Politique

Réforme territoriale : La Région veut proposer une loi d'adaptation pour la Réunion

La réforme territoriale inquiète les collectivités dans l'hexagone, mais également dans les départements d'Outre-mer. Pas concernée par le premier volet de la loi, la Région Réunion souhaite être entendue, mais surtout demande à ce qu'une loi d'adaptation permette de prendre en compte les réalités de notre territoire. La collectivité régionale souhaite porter ce projet devant le gouvernement.


Réforme territoriale : La Région veut proposer une loi d'adaptation pour la Réunion
"A l'occasion du déplacement du président de la République le débat est posé sur la réforme territoriale, les élections régionales repoussées, le redécoupage des régions ou encore la suppression des départements à l'échéance 2020. Mais à aucun moment, il n'a été abordé le problème de fond", explique le président de Région, Didier Robert.

Se pose alors la question des "compétences" et "domaines d'intervention" de la Région dans le futur. "Ce débat n'est pas posé", ajoute Didier Robert. C'est dans ce contexte que la Région Réunion souhaite être entendue par le gouvernement. "Nous sommes prêt à apporter notre contribution dans le cadre de cette réforme. Nous pouvons faire une proposition de loi d'adaptation permettant de prendre en compte deux éléments, la cohérence des politiques publiques et l'exercice réel des compétences par les collectivités locales", précise le président de Région.

Tout en restant dans le cadre de l'article 73 de la loi de décentralisation, Didier Robert souhaite que l'Etat tienne enfin compte des "réalités locales" sur plusieurs problématiques réunionnaises. "L'idée de cette loi d'adaptation est d'accepter le fait qu'il y ait un texte qui fixe, sur une longue durée, dans le cadre du contrat Plan Etat/Région, un dispositif législatif tenant compte des réalités locales", explique Didier Robert. En clair, avoir la main sur des sujets comme le tourisme, le foncier, les 50 pas géométriques, les visas, la question de l'énergie... La Région se dit "prête" à le faire. L'objectif étant d'arriver à un document abouti.

Didier Robert ne souhaite plus "attendre" que l’État décide, seul, sur la question de la réforme territoriale et demande l'instauration d'un véritable "débat". Reste à savoir si le gouvernement est prêt à entendre ces doléances.

Jeudi 24 Juillet 2014 - 17:43
Lu 1242 fois




1.Posté par Romuald le 24/07/2014 20:05
Ce qui me plaît chez Didier Robert c'est qu'il parle bien de la prise en compte des "réalités locales" !
Il ne fait pas comme les autres à pleurnicher sur nos "spécificités" lamentablement,mais s'appuie sur la prise en compte des réalités pour "adapter" la réforme.
C'est sur cette base quel'on peut avancer !

2.Posté par Emancipation ! le 24/07/2014 20:07
Oui à l'émancipation !
Oui à la régionalisation des décisions pour les problématiques locales !
Oui à la prise en compte des réalités locales pour un développement adapté !


3.Posté par KLOD le 24/07/2014 23:36
Après tant d'années de "goyave de France" , cela fait plaisir d'entendre ces commentaires venant de "la droite".

4.Posté par Ti 4 sous le 25/07/2014 06:49
Oui à la main mise sur les deniers publics afin de mieux -encore- les dilapider.

Exemple IRT


Vivement fin 2015

5.Posté par Un réunionnais le 25/07/2014 11:00
Didier ROBERT a tout compris !

6.Posté par Il est à la ramasse le Didier le 25/07/2014 12:13
C'est quand même con pour un sénateur de ne pas se tenir au courant de l'actualité politique... Le gouvernement a déjà annoncé qu'il y aurait une deuxième loi de décentralisation à l'automne pour aborder la question des compétences. Par exemple, s'il lisait le Point: http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jerome-cordelier/la-reforme-territoriale-un-champ-de-mines-25-07-2014-1848982_244.php

Exiger un truc de déjà prévu et se féliciter quand c'est fait alors qu'il n'y est pour rien, voilà la méthode Didier Robert!

7.Posté par nicolas de launay de la perrière le 25/07/2014 14:19
que didier robert se prononce clairement sur l'alinéa 5 stupide de l'article 73 de JP Virapoulé !

depuis le temps que l'on évoque ici ce sujet... il est bon de s'apercevoir que les chargés de comm' lisent zinfos..

8.Posté par nicolas de launay de la perrière le 25/07/2014 14:25
N oublions pas que la Région a la compétence sur la fixation des taux d'octroi de mer...si DR voulait bien mettre un principe de 0% et demander la compensation à la solidarité nationale..

9.Posté par 974 le 26/07/2014 12:43
Il faut arrêter avec la décentralisation, les spécificités. On est français un point c'est tout.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales