Politique

Région: Didier Robert annonce un budget primitif 2014 "parfaitement maîtrisé"

La Région a présenté son budget primitif (BP) 2014 avant l'assemblée plénière de demain. Budget en augmentation avec une large part consacrée aux investissements, 58% au total, et "parfaitement maîtrisé" pour le président de Région, Didier Robert, bien que les dotations de l'Etat soient en baisse de 17% cette année.


Région: Didier Robert annonce un budget primitif 2014 "parfaitement maîtrisé"
Ce jeudi se tient la dernière assemblée plénière de l'année à la Région. Au menu, le vote du budget primitif 2014. Avant le vote, les conseillers régionaux et le président de la Région, Didier Robert, ont présenté ce budget dans les grandes lignes cet après-midi.

Le budget 2014 est de 855 millions d'euros, soit une augmentation de 7,8% par rapport à 2013. "Sur les 855 millions d'euros, 360 millions sont consacrés à la section fonctionnement et 495 millions à la section investissement. Avec une répartition plus importante que l'an dernier (…). Autre élément marquant, la stabilisation quasi parfaite de la section de fonctionnement (-0,1%) et une augmentation significative de la section investissement (+14,4%)", explique le président de Région, Didier Robert.

Sur la section fonctionnement, des arbitrages ont dû être menés pour stabiliser son montant, notamment sur le champ de la formation professionnelle. Au budget 2014, il est prévu un peu plus de 9 millions d'euros de moins, comparativement au BP 2013.

Pour construire son budget, la Région s'est appuyée sur trois idées fortes. "Ces trois idées sont le respect des engagements, être dans une parfaite logique de maîtrise des équilibres et être dynamique et volontariste dans l'action portée par la collectivité", poursuit-il.

Un premier bilan

Didier Robert s'avance à un bilan avant le début de sa cinquième année de mandature à la tête de Région. "Depuis 2010, nous nous sommes engagés sur un certain nombre de chantiers (…), et tous les engagements ont été scrupuleusement respectés", précise Didier Robert. Tour à tout évoqués, la nouvelle route du littoral, les chantiers d'aéroports, le Trans Eco Express, les 65.000 bénéficiaires du plan POP depuis 2010, les 254.687 bénéficiaires de la continuité territoriale… font dire au président de la Région que le "projet de société présenté aux Réunionnais a été scrupuleusement mené à terme" depuis 2010.

"Le budget est parfaitement maîtrisé (…). Sur la partie fonctionnement du BP, cela nous permet de dégager un niveau très élevé d'épargne brut, signe de bonne santé, à plus de 161 millions d'euros contre 147 millions en 2013", rappelle-t-il. "Depuis 3 ans nous avons constitué une capacité d'autofinancement. C'est un budget qui privilégie l'investissement au fonctionnement. De son côté, la Région poursuit sa démarche de désendettement de la collectivité et d'un recours très mesuré à l'emprunt hors chantier NRL", souligne Didier Robert.

La maquette financière de la NRL évolue

L'occasion pour le président de Région, dans le cadre du projet de nouvelle route du littoral, d'annoncer que la maquette financière a évolué. "Un second emprunt de 170 millions d'euros a été contracté auprès de la Caisse des dépôts et consignation (dossier en cours d'instruction ndlr) ce qui emmène la Région a engagé 100 millions d'euros", précise-t-il. Sur un chantier de 1,6 milliard d'euros - le montant n'évolue pas - ce nouvel emprunt diminue la part directe de la Région. "Cela permet de mesurer l'excellente situation financière de la Région", ajoute Didier Robert.

Malgré tout, ce budget 2014 est construit autour de la baisse des dotations budgétaires de l'Etat. Une perte de recette calculée à hauteur de 17%, soit près de 30 millions d'euros en moins. "Malgré ce contexte contraignant, nous nous inscrivons dans une logique de dynamisme (...). Dans un esprit de maîtrise des taux de fiscalité qui restent inchangés dans un souci de ne pas pénaliser les ménages réunionnais", conclut Didier Robert.
Mercredi 11 Décembre 2013 - 17:46
Lu 1300 fois




1.Posté par Mahé le 11/12/2013 18:19
A quand un traité d'extradition avec les Seychelles ?
Sa urge.......

2.Posté par darky le 11/12/2013 18:44
le budget de la commune du tampon,, à l'époque, etait il aussi bien maîtrisé??

3.Posté par Possession en marche le 11/12/2013 20:22
Pour une fois qu'une équipe tient ces engagements envers la population voilà enfin des élus qui pensent au réunionnais et pas simplement aux membres de leurs familles

4.Posté par poucette le 12/12/2013 07:21 (depuis mobile)
et s'il nous donnait son business plan sur 15 ans, la période sur laquelle il va dégainer l'argent pour la NRL ? il nous prend pour des bleues !!!

5.Posté par jean-jacques le 12/12/2013 08:13
Par un étrange miracle le budget du CR augmente de 7,8% ( environ 60 millions ) entre 2013 et 2014.
D'où provient donc cette ressource supplémentaire ?
Le CR a trouvé 60 millions DE PLUS que cette année et ne peut rien faire pour le prix des carburants ?
Pour rappel , une baisse de 5 cts sur le prix du litre de carburant coûte environ 20 millions.

6.Posté par critère acide le 12/12/2013 10:02
Gestion pour un champion

Ah ça, pour ce qui est de maitriser la gestion, il s'y connait le Didier Robert. Il a parfaitement maitrisé cet exercice au Tampon. D'ailleurs la Chambre Régionale des Comptes lui a décerné un prix d'excellence: "La capacité d'autofinancement était de 22 millions d'euros en 2006, 14 millions en 2009 et négative en 2010" (page 2 du rapport de la CRC.

Il a même eu droit aux félicitations de la CRC: "la commune a du recourir de manière importante à l'emprunt (98 millions empruntés entre 2006 et 2010). L'endettement de la commune est passé de 39 millions en 2006 à 80 millions en 2010" (page 2 du rapport de la CRC.

Autre friandise qui illustre ses grandes qualités de gestionnaire: la SPLA Maraina, dont il est le PDG depuis deux ans, accuse déja un déficit de 1,4 million d'euros...

Pour ce qui concerne la continuité territoriale, la Région court toujours après la somme de 9 714 263 € qu'elle réclame à l'Etat. Après avoir eu gain de cause au tribunal administratif de Saint-Denis le 6 octobre 2011, la Région a été déboutée par la Cour Administrative d'Appel de Bordeaux...

Enfin, pour illustrer "l'excellente santé financière de la région", il est ridicule d'annoncer que "Sur un chantier de 1,6 milliard d'euros - le montant n'évolue pas -"... Encore heureux que le montant de la dépense n'évolue pas alors que le chantier n'a pas encore commencé! On en reparlera lorsque les travaux seront en cours...si le chantier démarre.

7.Posté par Delagrotte MAAMUT le 12/12/2013 10:54
maamut
Tiens on parles du même sujet, mais pas de la même manière ;)

8.Posté par Ariste Payet du Tampon le 12/12/2013 12:29
Didier maitrisant la "gestion" ? Ce serait une prémière !
Au lieu de titrer n'importe quoi, Piérrot Dupuis devrai plutôt demander leur avis aux Tamponnais !

Mais peut-être que je me trompe et que Didier Robert prend des cours de gestion avec son DGS de la Casud : Cyrille Hamilcaro.......

9.Posté par Employé communal du Tampon le 12/12/2013 12:46
Conseil à Pierrot Dupuis :
Pour vanter ton Chef, évite de lui envoyer des fleurs sur sa gestion...
Tu seras plus crédible !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales