Politique

Région : 11,3 millions d'euros pour l'IRT, 2,4 millions d'euros pour la SR21

Hier, s'est tenue la commission permanente de la Région. Voici le compte-rendu communiqué par les services de la Région:


Région : 11,3 millions d'euros pour l'IRT, 2,4 millions d'euros pour la SR21
 
"Plus de 16 millions d’euros votés en faveur du développement économique et particulièrement du tourisme"

La Commission Permanente de la Région s’est réunie ce mardi à l’Hôtel de Région Pierre Lagourgue sous la présidence de Didier Robert. Les conseillers régionaux ont examiné plus d’une vingtaine de rapports relatifs au tourisme, au développement économique, aux énergies vertes, au Trans Eco Express, à l’aménagement, aux formations sanitaires et sociales, aux lycées, à la coopération éducative…
 
Nouvelle dynamique économique

- Tourisme, priorité 2010-2014 : plus de 13,7 millions d’€ pour soutenir la création d’une nouvelle structure hôtelière et en faveur des acteurs touristiques

· L’année 2010 a été synonyme de résultats encourageants dans le domaine du tourisme, notamment avec l’augmentation de 25% de l’offre d’hébergement sur l’île grâce à la redynamisation du secteur par le nouveau régime d’aides régionales. En effet, dans le cadre d’une stratégie régionale rénovée pour le développement du tourisme à La Réunion, la Région a depuis juin 2010 modifié ses modalités d’aides aux entreprises touristiques pour permettre une amélioration de l’offre touristique (hébergement, restauration, loisirs) tant qualitativement que quantitativement. Cette nouvelle impulsion a depuis permis de soutenir 9 projets de création ou de rénovation de structures hôtelières à hauteur de 11 millions d’€. Dans la continuité de ces actions en faveur du développement touristique, la Commission Permanente a accordé une subvention de 2,1 millions d’€ (Région et FEDER) pour la création d’un hôtel 4 étoiles de 36 chambres à Salazie. L’ouverture de cette nouvelle structure hôtelière au cachet architectural à caractère patrimonial entraînera la création de 40 emplois.

· Depuis mars 2011, la collectivité régionale a souhaité renforcer son soutien aux acteurs du tourisme pour les accompagner dans leurs actions. L’IRT s’est ainsi vu accorder par la Commission Permanente une subvention de plus 11,3 millions d’€ pour la mise en œuvre de son programme d’actions 2011 qui se structure autour de 4 pôles dont le développement des produits et labels (gîtes de montagne, Villages Créoles…) ainsi que la promotion de la destination Réunion auprès des agences de voyage (participation à des salons professionnels…) et des clients (édition de brochures, animation d’un site Internet…).  Les élus ont également voté une subvention de plus de 287 000€ en faveur de la Fédération Réunionnaise de Tourisme (FRT) pour son programme d’actions 2011 axé principalement sur l’accompagnement du développement touristique du territoire ainsi que sur l’information et l’accueil touristique.
 
- Développement économique : plus de 3 millions d’€ aides votés

· Au titre des aides régionales à l’investissement des entreprises industrielles et artisanales, les élus ont accordé une subvention de 76 000€ à une entreprise de métallerie et ferronnerie d’art pour l’acquisition de matériels de production.

· Pour permettre aux entreprises locales d’expédier leurs produits en métropole et en Europe, la Région a mis en place une mesure pour compenser les surcoûts d’éloignement Réunion/métropole. Dans le cadre de ce dispositif, les élus ont accordé à une entreprise locale de conditionnement de produits sous forme de colis une aide de plus de 570 000€ (Région et FEDER).

· La Commission Permanente a voté une subvention de 25 000€ à la Chambre Régionale de l’Economie Solidaire (CRES) pour l’organisation à La Réunion des premières Rencontres sur les finances solidaires.

· Les élus ont voté une enveloppe de 2,4 millions d’€ pour le programme d’actions 2011 de la SR21 qui s’articule d’une part autour d’une restructuration de ses missions (conformément aux recommandations de la Chambre Régionale des Comptes) et d’autre part autour de nouvelles missions telles que l’ouverture de deux bureaux de représentation économique en Allemagne et dans la zone océan Indien ou encore le développement de sa stratégie de veille et de prospective économique.

· La Commission Permanente s’est prononcée en faveur du projet de loi portant réforme des ports d’outre-mer  et a souligné l’importance de cette loi visant à transformer le Port Réunion en grand port maritime sous réserve d’une évaluation du transfert de personnels et de moyens occasionné. Dans le domaine agricole, elle a également rendu un avis favorable sur deux projets de décrets en urgence : l’un portant sur les bonnes conditions agricoles et environnementales dans certains DOM, l’autre sur les modalités de recouvrement par voie de prélèvement mensuel des cotisations sociales des personnes non salariées des professions agricoles dans les DOM.
 
- Energies vertes :  la Région soutient deux projets structurants à hauteur de plus de 412 000€

· Afin de développer les énergies alternatives, la Commission Permanente a voté une subvention de plus de 376 300€ à la société SEAWATT pour le lancement d’un programme de recherche et développement pour optimiser son système de centrale houlomotrice qui va s’installer au large de Saint-Pierre.

· Les élus ont approuvé le lancement d’une étude pour la faisabilité technico-économique sur l’utilisation des biogaz à des fins de production d’électricité aux heures de pointe, de valorisation en biocarburant ou en tri-génération. L’étude qui sera financée par la Région à hauteur de 36 000€ portera sur 4 gisements distincts ( centres d’enfouissement technique, effluents d’élevages, agricoles et agro-industriels).
 
- Trans Eco Express :  nouvelles modalités de financement des bus et nouveaux aménagements routiers

· Dans la cadre du programme Trans Eco Express (TEE), la Région a lancé depuis mai 2011 un dispositif expérimental pour aider les EPCI à financer leur matériel roulant. Les élus ont approuvé l’extension ce dispositif à l’acquisition de bus pour la desserte des écarts permettant ainsi une couverture cohérente et nécessaire de l’île en transports en commun. Ils ont également accordé à la CIVIS une subvention de plus de 1,6 millions d’€ pour l’acquisition de batteries pour alimenter ses 8 microbus électriques en complément de celle de plus de 9,4 millions d’€ qui lui avait été accordée le 19 juillet dernier pour l’acquisition de 42 nouveaux bus.

· Dans le même temps, une enveloppe de plus d’1 million d’€ a été votée par la Commission Permanente pour l’engagement des études opérationnelles et des travaux pour l’amélioration du réseau routier et la création de voies réservées et d’emprises spécifiques pour le passage des transports en commun dans les quatre micro-régions.
 
- Aménagement : approbation du bilan de la concertation publique pour la liaison Balance / Asile Hôpital et mise en place de la commission de suivi du SAR

· La Commission Permanente a approuvé le bilan de la concertation publique pour la liaison Balance/Asile Hôpital et la démarche retenue pour la poursuite de ce chantier routier. Cette liaison a pour but de proposer un itinéraire de transit RN3-RN2 pour éviter le centre urbain de Saint-Pierre (Boulevard Banks) avec un nouveau franchissement de la Rivière d’Abord. Sur les 3 familles de scénarios proposées lors de la concertation publique, la solution C a été écartée car jugée trop consommatrice en terres agricoles. Avant de se prononcer sur le choix définitif du tracé, les élus ont acté le lancement d’une étude de diagnostic complémentaire sous maîtrise d’ouvrage assistée de la Chambre Régionale d’Agriculture à hauteur de 40 000€.

· Les élus ont validé la composition de la commission de suivi du SAR (Schéma d’Aménagement Régional) ainsi que le programme de travail de cette commission dont la première réunion est programmée en novembre 2011. Pour rappel, le SAR a été adopté en Assemblée Plénière le 14 décembre 2012 et a été examiné par la section "Travaux publics" du Conseil d’Etat les 24 mai et 12 juillet 2011. La publication au Journal Officiel est prévue au cours des prochaines semaines.
 
Egalité des chances
 
- Formation sanitaire et sociale :  plus de 509 000€ pour former des puéricultrices

· La Commission Permanente a accordé une subvention de plus de 509 000€ à l’Association Saint-François d’Assise pour le programme de formation de l’année 2011 de son école de puériculture et de son Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture qui accueillent tous deux une cinquantaine d’élèves.
 
- Lycées :  une dotation de fonctionnement complémentaire pour un lycée de l’Est

· Afin de faire face à la montée en charge de ses effectifs et assurer le bon fonctionnement de ses nouvelles sections, le lycée Saint-Benoît IV s’est vu accorder une dotation de fonctionnement complémentaire de 15 500€.
 
- Coopérative éducative : un nouveau programme de formation en français pour les enseignants des Comores financé par la Région

· Les élus ont voté une enveloppe de plus de 172 600€ (Région et FEDER) en faveur du Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) pour la mise en œuvre de son projet "Développement des compétences pédagogiques et langagières en français des enseignants de l’Union des Comores".
Mercredi 14 Septembre 2011 - 09:39
Lu 1514 fois




1.Posté par polo974 le 14/09/2011 09:47
Ils ont également accordé à la CIVIS une subvention de plus de 1,6 millions d’€ pour l’acquisition de batteries pour alimenter ses 8 microbus électriques


Les véhicules électriques sont une GROSSE CONNERIE à la Réunion où la moitié de l'élec est produite à base de charbon...

Il faut commencer par développer les productions moins génératrice de CO2...

2.Posté par eric le 14/09/2011 10:09
Les choses avancent. Bravo, enfin des efforts sont faits pour l'économie et le tourisme. Il faut continuer.

3.Posté par Bruno le 14/09/2011 10:21
Didier Robert n'a pas caché lors de sa campagne quelles seraient ses priorités et aujourd'hui il les applique.

Le tourisme mérite au moins cette somme si l'on veut y arriver!

4.Posté par ph le 14/09/2011 10:22
qu'ils arrêtent de donner autant d'argent pour le tourisme, quel est le retour sur investissement ?, ils nous font croire que le taux de fréquentation est en positif, que des paroles, depuis avril, le tourisme est en baisse, c'est bien de faire des projets à longue date, toujours est il c'est maintenant qu'il faut agir, quand je vois le taux de fréquentation sur le moi d'Août à Maurice, je me marre, eux ont une politique pour le tourisme et sont dynamiques et savent y faire

5.Posté par zean marc le 14/09/2011 10:24
ça bosse à la Région, ça va pas plaire à l'opposition!

Franchement si l'on reste objectif, il est difficile de critiquer le travail de fond qui est en train d'être fait.

chapeau bas!

6.Posté par Z'embroKaf le 14/09/2011 11:32
J'ai l'impression de lire la même chose toutes les semaines...alors cette semaine elle s'est fait attaquée "la morphée" !!!

7.Posté par Thierry le 14/09/2011 11:40
Top de financer le tourisme .... mais quelles branches du tourisme ....

Les gîtes, tables d'hôtes, les petits hotels, les petits restaurants sont beaucoup plus fréquentés que les structures étoilées ... Certes, il faut aussi à la Réunion des structures étoilées pour viser une clientèle de luxe. Mais quand on sait que le tourisme de proximité est le plus gros marché ... en quelle direction iront les finances... Est-ce au profit direct des structures ou alors au profit des annonceurs publicitaires ou des seuls étoilés qui redistribueront cela sous forme de "hauts revenus".

Mais dans l'ensemble, comme le dit le Post 5.... cela bouge et dans le bon sens. C'est tout ce qui compte .... il y aura toujours des mécontents... mais les choses avancent... et pour la Réunion ... pas que pour une famille... cela fait la différence ....


8.Posté par lol le 14/09/2011 12:05
412 000 euros a des entreprises privées pour faire des projets sur les énergies vertes avec lesquels les sté vont se faire des millions... et a coté de ca il donnent 15 500 euros a un lycée pour son fonctionnement...

on résume : 412000 euros pour que les copains privés se gavent et 15500 euros pour un lycée qui forme peut être les salariés qui seront plus tard exploités par ces stés.

ridicule ! gros ! capitaliste !

9.Posté par bouboul974 le 14/09/2011 12:10
11,3 millions d'euros pour l'IRT, 2,4 millions d'euros pour la SR21
Mais je croyais que ces deus-x Société devrais dissoute avec l'arrivée de la nouvelle équipe, encore une fois faites ce que je dis mais pas ce que je fais
Tant y gagne met la main dans la poche eh ben y fé

10.Posté par JORI le 14/09/2011 12:46
J'espère que chacun archive ces documents pour pouvoir le moment venu faire le bilan. En tout état de cause ces sommes me paraissent énormes et quand on sait que l'Etat a gelé ses dotations pour les collectivités, on se demande juste où est ou sera pris l'argent pour financer tout ça. Résultat des courses en 2014, je crois.

11.Posté par falcucci pascal le 14/09/2011 12:55



BRAVO

PACAL FALCUCCI

12.Posté par jean Jouhis le 14/09/2011 12:56
BRAVO
du bon boulot !
rien a redire !

13.Posté par Des idées à foison ! le 14/09/2011 13:04
Subventionner à outrance ne signifie pas que les touristes vont affluer à La Réunion ! 11,3 millions par ci, d'autres millions par là... encore faut -il que tous ces millions soient bien utilisés et attirent les touristes !
Les logements touristiques ont la chance ne bénéficier de ces millions là, mais à mon humble avis, il faudrait davantage proposer des millions d'euros pour diversifier l'offre de services et d'infrastructures touristiques : création du sentier littoral du Sud Sauvage, multiplication de circuits de visites guidées, création d'éco-musée, réhabilitation de bâtiments patrimoniaux (même si c'est du ressort du Conseil Général, il ne faut pas oublier que ces sites patrimoniaux sont visités par les touristes donc un partenariat avec le conseil général serait intéressant pour développer touristiquement notre île).

Voici quelques conseils d'un diplômés de touristes au chômage...

14.Posté par sansblague le 14/09/2011 14:08
Coopérative éducative : un nouveau programme de formation en français pour les enseignants des Comores financé par la Région

· Les élus ont voté une enveloppe de plus de 172 600€ (Région et FEDER) en faveur du Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) pour la mise en œuvre de son projet "Développement des compétences pédagogiques et langagières en français des enseignants de l’Union des Comores".
-------------------------------------------------------
Cà fait cher pour une compétence langagière en français du style "casse toi-pauvre con..."

15.Posté par zarikonoir le 15/09/2011 20:23
Si le tourisme pouvait sauver un pays la Grèce serai le premier à être sauvé. Par ailleurs faire des pubs à outrance pour chaque poste de dépenses, quelle idée géniale. En effet, M. Le Président est malin, le petit peuple n'a pas le recul nécessaire pour extrapoler. Alors quand il entend million il pense à beaucoup. Mais tous ces millions ne sont que poudre aux yeux. Passons aux ratios par Réunionnais et là on pourra juger de si on est mieux loti que les autres. Combien les autres régions dépensent par habitants pour la mobilité, par exemple?
La cerise sur le gateau c'est que toutes pubs réalisées par la région ont un coût. Ce coût entre en déduction de ce qui pourrais être donné.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales