Société

Recyclage: La Réunion championne des DOM, mais loin derrière la métropole

Eco-emballages présentait ce mardi son plan d’accompagnement à la collecte. Objectif d’ici 2018 : 3500 tonnes de déchets recyclés supplémentaires.


Véronique Héritier, responsable des opérations chez Eco-emballage, aux côtés du président de la Cirest
Véronique Héritier, responsable des opérations chez Eco-emballage, aux côtés du président de la Cirest
« La Réunion est le champion incontesté de tous les DOM en matière de recyclage ». Véronique Héritier, responsable des opérations chez Eco-emballages, présentait ce mardi les chiffres du tri pour notre île. Cependant, avec 21,9 kg d’emballage recyclés par habitant et par an (soit 28 000 tonnes) en 2014, notre département n’est pas si bon comparé au résultat métropolitain de 45,9 kg/habitant/an.

Dans le cadre de son plan national de relance, Eco-emballages a mis en place un plan d’amélioration de collecte (PAC) à la Réunion. Il vise à développer le recyclage du verre ainsi qu’à relancer le geste de tri. « On veut atteindre 3500 tonnes supplémentaires d’ici 2018, soit une augmentation de 4,4 kg de plus par habitant et par an », précise la responsable. Un objectif auquel participeront les lauréats de ce PAC, à savoir la Cinor, la Civis, la Cirest et le TCO, ainsi que la SIDR. Soixante-treize bornes à verre supplémentaires seront ainsi mises en place sur le territoire du TCO, 85 sur celui de la Cirest, et 100 sur celui de la CIVIS.

Les projets des lauréats axent également sur une sensibilisation des habitants sur leurs territoires respectifs. « On doit passer de la culture du gaspillage à la culture d’une économie circulaire, a déclaré à ce sujet Jean-Paul Virapoullé, le président de la Cirest. Tout ce qui peut être réutilisé doit l’être ».

Au total, 4 millions d’euros seront investis par Eco-emballages dans les DOM-COM.

 

Recyclage: La Réunion championne des DOM, mais loin derrière la métropole
Mercredi 28 Octobre 2015 - 14:56
M.A.
Lu 1689 fois




1.Posté par titi974 le 28/10/2015 14:32
On a encore du boulot pour arrivé au 45 kg par an , commençons pas éduquer nos chères compatriotes un déchet = une poubelle sans omettre les couleurs bien sur pour un éventuelle recyclage et surtout une poignée de courage pour arriver jusqu'à la dite poubelle ainsi qu' une grosse dose de civisme pour éviter de jeter ses déchets par la fenêtre de la voiture le long des routes ou en pleine nature comme cela est malheureusement trop souvent le cas ......tout est une histoire de comportement et tant que les cochons ne seront pas ponctionnés au porte monnaie cela durera encore bien longtemps !!!!!

2.Posté par marco le 28/10/2015 14:38
Ne peut-on envoyer à la casse les vieux élus qui déraillent en envoyant leurs "gros bras" faire peur aux enfants devant l'école ?
Ces vieux zébus doivent être recyclés au plus vite pour faire avancer la Recherche !

3.Posté par Grangaga le 28/10/2015 14:50 (depuis mobile)
Konbyin y fé diss'' soupinn'' la bièr'' dodo, konparé èk'' in salèr'' prézidan la Cirest. Armètt'' l''o sys''tèm'' konsinn'' vin rwayal'' an plass'', ou sinon nana z''aparey'' recyklaz'' canètt'' vid'' y èx''ziss''. Diss'' kanètt'' vid'' in éro an retour. Donan donan,

4.Posté par jfs le 28/10/2015 14:56
Le tri sélectif est une étape importante, mais la population est encore mal informée. Dans les poubelles jaunes doit-on y mettre :
- Les briques de lait, de jus de fruit, de sauce, etc. ?
- Les barquettes de polystyrène de produits frais ?
- Les cartons et papier y compris par exemple les cartons de pizza avec de résidus d’aliment ?
- les emballages papier de poissons et viandes,
- les emballages de produits surgelés et de glaces?
- Les barquettes plastiques distribués par les rondavelles ?
- Les pots de yaourt et de crème ?
- Les petits déchets électriques, de plomberie, de matériaux composites ?
Ce que nous trions chez nous dans les poubelles jaunes est retrié dans un centre de tri, qui lui-même récupère des déchets non recyclables, ceux-ci vont à l’enfouissement.

A la Réunion, la plupart des déchets recyclables sont compactés et expédiés dans des containers vers des usines (en Inde, en Chine, en Afrique du Sud etc.). qui ont les équipements pour transformer les plastiques pour devenir des particules ou des poudrettes.

A la Réunion, la transformation serait-elle rentable?
Les quantités sont-elles suffisantes, y compris l’apport important des déchets industriels recyclables?

Les autres tris : Déchets verts, métaux ferreux et non ferreux, gravats, matériels électriques et informatiques, textiles sont traités mais créent bien entendu des résidus.

Pour les déchets verts, il vaut mieux avoir son composteur, car les déchets verts de déchèteries ne sont pas toujours bien composter, il peut s’y mélanger des résidus de matériaux « indésirables.

Alors incinérateur ou pas? Sachant que le rejet est essentiellement de la vapeur d’eau mais un très faible taux de microparticules et surtout de nanoparticules s’en échappent également. En tous les cas si on doit en construire une, elle doit être loin des zones habitées et des zones agricoles.

A partir du 1er janvier 2016, les sacs en plastique ne seront plus distribués dans les grandes surfaces, sur les marchés et pour les ventes ambulantes, ils seront remplacés par des sachets en papier biodégradable ou recyclable.

Il n’empêche que le foncier devient un sujet « brulant », on arrive à saturation et ouvrir de nouveaux terrains d’enfouissements très problématiques.

On est encore loin de l’économie circulaire chère à Helen Mc Arthur, la célèbre navigatrice.

5.Posté par David le 28/10/2015 13:29
RECYCLAGE...??les politiciens et leurs politique a egalement besoins d 'etre recycler loooolllll..

6.Posté par @ Mytho le 28/10/2015 15:56
Un foutage de gueule en lisant cet article où l'on voit des clowns qui s'affichent sans maîtriser le dossier du recyclage du verre ainsi qu’à relancer le geste de tri .

7.Posté par maçonnerie le 28/10/2015 16:40 (depuis mobile)
Tout ce qui peut etre reutilisé doit l etre...sauf les vieux elus jean paul..il y a tjs des exceptions à la regle..

8.Posté par Lenny le 28/10/2015 16:55
Du jour au lendemain on voit apparaitre toutes sortes d'acteurs! Qu'en pense le citoyen, le grand public, le plus conerné par toutes ces gesticulations?
Pour atteindre le cap d'une Réunion inscrite dans l'économie circulaire il y a du chemin!

9.Posté par kld le 28/10/2015 18:00
ça pallie au manque de respect de l'environnement de deux trois certains ... la balance a encore un progrès pour qu"elle soit équitable ..........

10.Posté par Isis le 28/10/2015 22:22
Il ne faut pas oublier aussi le faux recyclage des personnes qui se permettent d'aller dans les containers spécialisés, pour récupérer des bouteilles de dodo et se faire quatre sous... Les ballots grossissent à vue de nez quand on voit les petits camions plateaux passer...

11.Posté par JO le 29/10/2015 04:42
Encore la guerre entre Bello et Virapoulé.

Bello veut créer des emplois de trieurs pour retrier ce que l'on a trié pour les enfouir dans les déchèteries à ciel ouvert car il ne faut surtout pas incinérer. Incinérer détruira toute trace pour les générations futures de comprendre comment les écolos du temps lontan ont bien participé au pourrissement de la planète avec nos détritus de plastique, polystyrène et autres matériaux composites, et le vent portant tout vers la mer, ces détritus ont nourris dauphins, tortues et autres cervidés, faut pas être complétement négatif non plus., .

VIra lui veut construire de gigantesques complexes industriels qui retraiteront les milliers de tonnes en créant des milliers d'emplois, même qu'on sera obligé d'aller chercher des comoriens tellement on aura pas assez de monde ici, produits de très haute technologie qui seront exporter dans le monde entier et même au delà à partir du gigantesque complexe portuaire de Saint-André.

Qui va gagner? Est-ce la démago ou le mégalo

12.Posté par Dignité le 29/10/2015 07:29
J'ai toujours pensé qu'un tri des déchets poussé au maximum ne résoudra pas le problème du traitement des déchets dans la décennie à venir. En supposant que l'on passe de 15 kg /habitant à 50 kg comme en métropole, quoi faire du reste des déchets?
L'enfouissement a montré ses limites en raison de l'absence de foncier. Les centres d'enfouissement actuels sont saturés et en créer d'autres relèvent de l'impossible.
La solution restante est l'incinération qu'on le veuille ou non.
La méthanisation n'est pas adaptée à notre île car il en sort un produit destiné à la fertilisation des sols à condition que les agriculteurs l'acceptent. Comment bâtir une filière de traitement coûteuse dont le fonctionnement est conditionné par l'accepteur d'opérateurs privés? Ce serait pure folie car les agriculteurs deviendraient maîtres du jeu et pourraient demander à être payés pour utiliser le produit de sortie. Sinon , le produit en question devra soit être enfoui (plus de place pour cause de saturation des centres existants) soit être .... incinérés.

13.Posté par jj le 29/10/2015 10:13 (depuis mobile)
Des incinérateurs ? !!! A non unité de revalorisation énergétique = cancer. Donc non aux incinérateurs. Pourquoi ne pas plutôt mené une politique 0 déchet ? J''ai déjà commencé à éliminer les bouteilles plastic grâce aux fontaine filtrante berkey.

14.Posté par ALEXANDRA le 29/10/2015 10:31
IL Y A UNE AUTRE ALTERNATIVE ...

15.Posté par polo974 le 29/10/2015 15:58
Allez, grosse louche, on importe 300 t de PET (plastique de bouteille par ex) par mois à la Réunion...

Soit 15 t par jour ouvrable.

et un prix d'environ 1 euro/kg.

16.Posté par christelle L le 29/10/2015 19:33
le virapoullé partout su photo rienk pou fé la pub
marre de voir ce boug là

17.Posté par loulou le 29/10/2015 19:36
la réunion championne et c VIRAPOULLE qui Koz!!!!
la cirest est l'avant dernière sur le département.
kombien d'élus vont partir au conbrés des maires le mois prochains? voyagerons t-ils en 1ere classe.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales