Société

Razzia sur le riz de Coop-Solidaire, d'autres produits en cours d'acheminement


Razzia sur le riz de Coop-Solidaire, d'autres produits en cours d'acheminement
A l'occasion d'une conférence de presse, le fondateur de la Coop-Solidaire, Jean-Alain Cadet, a annoncé que les 25 tonnes de riz vendues à 0,99 euro le kilo sont parties à vitesse grand V ! En une semaine, tous les sacs de riz ont été achetés par les consommateurs.

Un bilan plus que positif pour la coopérative qui a des raisons d'être tout à fait confiante sur la suite des événements. Deux conteneurs de riz, soit 50 tonnes, sont attendus pour le courant du mois de juillet. La conférence de presse a également été l'occasion d'annoncer l'arrivée prochaine de six autres conteneurs remplis, cette fois, d'autres produits de consommation courante tels que les huiles, les pâtes, les conserves, les produits d'entretien...

La Coop-Solidaire a pour objectif principal de lutter contre la vie chère à la Réunion. Un message qu'elle compte encore passer lors d'un grand pique-nique solidaire organisé ce dimanche 2 juin à La Possession, place festival.

Pour plus d'informations:  www.coop-solidaire.re ou 0262 24 44 52
Mercredi 29 Mai 2013 - 16:38
Lu 2318 fois




1.Posté par Pub Gratos le 29/05/2013 17:49
C vraiment du grand n'importe quoi !! Lutter contre la vie chère avec un riz qui est plus chère de 6 cts au kilo qu'un même riz vendu dans une grande surface de l'ile, qui en plus est blanchi à la réunion (vive les emplois !!). Comment se faire de la pub gratos grâce aux médias qui tombent dans le panneau.

2.Posté par ALEXANDRA le 29/05/2013 19:01
Attention: c'est depuis que la Coop a fait connaitre le prix du riz qu'elle a négocié, que plusieurs antennes des gros distributeurs locaux ont baissés leurs prix pour ce produit.
Donc, s'ils peuvent baisser le prix du riz aujourd'hui, pourquoi ne l'ont ils pas fait hier et avant hier ?
Post 1! voyez vos pubs, elles arrivent que parce que la Coop défend le consommateur réunionnais.
N'en n'avez vous pas assez d'être pris pour une vache à lait par ces grandes surfaces qui s'entendent entre elles pour vous soutirer le prix le plus cher afin de d'avoir de très grosses marges?

3.Posté par Réunionnais le 29/05/2013 19:21
J'ai passé une commande depuis fort longtemps et toujours pas livré... Je vais demander le remboursement, trop nul leur truc !

4.Posté par Thierry le 29/05/2013 22:27
Est-ce qu'il y aura des billets de 100 euros solidaires ... ??? Une GMS solidaire naît... on ne peut que lui souhaiter bon vent et d'embaucher beaucoup de monde ... c'est ça aussi "solidaire" ...

5.Posté par noe le 30/05/2013 07:00
Le riz de Saigon est le meilleur et ça se mange avec goût ...
C'est bien cette affaire de coopérative !

J'adhère!

6.Posté par bravo le 30/05/2013 09:11
bravo à cette initiative. Celà doit faire beaucoup grincer de dents chez les gros partons (grenades surfaces grands groupes) habitués à saigner à blanc les réunionnais. Vivement que cette coopérative grandisse et quelle ne subisse pas les fourches caudines et autres batons de dynamite dans ses roues? de la part des décideurs, politiques escroc en profiteurs "gro blan" gros patrons de tout bord à fd à droite...

7.Posté par ELFORDY Expedit le 30/05/2013 11:21
Voila une initiative qui devrait être menée si on veut vraiment sortir cette société de sa léthargie et les politiciens de leurs bêtises, mais le problème, il faut arriver a leur faire réfléchir et ça c'est presque mission impossible....

L'idée d'un revenu de base inconditionnel d'environ 2 000 euros par mois pour tous les Suisses a obtenu les 100 000 signatures nécessaires pour faire l'objet d'un référendum au niveau fédéral. Le vote ne devrait pas avoir lieu avant deux ans.
Par FRANCE 24 (texte)

Selon le journal "Le Matin Dimanche", il s'agit d'une "des initiatives les plus décoiffantes jamais présentées" au vote dans le pays. Les Suisses vont voter sur le principe d'une allocation de base, appelée "Revenu de base inconditionnel" (RBI) de 2 500 francs suisses (CHF) par mois (2 080 euros) pour tous, sans condition ni contrepartie, selon une initiative populaire qui a réuni les 100 000 signatures requises à cet effet. Le projet prévoit en outre une rente de 1 000 CHF par enfant, soit 7 000 CHF (5 800 euros) par mois pour une famille avec 2 enfants.

Un vote dans deux ans
Le système de démocratie directe en vigueur en Suisse permet à tout un chacun de récolter 100 000 signatures sur un texte, appelé initiative, et de le soumettre ensuite au vote de l'ensemble de la population fédérale. Si le texte est adopté, les autorités politiques ont l'obligation de le mettre en œuvre, sur la base du principe que le peuple est souverain en Suisse. Il s'écoule en moyenne plus de 2 ans jusqu'à l'organisation du vote après le dépôt d'une initiative auprès des institutions fédérales.
Cette initiative, lancée il y a un an, s'inspire des thèses de l'utopiste français Charles Fourier (1772-1837). Elle a été déposée par trois comités pour qui le Revenu de base inconditionnel remplace le filet de la sécurité sociale, et "supprime les contrôles avilissants" auxquels doivent se soumettre les bénéficiaires d'allocations sociales, selon les mots de Bernard Jörimann, président du comité B.I.E.N. - Suisse, à l'origine de l'initiative.

"Mentalité de rentier"
Selon un ancien chancelier de la Confédération helvétique, Oswald Sigg, membre du Parti socialiste, "le RBI permet aux salariés de discuter d'égal à égal avec des employeurs, ils ne sont plus obligés d'accepter n'importe quelle tâche pour des raisons purement financières, mais choisissent celle qu'ils ont envie de faire".
Les syndicats ont d'ores et déjà fait part de leur opposition à ce texte, qui "risque de détériorer la situation des bas et moyens revenus". "Les salariés devront continuer à travailler 40 heures par semaine, mais pour un salaire nettement inférieur", estime Thomas Zimmermann, porte-parole de l'Union syndicale suisse. Selon Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe de la revue suisse Bilan, "il s'agit d'un projet dogmatique qui crée une mentalité de rentier".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales