Faits-divers

Reconstitution du meurtre de Samuel Borelly à Saint-Pierre


Reconstitution du meurtre de Samuel Borelly à Saint-Pierre



Dans la soirée du vendredi 12 novembre 2010, une jeune mère de famille avait tué son compagnon d'un seul coup de couteau en plein cœur dans le quartier de Joli-fond à Saint-Pierre. Le drame s'était produit devant la fillette du couple alors âgée de trois ans. Aujourd'hui, Johanna Ichiza était de retour sur les lieux du drame pour la reconstitution.

A l'époque des faits, les secours étaient arrivés sur place rapidement et avaient trouvé la jeune femme en état de choc dans son appartement, tentant de réanimer son concubin. Malgré leur intervention et les premiers soins portés à la victime, déjà en arrêt cardiaque, ils n'ont pu que constater son décès.

Aujourd'hui, la meurtrière présumée a expliqué aux magistrats le déroulement du drame. Elle a mimé ce matin les gestes qui ont conduit à la mort de son concubin, Samuel Borelly, 27 ans au moment des faits.
Les faits s'étaient déroulés suite à une énième nouvelle dispute. Les voisins, habitués aux prises de bec du couple, n'avaient pas été alertés par les cris. Cette fois pourtant, l'issue aura été fatale. Un seul geste malheureux aux conséquences irréparables.
Lundi 11 Avril 2011 - 17:57
Lilian Cornu
Lu 1518 fois




1.Posté par triste constat le 12/04/2011 10:29
le problème revient à cette petite phrase: intervenir quitte à se prendre des coups ou laisser faire. j'habite aussi à côté de voisins qui se dispustent tout le temps, une fois, 2 fois en entendant des bruits de meubles qu'on casse et des cris j'ai été proposé mon aide et tenté d'appeler les secours, pour l'un la réation a été:"mêle a ou sa ki regarde a ou" et pour l'autre :"encore eux, ne faites pas attention ça passera"????? alors, c'est malheureux à dire mais on ne peut qu'attendre le drame, en restant impuissant...néanmoins quand un couple ne s'entend plus à ce point il faut rompre, c'est une question de survie! aujourd'hui 2 familles sont dans la peine et une petite fille qui pleure la mort de son père et le calvaire pénitencier de sa mère, triste constat!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales