Société

Réforme des rythmes scolaires : Ce sera le samedi matin pour St-Denis


Réforme des rythmes scolaires : Ce sera le samedi matin pour St-Denis
La mairie de Saint-Denis a tanché dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Les marmailles dionysiens du primaire auront cours le samedi matin à la rentrée prochaine. Il ne reste plus pour les services de la mairie qu'à obtenir l'accord du Rectorat.

Cette décision est intervenue après la tenue de neuf forums citoyen qui se sont déroulés pendant le mois de mai. "C'était une véritable attente. Ils ont été bien fréquentés. Entre 100 et 200 personnes présentes à chaque fois. Les citoyens sont venus se renseigner sur la réforme des rythmes scolaires. Les parents, professeurs et élus se sont positionnés et un intérêt certain s'est dégagé pour le samedi matin", explique la députée PS et conseillère municipale, Ericka Bareigts, en charge lors de la dernière mandature de la mise en place du Plan éducatif global (PEG).

L'année dernière et avant la tenue des forums citoyen, la mairie de Saint-Denis avait interrogé les 77 écoles de la Ville. "70% des écoles s'étaient déclarées pour le mercredi. Cette tendance s'est inversée après les forums puisque 73% des conseils d'école ont choisi le samedi matin", souligne le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette. "Le nouveau décret faisait obligation pour le recteur de s'appuyer sur le vote du conseil d'école", ajoute-t-il.

Les services de la Ville ont décidé de suivre le résultat des forums citoyens où s'est dégagé la réelle volonté d'organiser l'école le samedi matin, et non le mercredi matin. "En mettant l'école le mercredi, les experts en éducation ont attiré notre attention sur la fatigue des enfants. Le lundi et le vendredi sont des zones rouges. Le samedi est mieux pour les enfants car il y a moins de risque de fatigue", précise Ericka Bareigts.

Un million d'euros supplémentaires

Concrètement, les enfants scolarisés dans le primaire auront cours le samedi matin entre 8 et 10 heures. Quant aux activités périscolaires, la mairie de Saint-Denis a décidé de mettre les bouchées doubles. "Notre option sur l'organisation des activités périscolaires sera basée sur la mise en place d'activités entre midi et 14 heures. Et le soir entre 15h15 et 16h30", poursuit-elle. Coût pour la ville estimé à un million d'euros supplémentaires.

En plus, la mairie de Saint-Denis va recruter 200 animateurs périscolaires, formés au mois d'août pour être opérationnels dès la rentrée prochaine. "8500 enfants ont bénéficié des activités périscolaires l'année dernière. Avec la réforme, on veut proposer quatre offres périscolaire pour 11.000 enfants. Les enfants connaitront 20 modules initiations sur toute leur scolarité (du CP au CM2 ndlr)", explique Gilbert Annette. Parmi les activités déclinées sous forme de modules, les marmailles pourront s'initier aux échecs, au yoga, aux activités artistiques, à la natation ou encore à l'initiation musicale.

"Nous avons dû prendre en compte l'intérêt des enfants, l'intérêt des enseignants et l'intérêt des parents. Notre offre est un compromis dans lequel nous avons privilégié l'intérêt de l'enfant. Notre ambition est d'améliorer la performance des petits dionysiens", conclut Gilbert Annette.

Vendredi 6 Juin 2014 - 13:17
Lu 1657 fois




1.Posté par noe le 06/06/2014 14:57
C'est idiot d'envoyer les enfants de moins de 11 ans sur les bancs de l'école le samedi matin ...
Ce choix est vraiment idiot ...
Les enfants de St Denis auront un petit week-end pour être avec leurs parents ... On oublie les familles décomposées ...
Le maire et sa clique ne pensent qu'à leur confort ... Eux , ils sont tout le temps en week-end ...
Lamentable décision qui n'est que politique de confort pour les vieux élus mais pour les enfants et leur famille ce sera galère de les emmener bosser le samedi ...
On voit une décision rétrograde , juste pour emmerder les profs et les faire venir bosser le samedi ....
Les 4 jours d'école d'antan sont plus profitables pour tous !

2.Posté par marie le 06/06/2014 17:11
Ce n'est pas une bonne réforme, il y a tant d'autre choses à faire pour améliorer la vie des enfants et des parents.

3.Posté par philippe le 06/06/2014 18:17
Veinards ! j'ai passé tellement de temps à essayer de convaincre autour de moi à quel point le samedi est mille fois préférable au mercredi, sans succès au final. Beaucoup de parents ne pensent qu'à leur confort égoïste ; leur gosse, son épanouissement, sa vie, ils s'en foutent.

C'est vrai qu'il y a plein d'autres choses plus importantes, mais puisqu'il fallait choisir, garder la coupure du mercredi, alléger les autres jours, et un peu d'enseignement (en primaire) le samedi matin pour éviter une trop longue coupure, c'est ce qu'il y a de mieux pour les enfants !

et pour le papa divorcé, il aura ENFIN la possibilité d'avoir un contact avec l'école, c'est à dire ce qui fait plus de la moitié de la vie de son enfant ! son enfant pourra enfin être fier envers ses camarades d'avoir un papa !

4.Posté par franck le 06/06/2014 21:03
La Mairie de sindni beaucoup d incompétent il devrait démissionné

5.Posté par payet le 07/06/2014 09:19 (depuis mobile)
Reste a etre valide par Le rectorat

6.Posté par Tweety le 07/06/2014 13:38
Cet article est très succinct concernant la proposition de la mairie.
Pour avoir participé à un forum citoyen ainsi qu'à un conseil d'école, le choix du samedi matin a grandement été orienté par la mairie.
Deux propositions s'offraient à nous :
- celle du rectorat : cours le mercredi matin donc animation périscolaire le mardi et le jeudi par la mairie
- celle de la mairie : cours le samedi matin donc animation périscolaire le lundi, mardi, jeudi et vendredi.
Le choix fut difficile ... Pas tant finalement !
Sauf que, ce qui n'a été dit qu'en conseil d'école et qui n'avait pas été dit au forum citoyen à Bois de Nèfles, c'est qu'à chaque session d'animation périscolaire (lundi, mardi, jeudi et vendredi), seul un quart des élèves bénéficieront d'animation.
En gros, chaque enfant aura une animation un soir par semaine.

Dans l'article, on parle d'animation entre midi et 14h, puis entre 15h15 et 16h30. Or, les horaires proposés pour les horaires scolaires sont : 8h-11h30 / 13h15-15h15.
Le temps d'animation périscolaire en fin de journée est prévu de 15h16 à 16h15.

Ainsi, les enfants du CP au CM2, pourront bénéficier d'une session d'animation par semaine et pourront être récupérés par leurs parents un soir à 16h15 et les trois autres soirs à 16h15.
Les enfants de la maternelle, par contre, n'ont pas d'animation. A 15h15, c'est garderie jusqu'à ce que les parents viennent les récupérer, au plus tard, a priori, 17h30 ! Pour des petits de 2 ans et demi à 6 ans, c'est un peu long non ?

De plus, il me semblait qu'à l'origine, la loi prévoyant la réforme des rythmes scolaires prévoyait également que les mairies assument l'occupation des enfants (dont les parents ne pourraient venir les chercher à la fin de la classe) jusqu'à l'heure de sortie ACTUELLE de classe ! Dans notre école, c'est 16h, et non 15h15! Et ce pour TOUS les enfants dont les parents souhaiteraient les en faire bénéficier.

Que dire de l'embauche de personnes formées en août pour la rentrée ... D'août !! N'était il pas possible de prévoir cela un peu plus tôt ? On a même parlé de personnel formé pour décembre ! Quid des enfants entre la rentrée et les vacances de décembre ?

Pour terminer, je souhaiterais rappeler que la loi ne prévoit pas des journées de 5h30 et une demi journée supplémentaire de deux heures ! Elle impose une durée maximale de 5h30 ! Ainsi, dans un exemple donné par le ministère, on ôte 45 minutes par jour pour ajouter une demi-journée de 3 heures, ce qui, à mon sens, serait plus pertinent d'un point de vue pédagogique !
Je me demande ce qu'en 2h un enseignant, surtout en maternelle, peut mettre en place ! Prévoyons-nous une récréation dans ces 2 heures ??

Que de questions pour une réforme qui aurait dû être appliquée dans quelques quartiers pilotes, pour ne pas dire cobayes, à la rentrée dernière !!

7.Posté par noe le 07/06/2014 16:22
Je vois qu'on fait tout pour se débarrasser des enfants ! pour qu'on les garde le plus longtemps à l'école pour laisser leurs parents "s'amuser" en toute tranquillité !
Certains parents sont vraiment minables !

On se demande pourquoi plus tard , les enfants détestent ainsi leurs géniteurs !

8.Posté par Tweety le 07/06/2014 17:29
noe, certains parents travaillent et ne font pas que s'amuser !
Ces parents qui travaillent vont devoir payer la garderie, si tant est qu'il y ait suffisamment de places !
Ces parents parvenaient peut-être à s'arranger pour être présents à la sortie de l'école en commençant leur journée plus tôt que la moyenne. A la prochaine rentrée, ils seront sans doute obligés de payer la garderie, même si c'est pour y laisser leurs enfants 30 minutes sur les deux heures facturées !
Tous les parents ne souhaitent pas se débarrasser de leurs enfants !

9.Posté par Poucette le 07/06/2014 17:34
ça ne fera jamais l'unanimité. Donc, maintenant que c'est tranché, passons à autre chose.

10.Posté par fred le 07/06/2014 20:24
merci pour ces précisions.

Je ne comprend pas comment justifier que l'on veut moins de fatigue pour les enfants alors qu'ils iront à l’école de 4 jours par semaine avec des horaires larges (8h à 16h15) et se déplaceront le samedi matin pour 2 h de cours seulement de 8h à 10h.

Les grands oubliés sont les pères divorcés qui ne pourront pas venir chercher leurs enfants à moins de leur faire manquer l’école ce qui n'est à priori pas envisageable dans une décision de justice et pour le bien de l'enfant.
Je trouve cela déplorable et cela devrait être l’élément bloquant contre le samedi matin.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales