Economie

Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée


Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée
10h30 : Le nombre d'élus a été atteint, toujours sans une partie de l'opposition, l'Alliance, qui a décidé de "boycotter" l'assemblée plénière de ce matin qui doit voir le vote du compte administratif 2011 et la recapitalisation de la Sematra, à hauteur de 34 millions d'euros, pour venir en aide à la compagnie Air Austral.

Jean-Louis Lagourgue, 1er vice-président de la Région, a rouvert les débats.

La majorité a voté immédiatement une motion de soutien à Air Austral, "considérant l'importance stratégique pour la Réunion de garantir une desserte aérienne de l'île afin d'assurer les liaisons intercontinentales avec la métropole et les autres pays européens, mais également vers les autres pays de la zone Océan Indien, l'Asie et l'Australie".

10h50 : L'opposition est arrivée dans l'hémicycle de la Région. A noter la présence de Paul Vergès, Camille Sudre, Maya Césari, Rahiba Dubois pour l'Alliance. Pour le PS, Jean-Jacques Vlody est présent.

Jean-Louis Lagourgue continue de présenter le bilan de mi-mandat de la majorité régionale depuis son arrivée en 2010. Une présentation qui précède la présentation du compte administratif 2011 qui sera soumis au vote des élus.
Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée

Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée
11h00 : Lecture des avis des différentes commissions, par leur président respectif, au titre du bilan d'activités de la Région Réunion pour l'exercice 2011.

Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée
11h20 : Le conseiller régional, André Thien-Ah-Koon, quitte la séance plénière. "L'assemblée n'est pas légalement constituée", explique-t-il. Il pointe du doigt l'absence de quorum au début de la séance et demande, selon le règlement, son renvoi, à trois jours. "Il n'y avait pas de quorum, je demande le report de la séance", ajoute TAK.

"Nous avons fait une suspension dans ce sens au début de l'assemblée", répond Jean-Louis Lagourgue.

Pour TAK, il s'agit d'une violation du règlement. Le conseiller régional de l'Alliance quitte la salle.

11h30 : Après la lecture des avis des commissions sur le bilan d'activité de la Région, les conseillers régionaux de l'opposition ont pris la parole pour dénoncer le bilan à mi-mandat de la majorité régionale. "Sur le Trans Eco Express, combien de bus ont été achetés sur les 2.000 promis ?", s'interroge Camille Sudre, conseiller de l'Alliance.

Pour Jean-Jacques Vlody, conseiller PS, la majorité n'est pas "emballée" par son bilan. "On parle de volontarisme, de dynamique, mais personne ne semble emballé par votre politique en 2011 (...). La Région n'est pas à la hauteur de la situation", souligne-t-il.

"Je crois que vous êtes arrivés en retard, vous avez peut-être raté des éléments", lance David Lorion, vice-président de la Région. Pour la majorité, les investissements de la Région se traduisent par la volonté de mettre en place les "Grands Chantiers", rappelle-il.

De son côté Frédéric Cadet, vice-président dans la majorité, explique que la Région a oeuvré pour affirmer sa place au sein de l'Union européenne, notamment sur la problématique des régions ulra-périphériques. "Notre région se met en mouvement pour se mettre dans le cadre de la politique d'Union Européenne pour 2020", souligne-t-il.

12h : Sur la question du tourisme, la majorité tacle l'opposition sur la gouvernance de l'IRT sous l'époque Vergès. "Avant notre arrivée, l'IRT (Ile de la Réunion Tourisme) n'avait pas de gouvernance et était d'une indigence totale", explique David Lorion. Ce dernier explique que la nouvelle majorité a permis "d'améliorer les chiffres" du tourisme à la Réunion. "On ne peut plus se passer du développement du tourisme. L'IRT a permis la valorisation de la Réunion", ajoute-t-il.

Maya Césari
Maya Césari
12h20 : Maya Césari, conseillère régionale de l'Alliance, a interpellé la majorité sur les crédits recherches alloués par la Région. "Les enveloppes ne sont pas engagées, c'est un scandale. La Région fait des économies sur le dos de la recherche universitaire", explique-t-elle. La conseillère régionale soupçonne une volonté de la Région de peser sur la présidence de l'Université en coupant les fonds pour la recherche.

"Faux, les budgets ont augmenté de 15% depuis notre arrivée à a tête de la Région", explique Frédéric Cadet, vice-président en charge de la Recherche. "C'est vrai que nous avons orienté de manière plus importante nos fonds vers les PME. Pour l'année 2012, le budget recherche de la Région va être porté à 12 millions d'euros. Je vous rappelle également que 2,2 millions d'euros vont être alloués pour l'Université, sous forme d'appel à projets, des projets toujours en cours d'études", ajoute-t-il. "Des études de projets ont été lancées par le passé. Mais entre des projets et la concrétisation il y a du travail, vous devez le savoir", souligne Frédéric Cadet

Frédéric Cadet
Frédéric Cadet

Camille Sudre
Camille Sudre
12h30 : Camille Sudre, conseiller régional de l'Alliance s'impatiente. "Stop aux banalités et aux fadaises. On a un ordre du jour important !"

12h40 : Fabienne Couapel-Sauret, conseillère régionale de la majorité en charge du Trans Eco Express, souhaite l'arrêt des débats stériles pour ne pas faire une "tribune" en cette période électorale. Elle revient sur la question du Trans Eco Express posée par Camille Sudre. "En 2012, il y a 1.800 bus à la Réunion. 120 bus ont été financés, achetés par les EPCI. En tout 42 ont été livrés fin 2011. Je vous rappelle que les 120 bus correspondent à la création de 100 emplois. Il y a une volonté politique d'agir sur les chantiers majeurs et le Trans Eco Express répond à un vrai maillage du territoire où seul le bus peut répondre", explique-t-elle. "On continuera à défendre la Réunion et la population", conclut-elle.

"Je n'ai pas l'habitude de moucher les gens... Un appel à projet a été lancé permettant la signature pour l'acquisition de 120 bus. Vous êtes ridicule. Vous avez parlé de 1.800 bus", lâche en réponse Camille Sudre.

"Vous devriez travailler vos dossiers. Les 1.800 bus, ce n'est pas la Région qui le dit, mais la DEAL, un service d'Etat", répond Fabienne Couapel-Sauret.

Région Réunion : L'augmentation de capital d'Air Austral adoptée
13h : Les élus passent à la lecture du premier gros dossier de la journée, l'examen du compte administratif 2011.

Après lecture des avis de commission sur le bilan d'activités de la Région, les débats ont commencé. "Une gestion irresponsable. Les dépenses de fonctionnement explosent, je n'ai jamais vu ça. Le cauchemar du Tampon va se passer ici", lâche Camille Sudre, conseiller régional de l'Alliance. "Quand on examine ce qui a été dépensé 46 millions d'euros pour Air Austral ou 21 millions d'euros pour les pétroliers", souligne-t-il.

Pour la conseillère régionale PS, Christine Soupramanien, la Région n'est pas "une entreprise", un excédent budgétaire ne doit pas "exister" pour une collectivité.

"Vous avez une lecture sélective du compte administratif. Vous parlez d'une augmentation de 16% des dépenses de fonctionnement correspondant à 50 millions d'euros. Mais je vous rappelle que le montant de 22,6 millions d'euros correspond à l'arrêt du projet Tram Train", explique Frédéric Cadet. Un budget de fonctionnement auquel il faut ajouter la continuité territoriale et le POP, rappelle David Lorion.

13h40 : Le compte administratif 2011 est adopté, malgré l'opposition de l'Alliance et du PS

14h : L'assemblée plénière se penche sur le dossier de la journée, la recapitalisation d'Air Austral à hauteur de 34 millions d'euros par la Sematra. Le projet de délibération s'est penché sur la participation de la Région à hauteur maximale de 34 millions d'euros à l'augmentation de capital de la Sematra.

14h10 : Les élus votent l'augmentation de capital de la Sematra. Une recapitalisation obligatoire pour la survie de la compagnie Air Austral. Une augmentation de capital qui s'est faite dans un large "consensus" malgré les interrogations de l'opposition.

Jeudi 7 Juin 2012 - 10:52
Lu 3301 fois




1.Posté par Marc le 07/06/2012 11:11
Tel est pris qui croyait prendre!
Ils ont l'air fin en revenant la queue entre les jambes !

2.Posté par JORI le 07/06/2012 11:27
""considérant l'importance stratégique pour la Réunion de garantir une desserte aérienne de l'île afin d'assurer les liaisons intercontinentales avec la métropole et les autres pays européens", quelqu'un peut il me dire depuis quand Air France et Corsair n'assurent plus la liaison REUNION/PARIS?.
Concernant l'absence d'une partie de l'opposition, à quand des retenues sur indémnités pour ces absences répétées?. Je le répète, ces mêmes élus absents prétendent tous les jours que l'intérêt général prime avant tout, comment pourrait on les croire?.

3.Posté par La majorité défend son programme !!! le 07/06/2012 12:18
Quel programme ??? Elle ne manque pas d'air, la Région, pour défendre un non-programme !

Bilan du mi-mandat ? Rien !

4.Posté par halte au gaspillage le 07/06/2012 13:04
quel est la profession de COUAPEL-SAURET? quelqu'un sait?

5.Posté par ZembroKaf le 07/06/2012 13:57
Pour TAK, il s'agit d'une violation du règlement. Le conseiller régional de l'Alliance quitte la salle.

Il a meeting électorale à faire, un enterrement pour aller pleurer, un baptême et un anniversaire pour aller manger et porter des cadeaux...voilà la politique de TAK...rien !!!

6.Posté par Salarié d'Air Austral le 07/06/2012 14:35
Ouf!
Merci à tous les élus de la région et à Didier Robert, grace à vous on respire de nouveau.
Je pense que le nouveau Directeur saura avec son équipe redresser la barre.

7.Posté par MAROCO le 07/06/2012 15:02
une belle brochette de bons è rien ....
VIVE LA FRANCE et nos impôts.

8.Posté par ALEXANDRA le 07/06/2012 16:27
Attention maintenant au contrôle de la légalité si elle fait bien son travail, ....concernant le pourcentage d'actions des SEM publiques dans le capital des sociétés privées !!!
Et il y a Bruxelles aussi, c'est à dire le contrôle de l'Europe !!!

9.Posté par Timi le 07/06/2012 16:59
ces derniers temps on entend beaucoup parlé de Air Austral. POURQUOI?
Parce qu'un HOMME veut sauver la peau d'une compagnie LOCALE, un petit bout de tous les Réunionnais que certaines personnes ont mal menées. Monsieur Didier Robert à un courage qui mérite d'être salué. Son défaut c'est peut-être d'avoir cru que d'autres personnages politiques à la Réunion voulaient mettre la main à la patte pour sortir la tête de la Réunion Hors de l'eau. Notamment concernant les émeutes contre la vie chère et l'explosion des prix des carburants où Monsieur Didier Robert est monté au front pour proposer des solutions. La Majorité des maires de l'Ïle et le Département ont répondu NON aux solutions proposées. Par Comptes, Ils se sont appropriés le mérite de sa bataille.
Monsieur Didier ROBERT mes respects.

10.Posté par bertel le 07/06/2012 17:01
Comme d'habitude, on privatise les bénéfices et on mutualise les déficits. Cochons de payeurs que nous sommes ! Ceux qui ont suivi vont pouvoir faire le lien sur l'article où on dévoilait le salaire scandaleux de l'ancien pdg.

Une seule solution s'imposait : proposer la nationaliser de Air Austral ou la condamner à disparaître au motif de mauvaise gestion.

La Région est intervenue dans une entreprise privée. On va pouvoir garder AA et continuer à payer et à bien payer, rubis sur l'ongle , ses dirigeants.

Bertel de Vacoa

11.Posté par CREW le 07/06/2012 17:07
Restons vigilants, en décembre dernier aussi, la région avait injecté de l'argent ds uu, ce qui devait nous aider et quelques mois plus tard le déficit est lourd et pire, sachant que Bruxelles est contre, j'ai du mal à comprendre....

Mais il est certain qu'il n'y aura pas de 3ème sauvetage! L'heure est aux prises de bonnes décisions pour économiser et surtout se sortir de cette impasse pour la pérrenité de notre compagnie!

Merci aux élus!

12.Posté par kupidon le 07/06/2012 17:11
Faut arrêter de dire le conseil régional ou Didier robert donne 34 million s'est nous les contribuables qui le fait par contre c'est lui sa familles et ses amies qui voyage gratuit et qui bouffe le fric d'air austral une façon de prendre notre argent intelligemment

13.Posté par Narcisse le 07/06/2012 17:21
La région fait ce que n'importe quelle collectivité ferait à sa place. C'est pas parce que la majorité est à droite qu'elle a tort. Quand ils se planteront, il faudra le dire. Là, ce n'est pas le cas!

14.Posté par le taz le 07/06/2012 17:34
pour une fois, d'accord avec bertel.
j'ajouterai que l'ancien pdg + l'ancien vergès (qui surveillait les comptes) devraient répondre devant la justice de mauvaise gestion, mauvais choix au regard de l'utilisation de fonds publics issu de la sematra. je ne suis pas juriste et je ne sais pas si c'est possible. mais des fautes ont été commises, couvertes de surcroit par vergès - sur le dos des contribuables.
pour ce qui est de UU, la vrai question est qu'une étude de marché est obligatoire, et qu'en gros, il faudrait une estimation des gens qui voyagent principalement sur l'axe france-réunion, multiplier par un prix moyen du billets d'avion des 3 compagnies et évaluer si UU a sa place sur ce segment. (si elle peut faire un remplissage suffisant qui lui assure un bénéfice)
à vue de nez, je ne croie pas que plus de deux compagnies peuvent se partager les maigres bénéfices qu'il est posible de faire sur france-réunion.et avec la crise et notre faillite proche, y'aura de moins en moins de voyageurs dans les avions.
auront-ils le courage de la faire ? ou alors proposer un énième business plan qui table sur une hypothétique retour à l'équilibre sous x années, et dans 2 ans, faudra encore mettre la main à la poche....
et puis bruxelles devrait valider ou pas cette augmentation de capital qui ne plaira pas à AF et corsair.
après, le tourisme est une vaste supercherie qui ne fonctionnera jamais à la réunion, et qui atteint ses limites à maurice ou aux seychelles avec la crise; alors les 12 rescapés qui visitent la réunion à pied, cette toute petite ile peu touristique, avec ces autoroutes, ces grands centre commerciaux, ces embouteillages, bref, aucun dépaysement sauf pour les 3-4 randonneurs qui viennent juste une fois.
y reste juste le tourisme affinitaire qui est la seule clef de développement des compagnies aériennes.
alors 3 compagnies, même pas en réelle concurrence pour trimbaler la famille entre la métropole et la réunion, ça me semble beaucoup... surtout que AF avec plus de 10 rotations par semaine verrouille cet axe de communication et laisse peu de place aux autres. pourquoi AF, parce que seule compagnie (tout de même très fragile en ce moment) capable de proposer la province vers la réunion sans faire trop de pertes !!!

15.Posté par Joseph Hoareau le 07/06/2012 18:23
Pourquoi ne présente-t-on pas clairement et honnêtement aux Réunionnais, ceux qui paient des impôts locaux à la région et au conseil général, les raisons exactes de cette quasi faillite à laquelle les dirigeants sortants, Paul Vergès et Gérard Ethève, ces deux vieillards mégalomaniaques et imbus de leurs pouvoirs, ont conduit délibérément la compagnie qui les a tant servis.

Après avoir créé en décembre 1981 la compagnie Air Austral, après, dictatorialement durant plus de 25 ans s'être enrichis avec sa famille et ses proches inconditionnels sur le dos d'Air Austral et de ses clients, Gérard Ethève, avec le soutien de son complice Paul Vergès ayant perdu SA région, n'a eu ces deux dernières années comme seule préoccupation que de "couler" SA compagnie dont il savait bien qu'elle lui serait retirée par les nouveaux dirigeants de la région.

L'argent facile sur les tarifs abusifs, la mégalomanie des beaux avions neufs, Boeing 737, Boeing 777, achetés comme des petits pains et à aller chercher à Seattle, le plaisir d'aller avec leurs dalons de la région Vergès et du conseil général Nassimah Dindar, en Chine, à Nouméa, à Sydney, comme c'était le bon temps pour nos "chers politiques" les Vergès, père et fils, les Dindar, mari et femme dans les sièges "classe affaire" de leur compagnie !!!

Les administrateurs d'Air Austral, Paul Vergès, Roger Hoareau, Ibrahim Dindar, et les financeurs de la SEMATRA, ont pu tout à loisir bénéficier de leurs beaux avions et mener grand train de vie et faire beaucoup de voyages à bon compte sur le dos des Réunionnais !!!

Air Austral est en quasi faillite et la renflouer massivement par près de 100 000 000 € d'argent public ne constitue-t-il pas une ENORME CONCURRENCE DELOYALE vis-à vis de CORSAIR et même d'AIR FRANCE ? La commission européenne n'est-elle pas en droit d'interdire cette procédure qui consiste à financer par de l'argent public les millions € de pertes qui ont de fait ont rempli durant des années les poches des dirigeants de cette société privée ? Pourquoi n'y a-t-il pas une enquête sur la gouvernance et sur les revenus de ces dernières années du PDG tout puissant et entièrement responsable de cette déconfiture ? Qu'un petit chef d'entreprise fasse un trou dans sa société et il sera poursuivi et condamné : qu'en est-il et qu'en sera-t-il pour ceux qui ont perdu des dizaines de millions que nous, les CONtribuables allons devoir payer ? Kerviel de la Société Générale a été poursuivi pour ses 5 000 000 000 € de pertes : pourquoi Gérard Ethève, le PDG, et Paul Vergès, le président, ne sont-ils pas poursuivis pour les 90 millions de pertes identifiées ?

"Selon que vous serez puissant ou misérable ...." disait avec sagesse et profondeur La Fontaine. Les temps ont bien peu changé à la Réunion pour les gros zozos !

16.Posté par Jean Fuma le 07/06/2012 20:20
@post 14 le taz, tout d accord avec toi sauf que... Je ne sais pas ou tu tires que aF propose 10 rotations par semaine ! Ils en sont a 7 en ce moment, les 10 rotations c est exceptionnel, ce n est pas systematique comme tu semble l ecrire.... Quoi qu il en soit, 7 ou 10 c est toujours moins que les 14 rotations de UU par semaine (Reunion-Paris et Reunion-Province) alors tu comprendras que je rigole un peu quand tu dis que "AF verrouille cet axe de communication" (sic)

17.Posté par laluno le 07/06/2012 20:45 (depuis mobile)
Dites les méContents .une compagnie peut être sauvèe avec l'appui de la Règion.dont les contribuables heureusement ne sont pas tous du dèpartement Réunion ..derrière cette entrepise AA il y a des salariés..au lieu de critiquer prenez la en priorité..

18.Posté par Marie le 07/06/2012 21:05
Bravo et merci à la Région pour ce sauvetage et surtout pour le personnel. une pensée pour les salariés d'Air Austral., Tenez bon le mauvais cap est passé ; moi j'aime bien cette compagnie et son personnel. la classe Confort est top.

19.Posté par mika le 07/06/2012 23:17
C ' est sûr que quand il a fallu sauver Air Bourbon de la faillite , le conseil régional et le conseil général de l ' époque n'avaient pas mis la main à la poche et avaient laissé sur le carreau les employés de cette compagnie . Cela arrangeait bien les affaires d ' Air Austral qui commençait à ce moment -là ses vols longs courriers sur la Métropole !!! Et devinez qui était président du conseil régional de l' époque ???? On n' a pas hésité à achever la compagnie concurrente . Aujourd' hui Air France et Corsair devraient porter plainte à la commission européenne pour tout cet argent public investi !!!

20.Posté par Jean Fuma le 08/06/2012 01:50
Bizarre, pour sauver 1.000 employes d une compagnie aerienne, le Conseil General via la Sematra a sorti les sous.... Ce sont les ex employes de l Arast qui doivent bien rigoler....

21.Posté par le réunionnais le 08/06/2012 06:26
oté oussa i sorte l'argent la,i prends su qui, c'est qui qui paye les conneries des autres!

22.Posté par mwa la pa di le 08/06/2012 07:15
Cherchez l'erreur : Didier ROBERT a envoyé "casse noisettes" au casse pipe ! Il pourra arguer que ce n'est pas lui qui a mis la Région dans l'illégalité ! Bravo pour le respect des lois et le civisme !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales