Politique

Région : Relance de l'économie et nouveau pont sur la rivière des Galets

Didier Robert a présidé la Commission permanente qui s’est réunie ce matin à la Région. Les Conseillers régionaux ont examiné une quinzaine de rapports. Des dossiers relatifs à la formation professionnelle, à l’emploi, aux filières agricoles, et aux chantiers et projets routiers inscrits au Plan de Relance Économique.

Parmi les décisions votées :
→ 5, 2 M d’€ en faveur de la formation professionnelle
→ 1,1 M d’€, pour la mise en place d’une stratégie visant à améliorer le franchissement du pont de la Rivière des Galets et la poursuite de la sécurisation de la Route du Littoral,
→ 801 300 € pour le recrutement de 48 animateurs TIC pour le POP
→ 450 555 € pour développer les filières agricoles

Ci-dessous l'intégralité du communiqué de la Région.


Région : Relance de l'économie et nouveau pont sur la rivière des Galets




Le Grand Plan de Relance de l’activité économique :

Les chantiers et projets routiers de sécurisation

→ Franchissement du pont de la Rivière des Galets :

L’ouvrage métallique de franchissement de la Rivière des Galets est un ouvrage sensible, nécessitant des travaux d’entretien importants et une surveillance régulière. D’où l’importance, dès à présent, d’une réflexion sur le franchissement, le remplacement complet de l’ouvrage existant ou son confortement. La Commission permanente a approuvé la réalisation d’études préliminaires sur l’ouvrage de franchissement de la Rivière des Galets, en concertation avec les collectivités territoriales concernées (TCO, Communes du Port et de Saint-Paul, Conseil général ).
Un montant de 400 000 € a été approuvé à cet effet. Cette première phase d’études comprend, entre autres, l’analyse du trafic et des conditions de circulation actuelles, l’évaluation des possibilités éventuelles de confortement et d’entretien du pont métallique existant en vue d’une réutilisation, la recherche des principes d’un nouvel ouvrage dans le sens Sud/Nord, permettant de définir le profil en travers à adopter en fonction de la conservation ou pas de l’ouvrage métallique (…)

→ Route du Littoral - poursuite des travaux de sécurisation

La Région poursuit le programme de sécurisation par filets de la route du littoral. Un financement à hauteur de 700 000 € a ainsi été approuvé à l'unanimité pour la réalisation des études environnementales et du dossier d’enquête publique sur l’ensemble des secteurs restant à sécuriser. La commission permanente a également approuvé une nouvelle saisine de l’Etat afin d’obtenir un cofinancement sur cette sécurisation complémentaire.

→ La Région recrute 48 animateurs TIC

Dès la rentrée scolaire 2010/2011, la Collectivité permet à plus de 18 000 jeunes d’accéder à l’outil informatique, grâce au Plan Ordinateurs Portables (POP). En parallèle la Région insuffle une véritable dynamique en faveur de l'emploi. Dans le cadre du POP, la Région Réunion procède en effet à l’embauche de 48 animateurs TIC en CAE dans chaque lycée. Chaque animateur travaillera sous l’autorité du proviseur, en lien avec un coordonnateur régional. Il aura pour missions l’animation des usages pédagogiques auprès des équipes éducatives et le suivi des ordinateurs pour la collectivité. La commission permanente a voté une enveloppe de 801 300 € pour ces recrutements.

→  Soutien aux  entreprises réunionnaises

Dans le cadre du Plan Régional de Relance Economique visant à encourager l’installation de nouvelles entreprises, de contribuer à la création d’emploi et de consolider et développer les entreprises existantes, la commission permanente a approuvé l’attribution d’une subvention d’un montant de 197 369,40 € en faveur de la SA Fibres Industries Bois, pour la création d’une ligne de transmission de panneaux.

• Formation Professionnelle : soutien à la création de l’emploi et au développement des compétences
La formation professionnelle constitue pour les jeunes Réunionnais, un moyen privilégié pour accéder à l’emploi et à participer au développement de leur île. Dans le cadre du Plan Régional des Formations Professionnelles, les élus ont approuvé :
   
• Le programme d’actions 2010 de l’Institut Régional du Travail Social de La Réunion (l’IRTS) pour un montant de 4 749 063 € ( participation du FSE à hauteur de 70% du coût global).
   
• Le programme de formations 2010 de l’Ecole de Métiers d’Aide à la Personne, pour un montant de 535 944,81 € ( participation du FSE à hauteur de 70% du coût global).
   
• Le soutien à hauteur de 8000 € en faveur de la formation professionnelle, pour l'organisation d’un colloque le 21 septembre 2010, sur la qualité de l’offre de formation et les comportements d’achat de prestations de formation. 200 participants sont attendus.
  
• Développer les filières agricoles

→Aquaculture : l’intervention de la Région en faveur de l’aquaculture s’articule autour de deux axes prioritaires : offrir à la filière un environnement favorable à son développement et à sa structuration d'une part  ; accompagner le développement des entreprises du secteur et conforter leur viabilité d'autre part. C’est dans ce cadre que la commission permanente a voté :
    • Une enveloppe de 89 833,25 € pour l’Association Réunionnaise de Développement de l’Aquaculture (ARDA) pour la mise en œuvre d’un "programme de prospection et habitats des grands pélagiques de La Réunion". Ce programme vise à optimiser les pratiques et les stratégies de pêche pour améliorer la productivité et la compétitivité des navires de pêche palangrière ;
    • 360 722,33 € en faveur du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de La Réunion, pour son programme d’actions 2010 articulé autour de trois axes : assurer la représentation et la promotion des intérêts généraux de la filière auprès des pouvoirs publics, participer à l’organisation d’une gestion responsable et durable des ressources halieutiques, et fournir une assistance technique et administrative aux professionnels.
 
→ Economie rurale : les élus ont validé le financement du programme Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale (LEADER) 2010, à hauteur de 152 177,30 €. L’approche LEADER constitue en effet, le 4ème axe du Programme FEADER (Fonds Européen Agricole de Développement Rural). Son but est de soutenir les projets présentant un caractère "pilote" à destination des zones rurales.

• Energie

Dans le cadre du programme Régional de Maîtrise de l’Energie, la Région participe, en partenariat avec l’ADEME, au financement d’opérations d’installation de chauffe eau solaires sur des bâtiments du domaine tertiaire et résidentiel. La collectivité participera ainsi au financement de l’installation de chauffe eau solaires sur les bâtiments suivants :
- Résidence de la Miséricorde, Sainte-Marie ( pour un coût de 9 080, 51 € ),
- 124 logements collectifs à Saint-Benoît pour la SEMAC ( pour un coût de 94 234,69 € ).
Mardi 24 Août 2010 - 16:57
Pierrot Dupuy
Lu 2984 fois




1.Posté par zoizo le 24/08/2010 17:25
késako le POP ?

2.Posté par citoyen le 24/08/2010 19:07
Si c'est ça le "Grand Plan de Relance de l’activité économique", c'est décevant: ce n'est pas avec ces quelques enveloppes budgétaires que l'économie locale sera vraiment "boostée".

Où sont les chantiers minimaux permettant la poursuite minimale de l'activité BTP ? L'essentiel des financements est en plus absorbé par le social (IRTS) ou la formation (EMAP)

Par ailleurs, 700 000 € pour des études environnementales et les enquêtes publiques pour la route du Littoral: cher, cher...

D'accord, ça ne fait que 5 mois que la nouvelle équipe est en place, mais parler de "grand" plan de relance de l'économie, ça me fait sourire.

Heureusement que c'est un grand plan, parce que s'il avait été petit, "peuchère" (c'est le cas de le dire) ...

Autant, les chantiers BTP ne sont pas un du pour les entreprises BTP, autant la Région devrait avoir quand même le souci d'assurer un minimum de chantiers en attendant "the big" chantiers à venir, non?. C'était pas dans les promesses électorales... ?

Etonnant tout ça....

3.Posté par phebe974 le 24/08/2010 19:32
Un pope c'est le terme utilisé par les Occidentaux pour désigner les prêtres chrétiens orthodoxe. Mais je ne vois pas pourquoi dans un plan relance de l'économie il parle de prêtre.

4.Posté par pascal le 24/08/2010 20:35
Encore des projets de travaux dont rien ce commencera avant deux ou trois ans qui vient s'ajouter au projet de la route du littoral revue de manière pharaonique qui se fera pas avant 4 ans minimum et les 2000 bus qui se fera jamais....
Et les 4000 chomeurs suplémentaire du BTP en 2009 sont passé à 6000 rien qu'en 6 mois et cela ne fait que commencer...
Tout ça pour des raisons d'égo politicien. C'est à vous dégouter de la politique!

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/08/2010 21:02
"1,1 M€ pour la mise en place d'une stratégie à mettre en place..."

Et ils font quoi à la direction régionale des routes..ils essaient de trouver des mouches..?

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/08/2010 21:08
y a pas de relance là dedans.. faut arrêter l'abus de langage..

7.Posté par Tcherno-Bill le 24/08/2010 23:09
Relance ce l'économie???????????????

8.Posté par zoizo le 24/08/2010 23:59
cela semble être la publication intégrale du communiqué de presse de la région !!!
alors relance ? oui pourquoi pas il suffit d'y croire. Ils croient bien puisqu'ils l'écrivent et cela est repris in extenso par la presse.

(Réponse de Pierrot Dupuy : C'est bien le communiqué de la Région. C'est même précisé au début de l'article)

9.Posté par ilo le 25/08/2010 07:54
Post 5 : entièrement d'accord .
1,1 millions d'euros pour des études ! mais ou va cet argent réellement ? Comment peut on avoir le détail de ces prévisionnels de dépense ?
Quand ils ont prévu et construit la route des tamarins , pourquoi ce fameux pont métallique n'a pas été doublé ?
Pour un GRAND plan de relance , je suis curieux de voir les résultats...... c'est du bla bla bla c'est pas la filière agricole qui va nous sauver, et en plus on aide ceux qui en on pas besoin ! Extrait de Bilan économique de la Réunion 2009 paru en juillet 2010 source INSEE, page 5 :Le secteur primaire (agriculture, sylviculture,pêche ) est le secteur dont la valeur ajoutée est en net progrès (+11%) Le résultat agricole progresse de 10% grâce à la prime bagasse .A l'inverse, la valeur ajoutée de la construction chute de près de 15% et celle de l'industrie de 10%, en particulier les secteur liés à la construction. Les services marchands ont moins souffert(-1%).

Alors ,ils font quoi ces soit disant conseillers régionaux ? Ils en ont que le titre et le salaire bien sûr ....... pour voter de tels projets ...oh pardon ! d'études de projet .

10.Posté par Tcherno-Bill le 25/08/2010 08:14
Une " réflexion " sur le vieux pont de la Rivière des Galets ? Sur la pertinence d'en faire un nouveau ?
Je propose de lancer des études pour déterminer si les personnes en charge d'apporter des solutions aux problèmes gros comme des maisons qui frappent la Réunion comprennent un minimum les questions dont ils sont censés s'occuper ( et pour lesquelles ils touchent de gras salaires ) en vue de leur éventuel....
Remplacement !

11.Posté par enfoutant le 25/08/2010 08:25
800000 pour 48 animateurs : 16500€ par pers.
financement d'un cae : Une Aide de l’etat dont le montant est fixé par arrêté annuel du préfet de région sans excéder 95 % du taux brut du Smic par heure travaillée sur deux ans
16500 sur 24 moi : 687 € brutes par moi pour la part de l'employeur la règion
smic 1345€ brute :donc ce qui fait 1277brute
donc un salaire brute un peu moin de 2000€ brute par moi pendant 2ans. soir environ 1500€/moi net

lololololololololo



12.Posté par Cambronne le 25/08/2010 12:01
7.Posté par Tcherno-Bill le 24/08/2010 23:09
Relance ce l'économie???????????????
et oui Tcherno bonjour l'ambiance festif ,qu'est ce que nos politiques ne feraient ils pas pour gagner l'énorme ours en peluche
On se croirait sur un manège fou de fête foraine ! comme au bon vieux temps à la fête de l'huma
lorsque l'on lance le lièvre sur un chariot pour taper la cloche ...sauf que ce n'est pas un sport pour danseuses

13.Posté par Thitou le 26/08/2010 00:34
801 300 € pour le recrutement de 48 animateurs TIC pour le POP n’est-ce pas là la continuité de la mesure « feuille tôle » de notre nouvelle présidence…. 18 000 ordinateurs à 18 000 foyers (voir la composition moyenne des foyers) qui votent ou voteront d’ici peu + 44 postes en CAE, contrats précaires qui feront donc l’objet d’un renouvellement providentiel sujet à qq pression en temps utile… c’est autant de bons électeurs séduis par l’exécutif de la Région… mais je vois sans doute le mal ou il n’est pas !
Après il semble aussi légitime de se poser qq questions : pourquoi des contrats précaires en CAE payés au SMIC (démonstration faites dans un commentaire précédent) pour des postes qui sont à priori pérennes puisque étroitement liés au « POP », et est il réellement possible de trouver de tels animateurs disposant de tels compétences spécifiques pour un si bas salaire ?
Ce « POP » qui au départ devait être une action pédagogique tout en réduisant la fracture numérique est désormais un outil d’émancipation de la population réunionnaise vis-à-vis du dictat de microsoft permettant à l’ensemble de nos jeunes Réunionnais d’être sur le devant de la scène lorsque l’ensemble du MONDE recherchera des salariés capables de travailler sur des logiciels gratuits !! C’est magnifique, je me demande même pourquoi l’éducation nationale n’y a pas pensée plus tôt ?!
J'espère qu'il y aura un bilan indépendant sur cette mesure et ce qu'elle aura apportée; si nos gamins sont plus intéligent ou si plus simpelment s'ils jouent mieux à qq jeux informatique, s'ils ont développés des capacités rédactionnelles exceptionnelles grace à MSN ou à facebook, s'ils se sont mis qq sous dans la poche grace à la revante de la machine après être sortis du circuit de l'éducation...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales