Société

Région: "La volonté politique forte de faire barrage à l’illettrisme"

Dans le cadre de la journée internationale de l’alphabétisation fixée au 8 septembre, la Région Réunion a voulu mettre l’accent sur cette thématique d’importance pour des milliers de jeunes et d’adultes réunionnais, en difficulté d’apprentissage.


La journée internationale de l’alphabétisation du 8 septembre débute dès aujourd'hui à l'Hôtel de Région. En toile de fond, la "volonté politique forte de faire barrage à l’illettrisme sur l’île". La Région Réunion s’engage en effet à mettre les bouchées doubles pour être aux côtés des personnes ayant des difficultés à lire ou à écrire.

À la Réunion, 111.000 personnes dans la tranche d’âge de 16 à 65 ans (soit environ un adulte sur cinq) butent ou éprouvent des difficultés face à l’écrit.

21 % de la population réunionnaise est donc concernée par cette problématique d’apprentissage de la lecture et l’écriture alors que ce taux est de 9% pour la métropole.

Moments uniques de partage du plaisir de lire et écrire

Pour Valérie Bénard, la vice-présidente du conseil régional déléguée à la lutte contre l’illettrisme, "on ne peut pas construire la Réunion de demain avec un tel pourcentage, il faut absolument qu’une vraie politique à long terme soit engagée. Tous les acteurs du domaine sont restés passifs durant de trop longues années. Il faut maintenant agir et être aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin".

Le conseil régional a ainsi mis en place depuis deux ans le dispositif de Cases à lire dans toutes les communes de l’île avec 36 cases inscrites à sa feuille de route.

Rien que l’année dernière, 830 personnes ont pu accéder à "ces moments uniques de partage du plaisir de lire et écrire sous la forme ludique".

L’objectif est de remettre sur les rails un public fragilisé, car sorti du système scolaire trop tôt pour avoir acquis des bases solides d’apprentissage.

Ces Cases à lire seront mises à l’honneur demain avec une implantation singulière dans le hall et sur le parking de la Région.

Dès ce soir, le grand public aura la possibilité d'écouter des contes de 17h30 à 19h avec Dominique Dambreville, Expédite Cerneaux, Beurty Dubar et Ingrid Varon.

La journée de samedi sera tournée "vers l’écoute de témoignages et la découverte de l’apprentissage pour le grand public".

Un fossé d’alphabétisation qui ne décourage pas Valérie Bénard, la vice-présidente du conseil régional déléguée à la lutte contre l’illettrisme, qui a décidé de "prendre le sujet à bras le corps et d’engager tous les moyens pour réussir".
Vendredi 7 Septembre 2012 - 11:57
Fabrice François
Lu 942 fois




1.Posté par Certains sont illettrés... le 07/09/2012 12:42
... d'autres sont analphabètes comme leurs pieds !

2.Posté par CritiqueFacile le 07/09/2012 13:53
Formateur périmé, outil pédagogique du moyen âge, critère d'attribution de marché : le prix, la pauvre Madame Bénard qui se sait pas grand chose à la LCI et voilà comment réduire le nombre d'illettrés !
Se n'est pas avec des cases à lire que la tendance va s'inverser !

3.Posté par Marc le 07/09/2012 13:58
Bravo ! Bravo !
Votre action finira par payer, c'est un dossier difficile ne lachez pas !

4.Posté par noe le 07/09/2012 15:18
Très bonne initiative !
J'applaudis !
Trop de jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ...
Tout doit être fait pour la réussite de tous !

5.Posté par Boa Bill le 07/09/2012 19:55
"Région: "La volonté politique forte de faire barrage à l’illettrisme"

Volonté politique forte... ??? ... à pleurer... de vrais pleurs quand on sait de quoi il s'agit, à l'inverse de Mme Bénard.

Quand on pense que le président de la Région, membre éminent de l'ump - voir sur wikipédia pour ceux qui en doutent - , a tout fait pour casser l'école Républicaine en votant des deux mains toutes les suppressions de postes dans tous les secteurs de l' Education Nationale parce qu'il ne connaît rien à l'Education et que son souci premier était de plaire à son maître yzokras pour mieux se placer politiquement, alors ces "cases à lire" ne sont qu'un simple placebo dérisoire qui ne saurait convaincre que ceux qui n'ont rien compris.

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales