de 500 nouvelles places dans 149 sections d’apprentissage, dont 40 nouvelles sections.
Après une légère diminution enregistrée en 2008 et 2009, l’objectif est de remonter à 4.000 apprentis par an.
 
Accord-cadre Etat-Région-Pôle emploi
 
Enfin, le préfet, le président du conseil régional et le directeur régional de Pôle Emploi ont signé une convention cadre régionale qui vise à faciliter la concertation, la mise en cohérence et la lisibilité dans la mise en œuvre des programmes concernant la prospective en matière d’emploi, l’orientation et la construction des parcours professionnels, ainsi que la mobilité professionnelle et géographique des
demandeurs d’emploi.
Vendredi 9 Juillet 2010 - 17:51
Lu 2084 fois




1.Posté par Brutus le 09/07/2010 18:53
Génial toutes ces mesures.

Mais alors, comment fesse que le chômage explose ???

2.Posté par grangaga le 10/07/2010 11:03
Brutus, formation, contrat d'insertion et blabla bla ne veux pas dire emploi salariale, la pwin in travay'-in salèr dann' tout' satt' mwin la lir' la d'dan, nout' band' bacélié y pé artourn' an-èstaz', à moins que; "A défaut de mesure active, il y aura plus de demandeur "d'aide exceptionnelle" qu'autre chose,
460 euros quand mème
quitte a venir se "pwinté" tout les jours
va trouv' èinn' ti tan dan la zourné po zot'
l'AE y tapp' "PR" larz'man té!!!!!!
PR "Plan RavineS"

PS: Band' na té konbiyn é konbiyn té payé po sort' in z'afèr' konm' sa??????

3.Posté par Va s'y la région le 10/07/2010 14:51
Ca coute rien de faire des annonces quand on sait que sur le plan national l'ump rabote sur le budget en faveur de l'emploi et de la formation professionnelle. On appelle cela mentir c'est ce que l'ump fait de mieux.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales