Politique

Ravy Vellayoudom devant Réunion Première pour demander la tenue d'un "débat démocratique"

Mercredi 7 Juin 2017 - 10:46

Capture d'écran vidéo Djémila Clain
Capture d'écran vidéo Djémila Clain
Il n’a pas été convié à participer au débat pour la 6e circonscription organisé par Réunion Première mais s’est tout de même rendu devant les locaux de la télévision publique ce mardi vers 18h30.

Ravy Vellayoudom, candidat à la députation, accompagné d’une cinquantaine de militants, a tenu à exprimer "son sentiment d’injustice". Réunion Première avait déjà justifié son choix pour des raisons de "contraintes techniques".
 
Hier, la candidate Patricia Coutandy avait également déploré son exclusion du débat d’hier soir.

Face à Eric Baraud, directeur de Réunion Première, Ravy Vellayoudom a affirmé que cette décision "bafoue la démocratie". La discussion entre les deux hommes s'est terminée par un maloya.

Vidéo: Djémila Clain

Zinfos974
Lu 3086 fois



1.Posté par KUNTA KINTé le 07/06/2017 11:06

Ravy Vellayoudom, candidat à la députation a été ravi qu'on puisse l'entendre et en terminant par un maloya

2.Posté par Possessionnaise le 07/06/2017 17:07

vous avez entièrement raison Mr Vellayoudom. Fausse démocratie!!!

3.Posté par bel air le 07/06/2017 17:33

vous croyez qu il y a encore une démocratie sur cette ILE avec tous ses élus corrompues de tout bord
faut il se demander qui protège qui
ou est passer la liberté de la presse dans cette affaire
depuis la nuit des temps le petit restera petit
le grand grandira toujours soit avec l argent des autres soit avec la corruption ou le mensonge
sans oublier d autre qui s amuse a exploité la MISÈRE MODERNE

4.Posté par ? le 07/06/2017 18:21

reunion premiere la mafia l organe des colons

5.Posté par malou le 07/06/2017 18:58

Cette chaîne ne respecte pas la charte du journalisme! Pas de respect de la diversité des opinions, pas de respect de la liberté d'expression, pas de respect de la neutralité, pas de respect de la transparence.
Le directeur évoque la petitesse de la salle. En effet, c'était la plus petite de toutes celles choisies lors des débats précédents alors que le nombre de candidats était plus important pour la 6ème circonscription. Renseignements pris, des salles étaient disponibles sur St Denis et Ste Suzanne.
Autre argument avancé : l'affiliation des candidats à un parti national et le passé politique de ces mêmes candidats. Sans manquer de respect à Mr Cordeboeuf, qu'on nous précise en quoi ce jeune candidat inconnu sur le terrain répond à ces critères.
Alors que Mr Vellayoudom est un militant associatif connu et reconnu depuis plus de vingt ans, en plus de ses fonctions d'adjoint à la mairie, à la Cinor et de directeur de la maison de l'emploi. Il en va de même pour Mme Coutandy. Qui gênent-ils?
Que Réunion 1ère nous explique aussi pourquoi le temps de parole très court(1 mn) qui leur était accordé à la télé ne concernait pas leur programme!
Votre passage à la tête de cette chaîne publique nous aura au moins permis de nous interroger sur votre neutralité.
PS : pourquoi Emmanuelle Haggai a -t-elle écarté des débats?

6.Posté par Lebon loic le 07/06/2017 19:53 (depuis mobile)

Nou lé Ravy ! RFO financer également par la region et M.ROBERT soutient Nadia ! Claire kome de lo de roche

7.Posté par verolia le 08/06/2017 08:21

La Nadia faudrait la marier à Vlody....
Aussi suffisants, vides, creux, creux creux creux..... tt les deux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter