Politique

Réforme des APL: Monique Orphé met en avant "la situation réunionnaise"

La Commission des Affaires Economiques s’est réunie hier pour présenter les conclusions du groupe de travail au sujet de la réforme des aides personnelles au logement (APL) après 4 mois de travail.


Le groupe de travail a rendu ses conclusions sur le dossier de la réforme des APL (Aides personnelles au logement). A cette occasion, Monique Orphé a interpellé le rapporteur du groupe François Pupponi, député PS, sur les particularités de La Réunion dans le domaine de l’accès au logement.

"Après un rappel sur les contraintes géographiques de l’île, j’ai mis en avant les enjeux à relever sur un territoire devant accueillir 1 million d’habitants à l’horizon 2030. Il faudrait donc construire entre 7000 à 9000 logements par an pour répondre à la demande et préparer la venue des générations futures", indique la députée PS.

Pour Monique Orphé, "le poids du foncier et celui de la construction ayant un fort impact sur le coût du loyer, l’accès à un logement reste très difficile pour des ménages percevant un peu plus que le SMIC alors même que 80% d’entre eux sont éligibles à un logement social".

Un "constat" qui l’amène à dire que "sans les aides personnelles au logement, beaucoup de ménages réunionnais ne peuvent accéder à un logement décent". Plus de 300 millions d’APL sont distribuées aux foyers réunionnais.

Monique Orphé a "alerté" le groupe sur trois sujets :
- La nécessité d’une réflexion globale sur les critères d’attribution de cette aide en raison du coût de plus en plus prohibitif des loyers
- Au sujet des APL accession à la propriété
- Cette aide bénéficie aujourd’hui à environ 600 ménages par an
- Elle permet aux promoteurs de conduire des projets immobiliers à la location et à la vente, ce qui favorise la mixité
- Les réduire représenterait un manque à gagner pour le secteur du BTP qui souffre encore de la crise

La Députée de la 6e circonscription indique également son adhésion à la recommandation 2 du groupe de travail qui préconise d’annuler la réforme prévue dans la loi de finances 2015.
 
Concernant les APL aux étudiants, Monique Orphé préconise "une éventuelle réforme de cette aide". Elle commente : "J’ai plaidé que cela soit maintenu notamment pour ceux qui sont contraints de pratiquer la mobilité pour leurs études.  A ce sujet, François Pupponi a répondu qu’il était prêt à travailler sur la situation des étudiants réunionnais pour proposer une aide mieux adaptée aux besoins. Cela va dans le sens de sa recommandation 4 qui préconise de mieux cibler les aides à destination des étudiants."
 
D'autres recommandations sont partagées par la Députée socialiste, notamment celles qui tendent à : 
- Ne pas appliquer des mesures d’économie générale non ciblées
- Une réforme d’ensemble des aides publiques au logement visant à faire baisser le niveau des loyers
- Stabiliser l’APL par période de trois ou six mois quels que soient les changements de situation du ménage afin d’éviter les remboursements d’un trop perçu
 
Monique Orphé doit prochainement rencontre de nouveau François Pupponi, afin de soumette au groupe de travail sa "contribution sur la situation réunionnaise".
Mercredi 27 Mai 2015 - 14:53
.
Lu 1343 fois




1.Posté par DANRUN le 27/05/2015 16:10
Tiens Monique Orphé, le vide , le fénwar ...

2.Posté par Encore elle le 27/05/2015 16:58
Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu une idée
Elle vient de se réveiller ?

3.Posté par Titi or not Titi le 27/05/2015 17:42

A Quand La Reforme des Dépités ?? 😜

4.Posté par AIGLE BLANC974 le 27/05/2015 19:36
Madame ORPHE se préoccupe des aides au logement , et préconise la construction de 7000 à 9000 logements/an. Comme en Métropole les Socialistes font construire toujours et encore afin d'absorber " les générations futures", mais n'est-il pas temps de regarder d'où viennent d'autres populations ?En partie, pour notre île: des Comores, d'Afrique et aussi d'ailleurs par MILLIERS ! Il est plus qu'URGENT de limiter l'IMMIGRATION (sans compter les clandestins) car les Français à ce rythme, ne pourront plus payer longtemps...et la dette ne fait que croître de plus belle .....La pauvreté va aussi gagner rapidement du terrain,42% des Réunionnais sont déjà sous le seuil de pauvreté .
Plutôt que des" Commérages " il faut de l'ACTION POSITIVE, mais je ne crois pas qu'elle viendra de nos députés pays !

5.Posté par dehors le 27/05/2015 20:14
Notre Nadine Morano pays , devrait se faire toute petite, vu que Néant des résultats de son quinquennat !!

6.Posté par un parent.. le 27/05/2015 21:10
J'ose espérer que tous les députés à l'instar de Mme Orphée vont défendre le maintien de l'AL pour tous les étudiants domiens qui font des études en métropole; il y un vrai risque de remise en cause de cette prestations!

7.Posté par Pierre Balcon le 28/05/2015 10:31
Ce texte n'a pour effet que de semer la confusion dans les esprits.
Il est bourré d'erreurs et son argumentation est spécieuse. Il témoigne de la démagogie qui est la marque de fabrique de tous les discours politiques de nos élus :
- le montant de 300 M€ versé à la Réunion concerne toutes les allocations versées au titre des aides au logement ;
- le volet de l'APL qu'a remise en cause le gouvernement ne concerne que l'accession à la propriété ; le gouvernement a indiqué au demeurant qu'il ne toucherait pas au régime étudiant alors pourquoi laisser croire qu'il y a là une cause à défendre ;
- à la Réunion, plus qu'ailleurs, le cumul APL accession avec les subvention par la LBU qui représente entre le tiers et la moitié du coût des opérations , est scandaleux . Cela revient à faire payer deux fois la même dépense par l'Etat ; il y a en plus la défiscalisation qui représente plus de 200 M€ de pertes de recettes fiscales chaque année , les prêts à taux zéro etc... .
- le régime des allocations logement n'a pas pur but de soutenir l'activité économique d'un secteur ! On croit rêver à lire une telle ineptie .

Monique Orphée a voté la confiance au gouvernement qui s'est fixé deux objectifs : rétablir les comptes publics et restaurer la compétitivité des entreprises . Mais ça c'est à Paris . Ici il faut continuer de dépenser et de subventionner les entreprises toutes azimuts !
Allez comprendre !

8.Posté par Alexis Newtown le 28/05/2015 14:05 (depuis mobile)
Comment reprendre les argumentaires des autres pour se les approprier et apres accuser les autres d'être des pompiers pyromanes. Vlody l'avait déjà fait sur d'autres sujets, maintenant c'est elle et bareigts. Quelle honte!

9.Posté par PIERRE LE PLANQUE le 28/05/2015 16:25
Oh Pierre Balcon
Ce n'est pas le planqué qui travaille DEPUIS 30 ANS à la Préfecture. On le voit tous les jours dans la rue de Paris (à croire qu'il n'a rien à faire). Il touche la surrémunération pour faire ses commentaires sur ce site. Lé pa le travail va tue à lu ici. Alé marché Pierre

10.Posté par grand gozier le 28/05/2015 16:29
Avec la quantité de personnes issu(es) des brutalité(es) de l'esclavage et de la colonisation l'ile reste comme un objet de fantaisie dominé(es) par les descendants de colons qui en faits leur avoirs , biens de complaisance mal acquis qui est laminé(es), dilapidé(es) par leur bâtard .
Comment pouvons nous pas voir cela de nos jours et la combattre?
Est - ce - que ça ne vaut pas la peine de dire les choses tels quelles sont?
Comment y en a t'ils beaucoup d'immigré(es) européens , asiatique ,musulmans , des autres DOM et des île voisines qui viennent se greffer a ce mal aise?
Ses créations de logement ça seras pour qui? Les Comores Mahorais Mauriciens Chinois portugais et autres!
Je pense qu'ils faut maintenant dire que la population de clientélisme venant des autres pays et îles ne doit plus être associer dans l'île.
On ne vas pas continué(es) à manger de la merde et aux autres de la bonne cuisine.

11.Posté par Pierre Balcon le 28/05/2015 17:57
au post 9
Je vois qu'en dépit de vos engagements de "gôche" vous avez une triste opinion des fonctionnaires . Pensez y au moment du vite de la loi de finances 2015 et dites le haut et fort au moment des régionales . Si en plus vous avanciez à visage découvert ce serait parfait.
En ce qui me concerne j'ai capitalisé 45 années de travail ( dont 10 dans le BTP ) ce qui me donne le droit à la retraite.
Quant à la marche à pied vous devriez essayer il paraît que ça rend moins bête

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales