Société

Recherche de fuite par gaz traceur, une technologie novatrice déployée par Veolia Eau


Veolia Eau Réunion s’équipe en matériel de détection de fuites d’eau par gaz traceur. Née de la Recherche et Innovation de Veolia Environnement, la recherche de fuite par hélium est une méthode novatrice et complètement adaptée à notre l'île.

Améliorer le rendement de réseau, un enjeu majeur pour La Réunion

La réduction des pertes en eau dans les réseaux d’eau potable est un enjeu majeur pour les collectivités et pour les exploitants, tant sur un plan environnemental qu’économique.

Sur le plan réglementaire, la loi "Grenelle2" et son décret d’application du 27 janvier 2012 viennent renforcer cet enjeu en fixant des objectifs de rendement à atteindre c'est-à-dire un niveau maximum de pertes en eau.

Une des principales actions menées pour lutter contre ces pertes est la recherche de fuite, qui consiste à détecter et localiser les fuites sur les canalisations d’eau potable. Parmi les différentes techniques et méthodes existantes, l’acoustique est la plus utilisée actuellement. Simple à mettre en oeuvre, elle donne de très bons résultats dans son domaine d’application avec des utilisateurs qualifiés.

Née de la Recherche et Innovation de Veolia Environnement, la recherche de fuite par gaz traceur permet d’aller au-delà des résultats obtenus par la recherche acoustique.

La recherche de fuite au gaz traceur : une 1ère à la Réunion

La recherche de fuite au gaz traceur permet de localiser les fuites qui ne seraient pas décelables avec la méthode traditionnellement utilisée. Le gaz utilisé est l’hélium. Il s’agit d’un gaz inodore, sans saveur, sans impact sur la qualité de l’eau et sans danger pour les consommateurs.

La méthode au gaz traceur consiste à introduire un traceur - l’hélium - dans l’eau, qui va se propager dans la canalisation pour en ressortir par les fuites. Il est injecté à de très faibles doses dans une canalisation en service sans aucune perturbation ni dans la distribution, ni dans l’usage de l’eau. La précision de la localisation est inférieure au mètre.
Mardi 16 Décembre 2014 - 14:14
Lu 1519 fois




1.Posté par CALOU le 16/12/2014 21:00
Savoir qu'on met au point des outils pour détecter les fuites d'eau, c'est rassurant.

Cela soulagera pas mal d'usagers qui payent à tort de grosses factures.

A la Marine Sainte-Rose, il existe une grosse fuite d'eau qui se déverse en mer 24 heures sur 24.

S'il était possible de faire en sorte de basculer cette "bénédiction" vers les terres asséchées de notre

île, ce serait tout "Bénef" pour nous... Même si on doit investir dans des pompes et des tuyaux.

2.Posté par justedubonsens le 17/12/2014 13:32
Sans aucun doute ce type de moyen pour détecter les fuites sur les réseaux enterrés est très bien. Mais quand nos responsables ne sont pas capables d'engager les travaux de réparation des réseaux hors sol qui vomissent la flotte à grands geysers, on peut s'interroger sur l'intérêt de cette nouvelle technologie.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales