Société

[Réactualisé] Attentats à Paris: Les réactions des politiques réunionnais

Suite aux attaques terroristes qui ont secoué Paris cette nuit, les membres de la classe politique s'expriment au fil des minutes. Voici les premières réactions :


Ensemble 974! et FDG974
La Guerre, maintenant, c’est chez Nous ! Nous sommes totalement accablés devant l’horreur, remplis de tristesse, et solidaires des familles endeuillées par les lâches attentats commis cette nuit dernière en plein Paris.

Ces attentats s’inscrivent dans la suite des attaques de janvier dernier contre Charlie Hebdo et l'hypercasher, contre le musée du Bardo ainsi qu'à Sousse en Tunisie. Elles font écho aux tragédies que vit le Moyen-Orient (Liban, Syrie, Irak, Turquie, Palestine...). Les groupes terroristes responsables de ces actes sont inspirés et organisés par DAECH. Cette organisation animée par une idéologie totalitaire prétend se revendiquer de la religion pour enclencher une véritable guerre entre les peuples.

L’instauration en métropole de l’état d’Urgence Nationale ne règle rien sur le fond et nous renvoie chacun à nos responsabilités collectives : l’incompétence de nos gouvernements successifs, les renonciations, les lâchetés successives ont conduit à délaisser des pans entiers de notre propre Peuple dans les Cités et dans nos quartiers populaires.

A force de stigmatisation, de relégations, d’humiliations diverses, nous avons laissé grandir des monstres à nos portes. Certains rêvent de partir, d’autres d’en découdre ici, tous sont des proies faciles pour des illuminés manipulateurs. Et ce n’est hélas pas fini. Tous les fascismes extrémistes sans exception depuis l’origine des temps, quel que soit leur habillage politico-médiatique, ont un point d’origine commun pour justifier leur sectarisme : au nom de prétexte religieux, ethnique, politique,… c’est toujours la préférence de l’un qui engendre la haine de l’autre !

Daech et les terroristes djihadistes ne peuvent avoir raison du Peuple ; Les réponses ne sont pas à chercher dans une prétendue union nationale, ni dans une surenchère sécuritaire ou dans la remise en cause des libertés publiques. Plus que jamais, il faut combattre tous les amalgames, les réactions racistes, islamophobes, et toutes les dénégations complotistes et antisémites que ces actes visent à alimenter.

Ce n’est pas la peur qui doit prévaloir mais la mobilisation citoyenne. Nous appelons à un rassemblement unitaire et populaire pour la solidarité, l'accueil des migrant(e)s et réfugié(e)s, l'égalité, la justice sociale et la démocratie.

Rendez vous au Parvis des droits de l’Homme, St Denis, dimanche 15 novembre à 15h. (…vérifiez si le rassemblement est bien autorisé ?) Nous voulons être différents, chacun différent, …et pourtant tous Ensemble ! Car la Vie humaine vaut bien plus que tout.


Paul Vergès, sénateur
Après les événements tragiques qui se sont produits vendredi soir à Paris, la France vit un moment d’une extrême gravité. Les Réunionnais, comme tous les Français, éprouvent des sentiments d’horreur, d’indignation mais aussi de vive inquiétude, face à ces événements.
Pour l’instant, nous devons tous nous associer au deuil national décrété par le Président de la République, et exprimer notre compassion et notre solidarité vis à vis des victimes et de leur famille.
Au delà de nos différentes sensibilités, nous devons tous être unis pour affronter cette épreuve. Rien ne doit venir ébranler l’indispensable cohésion de tous.
Celle-ci devra s’appuyer sur une analyse partagée des raisons qui ont conduit à ces actes dirigés contre la France et contre ses valeurs. Il s’agit aussi de déterminer les moyens de faire face au terrorisme et à ses nouvelles formes.

Gilbert Annette, maire de Saint-Denis
Face à ces actes de terreur qui ont été perpétrés hier soir à Paris, je suis comme chacun d'entre nous, sous le choc. Mes pensées vont aux familles et aux proches des victimes. Au nom du Conseil Municipal de Saint-Denis, je souhaite leur témoigner notre plus profond soutien.

La France est attaquée. Nous devons résister en un front uni et ne pas céder à la peur et aux amalgames. 
J'appelle nos concitoyens, et les Réunionnais en particulier, à faire face , avec dignité, dans la solidarité et la fraternité.
Ce sont en ces moments difficiles que nos valeurs, celle de la République Française, doivent garder tout leur sens : Liberté, Égalité, Fraternité

Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe
Notre pays a été frappé hier par une série d'attentats terroristes sans précédent. Aucun mot ne sera assez fort pour qualifier ces actes ignobles, ou ne sera suffisamment réconfortant pour apaiser la douleur des proches des victimes. Le conseil municipal de St-Philippe et moi-même tenons à exprimer notre plus vive émotion face à l'indicible, notre solidarité et nos condoléances aux familles des victimes. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes inhumains et lâches qui ne peuvent restés sans réponses. Nombreux sont les ennemis de la France qui espèrent  la mettre à genou. Ils trouveront face à eux un peuple uni, solidaire et plus que jamais déterminé.

Fédération départementale de Debout la France
Tristesse, colère, combat ! Debout la France à La Réunion, s'associe à la douleur des familles des victimes et leur présente ses plus sincères condoléances. Comme tous les Français, les Réunionnais sont touchés par ce drame qui nous rappelle cruellement que la France est entraînée dans la guerre par des barbares. A la tristesse se mêle un fort sentiment de colère. La colère contre ceux qui ont perpétré ces attaques et qui en veulent à nos valeurs, à notre identité. La colère, aussi contre ceux qui sont responsables de notre sécurité et qui ont failli malgré les avertissements.

Aujourd'hui, il est plus que temps de se mobiliser pour enfin faire entendre la voix du bon sens, pour obtenir la protection de nos frontières et le rétablissement de l'ordre républicain. Nous appelons nos compatriotes à un rassemblement silencieux et au recueillement ce dimanche 15 novembre 2015 à 16H au Monument aux Morts sur la Place de la Mairie à Saint-Pierre. 

Olivier Hoarau, maire du Port
Face à la barbarie des attaques terroristes qui ont meurtri notre nation la nuit dernière, je tiens à témoigner mes sincères condoléances aux familles des victimes et toute ma sympathie aux blessés. J’adresse toutes mes pensées de soutien à l’ensemble de nos compatriotes qui, tant dans l’Hexagone qu’en Outre-mer, partagent aujourd’hui un profond sentiment de tristesse, d’ injustice et d’effroi. Face à cette horreur, nous devons plus que jamais cultiver l’unité et œuvrer ensemble à la paix. Cette paix, que nous célébrions le 11 novembre dernier aux côtés d’élèves et de collégiens allemands et portois, demeure fragile. Ces attentats terroristes atroces nous rappellent combien les valeurs de notre démocratie sont fragiles. Nous devons donc exercer la plus grande vigilance pour nous préserver de la terreur et de l’ignominie. Notre société de liberté, d’égalité et de fraternité demeure pour cela notre seul rempart.



Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne et conseiller départemental
Je condamne fermement les attentats commis à Paris, la nuit dernière.
Le bilan provisoire de ces attentats de Paris fait état de plus de 125 morts et de quelques 200 blessés. C’est un véritable carnage qui surprend dans un pays tel que la France.
En tant que maire de Saint- Suzanne et Conseiller Départemental, je me fais le porte parole de la très vive émotion ressentie dans les familles qui ont des proches à Paris. Je partage leur inquiétude et les assure de toute ma solidarité et de celle de mon équipe.

Dès ce matin, j’ai réuni les services municipaux dont la police municipale.
 Lors de manifestations prévues ce week-end, je demande aux responsables de ces rassemblements de respecter une minute de silence marquant ainsi notre solidarité aux victimes et à leurs familles.
Mes services de police municipale seront présents, lors de ces manifestations, marquant ainsi notre engagement, ferme et résolu, contre ces actes ignobles.

Par ailleurs, présent, ce dimanche 15 novembre, à 15H, sur le parvis des Droits de l’Homme, à Champ-Fleuri un rassemblement unitaire est prévu, à l’initiative de la LDH.
Je reste persuadé que les Réunionnais seront à nos côtés, lors de cette manifestation. 


Parti de Gauche de la Réunion
Les attentats de la nuit dernière, monstrueux et lâches, plongent notre pays dans l'horreur et la consternation .Notre cœur saigne avec celui des malheureux exposés à la folie imbécile de quelques criminels. Nous pensons aux victimes et à leurs proches. En Syrie, en Lybie, en Irak ou en France c'est à l'humanité toute  entière que ces lâches s'en prennent…
En ses heures sombres, le Parti de Gauche invite la population à conserver intacte sa capacité de discernement et à ne pas tomber dans le piège des raccourcis faciles
Tous ensemble, résistons à la haine et à la peur que ces assassins veulent incruster en nous.

Jean-Claude Fruteau, député
Les attentats perpétrés à Paris hier soir me plongent dans une profonde tristesse. Ces attaques contre notre peuple sont une atteinte à notre devise "liberté égalité fraternité", une atteinte aux valeurs universelles ! Elles ne sont pas tolérables !
Mes premières pensées vont aux victimes et à leurs familles et à tous ceux qui ont pour mission d'assurer la sécurité de notre pays.
J'apporte mon soutien au Président de la République et aux membres du Gouvernement dans la terrible épreuve que traverse la France.

Liste de Rassemblement conduite par Huguette BELLO 
Emotion, effroi, solidarité, et compassion pour les familles. La France vit son 11 septembre et se montre vulnérable au cœur de son territoire.
 
Des actes de terreur ont été perpétrés hier soir vendredi 13 novembre sur plusieurs sites à Paris. 
Nos pensées vont aux familles des victimes. Nous leur témoignons notre soutien devant la barbarie. Nous nous inclinons devant la douleur des proches.
 
Nous appelons les réunionnais à faire face à cette terrible tragédie, unis dans la solidarité et à la fraternité.
A ce titre, nous suspendons la campagne tout le week-end.  


Monique Orphé, député de la 6ème circonscription de la Réunion
 
L'horreur terroriste à Paris
C’est avec effroi et consternation que j’apprends ce matin que plusieurs attaques terroristes ont durement frappé notre capitale française la nuit dernière. Ces actes criminels sont d’une ampleur inégalée puisque le nombre de victimes s’élève d’ores et déjà à 120 morts.
Je tiens à manifester mon soutien et ma compassion envers toutes les familles et proches des victimes.

Le Président de la République, François Hollande, a décrété cette nuit l’état d’urgence sur le territoire métropolitain et en Corse afin de mettre en place toutes les mesures nécessaires pour lutter efficacement contre les terroristes et sécuriser le pays. Je souhaite saluer le travail de tous ceux qui affrontent cet évènement avec courage et sang-froid.

Dans cette épreuve pour notre Nation, nous nous devons d’être solidaires avec nos concitoyens, de nous montrer unis dans l’adversité et surtout, de ne pas céder aux manipulations et aux divisions. La dignité et le respect s’imposent en ce jour de deuil. Les valeurs de la République doivent être plus fortes que la terreur.


Michel Fontaine, sénateur-maire de Saint-Pierre
La France est victime de terribles attentats et c’est avec une profonde tristesse que j’adresse mes premières pensées aux victimes de ces actes barbares.

Aujourd’hui, c’est la France, ses valeurs et son mode de vie que l’on attaque en se retranchant derrière les pires idéaux. Permettez-moi de dire
que la France ne sera jamais à genoux car notre pays est celui des lumières pas des ténèbres.

C’est dans ces moments graves et bien au-delà de la colère, de la tristesse, ou de tout sentiment brut que nous nous devons de nous rassembler sur ce qui est essentiel.

La France est un pays de liberté, d’égalité et de fraternité, il est du devoir de chacun d’entre nous de continuer à porter ensemble fièrement les valeurs de notre devise.

À La Reunion, ce sentiment de fraternité s’exprime par notre modèle du vivre ensemble autour duquel nous devons tous nous rattacher.

André Thien Ah Koon, maire du Tampon
La France en deuil, Tous solidaires
Pour notre pays, 2015 a débuté dans le drame avec l'attentat contre Charlie Hebdo. Elle s'achève dans le drame. L'histoire de la France ne nous avait pas habitués à cela. Mais il faudra s'y faire.
Il faudra, je le fais aujourd'hui comme tant de mes compatriotes, partager la douleur, immense, des familles innocentes frappées par des terroristes là où elles étaient venus chercher un instant de loisirs. C'est le peuple qui a été attaqué en plein cœur par des actes de barbarie.
Il faudra leur dire toute notre solidarité, qui que nous soyons, et plus encore sur une île à 10000 km des lieux des drames.
Il faudra qu'un vaste mouvement de l'ensemble de notre peuple se développe, conscient que rien ne sera plus comme avant.
Il faudra surtout la volonté de rester debout face au chantage de la terreur.
Elu local d'Outre Mer, ancien parlementaire, j'appelle au resserrement autour de nos responsables nationaux. Je leur souhaite tout le courage nécessaire, il leur en faudra, pour qu'ils tirent tous les enseignements nécessaires, au plan international et sur celui de la sécurité intérieure.
Je pense notamment au rôle primordial qui sera celui de tous nos défenseurs de l'ordre, policiers, militaires, gendarmes, services de renseignement, pompiers, services médicaux, qui restent notre recours et vers qui nous tournons le regard en terme de soutien et de sécurité de notre vie quotidienne.
Notre volonté de vivre et de résister l'emportera car jusqu'à présent la France, forte de ses valeurs républicaines, a toujours su surmonter les épreuves dramatiques qu'elle a connues.


Jean-Louis Lagourgue, Maire de Sainte-Marie
En ce jour particulièrement triste pour notre pays, je m'associe à la douleur des familles victimes de ces attentats terroristes. Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes atroces et barbares qui ont plongé la France dans une épreuve terrible sans précédent. 
Plus que jamais, nous devons rester déterminés à combattre toutes ces formes d'extrémisme et à défendre nos convictions et valeurs fondamentales de justice et de paix.
Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel j'adresse mes condoléances émues aux familles. A Sainte-Marie, la campagne électorale est naturellement suspendue.
 

Jean-Hugues Ratenon
Un texto de Max à 6H44 du matin qui m’annonce des attentats à Paris. J’allume mon ordinateur à la recherche rapide d’informations et là, des images, des textes qui annoncent plus de 120 morts. Nous sommes en France, et la France est en guerre…ils sont en guerre contre nous. L’être humain a du mal à évoluer, rien ne peut expliquer de tels actes…RIEN. Faut-il un tribunal planétaire pour retirer la qualité d’être humain à certains ? Les terroristes veulent à travers ces attentats de Paris, installer la terreur à tout un peuple.

La France doit relever le défi et continuer le combat contre les barbares. L'effroi devant l'ampleur de la tuerie ; la solidarité avec les blessés ; mes sincères condoléances aux familles des victimes et courage à toutes les familles réunionnaises qui ont des proches à Paris, je suis de tout cœur avec vous en ce moment difficile et incertain.

Humainement et par respect, je demande à mon équipe de suspendre la campagne des régionales. Le temps s’arrête, pour comprendre et attendre les orientations d'une unité nationale.

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul
Face à cette tragédie, on doit se montrer solidaire.
La France vient de vivre l'une des attaques terroristes les plus meurtrières de son histoire. Une tragédie que je condamne avec la plus grande fermeté. Face au terrorisme, plus que jamais on doit imposer de la fermeté et le peuple français doit rester uni. 
 
Mes pensées et toutes mes prières vont aux victimes et à leurs proches. Des ces moments douloureux où l'on doit se montrer solidaire, j'ai pris la décision de suspendre, durant le week-end, la campagne des régionales sur le territoire de la commune de Saint-Paul. Dans les heures qui viennent, tous les drapeaux qui ornent les bâtiments publics de la ville seront mis en berne, en mémoire aux victimes. 
 
Didier Robert, président de Région, sénateur de la Réunion  
Au nom des Réunionnais et en mon nom propre, je tiens à dire la profonde émotion que je ressens devant les attentats qui ont frappé à Paris cette nuit des victimes innocentes. Des attentats d'une violence, d’une gravité et d’une lâcheté sans précédent.

C’est une épreuve terrible pour notre pays, un moment qui doit d’abord être celui de l’unité et de la solidarité à l’égard de toutes ces familles endeuillées, de toutes ces personnes atteintes dans leur chair. La violence fanatique et aveugle ne peut pas et ne doit pas avoir raison de notre détermination collective et celle de notre pays à défendre les valeurs de notre démocratie. 

Face aux attaques et à la menace terroriste, nous devons plus que jamais puiser dans nos valeurs fondatrices de liberté, de justice et de fraternité et marquer fermement notre refus de toute intolérance et de tout fanatisme.
La campagne électorale est naturellement suspendue.

Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph 
Réunionnais, nous sommes tous choqués et bouleversés par ces attaques meurtrières. Nos pensées vont évidemment vers les victimes et leurs familles, mais c’est bien sûr tout notre territoire national qui est endeuillé.
Face à ce drame national et à cette nouvelle épreuve, nous devons mettre la campagne régionale en suspens et afficher un front républicain et humaniste. Face à la barbarie, nos valeurs sont notre rempart. 

Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu 
Le choc est grand, l’heure est au recueillement et à l’unité nationale. Comme tous les Réunionnais qui se réveillent ce matin en écoutant les informations, je suis sous le choc. Plus de 120 personnes ont trouvé la mort dans des attentats en série hier soir à Paris. Des Français tués alors qu’ils assistaient à un concert ou qu’ils mangeaient tranquillement au restaurant. L’horreur et la barbarie sur le territoire national ! 

Le bilan est encore provisoire et ce matin, des familles sont décimées, de nombreux blessés sont recensés et les Français sont dans l’inquiétude. Toutes mes pensées vont aux victimes et à leur famille, une pensée aussi pour tous les Réunionnais qui ont des proches à Paris. Après ce vendredi noir pour la France, l’heure est au recueillement et à l’unité nationale.

Parti Communiste Réunionnais
Le Parti Communiste Réunionnais est très touché par les attentats de Paris où vivent beaucoup de Réunionnais. On dénombre officiellement déjà plus de 120 morts et de nombreux blessés. Le PCR condamne ces actes meurtriers et témoigne aux familles des victimes toute sa solidarité. 

Demain La Réunion
Demain La Réunion condamne les actes de terreur perpétrés hier à Paris. Des actes de barbarie et terroristes qui portent atteinte à la démocratie, à la liberté, à La République et qui pétrifient des familles.

Demain La Réunion considère que le pays doit se montrer uni et rassemblé dans de telles circonstances et poursuivre sa lutte contre le refus du dialogue et le recours à « la guerre » ! Oui à la démocratie et au dialogue !  Oui à la paix ! Non à la barbarie. Non à l'obscurantisme. Non à la guerre.

Enfin, Demain La Réunion estime qu’un message fort, solidaire et unitaire doit venir de La Réunion, terre de cohésion et de fraternité. Demain La Réunion s’associe à toutes les initiatives allant dans ce sens.
Samedi 14 Novembre 2015 - 09:02
Lu 3956 fois




1.Posté par shan sy le 14/11/2015 08:17
JE SUIS TRISTE POUR LES VICTIMES J'ADRESSE MES CONDOLEANCES AUX FAMILLES DES VICTIMES.
LAISSONS DU TEMPS POUR COMPRENDRE CET ACTE DE BARBARIE SANS PRECEDENT MAIS NOUS DEVONS RESTER UNIE CAR DISPERSES NOUS NE POURRONS PAS VENIR A BOUT DE CE FLEAU QUI TUE DES GENS INNOCENTES.

2.Posté par marine le 14/11/2015 08:24
bombe A sur l'EI

interdiction de l'islam en France.


3.Posté par marine le 14/11/2015 08:26
rétablissement de la peine de mort pour les réseaux islamiques concernés.

4.Posté par remy le 14/11/2015 08:32
le cheval de troie vient de nous montré une partie de son contenue . trop tard pour fermer les frontières . QUE DIEU SAUVE LA FRANCE .

5.Posté par noe le 14/11/2015 08:46
Un vendredi 13 ?
C'est un super cadeau pour Marine Le PEN et son FN .....

6.Posté par judith aloi le 14/11/2015 08:55
Le FN au pouvoir.

7.Posté par noe2015 le 14/11/2015 09:13
C'est quand même curieux que ces attentats surviennent quand la côte de popularité du Président dégringole vraiment !!!!! et surtout à la veille des Régionales donnant la Droite vainqueur dans beaucoup de régions ...
Effet du hasard ? du calendrier ? de l'automne ?
Il y a anguille sous roches ...

8.Posté par Môvelang le 14/11/2015 09:38
cette guerre n'est pas la notre, les autres pays ne subissent pas d'attentat, virez l 'andouille et ses ânes, on vivra en paix!

9.Posté par triste le 14/11/2015 10:25
Une fois de plus aucun message des musulmans de la réunion ? même la mère dindar n'a pas voulu compatir, c'est dire ? Une enquête formelle devrait être menée dans ce milieu, on aurait des surprises !!

10.Posté par Locate Abou-Bacar le 14/11/2015 11:21
Asmlk, comment ne pas être attristé par ce qui s'est passé ? Quelle nuit terrible ? L'horreur ? L'absurdité ? La bêtise humaine ? Quel carnage ? Toutes ces victimes innocentes, mères et pères de famille, jeunes et moins jeunes, copines et copines rassemblés pour un moment. La France touchée en plein coeur. De plein fouet. L'émotion est grande et inconsolable. Condamnons ces actes insensés. Soyons unis dans ce moment de grande peine. Toute amalgame n'est permise. Toutes mes condoléances aux familles des victimes.

11.Posté par austrodoudou le 14/11/2015 11:27
post 7 noe2015: Vous êtes vraiment dérangé du bulbe pour poster de telles conneries. Vous êtes sur que ce n'est pas un coup des extraterrestres pour aider le gouvernement???? Pauvre type

12.Posté par verité le 14/11/2015 15:49
Historique : Janvier : je suis charlie. Liberté bafouée, menace terroriste , plus jamais ça , 9 morts
Actualité : 8 mois aprés plus de 120 morts.
Là il faut être sérieux. Nous avons besoin de responsables politiques qui prennent leur responsabilité , regardent les choses en face et trouvent des solutions , agissent concrètement . Ce n'est vraiment plus sérieux. Un rassemblement pour quoi !!! On va rentrer chez nous et après. Si nous étions en 1789 cela fait longtemps que cette affaire serait résolue. Constat : économie en berne, chömage grandissant, sécurité intérieur plus que menacée, pauvreté qui augmente, des inégalités grandissantes, des finances publiques gaspillées dans toutes les collectivités et on nous demande de croire encore aux politiques. Si ceux qui nous gouvernent aujourd'hui étaient des chefs d'entreprises dépendant d'un conseil d'administration ils auraient été virés sans sommation. Il nous manque un général DE GAULLE. Celui qui payait ces déplacements qui aimait la FRANCE et les FRANCAIS. Un TRES GRAND PATRIOTE. Ou est IL ???

13.Posté par redoutable le 14/11/2015 16:05
A post 11: Ce ne sont pas des conneries,le hasard fait trop bien les choses.Avec tous les moyens inimaginables dont disposent les pouvoirs, cet attentat ne pouvait-il pas être prévisible? Prouvez le contraire.

14.Posté par Precursor le 14/11/2015 16:40
@12 : celui que vous attendez existe, il s'appelle François Asselineau, seulement les médias nationaux s'arrangent pour que ça ne se sache pas... (on est un peu plus démocrate à La Réunion).
Son jeune parti, l'UPR fondé en 2007 rassemble dejà plus de 9.000 adhérents (soit 2 fois plus que EELV par exemple), il compte actuellement une quinzaine de nouveaux adhérents par jour... principalement grâce à internet. Le site de l'UPR est d'ailleurs le site politique le plus consulté de France. A l'échelle nationale, le dernier sondage donne l'UPR à 2% (soit plus de 500.000 voix si on suppose une abstention de 50%). Ceci alors même que, privé des grands médias nationaux, probablement moins de 5% des français connaissent l'UPR. Je vous laisse extrapoler pour imaginer le score de l'UPR lorsque tous les français connaîtront François Asselineau... ce qui va arriver en 2017.

15.Posté par yo lé man le 14/11/2015 17:43
Sono off pour les mosquées réunionnaises pendant 3 jours ?

16.Posté par Saidou le 14/11/2015 21:55 (depuis mobile)
Je suis très triste mon sang à couler. Une pensée pour les victimes toutes mes condoléances. Sérieux que ce qu ils ont fait pour être assassiné. Gratuit. Maleur au criminelle j espère que la justice prendrai les sanctions contre eu

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales