Société

Réformes des rythmes scolaires: L'intersyndicale appelle à la grève

L'intersyndicale de l'éducation (CGTR Educ'action, Saiper Pass 974, FNEC FP FO, Snuipp FSU, Snerac CFTC, SNE , Sud Education) s'est réunie ce matin au siège de la CGTR à Saint-Denis. Objectif annoncé, demander la suspension de la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires et l'abrogation du décret s'y référant. En outre, les syndicats appellent à une journée sans élève le 13 novembre et une mobilisation nationale et locale est prévue une nouvelle fois pour le 14 novembre prochain devant la préfecture.


Réformes des rythmes scolaires: L'intersyndicale appelle à la grève
"Premier bilan trois mois après la rentrée: la mise en oeuvre dans 20% des communes de la réforme des rythmes scolaires ne marche pas. C'est une véritable catastrophe", lâche le secrétaire départemental de la CGTR Educ'action, Patrick Corré.

Très remontée, l'intersyndicale, composée de sept syndicats, demande l'abrogation pure et simple du décret d'application de la réforme des rythmes scolaires, problématique aux yeux des membres de l'intersyndicale.

Une réforme très peu appliquée pour le moment à la Réunion puisque quatre communes ont joué le jeu cette année pour la rentrée : Saint-Benoît, la Possession, Saint-Joseph et la Plaine des Palmistes. L'intersyndicale souligne que la "fronde" s'amplifie auprès des élus locaux sur l'application de la réforme. "Face au constat, la colère continue et s'amplifie. On en veut pour preuve la fronde des élus locaux. Des communes avaient prévu de passer à la réforme cette année et ont décidé de la suspendre. Certaines communes ont même décidé de ne pas l'appliquer en 2014 (au niveau national pour le moment ndlr)", poursuit Patrick Corré.

Au-delà de la fronde politique, ce sont les enfants qui seraient les principales victimes de la réforme Peillon. "Chaque jour qui passe apporte son lot de rejets de la réforme. C'est le désordre qui a été organisé avec sa mise en oeuvre et se traduit dans les faits par des enfants fatigués, désorientés, des problèmes de sécurité ou encore la qualité pédagogique abaissée", explique-il.

Une journée sans élèves le 13 novembre avant la grève du 14 novembre

"Il est important d'insister sur la désorganisation complète. Les élèves ne savent plus si c'est une école ou un centre de loisir. Or on est censé les cadrer et leur donner des points de repères", souligne Katell Louarn, déléguée syndicale SNUDI FO. Pourtant, à en croire le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, en déplacement hier dans une commune ayant appliqué la réforme des rythmes scolaires, le problème viendrait d'un "manque de volonté dans son application". Une affirmation balayée du revers de la main par l'intersyndicale : " Il est à la rue et sourd. Il est en dehors des réalités".

Résultat, face à la fronde des parents d'élèves, syndicats et personnels de l'Education nationale, une journée sans élève dans les écoles est prévue pour le 13 novembre prochain au niveau national. Une journée organisée par les parents d'élèves. "On soutient cette journée et on va faire le relai au niveau local avec les syndicats et les parents d'élèves", prévient Patrick Corré.

Une journée de chauffe avant la mobilisation nationale le 14 novembre prochain, localement prévue à 10 heures devant les grilles de la préfecture à Saint-Denis. "On demande la suspension de la réforme là où elle s'applique et le non passage en 2014", avance Patrick Corré.

"Les politiques doivent arrêter de s'obstiner et écouter les électeurs", conclut Anthony Payet, du syndicat SNE-FGAF
Mercredi 6 Novembre 2013 - 14:13
Lu 1247 fois




1.Posté par noe le 06/11/2013 14:30
On voit que pour certains , tout est bon pour "tirer au flan" ...surtout quand ils ne sont pas encore dans le dispositif des 4,5jours .....
Et ce seront tj les enfants qui vont trinquer et subir les pots cassés ...

« Le zen n’est pas une forme d’excitation, mais la concentration sur notre routine quotidienne. » [Shunryu Suzuki]

2.Posté par Laurent le 06/11/2013 14:56 (depuis mobile)
"Il n y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre."
Cela vaut aussi bien pour Noé que pour Peillon.
Cette réforme est mauvaise. Oui il faut revoir les rythmes scolaires, mais pas comme ça. Alors tous dans la rue le 14 novembre.

3.Posté par Ded le 06/11/2013 15:04
la seule réforme acceptable aurait été d'imposer le retour au 4 jours et demi avec mercredi comme coupure...mais les maires et certains enseignants pensent d'abord à leur week end.
Et je ne parle pas de ces heures interminables pour les gosses quand les "activités" se situent entre 12 et 14 h avec reprise de l'école après ...comment des enseignants responsables peuvent-ils accepter ça?
D'autant que certaines municipalités ont mis des "animateurs" bidons qui ne savent pas quoi faire car non formés.
Là est la connerie absolue.
Au final, il n'y a pas plus d'égalité des chances ( mais il n'y en a jamais eu) et on continue à ne pas voir que l'école sera un échec si TOUS les gosses ne sortent pas du primaire en sachant lire, écrire et compter correctement ..
Tout le reste n'est que fumisterie et temps perdu pour les gamins qui vont quand même au collège sans avoir acquis ces 3 bases.

4.Posté par Titi or not Titi le 06/11/2013 15:37
" L'intersyndicale de l'éducation (CGTR Educ'action, Saiper Pass 974, FNEC FP FO, Snuipp FSU, Snerac CFTC, SNE , Sud Education) "

Rien que Ca Même !! C'est Tout ??

Hum, que c 'est Bon la Surénumération ??

"Il est important d'insister sur la désorganisation complète. Les élèves ne savent plus si c'est une école ou un centre de loisir. Or on est censé les cadrer et leur donner des points de repères"

j ai Toujours Dit :
A qui l'ont Confie nos Gosses !! Ca Fait des Années que Ca Dure !!

Heureusement que il y a des Taties dans ces Ecoles : Hygiene , Cantine , Recrées ... , avec Salaire de Smic ( 3 x moins qu'un Instit ! )

Les instits ont Démisionné depuis longtemps ! Ils s'en Foutent !! Constat : 106000 Illettré a la Réunion !!

Au retour des dernières vacances , j'ai entendu la remarque dans un Groupe d'Instits : Allez ,Plus qu' un mois 1/2 a Faire !!

5.Posté par Roberto le 06/11/2013 17:28
@2: laisse tomber Laurent, Noé vient de découvrir un dictionnaire de citations en pensant acheter la revue technique de sa moto....
Il restera plus proche de Serge que du Dalaï...

6.Posté par Zbob le 06/11/2013 18:23
"Heureusement que il y a des Taties dans ces Ecoles : Hygiène , Cantine , Recrées"
Alors là, je me marre car il suffit de connaitre un peu le système de recrutement municipal et électoraliste ( dans toutes les communes) pour savoir qu'une bonne partie d'entre elles ne foutent pas grand chose .
les cantines? bonne blague c'est une place recherchée car on peut se servir
L'hygiène? faut pas trop regarder comment certaines classes sont nettoyées le soir
Récrée? à part peut-être dans certaines écoles maternelles ce sont les profs qui doivent assurer la surveillance et qui sont responsables en cas d'accident
Dans de nombreuses écoles , il y a trop de taties et ce n'est pas pour cela que les écoles fonctionnent mieux , au contraire!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales