Société

Récit d'un chasseur de trésor à la retraite

La chasse au trésor fait partie du folklore de La Réunion. Les pirates et les corsaires ont laissé une empreinte pleine de mystère dans l’histoire de notre île, poussant certains à se plonger dans les cartes et les codes en espérant retrouver les butins enfouis. C’est le cas de Josselin Bertil qui pense avoir frôlé le fabuleux trésor de Nagéon de l'Estang.


Josselin a cru toucher au but il y a quelques années
Josselin a cru toucher au but il y a quelques années
Josselin et Edvine se souviennent de cette époque avec des étoiles dans les yeux. Le couple a passé tout son temps libre au début des années 80 à rechercher le trésor légendaire de Nagéon de l’Estang, dont l’histoire se mêle à celle de la Buse. Un trésor qui fait toujours tourner les têtes aujourd'hui.

"Une cassette en cuivre remplie de diamants"

La limite est floue entre le trésor de la Buse et celui de Nagéon de L’Estang. Les "Butins" ne pourraient bien en former qu’un. Accumulation de pillages, vols, meurtres, ce trésor est composé de "trois barriques en fer et jarres pleines de doublons monnayés et lingots de trente millions et une cassette en cuivre remplie de diamants des mines de Visapour et de Golconde".

4 à 5 tonnes d’or en lingots et en pièces

Le magot, composé de 4 à 5 tonnes d’or en lingots et en pièces en a fait rêver plus d’un. Selon les documents et les descriptions, il serait situé à Saint-Philippe, dans le lit de la ravine Ango. À l’époque, une rivière souterraine venait s’engouffrer sous la falaise, créant un phénomène de souffleur. Le magot serait caché dans une des cavités souterraines longeant la rivière.

La lettre de Nagéon de l’Estang
La lettre de Nagéon de l’Estang
Un cryptogramme et un signe de reconnaissance des corsaires

Josselin et Edvine, aujourd’hui à la retraite, expliquent avoir campé pendant quinze jours afin de mener des recherches poussées. Sur place, ils ont trouvé plusieurs indices. Parmi lesquels un cryptogramme, aujourd’hui disparu, qui sert de carte afin de déchiffrer les explications de Nagéon de l’Estang.

Le cryptogramme retrouvé sur place
Le cryptogramme retrouvé sur place
Ils retrouvent également une pierre avec une encoche en forme de "U", signe de reconnaissance des corsaires. Cette pierre a été détruite au fil du temps.

Le rocher taillé en "U"
Le rocher taillé en "U"
"On tournait en rond, on ne savait pas vraiment ce qu’il fallait faire"

Pendant leurs recherches, ils se risquent à une opération périlleuse, avec l’aval du service d’archéologie de l’époque. Ils parcourent une partie de la rivière souterraine pour la baliser, sans résultat. Avec le recul, Josselin reconnait que ses recherches n’étaient pas des plus organisées. "On tournait en rond, on ne savait pas vraiment ce qu’il fallait faire. C’est aussi tout le côté mystérieux de cette recherche, qui nous fait un peu perdre la tête. Mais on a un peu cherché comme des amateurs."

De retour sur Saint-Denis, Josselin et Edvine se penchent sur les indices recueillis, et mettent en parallèle leurs photos et leur expérience de terrain. "Il aurait fallu que je me pose, avec mon compas et les lettres et que j’y retourne avec un itinéraire précis.  Le tort qu’on a eu, c’est de s’acharner sur place sans étudier les documents."

Récit d'un chasseur de trésor à la retraite
La vie suivant son cours, le couple fonde une famille et Josselin ne retournera plus sur les lieux de la recherche. Aujourd’hui, il reste le plaisir de s’être plongé dans l’histoire de La Réunion. "On se posait plein de questions, on voulait aussi découvrir comment ce trésor était arrivé là" , explique Edvine.

Ils ont arrêté les recherches il y a plus de 25 ans mais le souvenir vivace de cette époque les anime tous les deux d’une sorte de malice, comme s'ils partageaient un drôle de secret que seuls les chasseurs de trésors peuvent comprendre.
Lundi 1 Février 2016 - 14:22
Laurence Gilibert
Lu 4100 fois




1.Posté par Hugh le 01/02/2016 15:51
Il existe une caverne qui, à l'origine était bouchée de pierres et d'enduit tel que celui utilisé pour étanchéifier la poudrière de Saint-Paul.
Elle a été découverte et pillée lors de la pose des mailles en fer lorsque le viaduc de St-Paul a été construit.
Aujourd'hui, les vestiges existent toujours, seulement, c'est vide.
Quelques fanams en cuivre de pondichery ( monnaie peu reconnue en 1723 ) jonchent quelques failles comme un jeu de piste et parfois le sol.
Quelques personnes pensaient que c'était un "magasin" jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que c'était une très belle cache.
Oserais-je dire qu'un trésor est réservé en effet à ceux qui passent leur temps dans les indices de l'histoire et qui peuvent, en effet y a voir accès.

2.Posté par Eno2016 le 01/02/2016 16:35
Ce trésor se trouve sur mon Arche dans un coin gauche à partir de la droite de l'étoile 4 heures !
C'est écrit "noe" dans un cercle en cuivre !

Tu y es à ta place, avec ta forme à toi, et ta fonction, que tu ignores. Tu travailles, tu dors, tu respires sans te préoccuper. Tu vis en pensant à ce trésor ....

3.Posté par kld le 01/02/2016 18:07
vive Bibique et ses cousins !

4.Posté par Kaya le 01/02/2016 20:35
Sirtou, y fo interdi Koh-Lanta ici. Dé-trwa ek zot totèm, zot bousol y risk trouv trézor pou'd'vré.

Daprè sad ma fine enten'n, domoun y rod trézor y mor inexpliké é osi, si in moune lé déstiné pou gainye in trézor, tout' lé fé dan' son somey... Mé sa, c domoun pli-pli vié ke moin t di. Sad y vé lans' a zot dan laventir, bone chas'

5.Posté par Simandèf le 02/02/2016 08:45
Si on devait retrouver un quelconque trésor cela appartiendrait aux réunionnais et à personnes d'autres

6.Posté par Rito le 02/02/2016 09:56
Post 2, noe : ça ne serait pas tes bijoux de famille qui seraient resté coincés entre les planches vermoulues de ton arche nageant dans l'étang ? Fais gaffe à ce qu'ils ne se momifient pas. Libre à toi de considérer que c'est un trésor.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales