Société

Recherche géothermique à La Réunion: Une issue favorable en fin d'année pour Volcanergie ?


Déposée en 2014 par la société Volcanergie SAS, l’instruction de la demande de permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température à La Réunion est toujours en cours par le ministère de l’Environnement. Une réponse devrait intervenir à la fin de l'année.

L’idée de la géothermie, énergie renouvelable par excellence, est toute simple : il s’agit de récupérer l’énergie stockée sous nos pieds sous la surface de la Terre et de s’en servir pour chauffer les bâtiments ou produire de l’électricité.

Un système géothermique se compose essentiellement d’une thermopompe et d’un circuit souterrain de tuyaux dans lesquels circule un liquide. Celui-ci transfère la chaleur du sol au bâtiment pour le chauffage, et inversement du bâtiment au sol pour la climatisation.

Comme l’explique un responsable de la société spécialisée en géothermie, cette demande de permis "n’a pas eu pour l’heure de retours particuliers des internautes et de la DEAL". Pour rappel, une consultation du public est ouverte depuis le 14 juin dernier. "Il faut comprendre que nous sommes pour le moment très en amont du dossier. Si notre demande trouve un écho favorable auprès des autorités, le permis obtenu nous permettra de faire uniquement des recherches sur les sites où nous estimons que la captation d’énergie géothermique est possible", indique notre source.

Les sites sur lesquels Volcanergie souhaite faire ses études se situent "hors des périmètres protégés du coeur du Parc national", poursuit notre contact de la société de géothermie. Ce permis de recherches, sollicité pour une durée de 5 ans, couvre une superficie de 60 km2 à cheval sur les cirques de Salazie-Cilaos.

Il ajoute : "La Réunion est un endroit idéal concernant le mix énergétique. Nous souhaitons apporter autre chose que l’énergie éolienne ou hydraulique, notamment dans les cirques où existent encore des zones où il est difficile de s’approvisionner en énergie".

Volcanergie SAS devrait obtenir une réponse de la part des autorités concernant sa demande "avant la fin de l’année". "Après l’obtention de ce permis exploratoire et s’il y a certitude sur les ressources, d’autres démarches interviendront pour demander cette fois une demande de permis d’exploitation", termine notre source.
Jeudi 13 Octobre 2016 - 15:53
SI
Lu 7170 fois




1.Posté par polo974 le 13/10/2016 17:48
ben non, ça n'a rien d'une énergie renouvelable.

et pourquoi un "permis EXCLUSIF" ? ? ?

2.Posté par max le 13/10/2016 18:20
Bfm entreprise précise, entreprise créée en 2013, type SAS capital 1000e
Les responsables devraient se rapprocher du département qui a une époque a réalisé des forages sans resultats tangibles.
Intéressant de savoir si des aides européennes seront sollicitées.

3.Posté par PEC-PEC le 13/10/2016 19:49
Tout ces tests ont déjà été effectués dans les années 80, sans résultat probant. Au quatre coins de l'ile des forages avaient été effectués !
Y aurait il du nouveau dans l’exploitation de la géothermie ?

4.Posté par tanguy47 le 13/10/2016 20:23
avec le volcan à proximité, il devrait y avoir de l'eau chaude dans le coin ?????

5.Posté par hors coeur du parc le 13/10/2016 22:53
y a interet de na pas defigurer notre site touristique n°1!
on voit que le tanguy genre goyave n'a rien étudié, thermalisme à la fournaise, allé joué.
où est le thermalisme à la Reunion?

6.Posté par tres etrange le 13/10/2016 23:14
le public est informé le 13 octobre d'une consultation soi disant publique qui a demarré il y a 4 mois !

Si on se rend sur le site de l'etat, renvoi sur Consultations et pourtant rien !

On dirait encore une manoeuvre bien opaque et habituelle à la Reunion.

Journalistes racontez nous un peu plus.

Pourquoi l'info ne sort que 4 mois après, sans aucun document accessible, et après renvoi de la directrice du parc?

7.Posté par Fidol Castré le 14/10/2016 04:19
Quelle horreur !

8.Posté par pipo le 14/10/2016 07:53
Grosse connerie!

9.Posté par cmoin le 14/10/2016 09:57
Bonne idée de défigurer un atout touristique!

10.Posté par expliquer la geothermie? le 15/10/2016 13:01
4.Posté par tanguy47

on imagine que c'est une question de bonne foi. Cette question montre que la géothermie suscite une énorme confusion sur laquelle les speculateurs et predateur surfent.

11.Posté par cmoin le 16/10/2016 09:41
'importe quoi!Il vont vraiment faire cette horreur??!!!

12.Posté par ah bon! le 16/10/2016 17:31
Dans les années 80, des forages pour rechercher si la géothermie était une potion possible à la Réunion ont été entrepris dans la zone du Grand Brûlé puis abandonnés car la température relevée en profondeur était insuffisante , ces forages avaient eu lieu là où , quelques années après , le sculpteur Mayo je crois avait érigé de splendides formes en un mélange béton et basalte et sur les restes de la plate forme de forage , il avait installé un "diamant" ...tout cela à disparu lors de la très grosses éruption d'il y a quelques années, emporté par la coulée de lave...
Et aujourd'hui , on reprendrait les études ...et aujourd'hui seulement on apprend qu'une "consultation publique " est ouverte , ah bon , on s'est bien gardé de la rendre publique justement...Il doit y avoir du fric en subventions et études bidons diverses à se faire...On parie?

Allez voir sur internet ce qu'on dit de Volcanergie SA ( située à St louis) et de son principal dirigeant qui est aussi mentionné dans de nombreuses entreprises en métropole et dont curieusement , les liens affichés disent pour certains "A la demande d'un responsable de la société titulaire du numéro de siren ...... le contenu de la time line n'est plus affiché sur ce site.
Nous vous invitons à la plus extrême prudence si vous devez contractualiser avec la société titulaire de ce numéro de siren.


Etonnant non?

13.Posté par notice d impact bidon le 17/10/2016 07:38
elle est rigolotte la notice d'impact page 58: elle cite les zone d'arrete biotope:
- pandanaie a plaine des palmistes
- petite ile pour les oiseaux marins
- grand bassin pour le petrel noir


.... et oublie grand benare et gros morne pour le petrel en ecrivant:

Sur l’emprise du périmètre « Salazie - Cilaos – Ile de La Réunion », il n’existe donc aucun arrêté de protection de biotope.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales